Jeunes Pros – Comment trouver un employer (Montreal)?

De joolchen1983

Bonjour a tous et a toutes.  :bye:

 

Je vis à Montréal depuis plus que trois ans, la plupart du temps sous visa de touriste que je renouvelle régulièrement  :blush2:

 

De Mai 2012 à Avril 2013 j’ai travaillé sous le PVT. Vers la fin, mon employeur était même prêt à me proposer un poste au sein de l’entreprise afin que je puisse continuer sous le JP. Seul problème: la politique d’entreprise interdisait d’offrir un contrat/offre d’emploi écrit sans un permis de travail valable pour le temps a venir. Appel au bureau EIC: sans contrat/offre d’emploi, il n’y aura pas de visa PJ. Un vrai cercle vicieux. Du coup, je suis passée à cote du poste proposé par mon entreprise. :crying:  En plus, les 8 semaines de traitement du dossier par le bureau EIC ne leur convenaient pas non plus, car ils avaient besoin de combler le poste assez rapidement. 

 

Suite à ça, il me restait encore environ un mois avant que mon PVT expire et il restait quelques 50 places dans la catégorie PJ. J’ai donc commencé a faire des recherches partout. J’ai contacté toutes mes agences intérims dans lesquelles j’étais inscrite, je cherchais sur toutes les sites (Monster, Jobboom, …), sur Craigslist, sur Kijiji….. J’ai actualise mon statut dans Monster et Linkedin en expliquant ma situation. J’ai même mis des annonces moi-même sur Craiglist en expliquant les spécifications et conditions du visa PJ (afin de cibler les employeurs potentiels prêts à embaucher des anciens PVT/futures PJistes)….. tout ça pour rien. 

 

Bref, je trouvait ça vraiment difficile de trouver un employeur qui est prêt:

– à attendre +/-8 semaines (le temps qu’il faut pour traiter ma demande) et garder le poste libre pendant ce temps-là rien que pour

   moi

– qui peut me proposer un poste cohérent à ma formation et mon parcours professionnel

– qui prend le risque de m’attendre pour rien (si je suis refusée ou si il y a plus de places)

 

Je veux dire, il est déjà assez difficile de trouver un emploi en tant qu’employé normal, mais avec toutes ces conditions en plus… C’est pas comme si j’étais la seule a postuler,non plus. Et mon parcours professionnel jusqu’à présent n’a rien de super-impréssionnant ou cohérent non plus (que ça valais la peine pour eux de m’attendre).  

 

Bref, la plupart des postes était à pourvoir des que possible et il m’était impossible d’en trouver un. Du coup, je suis à nouveau en visa touriste, mais je veux tenter ma chance à nouveau.

 

Donc, ma grande question à tous ceux qui ont réussi a trouver un employeur sous le PJ:

– Comment avez vous fait cela?

– Est-ce qu’il y a peut-être des entreprises (sur Mtl) qui sont connu pour embaucher des PJistes?

– Astuces?

– Qu’avez vous fait dans le cas que le poste proposé ne correspondait pas du tout à votre CV? Menti dans la demande? Demandé à l’employeur de mentir dans son offre de travail?

 

 

Je vous remercie d’avance de vos réponses et informations.   :thumbsup:

———

De SoFarSoGood

Ouai le jeune pro c est vraiment la galère. J’en avais un et je l’ai perdu, les délais sont super long pour changé d’employeur (41 jours ouvrables) et les employeurs n’ont pas envie de se « lancer » dans un truc compliqué pour eux, qu’ils ne connaissent et en + qui les dépasse.

Ils pensent toujours que c’est une AMT.

A l’époque j’avais eu mon Jeune Pro en une quinzaine de jours (mon pvt allait expiré je pense qu’ils en ont tenu compte), continuité de mon ancien job, j’ai fait une lettre de motivation pour expliquer que ça me permettrais de progresser dans ma carriere, trouver un lien avec mes formations, etc etc, alors que c’etait une complete regression pour moi …

 

J’ai l’impression que ça marche bien pour la restauration ceci dit.

 

 

Mon conseil c’est de dégager de Montréal, le marché du travail est trop saturé ici. Aujourd’hui je suis passé au salon de l’emploi pour prendre des renseignement sur les régions du QC qui recrutaient, la plupart m’ont dis désolé on prend les demandes uniquement pour les résidents permanents. Envoyez moi un courriel lorsque vous aurez votre CSQ…

 

Je te comprend ça flingue le moral, moi ça fait 2 mois que je bosses plus et heureusement ma conjointe à un(e) job. 

 

Le métier d’assistante de direction, que tu occupes, est censé être en demande et fait parti des métiers dit « qualifié » en RNCP classé A,B, 0 si je ne me trompe pas.

Postule en région et si tu trouve quelque chose tu pourras faire un PEQ.

 

Par contre, comment vis tu sans bosser? tu trouves des jobs payé en cash ?

Pourquoi ne jamais avoir demandé un CSQ ?

As tu pensé à la reprise d’étude?

———

De joolchen1983

Je savais même pas qu’on pouvait changer d’employeur pendant le JP.

 

Donc, si je comprends bien, ta continué chez l’employeur pour lequel tu bossait déjà sous le PVT? Malheureusement, ça ne marchait pas pour moi. Politique d’entreprise. Une multi. Afin d’éviter ce genre de politique, mieux vaut peut-être de chercher une PME, car plus flexible par rapport à ça. 

 

 Pourquoi t’as perdu ce poste? Et comment t’as fait pour changer?

 

Je m’en doutais qu’il fallait devenir un peu « créatif » en ce qui concerne le CV. Mon employeur à l’époque n’aurait eu aucun problème d’adapter son offre à mon parcours professionnel, même si, en réalité, j’étais censée de faire autre chose. Mais encore, trouver un nouvel employeur sous toutes ces conditions et en plus lui demander de mentir dans son offre. …. ça fait un peu trop pour un employé ordinaire dans une ville comme Montréal

 

Malheureusement, je ne peux pas partir de Mtl, car j’ai un enfant ici. Je partage la garde avec son père (mon ex). 

 

Comme j’ai déjà écrit, la plupart du temps j’étais touriste ici. A l’époque je vivais encore avec mon ex, donc en gros, il payait tout. Puis, j’avais mon PVT. Entre-temps, on s’était séparé et je vis seule maintenant. Au niveau des financements, c’est du child support (fédéral, QC, ex) et surtout du travail sous la table. Mais bon, tu connais le coût de vie ici, c’est juste assez pour payer toutes les factures et la nourriture. 

 

Au début on voulait faire le parrainage, mais avec un seul revenu c’était un peu cher. Puis, on voulait partir d’ici ce printemps donc au niveau du temps ça ne valait pas le coup, non plus. Après la séparation, l’option de partir était plus d’actualité, bien sur. J’ai contacté un bureau d’aide juridique et ils m’avaient dis que je serais très probablement pas admissible a la résidence permanente (travailleur qualifié) car j’ai pas de diplôme d’université. 
Je pensais a reprendre des études, mais vu les frais de scolarité, c’est chose impossible avec zéro argent. 
En gros, ma situation ici est due a une mauvaise préparation auparavant. 
 
J’ai un BTS d’assistante de direction, mais j’ai aucune expérience professionnelle là-dedans. Si je regarde les annonces, c’est souvent 3 ans ou plus d’expérience exigée. Je pourrais seulement postuler pour des trucs genre commis bureautique. Mais encore, ce genre de boulot n’est pas assez « exigeant » pour être acceptée comme travailleur qualifie.

 

C’est pour cela que je cherche un contrat en PJ afin de booster mon CV un peu. Et bien sur pour ne plus devoir travailler sous la table. Car si tu te fais chopper, c’est bye bye le Canada.

———

De SoFarSoGood

Situation difficile je comprends …

 

avec un BTS assistante de direction, et ayant travaillé et vécu ici, et avec un enfant, tu devrais quand même avoir assez de points pour faire ta demande de CSQ, fait ton calcul avec cette grille :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/Grille-synthese.pdf

 

Oui c’est long pour l’avoir, mais au moins une sécurité pour l’avenir.

 

Est ce que tu pourrais éventuellement partir non loin de montréal alors? genre un rayon de 150 km autour ?

 

Pour les demandes des employeurs, ayant travaillé dans les services RH, comme on dit toujours « on cherche le mouton à 5 pattes », ne te bloque pas aux conditions demandées comme les 3 ans d’exp, ça  ne te coute rien de postuler.

 

J’ai perdu mon poste car en tant que chef d’équipe, un élément de mon équipe à fait une erreur qui aurait pu être lourde de conséquence, même si ce n’était pas ma faute directe, j’ai été renvoyé sur le champ. 

Pour l’instant je ne trouve pas d’employeur, 

 

En tant que JP tu peux faire une demande de changement d’employeur par le CIC, via le IMM5710, mais les délais sont long, trop long pour qu’un employeur attende…

http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/sejour-travail.asp

 

Garde le moral

———

De Working girl

Je compatis tout à fait, étant à peur près dans la même situation. Actuellement en stage à Montréal, je cherche du boulot (y compris dans ma propre boite) mais je sens bien que quelque chose « bloque » qui n’a rien à voir avec mon profil ou de mes capacités (je suis diplômée au niveau Bac + 5): l’absence de RP, ou plutôt, toutes les complications qui vont avec (procédures liées au visa, délais d’attente avant de pouvoir prendre le travail, incertitude sur l’issue de la demande etc). Je sens que ca fait peur aux employeurs. Moi aussi, j’ai été au salon de l’emploi, et je me suis faite recalée à tous les stands parce que je n’ai pas la RP (y compris aux stands immigration). Je ne trouve pas de travail et mon visa expire dans un mois maintenant, c’est très décourageant. Pourtant, je postule comme une dingue, et pour des jobs sous-qualifiés par rapport à mon niveau d’études,… Pour ma part je commence à songer à rentrer en France et faire ma demande de RP avant de revenir… mais cette solution ne me fait pas vraiment rêver.

 

Garde le moral, ne te décourage pas, tu vas certainement trouver une solution même si ce n’est pas facile…

 

SoFarSoGood: est-ce que tu insinues que la demande de CSQ est du genre à rassurer un employeur? Est-ce qu’en faisant cette demande on a plus de chance d’être embauché?

———

De SoFarSoGood

Oui complètement, déja car le CSQ est obtenu, il n’y a pas la partie incertitude que le dossier soit refusé et que l’immigrant soit contraint, voir même choisisse de retourner dans son pays.

 

Certains stands me demandaient même juste une preuve de demande de CSQ. 

 

Mais c’est surtout que même si tu as un ou deux ans de galère (avec peu etre meme un retour en France une période), tu auras la certitude de pouvoir revenir. Nous ne savons pas ce que nous réservent les règles d’immigration dans les années à venir. Au plus tôt c’est fait au plus tôt c est réglé  :biggrin2:

———

De joolchen1983

Anyone?

———

De Un Canadien errant

Anyone?

Anyone what?
J’estime que les réponses que se sont donné la peine de te donner SoFarSoGood et Working Girl sont très claires.

———

De joolchen1983

Mmmmh. C’est bizarre. Je pourrais jurer pourtant que ces deux réponses n’étaient pas la hier soir. Au moins je ne les ai pas vu. Mais bon, il faut dire que c’est très rare que je vais sur des forums et a chaque fois je galère un peu pour trouver des choses.  Désolée bien sur, je voulais pas donner l’impression que je m’en fous des conseils donnés. Au contraire. 

———

De joolchen1983

Salut, 

 

je viens de faire une évaluation rapide sur la grille et effectivement je rentre largement. Moi, je connaissez que l’évaluation sur le homepage de l’immigration QC, mais même la, le résultat était positif. Mais c’est mon avocat de l’aide juridique qui m’a dit que le CIC ne vas pas me considérer comme « Skilled worker ». C’est pour cela qu’on essaie un autre processus.

 

Pour répondre a ta question: partir de Mtl, même dans un rayon proche, est impossible, car je partage la garde de mon fils vraiment 50/50, donc en gros on switche notre enfant tous les deux jours, il a sa garderie ici, j’ai pas de voiture, ni assez de finances pour en acheter une

 

T’as raison par rapport aux annonces. j’oublie souvent que je suis surement pas la seule personne « non-qualifiée » a postuler et que je n’ai rien a perdre. mais en lisant toutes ces exigences on se sent toujours très nuls, tellement on est loin de tout cela. 

 

Ça craint que t’aies perdu ton poste a cause de la faute d’un autre. Mais bon, j’estime que ça fait partie des responsabilités d’un chef d’équipe. Tu penses qu’en France tu te serais également fait virer cash comme ça ou tu penses c’est le truc typiquement américain (du nord)? car je l’ai vu avec mon ex ici. presque un an dans l’entreprise, très apprécie, bossait dur, mais n’était pas du genre a tout avaler, surtout quand les rh voulait lui jouer un sale tour concernant son congé de paternité. et du jour au lendemain. bye bye. pareil pour une collègue dans mon dernier boulot. a peine arrivée depuis 2 mois, elle a du partir d’une minute a l’autre car les supérieurs n’étaient pas contents de son travail. alors que techniquement elle était encore dans la période d’essai. cette insecurite de l’emploi me choque toujours. 

Situation difficile je comprends …

 

avec un BTS assistante de direction, et ayant travaillé et vécu ici, et avec un enfant, tu devrais quand même avoir assez de points pour faire ta demande de CSQ, fait ton calcul avec cette grille :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/Grille-synthese.pdf

 

Oui c’est long pour l’avoir, mais au moins une sécurité pour l’avenir.

 

Est ce que tu pourrais éventuellement partir non loin de montréal alors? genre un rayon de 150 km autour ?

 

Pour les demandes des employeurs, ayant travaillé dans les services RH, comme on dit toujours « on cherche le mouton à 5 pattes », ne te bloque pas aux conditions demandées comme les 3 ans d’exp, ça  ne te coute rien de postuler.

 

J’ai perdu mon poste car en tant que chef d’équipe, un élément de mon équipe à fait une erreur qui aurait pu être lourde de conséquence, même si ce n’était pas ma faute directe, j’ai été renvoyé sur le champ. 

Pour l’instant je ne trouve pas d’employeur, 

 

En tant que JP tu peux faire une demande de changement d’employeur par le CIC, via le IMM5710, mais les délais sont long, trop long pour qu’un employeur attende…

http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/sejour-travail.asp

 

Garde le moral

———

De joolchen1983

Je compatis tout à fait, étant à peur près dans la même situation. Actuellement en stage à Montréal, je cherche du boulot (y compris dans ma propre boite) mais je sens bien que quelque chose « bloque » qui n’a rien à voir avec mon profil ou de mes capacités (je suis diplômée au niveau Bac + 5): l’absence de RP, ou plutôt, toutes les complications qui vont avec (procédures liées au visa, délais d’attente avant de pouvoir prendre le travail, incertitude sur l’issue de la demande etc). Je sens que ca fait peur aux employeurs. Moi aussi, j’ai été au salon de l’emploi, et je me suis faite recalée à tous les stands parce que je n’ai pas la RP (y compris aux stands immigration). Je ne trouve pas de travail et mon visa expire dans un mois maintenant, c’est très décourageant. Pourtant, je postule comme une dingue, et pour des jobs sous-qualifiés par rapport à mon niveau d’études,… Pour ma part je commence à songer à rentrer en France et faire ma demande de RP avant de revenir… mais cette solution ne me fait pas vraiment rêver.

 

Garde le moral, ne te décourage pas, tu vas certainement trouver une solution même si ce n’est pas facile…

 

SoFarSoGood: est-ce que tu insinues que la demande de CSQ est du genre à rassurer un employeur? Est-ce qu’en faisant cette demande on a plus de chance d’être embauché?

Merci pour le soutien morale 🙂

 

donc la tu es en visa stage. et après? tu veux faire un jp ou un pvt? jp serais plus facile non? en tout cas, oui, c’est dur parfois de trouver un boulot ici. ce n’est pas la terre promise comme certains veulent nous faire croire. peut-être tu devrais songer a t’inscrire dans des agences interims (manpower, randstad, ….). bon, la, c’est un peu trop tard, mais admettons que tu reussit a decrocher un pvt.

 

En mai dernier, j’étais au salon de l’immigration, et j’avais a peu pres la meme impression… genre tout est possible a partir du moment que tu as ta RP. Avant ca, les portes restent fermer.

 

Bon courage a toi

———

De Working girl

Je pense que ma meilleure chance est le PVT (surtout s’il passe à deux ans = permet de faire la RP). Le problème de la catégorie JP est qu’il faut avoir uen offre d’emploi et comme toi, en l’absence de visa j’ai du mal à avoi une offre d’emploi. Dans l’idéal j’aimerais être embauchée dans ma boite (parce que ça signifie de travailler dans une grosse boite, dans mon domaine, et de pouvoir monter ensuite), mais malheureusement ce n’est pas gagné (questions de budget surtout). Dans les autres boites, c’est plus dur de me faire « accepter » à cause de l’absence de RP qui vient s’ahouter au fait que je ne connais personne en interne et qu’on ne connait pas mes capacités de travail. Je continue à postuler ailleurs cependant, mais j’essuie sans cesse des refus et je n’ai jamais décroché un seul entretien. Ca m’ennuie vraiment beaucoup. Du coup, je vis dans le flou total. Si j’obtiens mon PVT en fin d’année (mais c’est déjà un « si »), je ne sais pas si je vais rentrer en Europe ou revenir ici pour y chercher du travail, quitte à prendre un petit job en attendant de trouver mieux (mais faire serveuse quand on a un Bac + 5 en droit, je risque de trouver ça très dur à avaler aussi). Je pourrais aussi rester en Europe et chercher du travail au Canada depuis là-bas, mais là encore ça entraine des difficultés (moins de chance d’être embauché pour quelqu’un qui n’est pas sur place…). 

 

Bref pour le moment je ne sais pas vraiment pas à quoi va ressembler ma vie dans quelques mois, ça m’angoisse pas mal d’ailleurs…

———

De claire682

Alors, tu es ici depuis 3 ans seulement sous visa touriste ? Pour ton info, fais toi un dossier en béton pour prouver que tu n’as pas travaillé au black pendant tout ce temps … Car ca risque d’etre soulevé si tu te trouves un visa. Bon, tu vas me dire que si on te renouvelle ton visa touriste c’est que tu justifies amplement d’une subvention à tes besoins … A moins que tu ne le fasses avec des billets A/R … 

Enfin, voilà, je te dis ca car c’est un point qu’à soulever un agent du CIC quand j’ai tel pour une question particulière  :flowers:

 

Attentio, le test ne suffit pas pour savoir si tu entres dans les clous … Il faut aussi regarder les domaines recherchés. Avec un CSQ et une offre d’emploi, tu peux demander un BO-420 … C’est rapide à obtenir, juste un apssage à la frontière avec les bons papiers

 

Bon courage

———

De SoFarSoGood

 

 
Ça craint que t’aies perdu ton poste a cause de la faute d’un autre. Mais bon, j’estime que ça fait partie des responsabilités d’un chef d’équipe. Tu penses qu’en France tu te serais également fait virer cash comme ça ou tu penses c’est le truc typiquement américain (du nord)?

 

Non en France je n’aurais pas perdu mon poste, j’aurais eu au pire un avertissement, mais quelque part je trouve pas ça normal, les normes du travail française font que quelques fois on est obligé de garder des incapables en poste pour ne pas payer des primes de licenciement démentiels ou passer devant des commissions. Je trouve ça plutôt normal d’avoir été licencié, même si on peux trouver ça injuste quand c’est quelqu’un d’autre qui fait la faute, c’est le jeu quand tu as des responsabilités.
 

 

Salut, 

 

je viens de faire une évaluation rapide sur la grille et effectivement je rentre largement. Moi, je connaissez que l’évaluation sur le homepage de l’immigration QC, mais même la, le résultat était positif. Mais c’est mon avocat de l’aide juridique qui m’a dit que le CIC ne vas pas me considérer comme « Skilled worker ». C’est pour cela qu’on essaie un autre processus.

 

J’aimerais d’autres avis la dessus svp  :biggrin2:

Si tu as le nombre de points il n’y a pas de raison que tu n’ai pas ton CSQ, oubli ce que te dis l’avocate, ça me semble assez fou.

En 3 ans ici, tu ne t’es jamais renseigné sur la procédure pour devenir résidente, en visant uniquement des EIC ?  :crying:

C’est sur que 3 ans en tant que touriste, va falloir les justifier à l’immigration …

———

De kjaerlighet

Il y a quand même la sécurité de l’emploi au Québec aussi après deux ans d’ancienneté ça prends un motif réel et sérieux pour virer quelqu’un…

———

De joolchen1983

…. Du coup, je vis dans le flou total. Si j’obtiens mon PVT en fin d’année (mais c’est déjà un « si »), je ne sais pas si je vais rentrer en Europe ou revenir ici pour y chercher du travail, quitte à prendre un petit job en attendant de trouver mieux (mais faire serveuse quand on a un Bac + 5 en droit, je risque de trouver ça très dur à avaler aussi). Je pourrais aussi rester en Europe et chercher du travail au Canada depuis là-bas, mais là encore ça entraine des difficultés (moins de chance d’être embauché pour quelqu’un qui n’est pas sur place…). 

 

Bref pour le moment je ne sais pas vraiment pas à quoi va ressembler ma vie dans quelques mois, ça m’angoisse pas mal d’ailleurs…

 je comprends la question du sentiment de dégradation. moi avec un bac plus+2 je bosse comme femme de ménage en ce moment. mais bon, j’essaie de ne pas perdre la morale. je me dis que ça peut pas être pire et que ça ne sera pas pour toujours.

———

De joolchen1983

Alors, tu es ici depuis 3 ans seulement sous visa touriste ? Pour ton info, fais toi un dossier en béton pour prouver que tu n’as pas travaillé au black pendant tout ce temps … Car ca risque d’etre soulevé si tu te trouves un visa. Bon, tu vas me dire que si on te renouvelle ton visa touriste c’est que tu justifies amplement d’une subvention à tes besoins … A moins que tu ne le fasses avec des billets A/R … 

Enfin, voilà, je te dis ca car c’est un point qu’à soulever un agent du CIC quand j’ai tel pour une question particulière  :flowers:

 

Attentio, le test ne suffit pas pour savoir si tu entres dans les clous … Il faut aussi regarder les domaines recherchés. Avec un CSQ et une offre d’emploi, tu peux demander un BO-420 … C’est rapide à obtenir, juste un apssage à la frontière avec les bons papiers

 

Bon courage

Est-ce le BO-420 est un formulaire au niveau fédéral? Je suppose que oui. 

Sinon, merci pour les conseils quant aux finances. Pour l’instant ca ne fais que depuis le mois de mai que je dois justifier. Avant ca, j’habitais chez mon Ex et n’avait pas beaucoup a payer. 

———

De kuroczyd

BO-420 … puisqu’il sert a accorder un visa donc forcement fédéral…

———

De Working girl

 

…. Du coup, je vis dans le flou total. Si j’obtiens mon PVT en fin d’année (mais c’est déjà un « si »), je ne sais pas si je vais rentrer en Europe ou revenir ici pour y chercher du travail, quitte à prendre un petit job en attendant de trouver mieux (mais faire serveuse quand on a un Bac + 5 en droit, je risque de trouver ça très dur à avaler aussi). Je pourrais aussi rester en Europe et chercher du travail au Canada depuis là-bas, mais là encore ça entraine des difficultés (moins de chance d’être embauché pour quelqu’un qui n’est pas sur place…). 

 

Bref pour le moment je ne sais pas vraiment pas à quoi va ressembler ma vie dans quelques mois, ça m’angoisse pas mal d’ailleurs…

 je comprends la question du sentiment de dégradation. moi avec un bac plus+2 je bosse comme femme de ménage en ce moment. mais bon, j’essaie de ne pas perdre la morale. je me dis que ça peut pas être pire et que ça ne sera pas pour toujours.

 

Le problème, c’est que moi je connais des gens qui ont fait ça et pour qui ça a duré sans fin, de sorte qu’après avoir été un an et demi serveur ou plongeur, ils ont fini par rentrer en France, dépités. 

———

De claire682

 

Est-ce le BO-420 est un formulaire au niveau fédéral? Je suppose que oui. 

je pense 

———

De joolchen1983

 

 

 
Ça craint que t’aies perdu ton poste a cause de la faute d’un autre. Mais bon, j’estime que ça fait partie des responsabilités d’un chef d’équipe. Tu penses qu’en France tu te serais également fait virer cash comme ça ou tu penses c’est le truc typiquement américain (du nord)?

 

Non en France je n’aurais pas perdu mon poste, j’aurais eu au pire un avertissement, mais quelque part je trouve pas ça normal, les normes du travail française font que quelques fois on est obligé de garder des incapables en poste pour ne pas payer des primes de licenciement démentiels ou passer devant des commissions. Je trouve ça plutôt normal d’avoir été licencié, même si on peux trouver ça injuste quand c’est quelqu’un d’autre qui fait la faute, c’est le jeu quand tu as des responsabilités.
 

 

Salut, 

 

je viens de faire une évaluation rapide sur la grille et effectivement je rentre largement. Moi, je connaissez que l’évaluation sur le homepage de l’immigration QC, mais même la, le résultat était positif. Mais c’est mon avocat de l’aide juridique qui m’a dit que le CIC ne vas pas me considérer comme « Skilled worker ». C’est pour cela qu’on essaie un autre processus.

 

J’aimerais d’autres avis la dessus svp  :biggrin2:

Si tu as le nombre de points il n’y a pas de raison que tu n’ai pas ton CSQ, oubli ce que te dis l’avocate, ça me semble assez fou.

En 3 ans ici, tu ne t’es jamais renseigné sur la procédure pour devenir résidente, en visant uniquement des EIC ?  :crying:

C’est sur que 3 ans en tant que touriste, va falloir les justifier à l’immigration …

 

l’avocate a dis qu’elle craint que le cic ne vas pas m’accepter comme travailleur qualifie. elle n’a pas dit que je ne rentre pas dans les conditions afin d’obtenir le CSQ.

 

mais en gros, t’as raison. j’ai mes doutes aussi par rapport a ce qu’elle a dit.  pendant mon pvt j’ai eu des collègues qui étaient considérés comme des travailleurs qualifiés et surtout demandés (alors que une fois arrivés ici leur formation / expérience n’était pas reconnu quand même), …. mais qui arrivaient avec des gros barrières au niveau du langage. genre, ils avaient des gros problèmes de communiquer en anglais et ils commençaient leurs cours de français seulement après l’arrivée au qc. et certains avaient des enfants a charge en plus. c’est alors la que je me dis qu’on devrait m’accepter aussi pour le RP

 

le fait que je sois toujours touriste ou encore une fois est due a ma situation un peu et surtout a une très mauvaise préparation au départ. comme j’ai dit, mon partenaire et moi venions ici pour une période limitée. on s’était dit qu’on voulait rester ici 2 ans, 3 ans gros max. en arrivant notre fils avaient que 7 mois, la plupart des garderies ne prennent que a partir de 12 ou 18, bref on en trouvait pas et c’était pas si grave vu que je ne pouvais pas travailler de toute façon. il y a deux ans, le petit commençait a la garderie. a ce moment-la, il restait en théorie même pas un ans et demi avant de partir du CA. c’est pour ça qu’on s’était dit qu’un parrainage ne valait vraiment pas le coup au niveau financier et aussi au niveau de temps et que le pvt était la solution idéale. le moment que ça expire on va quitter le pays. retourner en europe. sauf qu’au début de l’année 2013 on s’est séparés. les projets de rentrer en europe … du passé. parrainage plus possible. et depuis ça je cherche une solution pour moi ici. c’était une première avocate qui ma dit de prolonger le visa de touriste et d’essayer de trouver un employeur pour le jp. ce qui a échoué… donc c’est pour cela que je tente ma chance… en attendant. bien sur que je travaille sur un statut permanent en même temps. le jp c’est juste pour le cote financier que j’en ai besoin.

 

 

…. Du coup, je vis dans le flou total. Si j’obtiens mon PVT en fin d’année (mais c’est déjà un « si »), je ne sais pas si je vais rentrer en Europe ou revenir ici pour y chercher du travail, quitte à prendre un petit job en attendant de trouver mieux (mais faire serveuse quand on a un Bac + 5 en droit, je risque de trouver ça très dur à avaler aussi). Je pourrais aussi rester en Europe et chercher du travail au Canada depuis là-bas, mais là encore ça entraine des difficultés (moins de chance d’être embauché pour quelqu’un qui n’est pas sur place…). 

 

Bref pour le moment je ne sais pas vraiment pas à quoi va ressembler ma vie dans quelques mois, ça m’angoisse pas mal d’ailleurs…

 je comprends la question du sentiment de dégradation. moi avec un bac plus+2 je bosse comme femme de ménage en ce moment. mais bon, j’essaie de ne pas perdre la morale. je me dis que ça peut pas être pire et que ça ne sera pas pour toujours.

 

Le problème, c’est que moi je connais des gens qui ont fait ça et pour qui ça a duré sans fin, de sorte qu’après avoir été un an et demi serveur ou plongeur, ils ont fini par rentrer en France, dépités. 

 

oui je comprends. ca ne booste pas vraiment le morale. surtout, si on a une bonne formation a la base et vient ici afin de booster sa carrière au lieu de la détruire. 

———

De dounet

Le BO 420 n’est pas un formulaire. C’est une directive opérationnelle pour les agents.

 

Donc concrètement, s’il y a urgence parce que le statut va expirer, tour du poteau avec contrat de travail et CSQ pour dispenser de l’AMT et du CAQ en vertu du BO.

 

S’il n’y a pas urgence, il faut utiliser le même formulaire de modification des conditions de séjours que pour proroger ou modifier le permis de travail et l’envoyer à Vegreville ou bien faire la demande en ligne, mais ce sera le même formulaire à remplir.

———

De SoFarSoGood

 

l’avocate a dis qu’elle craint que le cic ne vas pas m’accepter comme travailleur qualifie. elle n’a pas dit que je ne rentre pas dans les conditions afin d’obtenir le CSQ.

 

Mais justement, c’est pas cohérent du tout. tu la paye combien ton avocate ?  :whistlingb:

 

Si tu as assez de points, tu as ton CSQ, c’est comme ça que ça fonctionne.

 

Une avocate n’aide pas à avoir plus facilement des papiers.

Faire un jeune pro au lieu d’un CSQ alors qu’on à un enfant à charge ne me parait pas du tout la bonne solution.

Dans tout les cas tu lances ta demande de CSQ et c’est sur que d’avoir un jeune pro te permettrais de rester ici en attendant la réponse du CSQ.

 

Sans indiscrétion comment avez vous fait avez ton ancien conjoint pour avoir un permis de travail sur 2/3 ans ?  :blink2:

———

De Working girl

Je me posais la même question

 

 

———

De joolchen1983

 

 

l’avocate a dis qu’elle craint que le cic ne vas pas m’accepter comme travailleur qualifie. elle n’a pas dit que je ne rentre pas dans les conditions afin d’obtenir le CSQ.

 

Mais justement, c’est pas cohérent du tout. tu la paye combien ton avocate ?  :whistlingb:

 

Si tu as assez de points, tu as ton CSQ, c’est comme ça que ça fonctionne.

 

Une avocate n’aide pas à avoir plus facilement des papiers.

Faire un jeune pro au lieu d’un CSQ alors qu’on à un enfant à charge ne me parait pas du tout la bonne solution.

Dans tout les cas tu lances ta demande de CSQ et c’est sur que d’avoir un jeune pro te permettrais de rester ici en attendant la réponse du CSQ.

 

Sans indiscrétion comment avez vous fait avez ton ancien conjoint pour avoir un permis de travail sur 2/3 ans ?  :blink2:

 

OK, il faut que je reprenne un peut au début. Je vois que ça porte a confusion.

Quand j’ai consulté la première avocate, il ne me restait que 2 ou 3 mois avant l’expiration du pvt. sachant qu’une demande de pr peut prendre beaucoup plus longtemps on cherchait qch pour l’immédiat. car je risquait de me retrouver en tant que clandestine. et tu sais très bien que si tu te fais choper, tu vas être déporte. et ça même avec un enfant canadien (sauf que l’enfant reste au CA bien sur). car mes papiers ne sont pas en règle. et car l’enfant ne t’apporte slmt des points au moment de faire la demande de pr. donc, on était dans l’urgence de trouver qch qui me permettait de rester ici en situation légale (afin de ne pas être séparée de mon enfant). 

 

et oui, avec assez de points tu a le csq, mais ça ne veut pas dire pour autant que le cic va t’accepter aussi. et l’avocate ainsi que les gens des stands du cic et de l’immigration qc au salon de l’immigration me l’ont tous confirmer: un csq tout seul ne te donnes pas le droit de travailler au canada. c’est une première étape nécessaire si tu veux t’installer au qc. mais le qc se trouve sur le territoire du ca. donc, malgré son statut un peu appart, c’est quand même le cic qui a le dernier mot. le csq est obligatoire pour une demande de pr si on compte s’installer au qc, mais ce document tout seul ne t’autorise pas a travailler ni a t’installer.

 

aussi, au salon ils m’ont confirmé que tu peux slmt envoyer la demande de pr une fois le csq obtenu. tu ne peux pas faire les deux demandes en même temps. le temps moyen est indiqué a 12 mois pour chaque processus. fait 2 ans d’attente. c’est pour cette raison que, dans le besoin d’entretenir un statut légal et d’avoir des ressources financières pendant ce temps-la, on regardait le jp comme solution la plus rapide et efficace. 

 

mon ex n’avait pas besoin de permis de travail. il est canadien.

———

De kjaerlighet

Tu semble avoir bien de la misère à comprendre le processus d’immigration …

———

De SoFarSoGood

 

 

 

et oui, avec assez de points tu a le csq, mais ça ne veut pas dire pour autant que le cic va t’accepter aussi. et l’avocate ainsi que les gens des stands du cic et de l’immigration qc au salon de l’immigration me l’ont tous confirmer

aussi, au salon ils m’ont confirmé que tu peux slmt envoyer la demande de pr une fois le csq obtenu.  

 

 

Le plus fiable c’est quand même le site de l’immigration :

 

C’est le gouvernement du Canada qui décide de l’octroi ou non du statut de résident permanent.

Le gouvernement du Canada est notamment responsable des questions statutaires (examens médicaux et contrôles de sécurité).

 

 

Le traitement de votre demande prendra plus de temps si :

  • il existe des problèmes en matière de criminalité ou de sécurité, ou si nous devons procéder à des vérifications supplémentaires de vos antécédents;
  • votre situation familiale n’est pas claire à cause d’une situation non résolue comme un divorce, une adoption inachevée ou des problèmes de garde d’enfants;
  • le bureau des visas doit communiquer avec d’autres bureaux de CIC au Canada ou à l’étranger pour vérifier les renseignements que vous avez fournis.

 

  • Décision au sujet de votre demande

    L’agent de CIC prendra une décision au sujet de votre demande en se fondant sur ce qui suit :

    • vous respectez les critères d’admissibilité du programme,
    • vous disposez des fonds nécessaires pour subvenir à vos propres besoins et à ceux de votre famille au moment de votre arrivée au Canada,
    • les résultats de votre examen médical,
    • les renseignements figurant sur votre certificat de police.

    Le bureau des visas qui traite votre demande communiquera avec vous s’il a besoin d’autres documents ou si vous devez vous présenter à une entrevue.

    Si votre demande est acceptée, nous vous demanderons d’envoyer votre passeport au bureau des visas afin que nous puissions délivrer votre visa de résident permanent.

     

 

 

 

tu ne peux pas faire les deux demandes en même temps.

 

 

Faux, tu peux demander ton CQS et avoir une demande de jeune pro en parallèle, il me semble (à confirmer) que tant que le fédéral n’est pas lancé c’est possible.

 

 

 

un csq tout seul ne te donnes pas le droit de travailler au canada. c’est une première étape nécessaire si tu veux t’installer au qc. mais le qc se trouve sur le territoire du ca. donc, malgré son statut un peu appart, c’est quand même le cic qui a le dernier mot. le csq est obligatoire pour une demande de pr si on compte s’installer au qc, mais ce document tout seul ne t’autorise pas a travailler ni a t’installer.

 

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/travailleurs-temporaires/demeurer-quebec/demande-csq/travailleurs-peq/apres-csq.html

Si tu as un permis de travai, tu peux rester travailler ici, par contre si tu es en France, tu devras attendre ta Résidence Permanente.

 

Je t’invite à consulter de toi même les sites web suivants: 

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/index.php

http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/quebec/index.asp

 

Si tu as des doutes, appel le CIC au téléphone

Dans ton cas, je ne suis pas sur que les conseils des avocats ou des stands d’immigration soient les plus pertinents.

 

Encore la semaine dernière sur un de ces stands, une personne me soutenait que je devais avoir une AMT pour mon jeune professionnel …

———

De joolchen1983

Tu semble avoir bien de la misère à comprendre le processus d’immigration …

je nie pas le fait. c’est assez confusant. je suis sur que je ne suis pas la seule. voila, pourquoi des gens vont sur des forums comme celui. et voila, je pensait qu’un avocat spécialisé en immigration sait surement plus sur le processus que moi.

———

De claire682

oui mais beaucoup sont la uniquement pour se faire du fric …

et tu as tres bien fait de te tourner vers ce forum  :flowers:  Le problème c’est que maintenant, c’est comme s’il te fallait faire un lavage du cerveau du lavage de cerveau que ce conseiller en immigration t’a fait …

Ecoutes SoFarSoGood  :flowers:

———

De joolchen1983

C’est le gouvernement du Canada qui décide de l’octroi ou non du statut de résident permanent.

Le gouvernement du Canada est notamment responsable des questions statutaires (examens médicaux et contrôles de sécurité).

 

C’est ce que je dis. C’est le CIC qui a le dernier mot, qui decide si il va te delivrer la RP ou non.

 

 

tu ne peux pas faire les deux demandes en même temps.

 

 

Faux, tu peux demander ton CQS et avoir une demande de jeune pro en parallèle, il me semble (à confirmer) que tant que le fédéral n’est pas lancé c’est possible.

 

La on s’est mal compris. Je voulais dire qu’on ne peut pas faire la demande du CSQ et la demande de RP en meme temps. Au moins, d’apres ce qu’on m’a dit. Je ne parlais pas de du fait de demander le CSQ et le JP en meme temps. Je sais, que ca c’est possible. 

 

 

 

un csq tout seul ne te donnes pas le droit de travailler au canada. c’est une première étape nécessaire si tu veux t’installer au qc. mais le qc se trouve sur le territoire du ca. donc, malgré son statut un peu appart, c’est quand même le cic qui a le dernier mot. le csq est obligatoire pour une demande de pr si on compte s’installer au qc, mais ce document tout seul ne t’autorise pas a travailler ni a t’installer.

 

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/travailleurs-temporaires/demeurer-quebec/demande-csq/travailleurs-peq/apres-csq.html

Si tu as un permis de travail, tu peux rester travailler ici, par contre si tu es en France, tu devras attendre ta Résidence Permanente.  

 

…. mais c’est la ou je me perd un peu. j’ai l’impression que c’est un cercle vicieux. d’après cette information il me faut un CAQ + permis de travail (temporaire) pour pouvoir rester et travailler au QC en attente de la RP. …. OK, je connaissais pas cette info. Faut dire aussi que ça fait un moment que je n’ai plus été voir sur leur site car mon avocate m’a mis sur une autre piste totalement différente. Merci. Je vais regarder ça de plus proche. Ça semble prometteur (a cote du jp)

 

Si tu as des doutes, appel le CIC au téléphone

Dans ton cas, je ne suis pas sur que les conseils des avocats ou des stands d’immigration soient les plus pertinents.

 

– moi non plus, mais j’ai aussi deja eu de la mauvaise information au telephone avec le CIC.

———

De joolchen1983

oui mais beaucoup sont la uniquement pour se faire du fric …

et tu as tres bien fait de te tourner vers ce forum  :flowers:  Le problème c’est que maintenant, c’est comme s’il te fallait faire un lavage du cerveau du lavage de cerveau que ce conseiller en immigration t’a fait …

Ecoutes SoFarSoGood  :flowers:

en fait, je paye rien pour l’avocat puisqu’il travail pour une aide judiciaire gratos. mais c’est peut-etre la le probleme aussi. ….

 

je voudrais bien ecouter…. mais comme d’habitude quand je vais sur le site et je regarde les processus et possibilites differentes, j’ai l’impression d’etre asterix dans cette scene celebre ou les fonctionnaires lui envoyent de a a z et pour chaque formulaire il a besoin d’un autre.

 

bref. si je regarde vite fait sur la possibilite du permis de travail temporaire au quebec. si je comprends bien:

– tant que le CAQ est fourni par le QC + le permis de travail, je peux (continuer) a travailler au QC SANS passer par le CIC (bien sur, en faisant les demarchent pour le CSQ et la RP a cote). Correct?

– MAIS: pour le permis de travail, j’ai besoin d’un offre de travail d’un employer (plus AMT il me semble). Correct? C’est a ce point la que je me dis que un JP et plus facile car au moins il ne faut pas l’AMT

———

De claire682

Quelques questions :

– ton avocat t’a donné des raisons concrètes pour que le CIC te refuse ton visa si tu as ton CSQ

       – Es-tu atteint d’une maladie contagieuse et/ou qui va coûter cher au système ?

       – As-tu un casier judiciaire non vierge ?

Le seul « soucis » que je peux voir ce sont ces 3 ans de visa touriste et la suspicion d’un travail au noir

CAr concretement, si tu as un CSQ, le passage de l’etape federale (CIC) est une formalité (longue, certes)

 

– As-tu un employeur ? De toute facon, sans RP ca va être lui qui va devoir faire des démarches

      – JP mais c’est pas encore ouvert : facile, simple, ….

      – PTT : là, il te faut une AMT + CAQ

     – CSQ en poche : BO-420

———

De SoFarSoGood

Voila, le fédéral te refusera uniquement dans ces cas la,

 

Si le QC t’as accepté comme travailleur, le fédéral n’est pas la pour décider si tu es « travailleur qualifié » ou non

 

Le fédéral certes ils ont le dernier mot mais uniquement pour les cas dont on te parles avec Claire682, santé, antécédents judiciaires, fraude.

———

De joolchen1983

Quelques questions :

– ton avocat t’a donné des raisons concrètes pour que le CIC te refuse ton visa si tu as ton CSQ

       – Es-tu atteint d’une maladie contagieuse et/ou qui va coûter cher au système ?

       – As-tu un casier judiciaire non vierge ?

Le seul « soucis » que je peux voir ce sont ces 3 ans de visa touriste et la suspicion d’un travail au noir

CAr concretement, si tu as un CSQ, le passage de l’etape federale (CIC) est une formalité (longue, certes)

 

– As-tu un employeur ? De toute facon, sans RP ca va être lui qui va devoir faire des démarches

      – JP mais c’est pas encore ouvert : facile, simple, ….

      – PTT : là, il te faut une AMT + CAQ

     – CSQ en poche : BO-420

En fait, l’avocate se concentrait surtout sur le processus « humanitaire ». on m’a dit que je ne satisfait pas les criteres pour la catégorie « skilled worker » et c’est pour ça que je ne peux pas faire la demande de RP aupres du CIC.

Pas malade et pas criminelle.

 

OK, ca semble un peu plus encourageant du coup. 

CSQ + BO-420: Ceci est uniquement pour pouvoir prolonger/renouveler son permis de travail? donc il faut l’obtenir d’abord? mais admettons j’arriverais a décrocher un JP et a obtenir un CSQ entretemps, je pourrais techniquement prolonger mon JP ainsi (enfin le permis de travail que ca constitue en soit)?

 

OK, je pense que je vais vraiment parler a mon avocate la encore une fois pourquoi elle m’a dit que je pourrais pas faire la demande de RP.

 

Merci. Ca ne resoud pas mon probleme de trouver un employeur pour le JP, mais a long terme ca me donne un peu plus d’expoir. 

Voila, le fédéral te refusera uniquement dans ces cas la,

 

Si le QC t’as accepté comme travailleur, le fédéral n’est pas la pour décider si tu es « travailleur qualifié » ou non

 

Le fédéral certes ils ont le dernier mot mais uniquement pour les cas dont on te parles avec Claire682, santé, antécédents judiciaires, fraude.

ok, je crois que j’ai compris maintenant. merci 

———

De joolchen1983

merci les gars. vos conseils m’ont aidé a voir un peu plus claire dans toute cette histoire.   🙂

 

maintenant, il faut juste trouver cet employeur en attendant.    :wacko2:

———

De SoFarSoGood

N’attends pas de voir ton avocate,

 

Va voir les pièces demandés pour le CSQ et commence à les réunir, ça prend vraiment du temps, tu va devoir passer des tests de Français (Et d anglais s’il te manque des points) et les délais sont pas mal long. Attestations de travail détaillées, certificat de naissance, cotisation sociale, etc etc

De + il y a un quota de 20 000 pour les csq, qui sera sans doute atteint avant la fin de l’année 2013

 

CSQ + BO-420: Ceci est uniquement pour pouvoir prolonger/renouveler son
permis de travail? donc il faut l’obtenir d’abord? mais admettons
j’arriverais a décrocher un JP et a obtenir un CSQ entretemps, je
pourrais techniquement prolonger mon JP ainsi (enfin le permis de
travail que ca constitue en soit)?

 

C’est tout à fait ça !

———

De joolchen1983

N’attends pas de voir ton avocate,

 

Va voir les pièces demandés pour le CSQ et commence à les réunir, ça prend vraiment du temps, tu va devoir passer des tests de Français (Et d anglais s’il te manque des points) et les délais sont pas mal long. Attestations de travail détaillées, certificat de naissance, cotisation sociale, etc etc

De + il y a un quota de 20 000 pour les csq, qui sera sans doute atteint avant la fin de l’année 2013

 

CSQ + BO-420: Ceci est uniquement pour pouvoir prolonger/renouveler son
permis de travail? donc il faut l’obtenir d’abord? mais admettons
j’arriverais a décrocher un JP et a obtenir un CSQ entretemps, je
pourrais techniquement prolonger mon JP ainsi (enfin le permis de
travail que ca constitue en soit)?

 

C’est tout à fait ça !

resalut.

 

en fait, j’avais déjà commencé de rassembler les documents. avant que je connaissais l’avocate, j’étais en train de démarrer le processus csq (sans savoir comment ça marche vraiment), mais quand elle ma dit que c’est pas pour moi, j’ai areté.

 

j’ai le tefaq (avec un très bon score), le ielts et quelques certificats de travail. mais la le problème est que certaines entreprises pour lesquelles j’avait travaillé en france n’existe plus ou tout simplement on ne me répond pas a mes demandes de m’envoyer un certificat de travail détaillé (malgré plusieurs relances).

 

aussi pour mon temps en france, je n’ai plus de fiche de salaires ou quoi que ce soit. même quand j’avais relance la trésorerie a toulouse pour mes fiches de taxes / cotisation sociale, … etc, ils ne pouvaient plus rien trouver de mon temps la-bas.

 

je crois que c’est un peu a cause de ça, car je me voyais dans l’incapacité de fournir tous les documents demandées que j’étais un peu soulagée que, d’après mon avocate, je ne qualifiait pas pour la RP de toute façon. 

———

De SoFarSoGood

Il va te falloir un peu + de motivation pour parvenir à immigrer ici quand même.

 

Pour recevoir tes certificats de travail détaillés, en cas de non réponse de tes anciens employeurs, la seule solution : le harcelement ! Tu contact les supérieurs hiérachiques, les collégues, le siege social (Viadeo et linkedin sont tes amis), tu téléphones directement … tous les jours s’il faut

Les fiches de paye y en a pas besoin.

 

Le tefaq il te faudra l’écrit également maintenant

si tu veux les 16 points du Français.

 

Arrête de prendre ton avocate pour dieu et releves toi les manches, c’est à toi de te bouger !

———

De joolchen1983

Il va te falloir un peu + de motivation pour parvenir à immigrer ici quand même.

 

Pour recevoir tes certificats de travail détaillés, en cas de non réponse de tes anciens employeurs, la seule solution : le harcelement ! Tu contact les supérieurs hiérachiques, les collégues, le siege social (Viadeo et linkedin sont tes amis), tu téléphones directement … tous les jours s’il faut

Les fiches de paye y en a pas besoin.

 

Le tefaq il te faudra l’écrit également maintenant

si tu veux les 16 points du Français.

 

Arrête de prendre ton avocate pour dieu et releves toi les manches, c’est à toi de te bouger !

en fait, cette entreprise qui ne veut pas (plus) répondre, ce sont les directeurs (car petite entreprise) qui font le mort. alors que j’ai déjà envoyé au moins 10 courriels pour leur demander un certificat détaillé. ok, ce n’est peut-etre pas assez. c’est sur que je vais continuer a demander, mais j’ai travaillé pour eux. je sais comment ils sont. si il y avait un client mécontent (parce qu’ils vendaient un peu de la merde) qui appelait pour faire une réclamation ou pour se plaindre, ils étaient capable de lui parler au téléphone en personne et de lui dire d’envoyer un courriel a la direction. alors que c’était eux, la direction. j’ai même été témoigne d’un appel ou le gars a dit au téléphone qu’il savait très bien que c’est le directeur a l’autre bout du fil car il reconnaissait sa voix. le directeur l’a nié…. donc, oui, je peux les harceler, mais je veux pas perdre mon temps avec ça non plus. est-ce que dans des cas extrèmes comme ça, il ne serait pas possible de tout simplement joindre une copie de tous les emails harcèlement qu’on a envoyé, genre comme preuve qu’on ne peut pas faire plus. je sais pas moi. je ne peux pas être la seule personne qui n’arrive pas a rassembler tous les certificats ou tous les fiches de payes. 

 

après, il y en a deux ou trois autres entreprises qui n’existent plus tous simplement (aussi des mini-entreprises comme une pizzeria; même les nouveaux proprios ne pouvaient pas me donner leur coordonnées). 

Comment faire si on n’a vraiment plus les fiches de payes? j’ai déjà demandée à mes parents (tout mes papiers et documents importants sont chez eux) de bien chercher, mais ils n’ont vraiment rien trouvé. je crains que je les ai perdu lors de mon déménagement de france en allemagne. car c’est la, la dernier fois que je me souvient clairement de les avoir vu. 

 

tefaq: comment ça, écrit? j’ai passé le tefaq au mois de mai 2013. il y avait une partie écoute et une partie orale. mais du coup, une part

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut