Tabagisme : Paris vs Montréal - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Tabagisme : Paris vs Montréal

Tabagisme : Paris vs Montréal

Tabagisme : Paris vs Montréal

Ecrit par: Diego 18-12 à 1:55

Lors de mon unique visite en France (Paris), j’ai percçu les Français comme étant d’icorrigibles fumeurs.

Or, ici au Québec, dès mai 2006, la cloppe sera interdite dans à peu près tous les lieux publics (bars et restos inclus….)

Qu’en pensez-vous, futurs immigrants?

———————————-

Ecrit par: yochinette 18-12 à 4:37

En tant que non fumeuse, je trouve cela bien.
La cigarette (fumées, mégots au sol,…) me dérangent surtout quand il y a un gros panneau “INTERDIT DE FUMER”.

———————————-

Ecrit par: celine09 18-12 à 5:17

Idem et c’est tres bien que le Quebec impose l’interdiction complete, il serait tps que la France le fasse aussi, certains pays comme l’Irlande l’ont fait et les bars et les resturants sont toujours aussi bondés

———————————-

Ecrit par: Nemesis 18-12 à 5:17

Je trouve qu’en France la situation s’améliore, même si ce n’est pas encore parfait partout. Il est déjà interdit de fumer dans la plupart des lieux publics, sauf bon nombre de cafés et de restaurants. Cela viendra au fur et à mesure.

Concernant le Québec, toute mesure en vue de proscrire le tabac dans tous les lieux publics ne peut être que bénéfique. Le problème, comme à New York par exemple, c’est de voir devant les entrées des lieux publics, un amas de mégots de cigarettes, et des rangées de fumeurs obstruants les entrées !

Je n’ai pas trouvé beaucoup de différences par contre entre la France et le Québec concernant la cigarette, à la différence que les Québécois ont un sens civique plus développé que dans l’hexagone. Même dans un espace fumeur, dans un restaurant à Montréal pour mon exemple, votre voisin de table aura la politesse de vous demander si la fumer ne vous dérange pas

Oups, j’allais oublier de préciser que … je suis un (futur ex) fumeur

———————————-

Ecrit par: yochinette 18-12 à 5:33

Et combien coute un paquet de cigarettes au Québec? Je crois qu’en France le paquet tourne autour des 5 € (=6.95$ CAD); plus ou moins cher?

———————————-

Ecrit par: coccynel 18-12 à 6:15

ouh la un sujet qui me concerne !!!
en France le probleme est que personne n a respecte la loi y compris les restaurateurs il devai y avoir des endroits fumeurs et des endroits non fumeurs je n en ai pratiquement jamais vu et s il y en avait un ils etaient mal ventiles ! la loi passera bientot partout !
Au quebec par contre je trouve que c est tres bien respecte je ne suis jamais allee dans un bar enfume ou meme un resto ! par contre le seul endroit qui m a fait rire c est pour un concert je crois il y avais 3m2 pour 50 personnes ! et pas du tout ventile !!!
je trouve ca dommage cette loi parce que je fume mais je respecte les non fumeurs et je trouve que l on m enleve un peu de ma liberte parce que si fumeurs, non fumeurs et restaurateurs se respectaient, tout le monde pourraient vivrent ensembles ! il existe des solutions mais la je trouve ca un peu radical ! t autant plus qu au Quebec il y a quand meme enormement de fumeurs ! et il fait froid dehors !

———————————-

Ecrit par: touareg 18-12 à 6:27

Ah, je souhaite tellement qu’on arrive un jour a bannir cette foutue cigarette de toute la surface de la terre

Combien faut-il de morts, de malades et de richesses a dépenser pour les soins et les prises en charge de ces malades, pour enfin prendre concience que fumer cette salo*** est un fléau grave pour l’espèce humaine ???

Mais tant que dieu $$$$ reigne en maitre sur certains mentalités mercantils pourris, on subira toujours les affres de cet outil de mort .

En fait je crois que le premier qui a inventé la cigarette est un français non ??

———————————-

Ecrit par: Nemesis 18-12 à 6:36

Non, c’est un peu plus cher au Québec. Par exemple, un paquet de Du Maurier coûte environ 8$ CAD, un paquet de cigarettes étrangères (américaines ou françaises) coûte un peu plus, et on en trouve que dans quelques rares tabagistes.

———————————-

Ecrit par: coccynel 18-12 à 6:47

si tu achetes par carton c est moins cher mais ca depend ou tu l achete moi je payai 60 dollards la cartouche (il y a 1 an)

———————————-

Ecrit par: yochinette 18-12 à 6:53

Tant mieux, ça fait une raison de plus pour que mon mari arrête. Pas qu’il fume beaucoup (7-8/ jour) mais bon 0 cigarettes, ça serait mieux.

———————————-

Ecrit par: petiboudange 18-12 à 6:54

Je suis une ex-fumeuse; bizarrement quand j’étais au Québec je fumais, mais depuis que je suis revenue en France j’ai arrêté…Cherchez pas pourquoi je sais pas…

Mais ce que j’ai effectivement remarqué c’est qu’au Québec y a autant de fumeurs qu’en France, mais ils sont plus civiques qu’en France.
Même si pour ma part j’ai toujours demandé dans un café ou un bar à mon voisin si ma fumée le dérangeait, les gens le font en général plus au Québec.
Ceci dit des non-fumeurs (ou plutôt anciens fumeurs qui sont souvent les pires ) enquiquinants j’en ai rencontré autant des deux côtés (je parle pas des cas de personnes qui vous font à juste titre remarqué que c’est interdit de fumer ou ceux qui poliment vous indique que votre fumée les dérangent, je parle de ceux qui tentent de vous bouffer tout cru dès que vous passez à côté d’eux avec votre cigarette! ).

Ensuite il est vrai que si chacun se respectait, de telles lois ne seraient peut-être pas utiles. Je reconnais que les employés des bars qui ne fument pas ont à subir la fumée des clients et que c’est dommageable, il y a aussi les fumeurs qui sont incapables de se retenir de fumer pendant quelques heures (un voyage en train voire en bus, un repas au resto, même aller faire des courses dans un centre commercial), on a vite envie d’interdire à tous tout le temps…
Je me dis que cette interdiction pourrait pourtant donner des envies (il me semble que c’est New-yorkais d’ailleurs) de mettre en place des caves à tabacs où vous venez déguster des cigares et d’autres dérivés de tabac dans une ambiance volontairement enfumée. Un nouveau bar lounge où de nombreux fumeurs se retrouveront pour continuer à vivre selon leur propre péché. Et après tout pourquoi pas…Ben pourquoi je trouve ça un peu effrayant, parce que cela revient à cloisonner la société en (bons) non fumeurs et (mauvais) fumeurs, et ce n’est jamais bon de telle coupe franche. Il serait tant qu’on apprenne à vivre ensembles sans avoir à toujours interdire et restreindre pour y arriver…

Mais que le Québec soit sans fumée ou non, m’en fiche je l’aime pareil

———————————-

Ecrit par: mike11 18-12 à 7:03

Vivement un lobby fumeur qui soit capable de s’imposer!

———————————-

Ecrit par: yochinette 18-12 à 7:03

Moi ce qui me dérange le plus c’est l’incivilité dont certains fumeurs font preuve : ne pas respecter les interdictions comme dans les centres commerciaux. Les mégots et les paquets vides jetés dans la rue, dans les parcs, dans la nature, sur les plages. Mais (avant que tous les fumeurs du forum m’agressent) les non-fumeurs qui jettent d’autres trucs que des mégots sur le sol, m’énervent aussi.
Chacun est libre de fumer mais avec du respect pour les autres.

———————————-

Ecrit par: petiboudange 18-12 à 14:40

Exact, si chacun était un peu plus civilisé et respectueux de l’autre, ces lois seraient inutiles! C’est ce que je voulais dire par Il serait tant qu’on apprenne à vivre ensembles sans avoir à toujours interdire et restreindre pour y arriver…

Pour les mégots, ils existent des cendriers de poches, et certains pays (la suisse?) parlaient d’intégrer un compartiment spécial pour mettre les mégots dans les paquets de cigarettes. Quand aux paquets vides, c’est en effet aussi énervant que quoi que ce soit que l’on jette sur la rue…y compris les tickets de métro, les transferts de bus etc. Ces problèmes peuvent facilement être résolus…
Ce qui semble moins l’être (et je comprends) c’est la cohabitation non-fumeurs/fumeurs dans un même lieu. On tend à vouloir la résoudre par une interdiction, car toutes les autres situations ont semble-t-il échoué (compartiment fumeur, ventilation sont par exemple en France des échecs flagrants!) parfois par manque de civisme il faut le dire (excusez moi les fumeurs mais il y en a sûrement qui ont fumé dans l’espace entre deux wagons dans un train en France par exemple, bien que ce soit interdit et/ou deux wagons non fumeurs…je l’ai fait moi j’avoue)…
Ecrit par: Demetan 18-12 à 14:41
Je suis pas si sûre qu’il y ait autant de fumeurs au Québec qu’en France. Mon chum me faisait justement remarquer qu’en France, j’étais la seule qui ne fumait pas dans son vaste et varié cercle d’amis. Alors qu’ici, dans mon cercle et le sien, il est à peu près le seul. Enfin, il était, parce qu’il a arrêté depuis à peu près 1 mois Je suis sûre que la température hivernale y est pour quelque chose (je ne veux pas qu’il fume dans l’appart, alors c’est le balcon, mais à -30, on y pense à deux fois ) Une chose est sûre, il arrivait beaucoup plus à contrôler sa consommation ici qu’en France, où il est facile de demander une clope, presque tout le monde ayant un paquet…

Mais bref, moi cette loi ça me va. Je veux bien la liberté des fumeurs, mais ma liberté à moi elle est où quand je respire malgré moi de la fumée non filtrée…

———————————-

Ecrit par: CHRISTOPHE AMTHOR 18-12 à 15:39

Pareil pour les voitures ? Ou alors ça n’est pas pourri pas les $$$$ ? Du genre certains s’inventent une petite guerre pour garantir leurs sources en pétrole ?
Et s’il y a un tabagisme passif, n y a-t-il pas la même chose pour la pollution ? On laisse faire et on supporte ?

Je fumes et l’ai choisi, je respecte les autres dans leur désir de ne pas être incommodé.
J’ai pas plus demandé à respirer les vapeurs de diesel que les inuits du nord canada de voir fondre leur permafrost (sujet d’actualité)

Mais c est bien ! Il faut comme toujours trouver un bouc émissaire et taper dedans, ca occupe pendant qu’on ne voit pas l’essentiel. Ca a toujours marché, faut continuer. Haro !!

Et accessoirement “ces malades” paient leur part tranquillement 17 millions de paquets jour x 365 jours x 90 % de taxes x 5 euros le paquet : si ça tombait pour la sécu, ça irait mieux !

Christophe (avec le sourire quand même)

———————————-

Ecrit par: michel09 18-12 à 16:14

je suis un ancien fumeur,je pense qu’il faut arreter de regarder les fumeurs comme des malades mentaux,c’est la cigarette qui empoisonne et non le fumeur,chacun doit accepter l’autre comme il est,bien sur heureusement que dans les lieux publics la cegarette est interdite ou sinon certains seraient bien capables de s’offrir une cigarette dans un hopital…

———————————-

Ecrit par: L0GAN 18-12 à 17:27

Je suis fumeur (bon le 1er janvier j’arrête …) je trouve que les règlements en vigueur actuellement au Québec sont bons mais de là à imposer par exemple de ne pas fumer à moins de 9 m. d’un édifice public, c’est quand même très discutable … ça voudrais dire qu’à mon travail les gens vont devoir fumer sur la route …. concernant dans les bars, d’un côté je comprends pour les non-fumeurs mais j’ai hâte de voir à quoi ça va ressembler…

———————————-

Ecrit par: Equinox 18-12 à 22:02

(touareg @ 18-12 à 8:27)
En fait je crois que le premier qui a inventé la cigarette est un français non ??

Ben non, la france n’est toujours la cause des malheurs…..

La culture du tabac a son origine en Amérique, il y a plus de 3 000 ans. Les indiens roulent les feuilles de tabac jusqu’à obtenir une sorte de grand cigare qu’ils appellent “tabaco “. Dans leur calumet brûle également un mélange de plusieurs herbes dont le tabac et le chanvre.
A la même époque, comme le tabac n’existe pas en Europe, les Romains et les Grecs, qui fumaient la pipe, emploient des feuilles d’eucalyptus et de poirier.

En 1492, lors de son expédition en Amérique, Christophe Colomb découvre le tabac et le rapporte en Europe, à la Cour Espagnole et Portugaise, où il est pendant longtemps utilisé comme simple plante d’ornement. Ce n’est qu’au milieu du XVIème siècle que le médecin personnel de Philippe II commence à propager le ” médicament universel ” : le tabac.
Il sera introduit en France en 1556 par un moine d’Angoulême ; on l’appelle alors “herbe angoumoise”.
En 1560, Jean Nicot, croyant à l’effet curatif de la plante, envoie de la poudre à la Reine Catherine de Médicis afin de traiter les terribles migraines de son fils François II. Le traitement a du succès et le tabac devient ainsi ” l’herbe à la Reine “. Sa vente sous forme de poudre est réservée aux apothicaires. En l’honneur de Jean Nicot on appelle le tabac ” Nicotiana Tabacum “.
Plus communément, on le nomme “nicotiane”, “médicée”, “catherinaire”, “herbe de M. Le Prieur”, “herbe sainte”, “herbe à tous les maux”, “panacée antarctique” et finalement “herbe à ambassadeur”
C’est à la fin du XVIème siècle qu’apparaît le mot tabac. Au XVIIème siècle sous Louis XIV, Colbert décrète le ” Privilège de fabrication et de vente “. Celui-ci est d’abord concédé à des particuliers, puis à la seule Compagnie des Indes. La tabaculture devient un Monopole et rapidement les gouvernants voient les rentrées d’argent qu’ils peuvent espérer des taxes sur le tabac.

En 1719, sa culture est prohibée dans toute la France avec des condamnations qui peuvent aller jusqu’à la peine de mort. Exceptions : la Franche-Comté, la Flandre et l’Alsace. Elle le restera jusqu’en 1791.

En 1809, Louis Nicolas Vauquelin, professeur de chimie de l’Ecole de Médecine de Paris isole un principe actif azoté des feuilles de tabac. La nicotine, quant à elle, sera identifiée quelques années plus tard. Mais ce n’est que vers 1843, que la première cigarette est inventée. Il faudra toutefois attendre le XXème siècle pour qu’elle devienne un “produit de consommation” courante.
En France, en 1926, le service d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes (SEITA) est créé pour gérer le monopole. Les bénéfices du service sont versés à la caisse autonome pour l’amortissement des emprunts d’Etat. En 1939, la production recensée ou occulte dépasse largement les 2 700 millions de tonnes, elle a plus que doublé en quarante ans et la production de cigarettes est passée de 10 milliards en 1923 à 19 milliards en 1940.
L’organisation par les industriels du tabac de la distribution gratuite de cigarettes aux militaires pendant les deux guerres va également généraliser la consommation.

Mais la consommation de tabac n’a vraiment commencé à prendre de l’ampleur que depuis la fin de la seconde guerre mondiale avec l’arrivée des ” américaines “. La cigarette filtre, inventée en 1930, arrivera dans les foyers en 1950.
L’invention de la cigarette va initier la consommation de masse de cette drogue au niveau mondial en simplifiant sa prise. La consommation de tabac devient alors planétaire.
En 1982, la production mondiale de cigarettes atteint 4 600 milliards d’unités.

Le XIXème siècle a vu la naissance de la cigarette, le XXème siècle va voir sa prépondérance coïncider avec le développement foudroyant des cancers du poumon, et autres affections tabagiques graves. Mais ça, c’est une autre histoire…

Source : www.glaxowellcome.fr/gsk/actu/dossi…

Je me demande ce que faisaient les gens après l’amour, avant l’invention de la cigarette. [ Vassilis Alexakis ]

———————————-

Ecrit par: Ximeris 19-12 à 4:08

Je fume mais je suis totalement pour l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Je n’aime pas diner avec l’odeur de la fumée bizarre pour une fumeuse. Mais bon, vu que je ne fume pas chez moi, je respecte aussi les autres lieux. Et puis cette interdiction va peut-être nous faire arrêter de fumer complètement.
Bref, c’est une très bonne mesure que la France devrait faire (certaines personnes fument encore en attendant leur RER alors que c’est interdit! C’est grave de ne pas pouvoir attendre! Et puis ça me met hors de moi alors j’imagine les non-fumeurs!)

———————————-

Ecrit par: coccynel 19-12 à 5:55

ok ben alors on devrai interdire aussi les voitures, les bus, les camions, les avions, les bateaux, les usines, les vaches aussi ! car je pense qu ils polluent plus que les fumeurs ! si on part dans ce sens on a pas fini et on devrai interdire les cons aussi car ils me polluent ! (ne le prennez pas pour vous chers amis du forum !)

———————————-

Ecrit par: touareg 19-12 à 6:12

Oui c’est vrai que les voitures dégagent une source de pollution qu’on respire au meme titre que le tabac, mais je crois pas que le tabac est aussi important et utile dans la vie quotidienne que la voiture, et puis dans nos jours tout le monde est concient de la pollution sous toutes ses formes et les sociétés éssayent tant qu’ils peuvent de la réduire et de substituer les énergies fossiles polluentes par des énergies renouvelables propres.

mais le tabac franchement quel es sont utilité dans la vie humaine ??
tu va me dire que ça fais partie des libertés individuelles de fumer, c’est bien vrai mais surtout il faut pas déranger les autres et aussi il faut payer par les fumeurs eux meme les frais de traitement des maladies qui découlent de leur étulisation du tabac,

aprés ça je ne peux voir auccun inconvenient de continuer a fumer pour ceux qui le souhaitent bien sur.

———————————-

Ecrit par: Petit-Prince 19-12 à 6:19

(L0GAN @ 18-12 à 17:27)
concernant dans les bars, d’un côté je comprends pour les non-fumeurs mais j’ai hâte de voir à quoi ça va ressembler…

Suffit de traverser la rivière des Outaouais pour voir à quoi cela va ressembler le 30 mai au Québec… déjà, certains endroits comme les St-Hubert, sont totalement non-fumeur.

———————————-

Ecrit par: touareg 19-12 à 6:37

certes les français ne sont pas les premiers a se servir du tabac, mais ont contribué grandement à la propagation de son étulisation en europe pour se développer partout aprés

———————————-

Ecrit par: Nemesis 19-12 à 6:55

Cette loi aura un double avantage. Elle va protéger les clients non fumeur, mais également les employés qui sont exposés au tabagisme des clients.

8 heures par jour dans la fumée, pas top, que l’on soit fumeur ou non …

———————————-

Ecrit par: CHRISTOPHE AMTHOR 19-12 à 8:34

Au risque de me répéter, les surtaxes sur la tabac compensent très largement les soins qui pourraient en découler. Il suffirait que l’Etat – premier accro au tabac accessoirement, vu les recettes qui en découlent – reverse les grosses surtaxes de ces dernières années à la Sécu, ce qu’il ne fait pas.

Effectivement, le tabac n’est pas indispensable, c’est juste un plaisir néfaste pour la santé.
Supprimons le puisqu’il est mauvais pour les poumons, tout comme le beurre (les artères), le sucre (le poids donc le coeur), l’alcool (le foie), les rapports sexuels sans procréation (encore le coeur !). Tout ça n’étant pas indispensable;

On aura une belle société aseptisé qui tournera toujours à l’indispensable (au diesel donc !). On y vivra peut-être pas beaucoup plus longtemps, mais ça va sembler salement plus long !

Plus sérieusement, ce n’est pas tant l’opinion (chacun la sienne) exprimée (c’est un droit) dans ton message précédent qui m’a … agacé; ce serait plutôt le terme “malades”. Là on serait plutôt dans l’insulte, gratuite !

De même, que ce soit un français ou non qui a inventé la cigarette (et du coup non !) je ne vois pas ce que cela a à faire dans le sujet.
Un compte à régler ?
La même phrase pour une autre nationalité ou ethnie aurait eu des relents de racisme ! Chose contre laquelle je me serai permis de râler.
Donc là je n’aime pas !

———————————-

Ecrit par: touareg 19-12 à 8:48

(Nemesis @ 19-12 à 8:54)
Il y est question du tabac en France, et pas d’une propagation en Europe à cause des Français.

Mais déjà on vois bien que “nicotine” un terme étulisé mondialement viens d’un nom de personnage français(Jean Nicot) donc ça serais logique de dire qu’il a bien joué un grand role dans la promotion et la propagation de l’étulisation de cette substance non ??

———————————-

Ecrit par: Nemesis 19-12 à 9:00

Avec une logique aussi implacable et incontestable, tu dois donc en déduire également que Henri Ford est responsable des milliers de morts sur la route chaque année non ?

———————————-

Ecrit par: Vannille68 19-12 à 9:15

Je suis une ex clopeuse ( je dirai meme drogué car je fumait vraiment beaucoup )J’étais la première à hurler à Dorval car le coin fumage se trouve dehors – je bosse dans 1 resto et je peut vous dire que ( je trouve qu’il y a beaucoup plus de fumeur quand France
Quand il y a 1 ou 2 fumeur ds le resto ça va mais lorsque tout le monde fume ça me dérange beaucoup !! je trouve qu’ici les gens fument clope sur clope sans modération – Hier au petit dej il y avait 100 personnes – y en a un qui a demandé un cendrier il a fumé 5 cigarettes
bien sur il y a des gens qui respecte les autres – mais il y en a tant d’autres qui ne pensent qu’a leur confort !!
Je suis contente que cette loi soit installée-Faute à ceux qui exagére!!! – les gens devront fumé à 15 pied de la maison – par -30° je pense que ça sera dur dur – Savez vous que mon patron a suggeré d’amenager un fumoir – ça a été refuser!!!

———————————-

Ecrit par: mike11 19-12 à 9:22

Entierement d’accord avec toi, j’aurais pas dit mieux!

———————————-

Ecrit par: touareg 19-12 à 9:24

1) si pour toi le tabac est un plaisir, c’est tout a fais ton droit de jouir et pratiquer ton plaisir tant que ça sera pas un déplaisir pour les autre, que chaqu’un garde ses plaisirs pourvu qu’il n’affecte pas les autres.

2)et puis moi j’ai pas écris nul part le mot “malade” dans mon message, mais j’ai évoqué les maladies qui résultent de l’étulisation du tabac.

3)et je sais que l’évocation du “français” va peut etre preter a confusion, mais j’ai rien contre les français, et moi aussi au risque de me repeter je dis que certains français on eu de part les faits historiques une grande contribution dans la vulguarisation et l’étulisation du tabac.

4)pour ce qui es du fardeau pour la société que generent les dépenses pour les problemes de santé liés au tabac ils sont bien réeles et voici un lien qui évoque ça pour la France.
cnct.dnf.asso.fr/abcd_1_1446.htm.

———————————-

Ecrit par: touareg 19-12 à 9:41

Ben oui, l’histoire retiens que Christophe Colomb a découvert le tabac, l’a introduis en terre européenne a travers l’éspagne, mais a été étulisé seulement comme plante d’ornement,
mais Mr Jean Nicot lui trouve des vertus médicinales et le popularise a tel point qu’on a immortalisé ses faits en dérivant le nom une composante importante de la cigarette de son propre nom.

Mais biensur on aurais du appeler l’automobile “Ford” car c’est a lui qui viens le mérite d’avoir popularisé et vulguarisé cette machine a 4 roues, mais a savoir pourquoi on l’a pas fais, peut etre parce qu’il a institué une marque de fabrication d’automobiles a son nom et peut etre qu’enfin de compte sa contribution a la propagation de l’étulisation de l’automobile malgrés son importance, n’a pas été aussi importante et décisive que celui de Mr Jean Nicot pour le tabac, pour mériter que son nom sois attribué a l’automobile ou au moins a n’importe quel de ses composants

———————————-

Ecrit par: petiboudange 19-12 à 15:38

Hum si le moindre français ayant eu sa part dans une “invention” pouvait être si fortement soutenu la France serait la riche héritière :
– des entreprises de tissus jean (toile denim–> toile venant des compagnie de tissage de Nimes pour faire des vêtements de travail. Teinte en bleu de gênes (jeans), elle a été popularisée auprès des travailleurs du chemin de fer américain).
– de toutes les compagnies utilisant une “poubelle”, M Poubelle étant français…

Les Français ont certes popularisé le Tabac mais aussi la Pomme de Terre en la personne de Parmentier, mais est-ce au’on doit taper sur les français à cause des fast-food qui en ont fait des frites graisseuses? Pas plus que Jean Nicot qui a découvert quelque chose dans le tabac (qui lorsqu’il est pur n’est pas le poison que l’on trouve dans les cigarettes modernes)…

Bref, laissons donc les français et leurs-nos conneries sans en plus nous en imputer d’autres!

———————————-

Ecrit par: Cat_ 19-12 à 18:57

Y a un truc qui me fait rigoler dans tout ça, par rapport aux taxes.
Depuis 30 ans, il y a une taxe spéciale sur le tabac pour payer la dette du stade olympique.
En mars prochain, la dette du stade sera (enfin!) payée.
Le gouvernement a décidé de maintenir en place la taxe spéciale.
À vos clopes, fumeurs!! Remplissons les nids de poule!! Désengorgeons les urgences!! Payons les employés de l’État!!! Vous en avez, du pain sur la planche!!!!!!

———————————-

Ecrit par: touareg 20-12 à 5:04

Franchement, je crois que mes paroles ne souffrent d’auccun sous-entendus, et je ne fais auccun procés ni aux français ni a Mr Jean Nicot, d’avoir preté son nom a la nicotine, et puis il savais tout de meme pas que ça allais devenir le poison mortel qu’on connais aujourd’hui, c’est juste un rappel de faits historiques, les hasards de l’histoire ont voulu que Mr nicot a un grand role dans la vulguarisation de l’utilisation du tabac, c’est un fait et de là a reprocher a Mr Nicot ou aux français le fais d’avoir rendu publique l’étulisation du tabac c’est un seuil que je me permetterais pas de franchir

———————————-

Ecrit par: Nemesis 20-12 à 5:11

Si la taxe peut servir à quelque chose, ce n’est pas plus mal. Mais bon, ils devraient s’en servir pour la lutte contre le cancer dû au tabac (prévention, soins, etc.)

———————————-

Ecrit par: touareg 20-12 à 5:14

Tu te rends compte, ils sacrifient leur santé et leur vies en s’empoisonnant avec le tabac pour aider le reste de la société a mieux vivre,

je sais pas s’ils sont concients de ça, mais ils méritent vraiment une stèle commémorative en mémoire de tous les héroiques fumeurs qui sont morts pour la prospérité et l’amélioration de la vie de là société

leur sens du sacrifice me touche beaucoup

———————————-

Ecrit par: Equinox 20-12 à 9:26

Encore un petit rappel historique, pour dire que tout le monde a raison et tort :

Les anglais (encore eux) ont introduit le tabac en Europe

et les français ont inventé la cigarette ( désolé touareg, tu avais raison) mais ce sont surtout les américains qui ont popularisé la cigarette.

L’usage de la pipe arriva en Europe par l’Angleterre après la conquête du Mississippi en 1586. La “prise” se répandit en France sous Louis XIII. C’est le cardinal Richelieu qui institua le premier impôt sur le tabac. Colbert fit du tabac un monopole d’État. Ainsi rapidement les gouvernants ont bien vu les rentrées d’argent qu’ils pouvaient espérer des taxes sur le tabac.
Une opposition, bien plus virulente que les oppositions actuelles entre partisans et ennemis du tabac, se déclencha durant toute la fin du XVI et le XVII siècle.

Le début de l’industrialisation
Louis Nicolas Vauquelin, professeur de chimie de l’École de Médecine de Paris isolat en 1909, un principe actif azoté des feuilles de tabac. La nicotine était complètement identifiée quelques années plus tard. Ce n’est que vers 1843, avec le début de l’industrialisation, qu’a été inventée et fabriquée la première cigarette. Cette nouvelle forme de tabagisme va marquer le début de l’expansion réelle du tabac. Le tabagisme restait une habitude marginale. En 1875 selon une enquête parlementaire française, la consommation de tabac était de 840 grammes par an. En 1877, la régie Française des tabacs lance les Hongroises, qui deviendront les Gauloises un peu plus tard, le plus grand succès du tabac français.

———————————-

Ecrit par: Nemesis 20-12 à 9:51

Lu également sur tabac-net.aphp.fr/tab-connaitre/tc-…

Historiquement, et pour reprendre ce que disait PP, la cigarette a connue son essort à la fin de la seconde Guerre Mondiale avec l’arrivée des soldats américains et s’est accompagnée d’une invasion rapide de l’Europe par les tabacs blonds et les grandes compagnies cigarettières américaines.

Pour en revenir au sujet principal, les entreprises Québécoises insitent-elles et aident-elles les salariés à arrêter de fumer ? Il y a quelques (rares) exemples en France où certaines sociétés proposent aux salariés désireux d’arrêter de fumer des primes ou des stages en vus d’un arrêt du tabac.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada