Regrettez-vous votre immigration ? - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Regrettez-vous votre immigration ?
FAQQuestionnement, hésitation

Regrettez-vous votre immigration ?

1
0
(0)

Regrettez vous votre immigration ?

fafou

Bonjour/bonsoir
J’aimerais savoir pour les immigrants qui ont une bonne période au Québec, s’ils regrettent leur expérience.
De ma part au début c’était un sentiment mélangé vu les quelques mois difficiles de l’installation et de l’adaptation, et jusqu’a maintenant après plus de 3 ans (Montréal, Sherbrooke et Québec) et plus de 2 ans au travail c’est pas encore clair dans ma tête.
Comme beaucoup ou la majorité des arrivant j’avais ma vie et mon travail chez moi et je suis venu s’installer au Québec. Pourquoi ?, pour l’aventure peut être ?
Je vous cache pas je pose toujours des questions, et je me dis que peut être avec ma femme (Peut être c’est elle qui me manquait) et une famille ça sera différent (J’ai commencé la procédure de parrainage dernièrement).
Est le mal du pays est trop fort, ou est ce sentir chez soi et dans son pays prends du temps où est ce la famille et les amis de l’enfance et les souvenirs ?
Notez bien que c’est pas ni un problème de caractère, ni du culture, ni d’adaptation.
J’aime le monde ici au Québec et j’ai plein d’amis, j’aime aussi mon travail, j’aime aussi la manière et la qualité de vie, prenez la question d’une manière philosophique si vous voulez.
Moi quelques chose ma poussé a tout laissé tombé et venir s’installez ici, c’est quoi ?, pour chercher quoi ?
Peut être une fois qu’on a obtenu le visa et lutté pour trouver la job et réussir et faire sa vie, on trouve qu’on fin de compte le défi est terminé et on revient a nous même et on découvre qu’on ai toujours la même personne ?
Que cherche t’il un immigrant pour le Québec ou ailleurs, (Bien hors les cas particulier comme les cas humanitaires et autres) ?. y a t-il un age particulier pour immigrer ?
Peut on définir la personnalité d’un immigrant ?.
C’est quoi vos rêves vos objectifs ?
Pourquoi vous immigrer ?
Allez vous gardez la flamme qui vous a poussez a immigrer après quelques temps ?
Connaissiez vous-même ?
Bon débat

——————–

fabelo

Bonjour fafou !!
Même si ma petite famille et moi, nous ne sommes pas encore au Québec, je peux en revanche te dire que le choix d’une immigration reste une étape importante dans une vie,
c’est pourquoi avant toutes démarches, celui-ci doit être mûrement réfléchi afin d’éviter toute désillusion.
Cependant, il est vrai qu’on ne sait pas comment chacun de nous, réagira une fois la-bas….c’est ça le blouze…
Nous avons tous une identité, des racines des amies…etc….Mais partir ne veut pas forcément dire se perdre ?…enfin, je pense …les amies même s’ils sont plus loin restent…enfin dans l’idée…
Bref, dans tout les cas, je ne pense pas que l’on puisse regretter une immigration (quelque soit le pays) tu sorts au finish renforcé….
Et puis c’est quand même bien d’obéir à ces rèves …Non…
Il n’y a pas de mal a se faire du bien….
Enfin c’est juste mon avis
fabelo

———-

Frenetik

Oursonjoyeux… je vois pas en quoi tu dis que tu es un mauvais exemple, que tu es l’idiot du village….
Tu sais, ce n’est pas si aisé que ça de se lancer, que l’on connaisse ou pas, le pays de dstination…..
Il ne faut de toute façon pas confondre tourisme et immigration….
Ne denigre rien. je trouve justement ça tres reflechi et courageux….
Fafou… le fait de lire que cela fait 3 ans maintenant que tu es au Quebec, me fait penser que tu connais toi meme la réponse…
Tu as a present ta vie de faite au quebec.. situation professionnelle, un chez toi, tes petites habitudes… et tu ne parles pas comme quelqu’un qui regrette son immigratio net qui va faire machine arriere….
En d’autres termes, pour moi, tu es convaincu de ce que tu as fait, et tes remises en questions (logiques cela dit) ne demande qu’a faire remonter une evidence au grand jour…
D’apres ce que j’ai compris, il ne manque a ton bonheur que ta famille. c’est bien ça?
En en faisant abstraction pour le cas présent, serais tu disposé a tout lacher au Quebec pour reprendre ta vie passé (sans pour autant te rapprocher de ta famille bien sur)
Bref je ne sais pas si je suis clair… mais pour moi, d’un regard exterieur, tout ce qui te fait defaut, c’est ta famille, le reste, dans ton recit je ne pense pas que tu sois pret à t’en séparer…
En conclusion, si je devais repondre pour toi, je dirai NON NON ET NON mille fois NON (bon la je pense que c’est clair) je ne regrette pas mon immigration….
Et puis personne n’a dit que c’etait facile tous les jours….meme au dela de la premiere annee.
Y a t il d’autres avis d’immigrants?
Excellente intervention Fafou… merci a toi, et Bon courage pour la suite des evenements.

——————–

curveball Ecrit

Je répond tout de même
Je ne regrette pas une seconde d’être là.. même si j’ai eu des galères, des petits boulots, des bons boulots pas rentable financièrement, mais très rentable humainement (si on peut employer le mot rentable pour celà…) et qui a renforcé certains liens, si j’ai eu des boulots supers bien payés, mais super contraignant… je ne regrette rien….
Un point quand meme que je réalise ce matin, qui me vient là e relisant tes questions… je n’attendais riende particuliers en venant ici…
Je n’avais pas de grand grand rêves et des expectatives… je ne m’étais pas créé un scénario trop parfait.. et trop rigide en tête …… tout ce qui a pu m’arriver, je l’ai pris comme j’ai pu…. et parfois j’en ai tiré des leçons et parfois des coups de pied au cul…. cela ne veut pas dire que je suis réactif tout le temps et jamais pro-actif…. mais je ne m’étais pas mis de plan de route hyper serré, hyper stressant….
Alors cela fait peu de raison de regretter ce qui ne serait pas arrivé…. et je prend ce qui arrive…. c’est aussi ça la vie, en tout cas ma vie depuis 2 ans…
Voilà. Maintenant je m’en vais, j’ai a faire.

——————–

Toursette Ecrit

hé bé il écrit pas que des conneries le Curve!!!

——————–

jamaique Ecrit

Je ne suis pas encore au Québec, mais j’ai une petite expérience de l’immigration intra-européenne (je sais pas si ça se dit).
Lorsqu’on quitte un endroit on en garde des souvenirs, et au fil du temps seuls les bons restent, les mauvais s’estompes progressivement. Alors tu as peut-être le mal du pays, mais de quel pays ? Celui de tes souvenirs ou le vrai, qui en plus a changé depuis que tu n’y es plus.
QUOTE
Peut être une fois qu’on a obtenu le visa et lutté pour trouver la job et réussir et faire sa vie, on trouve qu’on fin de compte le défi est terminé et on revient a nous même et on découvre qu’on ai toujours la même personne ?

Evidemment qu’on reste la même personne, mais avec une expérience en plus et la richesse qui va avec.

——————–

Frenetik Ecrit

Chapeau l’artiste….
Curveball, tu es trop fort, tes post sont impeccables…
je n’ai pas le recul nécessaire puisque je ne suis meme pas encore au bout de mes demarches!!!! (donc ce serait plus que prématuré) mais faut pas regretter quoi qu’il en soit.
Un tel projet ne se fait pas sur un coup de tete…. apres tout, si l’on decide de changer quelque chose a sa vie actuelle… c’est un peu parce que l’on reve, on aspire a une vie meilleure… que celle que l’on mene actuellement… (la dessus faut pas se leurrer non plus) ==> avis personnel. Meme si parfois il s’agit juste opter pour un rythme de vie.
Bref on en vient pas la par hasard.. tout a ete decidé, voulu… donc faut pas avoir de regret.. et puis il y a toujours la solution de revenir si c’est pas ce que l’on attendait (apres tout, quand on immigre, il faut garder un petit pecule dans cette optique)
En fait, faut pas se monter la tete, mais le coup de pied au cul, faut se le donner… a partir du moment ou l’on retrousse les manches… on finit par y arriver… je persiste à dire que la grosse difference entre le Quebec et la France (et la je compte sur votre vécu pour confirmer, ou infirmer) c’est qu’au Quebec, on donne sa chance a celui qui s’en donne les moyens….
En france, si tu as fais des etudes comptable… tu ne peux pas etre commercial en savonnettes.. Au quebec, c’est deja plus possible… puis il y a les cours du soirs pour suivre des formations particulieres….
Et les rapports ne sont pas les memes (tant sur le plan humain que pecunier)
Bref, c’est pas l’Eldorado, faut pas croire que tout est acquis, mais vaut se donner du mal, et a partir de la ça nous sourit plus …
A confirmer une fois sur place………….. (ALLEZ ON Y CROIT)

——————–

Laurent Ecrit

Pas une seconde de regrets en ce qui me concerne.
Laurent

——————–

Abouzyad Ecrit

Un Deuxième ” idiot du village” qui veut y aller avec une femme et deux enfants.

———–

Redflag Ecrit

Salut la gang,
Ben voilà le 3ème, qui n’avait jamais mis les pieds à Montréal avant d’atterir ici.
Ma foi, aucun regret non plus. Pour moi c’est juste le début d’une grande aventure, et je pense bien encore améliorer fortement ma qualité de vie dans les années à venir.
Redflag

————-

mfera Ecrit

Bonjour ,
“Moi quelques chose ma poussé a tout laissé tombé et venir s’installez ici, c’est quoi ?, pour chercher quoi ?”
Immigrer ne veut pas seulement dire quitter son pays pour le Canada, c’est tout un processus qui commence avec la DPI pour terminer sur place apres combien d’annee?
Vouloir partir est une motivation perso,envie de s’offrir une 2 eme chance dans la vie,saisir l’opportuinite de s’y installer legalement ( c’est pas tous les jours qu’un pays industrialise nous ouvre GRANDE ses portes)
,realisation d’un reve d’enfant ,recherche d’une stabilite interieure etc, etc….
Il va de soi que cette immigration a un prix a payer,chacun paye a sa maniere,soit c’est la nostalgie,soit c’est la galere,soit c’est la sollitude,soit c’est le retour a zero(boulot,finance,amis),soit c’est le depaysement.
Quoi qu’il en soit, on peut s’accrocher ou se rendre en repartant chez soi,un proverbe africain dit <<...ill est plus difficile de monter que de descendre ...>>
Courage a nous tous.
Ing.Charlemagne Mfera

————–

Gilus Ecrit

Alors que dis-tu de moi qui partirais avec deux épouses (polygamie) avec 8 gosses. ?
Du coup, j’ai vraiment très peur Daddy, donnes-moi des conseils à ce propos, on verra pour les dattes plus tard.

——————–

O’Hana Ecrit

Comme l’écrit Curve, je ne m’étais pas personnellement fait une idée bien précise de ce que serait ma vie au Québec lorsque j’ai immigré ici.
Dans mon cas, je l’ai eu un peu facile car devenir résident permanent est le fruit d’une décision personnelle basé sur plus de 4 ans de résidence temporaire ici auparavant (travailleur temporaire puis étudiant étranger). J’ai donc eu largement le temps de me poser la question et, surtout, de la confronter avec la réalité, ce qu’un immigrant en processus n’a pas nécessairement le luxe de faire vu qu’il n’est pas encore au Québec.
Donc, tout mon processus de questionnement a bénéficié de tout un autre processus de confrontation : l’hiver québécois bien entendu, mais aussi la culture, la façon de vivre, le coût de la vie, ma vie professionnelle et personnelle, etc. Mes attentes envers ce que j’attendais du Québec ont donc bénéficié de la dose de réalité nécessaire pour éviter les grosses désillusions et tous les sentiments qui s’ensuivent (amertume, repli sur soi, frustration, etc).
Par ailleurs, comme une convergence aussi mystérieuse que déstabilisante (au sens positif du terme), tous les éléments nécessaires pour faire et vivre ma vie se sont rassemblés au Québec. J’y ai trouvé le compromis économique-social-culturel et politique que je cherchais : cela pour dire que ça aurait pu être le Québec ou ailleurs : on ne peut pas souffrir ou manquer d’une chose qu’on ne connaît pas. Mais ça a été le Québec, un point c’est tout
O’Hana

——————–

celinemurielle   Ecrit le: 21/11/2003, 13:28

Frenetik, je partage ton opinion à 100%
Dans la vie, il faut se battre pour avoir ce que l’on veut, rien n’est servi sur un plateau, et s’il faut repasser par la case Départ (non pas du Monopoly héhé! ) pour arriver à se forger une vie meilleure, qu’à cela ne tienne. La vie est trop courte pour ne pas tenter de réaliser son/ses rêve(s). Qui ne tente rien n’a rien. Il faut quelques fois savoir prendre des risques. Au mieux, on mène une vie agréable, on s’est bien intégré, on a des amis, un bon job etc. Au pire, on n’arrive pas à s’adapter quoi qu’on fasse, le mal du pays est trop grand et on décide de revenir dans notre pays d’origine. Et après? Dans les deux cas, nous sommes gagnant car nous aurons acquéri une expérience formidable qui ne pourra que nous rendre plus fort. Rien n’est simple dans la vie, et d’ailleurs ce ne serait plus intéressant si ça l’etait. Je pense que le jeu en vaut vraiment la chandelle, mais cela n’engage que moi
Celinemurielle

——————–

Canneberge Ecrit le: 21/11/2003, 13:56

Moi, exactement comme notre cher Curve, je n’ai jamais rien attendu de particulier en venant ici et je crois que c’est ce qui fait la différence entre quelqu’un qui s’intègre assez facilement et un autre qui veut repartir à toutes jambes au bout de quelques mois.
On a aussi pris suffisamment de temps (5/6 ans) pour se décider à tout laisser et venir ici. Disons que c’était loin d’être sur un coup de tête comme certains l’ont pensé.
Et puis, on a toujours dit que si ça ne marchait pas ici, on pouvait tout simplement rentrer chez nous. Bon, je pense qu’au bout de 15 ans, mon choix est définitif et si je devais repartir, ce serait une autre immigration et puis à mon âge… non merci.

————-

Chaky Ecrit

Bonjour Fafou,

Vaste débat que tu lances la ! comme disait Oursonjoyeux.. mais il reste comme même un débat très importants car c’est un grand tournant dans la vie d’un homme..
tu sais Fafou , pour moi quelqu’un qui veut immigrer, c’est quelqu’un qui n’a pas pu trouver ses repères , qui n’a pas pu s’intégrer dans son propre pays …il y a plusieurs raisons , pas forcement manque d’argent ou de moyen …ça peut être autre chose, la preuve pour ma part malgré que j’ai un bon job dans une entreprise prospère un bon salaire, une voiture de fonction tout quoi ..mais je veux partir . Pourquoi ? parce que je me sens étranger dans mon propre pays , parce que la vie sociale que je mène dans mon pays ne me plaît pas, on a perdu la sérénité d’autre fois a cause de l’injustice sociale, trop de misère. Et tout ça engendre d’autre fléaux comme le banditisme …ect alors on est toujours angoissé, faire attention ou garer la voiture, il ne faut tarder trop la nuit …ect et tout ça pour moi c’est des faux
problèmes et a la longue ça baise.
Je sais que le Canada ce n’est pas le paradis (mais le paradis sur terre oui) ils ont quelques fléaux certes mais avec une proportion moindre . La bas les jeunes ont de espérance que nous on a perdu. …et quand on n’a pas l’espoir ça devient dangereux , parce que ils ont rien a perde les gars ( pas tous heureusement).
J’ai commencé a m’intéresser de plus prêt , a la vie au Canada , socialement , politiquement ..ect , a travers des émissions et des documentaires Canadien qui passer sur la chaîne de TV5 (que je trouve que c’est une chaîne formidable) est ça ma plu …j’ai trouvé que le Canada me convenait bien , a ma personnalité ..un pays de droit , pacifiste qui fait tout pour progresser .. et il y a une phrase que j’aie lu dans un livre qui parler du Canada , qui disait « Ce peuple qui n’oublie pas que son passé est témoin de son futur » cette phrase dégage beaucoup de chose a mon sens on sent qu’il y a une responsabilité et une conscience a ce peuple ..( pas comme les peuples du tiers monde).
Et on part aussi , pour se découvrir ..est ce que qu’on est capable de repartir a zéro dans un pays qui n’est pas le notre. soif de découverte et surtout de soit même . qu’est ce qu’on vaut réellement . On a tous quelque chose de rébellion de soit même , d’aventure se tester quoi …
Qui ne veut pas raconté un jour a ses enfants, qu’il est venu au Canada comme un simple immigrant et il est devenu par la suite quelqu’un d’important .
Dans la vie il faut faire des choix importants, mais il faut les assumés aussi .
Sur ce je te dis bon courage et A+
Chaky

——————–

Petit-Prince Ecrit

Tu vois, on m’offrierait une belle job avec un bon salaire, un appartement dans le sud et une voiture en prime en France, je dirais : NON !
Pas une seule seconde je regrète d’avoir quitté la France ! Au contraire, plus ça va, plus je me sents à l’aise ici et déterminé à y rester. Peut-être que la vie me conduira ailleurs qu’au Québec (quoique je ne le pense pas), mais ca ne sera pas pour retourner vivre en France ! … même si j’aime y passer quelques jours durant mes vacances. Ca s’arrête là… les Français, je les tiens loin de moi et c’est bien comme ça !
Et puis dans la vie, faut pas regrèter des choix, car cela apporte toujours quelque chose, une expérience, une autre manière de vivre ou de penser, un regard différent sur beaucoup de choses.
À plus !

——————–

schumarette Ecrit

Moi, c’est pareil !!! aucun regret !! Je ne m’étais pas non plus fait un “scénario” en me disant : je ferai ça, j’aurai ça !! non, non, je voulais juste venir vivre au Québec, et y vivre bien !!
Après, tout dépend de notre personne et ce que l’on appelle bien !! Pour ma part, c’était une certaine tranquilité d’esprit, ne plus penser à l’insécurité (et juré, craché, j’y pense plus jamais ). Pour résumer, en France, j’avais l’impression que je vivais dans le glauque, ici, je vis dans la transparence !!
Voila, c’est tout !! aucun regret définitivement !!

——————–

oursonjoyeux Ecrit

salut tous!
Au Daddy et à RedFlag, Frenetik (et peut-être à d’autres j’avoue qu’avec la fatigue j’ai relu le post en diagonal)
Juste pour “l’idiot du village” c’est juste parce que ça éveille l’incompréhension de pas mal de monde comme situation. J’ajouterai que j’ai aussi dit ça parce que les immigrants dans ce cas se sont fait “allumés” une fois ou deux sur le forum! auto-dérision donc!
sinon, je n’attends rien du Québec, sinon un plus grand degré de liberté que dans mon pays et l’enrichissement à une autre culture!
et à ce niveau je pars pas dans l’inconnu!

——————–

kroston Ecrit

Salut,
moi non plus je ne regrette rien… je me félicite même quotidiennement de ce choix d’immigration que j’aurais pu ne jamais faire… ma vie est bien plus épanouissante ici, plus riche, plus facile aussi. Que ce soit au niveau professionnel mais encore bien plus au niveau humain, comme le dit très justement Curveball qui dit pas que des conneries…
J’ai immigré au Québec voici bientôt trois ans, je suis heureux de l’avoir fait, même si j’ai prolongé mes rêves après, en poursuivant mon immigration dans l’Ouest, où je me sens encore mieux. Pas parce que le Québec me déplaisait, au contraire, mais il existe dans l’Ouest ce petit “plus”, ce rythme de vie plus relax, et une mentalité qui me correspond plus.
Désormais, mes repères sont ici… Au point qu’un retour dans mon pays d’origine, même quelques jours en vacances, me paraîtrait bien exotique.. me déprimerait certainement, réclamerait indubitablement une nouvelle adaptation, sans la motivation que j’ai ici et bref… je s’rais pu capable.
PS: Oursonjoyeux : cool ton petit avatar !

——————–

smaine   Ecrit

bonsoir (bonjour) FAFOU et tout le monde,
c’est un sujet trés important surtout pour les gens qui sont en train de faire les démarches (comme moi ).
Bref, je pense qu’on ne peut repondre d’une manière déterministe à ces questions, puisque les ingrédients d’une tel procedure sont nombreux et la quantité de chaque ingrédient varie d’une personne à une autre. Ceci veux dire qu’il y a qui immigre pour l’aventure, d’autre pour une meilleur vie, autres pour d’autres raisons…, sachant que chaqu’un réalise un sénaréo dans sa tete sur l’aprés immigration. La question est : est ce son scénaréo sera proche de la réalité?, ou trés loin?, [B]ou une question de temps?.[/B]
cher amis FAFOU, faut pas compliquer les choses, faut aller en avant (pas facille je sais, mais possible et meme trés probable). Une epouse et des enfants vont changer beaucoup de choses dans ta vie (positivement).
bon courage.

——————-

FrenchPeg Ecrit

Et bien moi non plus je ne regrette rien… rien de rien….
Mais un peu comme O’Hana, je connaissais avant de faire les démarches puisque j’ai été étudiante à Montréal pendant 9 mois.
De plus, j’ai bien muri mon désir d’immigrer pendant 5 ans en dehors de mon pays d’origine. Donc ça m’a permis de voir si c’était juste quitter la France mon truc, et si je pouvais me plaire n’importe où ailleurs.. la réponse à été non, donc ça m’a permis d’affinier mes critères, de rechercher qu’est-ce que je voulais vraiment, mes vrais priorités dans la vie etc.
J’ai trouvé que ma priorité était une absence de stress aussi totale que possible et je crois que le Québec me va bien pour ça.
Je voulais aussi une nature qui m’empêche de m’ennuyer: la nature et le climat ici me ravissent donc pour ça (surtout maintenant qu’on m’a marié à l’hiver 😉 Merci les garçons! )
J’y peux également exercer un métier qu’il me serait beaucoup plus difficile de faire de cette manière en France.
Donc en fait, il faut surtout essayer de savoir précisément ce qu’on veut dans la vie pour réussir à se poser là où il faut. Tu n’as pas vraiment l’air de savior ce qui te rendrait heureux. C’est peut-être par là qu’il faudrait que tu commences.
Mais je suis persuadée qu’on peut être heureux n’importe où du moment qu’on l’a décidé. Peut-être que tu n’as juste pas envie d’être vraiment heureux ici afin d’avoir une raison de repartir…

——————–

smaine   Ecrit

Bonsoir,
je crois qu’on n’a pas encore répondu aux questions de FAFOU. Notre cher amis Fafou ne cherche pas des ptits détails, mais sont vraiment des questions dont il faut mieux les comprendre avant d’y répondre. Je rappele encore une fois les questions de notre amis :
Voici un exemple de réponses aux questions de notre cher amis :
*Que cherche t’il un immigrant pour le Québec ou ailleurs, (Bien hors les cas particulier comme les cas humanitaires et autres) ?.
une vie heureuse
*y a t-il un age particulier pour immigrer ?
etre en bonne santé
*Peut on définir la personnalité d’un immigrant ?.
prendre une décision et pas revenir en arriere
*C’est quoi vos rêves vos objectifs ?
beaucoup beaucoup
*Pourquoi vous immigrer ?
voir autre monde !!!
*Allez vous gardez la flamme qui vous a poussez a immigrer après quelques temps ?
bien sur que non, avec la routine !!!
*Connaissiez vous-même ?
très bien

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

%s commentaire

  • J’ai l’idée d’immigration au Canada mais j’ai des doutes j’ai peur de perdre ma vie dans mon pays d’origine et de ne pas réussi,j’ai mon boulot de conseillère de cltl en banque.je compte partir avec mon mari et mes 2 enfants mais je suis perdu.je cherche à améliorer ma vie et celle de mes enfants mais je ne sais pas koi faire je fonce ou reculer.vos conseils SVcP

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

    4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

    Devenir policier au Canada, comment faire ?

    4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

    Amener ses lapins nains au Canada

    5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com