Métiers de la communication, notamment la rédaction - Immigrer.com
mardi , 25 juin 2024
Accueil FAQ Métiers de la communication, notamment la rédaction
FAQMétiers de communication, audiovisuel, journalisme

Métiers de la communication, notamment la rédaction

0
0
(0)

De guacamaya

Bonjour à tous,

Je suis actuellement rédactrice et secrétaire de rédaction dans une agence de communication, et mon mari et moi avons entamé nos démarches d’immigration.
Je me demandais quels horizons peuvent s’ouvrir pour les rédacteurs au Québec.
Le fait de parler et écrire le français de France n’est-il pas d’abord un handicap?
Certains journalistes ou rédacteurs peuvent-ils témoigner de leurs débuts au Québec, svp?
J’ai trouvé dans la FAQ les noms de sites internet spécialisés dans les métiers de la communication.
Et les consulte évidemment ;)
Mais j’ai encore plein de questionnements. Par exemple faut-il envisager de commencer comme travailleur autonome?

Par avance merci pour vos réponses.

———

De Zogu

À votre avis, est-ce que les magazines, journaux et autres publications québécoises écrivent en joual décâlissé?

———

De guacamaya

Je vous demande le pardon?! kezako?

Disons qu’en lisant les médias québécois, je me rends compte des différences d’expressions, etc.
Je doute d’être “opérationnelle” en arrivant en fait. Peut-être à tort.
Je sais que je n’écrirais pas de la même façon, ce qui est normal. Et je pense qu’il faudra une phase d’acclimatation.
Par ailleurs, comme mon métier est la correction, j’ai peur de surcorriger. De lisser des textes vers un certain français. Alors que certaines expressions sont juste du cru.
L’esprit n’est pas le même, ainsi que l’humour. et ça compte aussi beaucoup pour le lecteur tout ça. Certaines expressions tomberaient à plat par exemple.
J’ai un exemple concret: le slogan d’IGA: “Vive la bouffe”, ça ne passerait sans doute pas en France. Et là, ça le fait.

Mais une fois encore, ce sont peut-être des doutes et des préventions pas très justifiés.
Vous êtes rédacteur Zogu. Quelle expérience en avez-vous?
Adaptation parfaite?
Des conseils peut-être je suis plus que preneuse.

———

De crazy_marty

Je vous demande le pardon?! kezako?

Disons qu’en lisant les médias québécois, je me rends compte des différences d’expressions, etc.
Je doute d’être “opérationnelle” en arrivant en fait. Peut-être à tort.
Je sais que je n’écrirais pas de la même façon, ce qui est normal. Et je pense qu’il faudra une phase d’acclimatation.
Par ailleurs, comme mon métier est la correction, j’ai peur de surcorriger. De lisser des textes vers un certain français. Alors que certaines expressions sont juste du cru.
L’esprit n’est pas le même, ainsi que l’humour. et ça compte aussi beaucoup pour le lecteur tout ça. Certaines expressions tomberaient à plat par exemple.
J’ai un exemple concret: le slogan d’IGA: “Vive la bouffe”, ça ne passerait sans doute pas en France. Et là, ça le fait.

Mais une fois encore, ce sont peut-être des doutes et des préventions pas très justifiés.
Vous êtes rédacteur Zogu. Quelle expérience en avez-vous?
Adaptation parfaite?
Des conseils peut-être je suis plus que preneuse.

Pour faire un peu de rédaction de comm interne ou externe moi-même, je n’ai pas perçu tant de différences que ça – si ce n’est qu’un Français va mettre plus d’anglicismes de façon innée dans ses phrases rédigées. Enfin tout du moins c’est ce que j’ai constaté.

———

De Ensaimada

Je vous demande le pardon?! kezako?

Disons qu’en lisant les médias québécois, je me rends compte des différences d’expressions, etc.
Je doute d’être “opérationnelle” en arrivant en fait. Peut-être à tort.
Je sais que je n’écrirais pas de la même façon, ce qui est normal. Et je pense qu’il faudra une phase d’acclimatation.
Par ailleurs, comme mon métier est la correction, j’ai peur de surcorriger. De lisser des textes vers un certain français. Alors que certaines expressions sont juste du cru.
L’esprit n’est pas le même, ainsi que l’humour. et ça compte aussi beaucoup pour le lecteur tout ça. Certaines expressions tomberaient à plat par exemple.
J’ai un exemple concret: le slogan d’IGA: “Vive la bouffe”, ça ne passerait sans doute pas en France. Et là, ça le fait.

Mais une fois encore, ce sont peut-être des doutes et des préventions pas très justifiés.
Vous êtes rédacteur Zogu. Quelle expérience en aviez-vous?
Adaptation parfaite?
Des conseils peut-être je suis plus que preneuse.

Pour faire un peu de rédaction de comm interne ou externe moi-même, je n’ai pas perçu tant de différences que ça – si ce n’est qu’un Français va mettre plus d’anglicismes de façon innée dans ses phrases rédigées. Enfin tout du moins c’est ce que j’ai constaté.

« mettre plus d’anglicismes » :lol: Le correcteur se fera alors corriger.

J’ai hâte de lire les propos de Zobu, car j’ai moi-même, après un Bac en Langue française, voulu être correctrice d’épreuves dans des maisons d’édition. Les réponses que j’obtenais étaient invariablement les suivantes : nous embauchons à la pige et faisons appel aussi à des chargés de cours universitaires … ou à certains écrivains. Alors je n’ai jamais eu ma chance. Il faut mentionner également que le monde de l’édition est nettement plus petit ici qu’en France.

J’ai réussi les tests à l’OACI (Organisation de l’aviation civile internatinale), mais c’était pour un poste de nuit, durant l’assemblée annuelle générale… Sinon, ils n’avaient que deux correcteurs qui, m’a-t-on dit, termineraient très certainement leur carrière à l’OACI. :(

Autrement, vous pouvez être agent d’information … mais la concurrence est très, très forte.

———

De tarbais

Autrement dit : pas grand chose comme possibilité d’emploi !

———

De guacamaya

Merci à tous pour vos réponses. Ensaimada, en quoi consiste le travail d’agent d’information?
De toute façon, je tenterai de trouver, mais sans me braquer si ça ne débouche pas au début. C’est pourquoi je pensais éventuellement à me mettre à mon compte, en essayant à la limite de corriger encore pour mon actuel employeur en France depuis le Québec, s’il le veut bien.
Si pas possible comme rédactrice au début, je me mettrai à niveau en urbanisme en me rapprochant de l’ordre des urbanistes pour faire valider mon master et accéder à un stage.

———

De Ensaimada

Là où je travaille, l’agent d’information est celui qui, en gros, rédige les communiqués de presse ou autres informations destinées au public en matière de santé, de prévention, etc. (je suis dans le domaine de la santé).

Il y a toujours possibilité de faire du travail à la pige, mais encore là, la concurrence est féroce.

———

De Zelda

Sans pour autant parler en joual, il y a des tournures de phrases et des emplois de vocabulaires qui sont complètements différents du français de France et parfois même la connotation n’est pas la même. Sans parler des auxiliaires être et avoir …

Des exemples qui me viennent vite vite à l’esprit :

Au Québec on lira

1) Le policier demeure dans un état stable.
2) Enquête sur la mort d’un itinérant.
3) La petite fille est disparue.
4) Nous sommes déménagés.
5) Le marché des autos usagées se porte bien.
6) Les étudiants se sont mis sur leur trente-six.
7) Je vais prendre une chance.
8) En bout de ligne

En France ce sera plutôt ceci :
1) Le policier est dans un état stable
2) Enquête sur la mort d’un sans-abris, d’un SDF (un itinérant c’est quelqu’un qui se déplace dans le cadre de ses fonctions comme un marchand ambulant par exemple).
3) La petite fille a disparue.
4) Nous avons déménagée
5) Le marché des voitures d’occasion se porte bien. (Usagée est plus axé sur l’usure genre élimé, vétuste, bon pour la casse)
6)Les étudiants se sont mis sur leur trente-et-un.
7)Je vais courir le risque.
8) Tout compte fait.

———

De Zogu

C’est une réalité. Je travaille en traduction et certaines multinationales nous envoient parfois le contenu en anglais de leur site Web, et le contenu français de France comme référence. Ils veulent toutefois un contenu distinct pour l’Amérique du nord. Au final, les textes se ressemblent beaucoup, mais il y a des différences.

1) Certains anglicismes sont acceptés en France, mais pas ici.
“Inscrivez-vous à la Newsletter”
“Activité sponsorisée”

2) Les références culturelles, l’humour, les institutions nationales.
“Vérifiez la plaque minéralogique”
“Service disponible partout, de Calais à Perpignan”
“EDF a rétabli le service très rapidement” (euh?)

3) Les devises, les formats d’adresse, les numéros de téléphone, les instructions pour communiquer avec l’entreprise, les numéros sans frais, etc.
“Numéro vert”

4) Les exemples fictifs, les noms de personnes, les concepts locaux.
“Paul habite le XIIe arrondissement et gare son monospace dans une zone bleue”

5) Certaines tournures de phrases, certaines expressions.

6) L’organisation hiérarchique des entreprises, le rapports entre employés, les signes et acronymes administratifs ou fonctionnels.
“Communiquez avec l’ECF”

ETC.

C’est un domaine très vaste et qui demande une certaine humilité, un certain détachement aussi.

———

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3209) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com