Les québécois, comment se faire des amis ? - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil FAQ Les québécois, comment se faire des amis ?
FAQMentalités et société

Les québécois, comment se faire des amis ?

0
0
(0)

Les québécois

marina
21-05-2007 à 19:53
Allô tout le monde!
Je sais que ce post va faire bondir plus d’uns et que je ne vais pas m’attirer que la sympathie des gens (surtout des québécois) mais je me lance!
Voilà ça va bientôt faire 2 semaines que mon chum et moi sommes arrivés à Montréal et pour l’instant tout va très bien. Nous avons un super appart sur le Plateau. Nous sommes invités ici et là par nos amis et nos familles. Hier par exemple nous étions à une petite fête organisée en notre honneur par ma tante et mes cousines et aujourd’hui nous avons brunché et fait du shopping avec une amie, sans compter que le WE dernier nous étions invités dans la famille de mon chum etc. Donc tout va bien. En plus nous trouvons les québécois très agréables, serviables… Lorsque nous avons fait nos démarches administratives, nous avons été agréablement surpris par leur courtoisie, leurs sourires et leur disponibilité (rien à voir avec l’administration française).
Là vous vous dites c’est quoi le problème?
Eh bien le problème est le suivant : la majorité des personnes avec qui j’ai discuté et qui vivent ici depuis 8 ans (en moyenne) m’ont dit ceci : les québécois sont des hypocrites. Ils te font des sourires devant mais n’hésitent pas à te tailler des costards par derrière. Et que cela est encore plus visible dans le milieu du travail. Qu’ils sont extrêmement jaloux des immigrés (toujours dans le milieu professionnel) et que c’est quasiment impossible d’être ami avec eux. Toutes les personnes m’ont dit qu’ils n’ont pas d’amis québécois alors qu’ils vivent ici depuis au moins 5 ans pour certains et pour d’autres depuis 10 ans! Et ils m’ont donné beaucoup d’exemples pour appuyer leurs propos. Et tous nous ont conseillé de chercher du travail dans des boîtes anglophones parce que la mentalité est différente et qu’il y a beaucoup moins de coups bas de la part des collègues.
Je vous avoue que j’ai halluciné quand j’ai entendu ça, parce que ce n’est pas du tout l’image que je me faisais des québécois, et comme je vous l’ai dit, d’après ce que j’ai vu, je trouve qu’ils sont assez sympas. Mais que plusieurs personnes me disent la même chose (alors qu’ils ne se connaissent pas) commence à me faire me poser des questions. Je pense qu’avec le temps je pourrai juger par moi même. Mais en attendant, qu’en pensez-vous?

vanedor
21-05-2007 à 20:04
uh, uhm, en effet, hallucinant.
J’sais pas quoi dire d’autres.

quebecoisbound
21-05-2007 à 20:06
Vraiment je pense que ces gens font trop de generalisations! Il faut faire attention avec ca. Je pense que tu peux trouver plein de gens sur ce forum avec plein d’amis quebecois au travail et de hors de travail. D’etre hypocrite n’est pas quebecois…ca existe partout. Donc nos amis quebecois ne peuvent pas etre responsables pour qq gens comme ca chez eux. C’est ridicule.
Je te dirai, mets les stereotypes a cote, et je pense que tu trouveras la joie de vivre au Quebec
Bonne continuation.

Petit-Prince
21-05-2007 à 20:34
Comme tous les peuples de la terre, les Québécois ne sont pas parfait… d’ailleurs, personne n’étant parfait, cela est donc assez logique.
Il est certain que lorsque l’on parle d’un peuple, on a tendance (et c’est normal), à généraliser. Je pense qu’il faut parler des “dénominateurs communs” qui caractérisent les peuples.
Oui, les Québécois sont gentils, agréables et accueillants. Par contre, ils ont une qualité qui peut devenir un défaut : ils n’aiment pas les confrontations. Et là, lorsque l’on débarque de France, ça fait un maudit changement. Mais la société est comme ça… moi je trouve ça plus reposant, même si, comme je l’ai dit, ça peut devenir un défaut.
Le genre de défaut ? … De ne pas dire de manière franche et non-équivoque, que l’on est pas d’accord avec toi. Au travail, par exemple, on ne dira jamais que ton idée est idiote, ou nulle… ce qui, si l’on ne se donne pas la peine de connaître les Québécois vraiment, pourrait effectivement passer pour de l’hypocrisie. En fait, même s’ils ne te le diront pas aussi franchement, ils donneront des signes qu’ils n’aiment pas ton idée… des signes très subtils, qui ne sont pas toujours visibles pour un Français, par exemple, qui s’attendrait à un “non” ou à un “oui” massif. C’est nuancé, toujours en ayant à l’esprit de ne pas froisser.
Mais j’ai un truc… si l’on ne te dit pas franchement que c’est bon, ou que l’on est d’accord avec toi, c’est qu’il y a un problème. Peut-être pas un problème grave, mais il faudra creuser un peu plus, du genre : “… il y a peut-être des choses à améliorer dans mon projet”, ou “je dis ça, mais cela ne veut pas dire que j’ai forcément raison”, bref, tu laisses la porte ouverte aux suggestions. Évidemment, tes interlocuteurs pourraient être déstabilisés si tu imposes avec force tes opinions ou tes idées, cela leur apparaîtra comme une sorte d’agression et leur passera toute envie de te contredire. Il faut rester ouvert et attentif.
La jalousie ? … Écoute, en près de six ans ici, je ne l’ai pas constatée… je dirais même que si cela existe, je la trouve moins prononcée qu’en France.
Maintenant, un sujet qui revient souvent, l’amitié… pas facile, c’est vrai. J’ai quelques amis Québécois, des anciens collègues avec qui j’ai gardé de très bons contacts, une ancienne blonde qui est ma meilleure amie… mais il faut dire que nos âges ne nous aident pas. Toi, tes amis (je parle des vrais là, pas de gens que tu connais depuis deux mois), tu les connais d’où ? … Amis d’enfance ? de l’école ? Parfois du travail ? Ici c’est pareil ! … Nous ne sommes pas passés par l’école, là où les amitiés se crée. Les réseaux sociaux de tout le monde sont déjà créé, les Québécois ne t’ont pas attendus pour se faire des amis… c’est plutôt difficile d’intégrer un cercle amical comme ça, ça prend du temps. Mais il faut aussi aller de l’avant ! Ne pas attendre qu’on vienne vers toi ! … Pour moi, quelqu’un qui est ici depuis 5 ou 10 ans et qui n’a pas d’amis Québécois a un problème d’adaptation, ça ne fait aucun doute !

simou_07
21-05-2007 à 20:34
Bonjour marina
Oufffffffff, quelle généralité ! je ne trouve pas ca juste ton témoignage !
Tu dis que tu es agréablement surpris de la réception et l’acceuil des québecois et bien, continue dans le sens positif avec ces gens la, je me demande pourquoi chercher des problèmes des bibites !
Je te donne un petit conseil car c’est ce que tu demandes, c’est de vivre ton bonheur avec les québecois comme tu le ressens toi et ne te fie pas à personne d’autres, si toi, tu attires les québecois par ta personnalité et ta façon d’être et bien continue et ne change pas ta façon d’agir, et si tu rencontres un problème tu sauras le régler à ce moment.
Il y a des gens qui voient le mal partout et cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas, les expériences que les autres ont vécus cela ne veut pas dire que vous allez les rencontrer.
Je vis au Québec de plus de vingt ans, j’ai rencontré des bonnes et mauvaises personnes, et je peux te dire que personnellement j’ai rencotré plus de bien que de mauvais et je ne comprends pas les gens critiquent sans cesse le peuple qui les accuillent , oui on a le droit à notre opinion mais soyons juste svp !
L’atittude compte pour beaucoup !
simou.

Petit-Prince
21-05-2007 à 20:38
CITATION(simou_07 @ 21-05-2007 à 20:34)
L’atittude compte pour beaucoup !

Commentaire : C’est même la clef de tout !

blueberry4579
21-05-2007 à 20:49
Ne tombe pas trop dans la generalisation sur les Quebecois. Fais tes propres constations, et n’ecoute pas toujours tout ce que les gens peuvent dire autour de toi. Pour ce qui est des milieux anglophones, le “politiquement correct” regne et cela peut etre etouffant parce que les relations sont tres superficielles.
Pour ce qui est des “coups bas entre collegues”, cote anglophone aussi, il y a des entreprises ou l’ambiance est pourrie et ou les gens ne sont pas sympas.
Globalement, je suis d’accord avec ce que dit Petit Prince.
Stephanie.

Hani_Jo
21-05-2007 à 20:49
Tout a été dit, je crois, pour avoir cotoyé le monde des français ici au Québec (j’ai été marié à un francais pendant 8 ans), je dois dire que la majorité d’entre eux s’étaient fait des conjointes ou des amis québécois. Avec leur lots de bons et de mauvais côtés que compose l’être humain, tous s’en sont quand même bien tiré quand à leur relations avec les autochtones de la place
8 ans sans se faire des amis, eh ben je crois qu’ils ont raté une partie de leur immigration, ou encore ils se sont guettorisé (ce qui est possible) bref, faut faire attention aux généralités.

quebecoisbound
21-05-2007 à 20:54
Est-ce que qqn peut m’expliquer ce “politiquement correct” car je n’arrive pas comprendre ce que vous voulez dire en disant ca?

Hani_Jo
21-05-2007 à 20:57
Le fait d’être politiquement correcte, implique que la personne fait très attention à ce qu’elle va dire ou faire afin de ne pas heurter les valeurs ou les croyances, ou même la façon de vivre de l’autre.
Parfois c’est un sport national au Québec.

quebecoisbound
21-05-2007 à 21:01
D’accord, meme chose en anglais (politically correct) Je trouve ca normal en tant quAméricain…Pour moi c’est simplement du respect. Donc a mon avis, les quebecois ont raison.

JayJay
21-05-2007 à 21:05
Ça dépend, parfois le politically correct prend des proportions effrayantes (ex. : détruire le moral d’un employé qui a dragué quelques filles sans qu’il y ait de lien hiérarchique qui les mettraient dans une relation de pouvoir). Et le harcèlement finit par se raffiner, être plus insidieux, sous des apparences d’équité et de transparence.
Ou par exemple lorsqu’un ministère refuse d’appeler un chat un chat, et renomme la période des Fêtes, le “solstice d’hiver”…

blueberry4579
21-05-2007 à 21:15
Evidemment en tant qu’anglophone tu ne vas pas dire le contraire…c’est bien un exemple de “politiquement correct” cela!!
Comme le dit Jay Jay, bien souvent c’est vraiment trop, et comme je le dis a la longue c’est un peu etouffant.

Biztalk
21-05-2007 à 22:08
Je vais répondre par 2 mots : Facilité et victimisation.
Facilité, car à quoi bon faire l’effort de se faire copains avec des Québécois lorsqu’une fois débarqué à Montréal, y’a toute une communauté bien établie pour vous inviter à des réceptions ou vous aurez largement l’occasion de vous raconter O combien la vie était merveilleuse dans le pays de votre enfance…
Victimisation, car des gens chiants, ça existe aussi au Québec. J’ai déjà été confronté à des collègues aux prises avec des pathologies mentales sévères. Avec du recul, je me dis qu’avoir été immigrant, j’aurais probablement sauté à la conclusion que j’ai été victime de racisme.
Aussi, j’aimerais apporter un aspect important de la vie en milieu de travail au Québec. J’ai lu ailleurs un mec qui se disait très frustré des Québécois. Ils nous traitait d’incompétents sans culture, d’hypocrite qui le jalousait, car son travail était supérieur blablabla… Le type semblait avoir une TRÈS TRÈS haute estime de lui-même. Or, justement, au Québec, les têtes hautes qui n’hésitent pas à critiquer le travail des autres afin de se mettre en valeur, ça passe très mal. Le role de l’employé est de donner son maximum, pas de prouver au Boss qu’il est meilleur que les autres.
Au plaisir,
Biztalk.

Rony Blade
21-05-2007 à 22:17
Ah des Français pourvoyeurs de jugements défiinitifs et assasins, je savais pas qu’ils y en existaient encore sur le plateau, je pensais qu’ils avaient quitté définitement le québec depuis longtemps. Apparement ceux-là sont restés, c’est qu’ils ne doivent pas trouver le québec et les québécois si mal que ça non ?

JayJay
21-05-2007 à 22:19
Je dis souvent que personne ne me parle (voisins, boulot). Mais j’ai l’air bête aussi. Et j’assume mon air bête. Il n’est de la faute de personne sauf moi, mon air bête. Mon chum, lui, est souriant, et tout le monde lui parle et lui sourit.
S’il fallait que je conclusse (…) que TOUS les Québécois sont des hypocrites fourbes et calculateurs, ce serait vraiment de la mauvaise foi.
Et je pense qu’on peut raisonnablement penser que lorsqu’on se retrouve devant une telle grossière généralisation, c’est de la xénophobie, du mépris, appelez ça comme vous voulez, mais c’est une provocation malsaine et non crédible.

jca
21-05-2007 à 22:51
Marina, tu dis que tu est arrivée et tu as trouvé des québecois très sympas et tout c’est passé génial. Alors, ça c’est qui compte. En dernier cas, c’est ta propre expérience la que tu dois prendre comme réference pour dire si les québecois (que tu connaits) sont hypocrites ou non, sympas ou non… Et, de toute façon, tu peuts trouver 9 québecois mauvaises et ça pas veut dire que le 10ème sera aussi mauvaise. Donne lui une opportunité. Le contraire c’est prejuger.
Je suis ici depuis 1 an et la première personne que nous sommes connus c’est un québecois, très gentil, très sympa comme sa blonde qui on a connu un peu après. Après on a connu des québecois qu’on prefère d’oublier, et aussi des québecois au travail ou durant la recherche du travail qui vraiment valent pas la peine. Mai c’est la vie, j’ai trouvé ce type de personnes dans mon pays et ça me fait pas me méfier des espagnols. Je suis en train de quitter le Québec par ce que j’ai trouvée beaucoup plus facilement un boulot ailleurs qu’ici, et je suis deçu de quelques québecois qui m’ont dit de me donner un coup de main et après rien, quand les non québecois qui m’ont dit de me le donner, ils l’ont fait. Mais, je j’espère jamais de prejuger
et penser que le prochaine québecois que je peux connaitre sera un hypcrite et pour ça ne vouloir le connaitre. Il y a 7 millions de québecois, qui peut leur connaitre tous pour dire que touts sont des hypocrites?
Jouis de leur amitié!

woodyvill
22-05-2007 à 3:55
d’après ce que j’ai appris, les problemes pour se faire des amis serait que les québécois font une plus nette différence entre le travail et la vie privée, enfin je veux dire le travail c’est le travail, on s’entend bien sur le lieu de travail, mais aprés c’est chacun sa vie et peu de vraies amitiés se créent avec ses collègues.
J’apprends ca des témoignages que je lis ici depuis longtemps
de mon coté j’espère que ce n’est pas vraimet le cas, car avec les études à distances ca ne sera pas facile de rencontrer des gens sur les bancs d’école…
du coup il me restera le travail et j’espère rencontrer des gens qui m’Accepteront dans leur cercle d’amis… (j’espère que c’est pas trop naif)

chanelle
22-05-2007 à 3:58
Tout comme ici en allemagne d ailleurs!

bencoudonc
22-05-2007 à 4:24
Je pense qu’en général c’est assez vrai, on compartimente pas mal au Québec. Il peut y avoir une “gang du bureau” qui se rencontre socialement à l’occasion, mais c’est vrai que ça reste différent des amitiés “personnelles” qui sont davantage bâties sur le long terme.

canellia
22-05-2007 à 5:26
Moi je me dis, c’est comme partout. Même dans ton propre pays tu trouveras des gens hypocrytes, et encore pire quand tu vis à l’étranger.
L’homme a toujours peur de ce qui est différent de lui. Et donc, vu qu’il a peur, il est obligé de faire le gentil mais au fond de lui, il a ses préjugés contre lesquels tu ne pourras rien faire

AhBenBravo
22-05-2007 à 10:00
C’est sûr que si tu invites des Québécois à souper à 21 heures, que ta télé est sur TV5 en continu et que tu n’as jamais entendu parler de Passe-Partout, que tu sens investi de la mission d’éduquer ces incultes de Québécois, etc., tu auras du mal à te faire des amis autres que français!
Mais si tu t’ouvres aux autres, tu te rends compte que les Québécois sont tout à fait prêts à t’accepter. Ici on échange un numéro de téléphone plus difficilement qu’en France, c’est vrai, mais en même temps ce n’est pas impossible. Par rapport à l’hypocrisie, ici on ne te dira pas ce qu’il faut faire pour bien te conduire et s’attendra à ce que tu le fasses de toi-même : bref, tout l’inverse de nos pays d’origine!

leila
22-05-2007 à 10:57
Salut Marina,
Bienvenue au Quebec. Je viens de terminer la lecture de ton post qui est tres interessant au niveau du debat. Je l’ai toujours dis et ecris, les quebecois sont vraiment des personnes sympathiques et souriant comparé aux francais par exemple. Comme tu le sais, je suis ici depuis 5 ans, donc, j’ai eu bien le temps de rencontrer des québecois (étude,travail, social). A date, je n’ai jamais compris leur comportement. Je m’explique, les premieres années, j’ai capoté, je me suis dis, je vais avoir plein d’amis, youpiii….
Les gens parlent avec moi tres facilement, on se confie tres vite et le ton est tout de suite familier… Mais apres, c’est extinction des lumieres, il y a plus personne. Tu les croises dans la rue, meme pas un bonjour…. Au debut, je l’ai pris personnel (comme ils disent), mais avec le temps, j’ai appris qu’ils etaient comme ca. C’est pas mechant, ni rien… ils ne font pas rentrer les gens dans leur bulle facilement. En 5 ans, j’ai une seule amie quebecoise pure laine. Par contre, l’amitie qui nous unit est tres fort. Je la connais depuis 3 ans et pr elle, elle m’appelle toujours sa nouvelle chum.
Je ne pense pas qu’il y ai de l’hypocrise, c’est dans leur nature d’etre comme ca. Pour l’administration, c’est vrai, il y a rien a dire, ils sont pro. Mais SVP, pour le reste, les vendeurs en magasin et les serveurs, ils sont plus sympathiques qu’en France mais malheureusement (et je les comprends) c’est pas par gentillesse mais c’est pour les pourboires. Faut le savoir ca, un serveur est paye 15% de votre note de resto et un vendeur avec un petit fixe et il a des commissions sur tt ce qu’il vous vend…. donc, on peut comprendre cette gentillesse.

vanedor
22-05-2007 à 11:15
Faut pas limiter cela au pourboire même si c’est vrai. Le sourire, gentillesse et cie font plutôt partie de la culture du travail. Un grand magasin pour lequel j’ai travaillé avait une règle des 5 mètres : Lorsque tu t’approche à moins de 5 mètres d’un client qui te fait face, tu souries. Ça devient automatique. Les petites dames qui travaillent à la cafétéria de mon bureau reçoivent pratiquement aucun pourboire elles sont toujours souriantes. Même les caissières dans les supermachés sourient pratiquement toujours(même si je dois le dire, c’est variable d’un magasin à l’autre.) Ça a un double avantage : lorsque tu souries les gens ont tendance à être plus sympathique(donc plus agréable pour toi) et ça rend l’expérience du magasinage plus agréable et le client à plus tendance à revenir.

Saga
22-05-2007 à 11:57
Jette moi tout ca a la poubelle et fais toi une idee TOI de qui sont vraiment les quebecois. Il serait idiot de donner credit a de telles choses sans jamais verifier soi meme.

Zelda
22-05-2007 à 13:13
Alors comme ça le Québec c’est pas le pays des Bisounours ?!?
Ha bon, c’est qu’alors on m’aurai menti à l’insu de mon plein gré ?!?
Ha bon, ha bien je vais retourner dans mon lit méditer sur la question dabord.

Laurent
22-05-2007 à 14:14
Quelques p’tits conseils ici : http://www.immigrer.com/page/Sinstaller_Orientation_sy_retrouver_Sintegrer_et_se_faire_des_amis.html

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com