L’enquête Pisa 2009 de l’OCDE - Immigrer.com
lundi , 15 avril 2024
Accueil FAQ Écoles primaires et secondaires L’enquête Pisa 2009 de l’OCDE
Écoles primaires et secondairesFAQ

L’enquête Pisa 2009 de l’OCDE

0
0
(0)

De Laurent

En résumé :

Compréhension de l’écrit
Shangai no 1
Canada 6
US 15
France 21

Culture Mathématique
Shangai no 1
Canada 10
France 22
US 31

Culture Scientifique
Shangai no 1
Canada 8
US 21
France 25

L’enquête Pisa 2009 de l’OCDE
Pour les élèves de moins de 15 ans

Graphique :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/animations/2008/afp/EduRankingFR0712/

Article de Radio-Canada

Étude comparative de l’OCDE
Les jeunes Canadiens restent des lecteurs émérites
Mise à jour le mardi 7 décembre 2010 à 12 h 22

Une étude de l’OCDE destinée à mesurer et à comparer les connaissances et les compétences de 500 000 jeunes de 15 ans dans 65 pays ou régions du monde conclut que les élèves canadiens continuent de se classer dans le peloton de tête en matière de lecture.

La performance relative des jeunes Canadiens a cependant diminué : trois pays ou régions devancent le Canada dans le classement de l’OCDE, alors qu’il n’y en avait qu’un seul lors de la précédente étude se concentrant sur la lecture, en 2000.

Les élèves canadiens ne sont en fait devancés que par la Corée du Sud, la Finlande et les régions de Shanghai et de Hong Kong, en Chine . Leur rendement est comparable à celui des élèves du Japon, de Singapour et de la Nouvelle-Zélande.

« Il semble donc que le Canada, s’il entend conserver son avantage concurrentiel à l’avenir, ne devra pas se contenter de maintenir ses compétences en lecture, mais devra les améliorer au même rythme que les pays les plus performants », peut-on lire dans un document d’accompagnement à l’étude rédigé par Ressources humaines Canada et le Conseil des ministres de l’Éducation.

Le Canada continue aussi d’obtenir de bons résultats en mathématiques (8e) et en sciences (7e), affichant des scores nettement supérieurs à la moyenne de l’OCDE. Il s’agissait cependant de domaines secondaires d’évaluation pour cette édition de l’étude, baptisée Programme international de suivi des acquis des élèves (PISA).

Des résultats recueillis au printemps 2009

L’évaluation du PISA 2009 a été menée dans les écoles, durant les heures normales de cours, en avril et en mai 2009. Elle a pris la forme d’un test de deux heures. Les élèves ont aussi rempli un questionnaire contextuel permettant de recueillir des renseignements à leur sujet et sur leur vie à la maison, ainsi qu’un questionnaire sur la technologie de l’information et des communications, tandis que les directeurs ont rempli un questionnaire. Le Canada y a ajouté un questionnaire contextuel pour recueillir des renseignements plus complets sur l’expérience scolaire des jeunes de 15 ans, leur travail et leurs relations avecautrui. Au total, 23 000 Canadiens répartis dans un millier d’écoles ont été évalués.
Les résultats du PISA révèlent que le Canada a une proportion élevée d’élèves très performants (niveau 5 et au-dessus) tandis qu’un sur dix est considéré comme peu performant (niveaux inférieurs au niveau 2). De manière générale, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons.

Au total, les élèves de neuf provinces canadiennes obtiennent un rendement égal ou supérieur à la moyenne des pays de l’OCDE en matière de lecture. Seuls les adolescents de l’Île-du-Prince-Édouard ont des rendements inférieurs à la moyenne.

Le rendement en lecture a « sensiblement diminué » dans cinq provinces, soit à l’Île-du-Prince-Édouard, au Manitoba, au Québec, en Saskatchewan et en Alberta. Dans les trois derniers cas, les étudiants obtiennent des rendements supérieurs à la moyenne de l’OCDE, malgré le recul constaté.

Lors de la précédente étude PISA portant sur la lecture, en 2000, les élèves du Manitoba et de l’Île-du-Prince-Édouard avaient des rendements supérieurs à la moyenne de l’OCDE. En 2009, le rendement des jeunes manitobains est égal à la moyenne, tandis que celui des jeunes Prince-Édouardiens est inférieur.

Dans sept provinces, l’étude s’est penchée sur les résultats par secteur scolaire linguistique dans sept provinces. Elle conclut que les élèves étudiant dans la langue de la minorité ont des résultats inférieurs aux autres dans cinq d’entre elles. Les élèves qui étudient en anglais au Québec et ceux qui étudient en français au Manitoba constituent les exceptions.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2010/12/07/003-canadiens-lecture-ocde.shtml

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Classement des meilleures écoles du Québec

0 (0) D’après la dernière édition du Palmarès des écoles du Journal,...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com