La culpabilité des Québécois… - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ La culpabilité des Québécois…
FAQMentalités et société

La culpabilité des Québécois…

0
0
(0)

La culpabilité des Québécois…

Ecrit par: Nicoco LePetit 14-06 à 3:41

Bonjour,
Je me posais une question (en fait de nombreuses) suite à une question avec mon épouse. Sachant que les Indiens étaient là avant les colons je m’interroge sur les rapports actuels entre les Québécois et les… comment on dit au fait… les autochtones ? Est ce que les Québécois se sentent coupables, indifférents… est-ce que ce sont les colons Français qui ont créé les réserves (et non les Québécois) ? Est-ce qu’il y a beaucoup de profiteurs du marché des produits détaxés indiens ?

———————————

Ecrit par: Alain 14-06 à 5:44

Salut!

Quant à moi, je ne ressens aucune culpabilité par rapport aux Amérindiens. Je n’ai pas choisi de naître au Québec.
Néanmoins je suis sensibilisé par leur sort.
Pour les questions historiques, je laisse les spécialistes te répondre.

———————————

Ecrit par: Zogu 14-06 à 9:30

Les canadien-français avaient des relations cordiales avec les Hurons et les Abénakis avant la conquête. Voir aussi la Paix des Braves, un traité fort honorable qui avait été négocié d’égal à égal entre français et Iroquois.

Dans l’ouest canadien (Manitoba), français et amérindiens ont fusionné pour former le peuple Métis.

Ensuite… eh bien, les conquérants britanniques ont établi des politiques d’assimilation et de confiscation des terres. Envers les amérindiens, envers les canadiens-français aussi. Bref, envers tout ce qui ne correspondait pas à l’idéal de la civilisation british!

MAIS… je dois vous dire une chose très importante. Contrairement aux USA, nous n’avons jamais été en guerre contre les amérindiens, nous n’avons jamais fait de génocide. Et nous avons accueilli ceux que les américains ont forcé à marcher à travers le continent (souvent pendant des milliers de kilomètres: marche ET crève!). Voir l’histoire des indiens Semioles de Floride, c’est révoltant!

———————————

Ecrit par: Nicoco LePetit 14-06 à 9:41

Ca veut donc dire que les amérindiens n’ont pas d’animosité particulière à l’égard des “canadiens français” mais peut-être un peu à l’égard des canadiens anglophones, ou rien de cela ? Il me semblait avoir entendu qu’ils revendiquent beaucoup de terres au Québec.

———————————

Ecrit par: Foxy 14-06 à 9:45

QUOTE (Nicoco LePetit @ 14-06 à 9:41)
Est-ce qu’il y a beaucoup de profiteurs du marché des produits détaxés indiens ?

Au moins sur cette question je peux répondre, j’ai plusieurs amis Québécois qui vont souvent acheter les cigarettes détaxées chez eux car ca revient bien moins cher. Un peu comme les Français qui vont en Espagne ou Belgique depuis la flambée des prix du tabac. Par contre pour le reste je ne sais pas.

———————————

Ecrit par: Zogu 14-06 à 9:57

QUOTE
Ca veut donc dire que les amérindiens n’ont pas d’animosité particulière à l’égard des “canadiens français” mais peut-être un peu à l’égard des canadiens anglophones, ou rien de cela ?

Attention, il ne faut pas mêler les choses! Après la conquête, les canadiens-français n’avaient PLUS DU TOUT de pouvoir politiques, alors les maîtres britanniques ont fait ce qu’ils voulaient.

Découpage des frontières provinciales et territoriales, confiscation des terres, création des réserves, déplacement de certaines populations (villages inuit déplacés vers le nord pour favoriser les baleiniers), etc.

Aujourd’hui nous vivons avec les conséquences de ces politiques coloniales britanniques. Les amérindiens ne détestent pas les québécois!!! Plus du quart des québécois francophones ont du sang amérindien, d’ailleurs. Ils sont littéralement nos cousins. Et entre peuples vaincus… il pourrait y avoir une certaine compréhension.

Mais les amérindiens ont été très fortement lésés. Ils adressent leurs revendications aux pouvoirs politiques. Autrefois, aux gouverneurs coloniaux britanniques; aujourd’hui, aux gouvernements québécois et canadien. N’est-ce pas le cours normal des choses? Les québécois ont récupéré le pouvoir politique et, du même fait, la responsabilité morale de certains abus.

(En passant, de nombreux personnages politiques québécois et, plus rarement, canadiens, ont fait des excuses publiques et officielles pour certains abus coloniaux envers les amérindiens.)

Depuis que les québécois ont repris le pouvoir politique, au Québec, donc, ils ont aussi hérité des injustices du passé. Mais nous avons signé la Convention de la Baie James, pour le partage des retombées économiques de l’exploitation (hydroélectricité) du nord québécois. Le territoire du “Nouveau-Québec” a été renommé “Nunavik” et jouit d’une économie grandissante. Le mode de représentation des groupes amérindiens à l’Assemblée Nationale à Québec est supposé changer, aussi.

Les Hurons de Pointe-Bleue et d’autres territoires se voient offrir des pans de territoire plus grands. D’ailleurs, ils parlent français, ces hurons! Et d’autres aussi parlent français. Il ne faut pas tomber dans les généralisations, surtout que les médias européens présentent les choses comme si la crise d’Oka (ces terribles Iroquois qui ne se supportent même pas entre eux-mêmes), c’était la norme. Et comme si le Canada, comme les USA, avait massacré ses amérindiens. Combien reste-t-il d’amérindiens aux USA? Bien peu!!! Et ils ne jouissent D’AUCUN DROITS.

Alors qu’ici… ils ont encore leurs langues et leurs cultures (eh oui, il s’agit DE NATIONS MULTIPLES ET DIFFÉRENTES)… et ils se redressent lentement. Chaque groupe amérindien et inuit a ses revendications. Certains ont perdu beaucoup, historiquement, et ne pourront pas tout se faire remettre. Un groupe Iroquois revendique l’île de Montréal, ni plus ni moins! Nous ne pouvons quand même pas déménager 1.5 million d’habitants! Mais d’autres revendiquent, par exemple, de larges pans du territoire gaspésien, et ils l’obtiennent. Il faut, de part et d’autre, rester pragmatique.

Le Canada fait beaucoup pour corriger les erreurs et les injustices du passé. Les Inuits d’ici, par exemple, sont un peuple de plus en plus dynamique, avec leurs compagnies d’aviation, le développement du tourisme écologique, les contacts avec leurs pairs du Groenland et d’Islande, de Laponie même.

———————————

Ecrit par: mig21 14-06 à 10:12

Cher Nicoco,

Comme québécois je me sens un peu insulté de cette remarque sur la ¨culpabilité des québécois¨ vis à vis les autochtones.

En comparaison, est-ce que les français¨se sentent coupables par rapports aux traitements infligés à leurs propres autochtones, les pieds-noirs ? les harkis, etc, etc.

je sais Nicoco, ce n’est pas du tout le sens de ta question et tu n’avais pas de l’intention de froisser mais tu touches là un sujet sensible il est vrai. Les québécois réagiront très mal à une question posée de cette façon. Ça revient à demander à quelqu’un s’il bat toujours sa femme

Je dirai seulement que de toute l’Amérique (Canada et USA), le Québec se démarque de façon importante sur ses relations avec les autochtones. Que ce soit sur le plan historique, social, culturel ou économique, nos relations avec les amérindiens et les Innus, sans être exemptes de conflits, sont très correctes. C’est certain que certaines revendications territoriales ou de droits ancestraux (pèche, chasse, exploitation ressources forestières) suscitent de grands débats mais le tout reste civilisé.

Oubliez vos clichés sur les pauvres indiens exploités par l’homme blanc. Les communautés autochtones ont bien d’autres chats à fouetter (développement économique, problèmes de chômage, conflits internes) pour ressasser un pseudo complexe d’exploité.

———————————

Ecrit par: Alain 14-06 à 11:09

Pour moi, c’est le contraire.

Je ne me sens pas insulté par la question de Nicoco. Je trouve qu’elle est très légitime, car posée par quelqu’un qui ne connaît pas du tout la dynamique et les problèmes relatifs aux Amérindiens.

Chacun son opinion

———————————

Ecrit par: Nicoco LePetit 14-06 à 12:38

Euh moi je n’insultais personne ni n’insinuais rien

Je crois que j’ai été assez explicite : je n’y connais rien et je suis heureux que Hugo brosse un historique de ce qui s’est passé. Effectivement dans notre “mémoire collective” les Américains sont vus comme des massacreurs d’indiens.

Je sais bien quelles atrocités ont commis les Français… faut pas être susceptible comme ça. J’ai même posé la question : qui a créé les réserves ?

Après, c’est vrai que j’aurais pu écrire : qui a créé les réserves et non : est-ce que les Québécois ont un sentiment de culpabilité ? Mais dans un sens je trouve sensé de poser cette question car même si on est pas responsable directement d’atrocités on en a souvent l’héritage : genre maintenant c’est aux Québécois de s’occuper des amérindiens, et ça c’est délicat…

Enfin je me remercie Zogu pour ses réponses, je me coucherai moins bête

———————————

Ecrit par: fortsympa 14-06 à 12:46

QUOTE (mig21 @ 14-06 à 11:12)
En comparaison, est-ce que les français¨se sentent coupables par rapports aux traitements infligés à leurs propres autochtones, les pieds-noirs ? les harkis, etc, etc.

je veux juste donne une precision (sans aucun reproche)

tu as fais une petite erreure Mig21 (..erreur que bcp font … c’est pour ca que je profite de l’occasion)

les pieds noirs ne sont pas un peuple et n’ont pas ete bafoue par les francais.

Car les pieds noirs … c’est des francais tout simplement (des militaires, des fonctionnaires et leurs familles ), qui ont immigre au magreb pour gerer et administrer la tunisie, l’algerie et le maroc puis quant ces pays ont eu l’independance, ils sont retourne en france et les francais les ont appelles avec ironie “les pieds noirs”

pour comparer … c’est comme les militaire canadien et americain qui etaient, pendant plusieurs annees, en allemagne avec leure famille (sauf qu’ils ne geraient pas l’allemagne) qui sont rentres apres l’unification allemande.

———————————

Ecrit par: peanut 14-06 à 13:00

nicoco, je me doute bien que tu ne voulais insulter personne(sauf moi, mais j’y suis habituée! ), mais tu demandais si les québécois se sentent coupables… déjà, on a l’impression qu’il faut se disculper…

En général, les québécois(sauf Alain! ) détestent qu’on leur parlent de la situation des amérindiens sur un air accusateur…(genre, vous sentez vous coupable?)

Mais tu as raison, zogu(et mig21 aussi) ont très bien expliqué la situation des amérindiens.

———————————

Ecrit par: malemutekid 14-06 à 13:27

fortsympa, je n’y connais pas grand-chose, mais il me semble que ce que tu dis sur les Pieds noirs est très réducteur. je crois que le terme désigne non seulement les Français, mais tous les Européens en général installés en Algérie (Italiens, Espagnols, Maltais, Alsaciens-Lorrains, Juifs ashkénazes, etc.). De plus, contrairement à ce que tu dis, les Pieds noirs n’étaient pas des administrateurs ou des militaires détachés sur place pour représenter l’ordre colonial, mais de véritables colons qui se sont enracinés sur place dès le 19ème siècle et se considéraient à l’instar des Mulsulmans comme Algériens, ou plutôt Français d’Algérie (je crois qu’ils tenaient à cette distinction avec les Français de France). Des fonctionnaires, certes, pour certains d’entre eux, mais aussi des gens modestes pour la plupart : de petits agriculteurs, des artisans, des cafetiers, des commerçants, des ouvriers…

———————————

Ecrit par: Nicoco LePetit 14-06 à 13:49

www.pieds-noirs.org/histoire/origin…

Vous battez pas, y’en a déjà pleins qui le font pour la définition
Ce qui est sûr c’est que les Français ont jamais massacrés les pieds-noirs, quant aux harkis (les algériens qui ont combattu aux côtés de la France), ils ont pu pour certains venir en France quand on a perdu la guerre, on les a pas massacrés non plus. Les pieds-noirs et les harkis n’ont jamais été vus comme des amérindiens, je ne vois pas le rapport…

Ensuite quant à l’idée de culpabiliser les Québécois lire ce que j’ai écrit plus haut. Il ne faudrait peut-être pas voir le mal partout…

———————————

Ecrit par: fortsympa 14-06 à 13:56

QUOTE (malemutekid @ 14-06 à 14:27)

fortsympa, je n’y connais pas grand-chose, mais il me semble que ce que tu dis sur les Pieds noirs est très réducteur. je crois que le terme désigne non seulement les Français, mais tous les Européens en général installés en Algérie (Italiens, Espagnols, Maltais, Alsaciens-Lorrains, Juifs ashkénazes, etc.). De plus, contrairement à ce que tu dis, les Pieds noirs n’étaient pas des administrateurs ou des militaires détachés sur place pour représenter l’ordre colonial, mais de véritables colons qui se sont enracinés sur place dès le 19ème siècle et se considéraient à l’instar des Mulsulmans comme Algériens, ou plutôt Français d’Algérie (je crois qu’ils tenaient à cette distinction avec les Français de France). Des fonctionnaires, certes, pour certains d’entre eux, mais aussi des gens modestes pour la plupart : de petits agriculteurs, des artisans, des cafetiers, des commerçants, des ouvriers…

oui, je reconnais que j’ai resume (je pense que ma definition suffisait) .. je me suis surtout basé sur un membre de ma famille proche qui est pied noir et dont les membres de sa famille etaient soit des militaires soit des fonctionnaire francais installe au maroc

par contre je suis un peu choqué (..mais je suis pas faché ) quant.. dans ta liste.. tu mets les alsacien-lorrains

…. en tant qu’alsacien… je t’annonce que nous sommes francais

(mais je te rassure, tu ne seras pas le premier à dire que strasbourg est une ville allemande … on a l’habitude en Alsace)

———————————

Ecrit par: malemutekid 14-06 à 14:29

Bien sûr, Fortsympa, que les Alsaciens sont des Français à part entière (encore que… dans les petits bleds, quand il y a des touristes, ils prennent un malin plaisir à parler alsacien devant les Français, et à parler français face à des Allemands).
Les Alsaciens qui se sont retrouvés annexés à la Prusse après 1870 pouvaient rester ou s’exiler outre-mer (Algérie, Indochine, États-Unis, etc.). une chose est sûre : administrativement, ils n’étaient plus Français et pour cette raison, je ne les incluais pas dans notre pays.
Français de coeur, évidemment, ils l’étaient, aucun doute là-dessus.

———————————

Ecrit par: fortsympa 14-06 à 15:22

QUOTE
(encore que… dans les petits bleds, quand il y a des touristes, ils prennent un malin plaisir à parler alsacien devant les Français, et à parler français face à des Allemands).

ne parlant pas l’alsacien etetant dans un petit village (ben oui, je suis quebecois de coeur moi, rire) il m’est deja arrive qu’on parle alsacien devant moi effectivement .. ce genre de comportement me degoutte enormement

QUOTE
une chose est sûre : administrativement, ils n’étaient plus Français et pour cette raison, je ne les incluais pas dans notre pays.
Français de coeur, évidemment, ils l’étaient, aucun doute là-dessus.

effectivement si les pieds noirs ont commence au 19 eme siecle de ce fait des alsaciens le sont devenu.. au moment ou l’alsace etait pas francaise… mais il faut eviter de dire cela… car le nombre d’annee ou l’alsace etait allemande est pas enorme … donc c’est sur que pour un alsacien.. ca choque (c’est comme si on dit à un allemand de l’est qu’il est russe)

Ce que bcp ne savent pas en france, c’est qu’enormement d’alsacien pronent l’independance de l’alsace leurs motif : n’etant pas allemand et n’ayant pas besoin de la france pour vivre (alsace 2eme region la plus riche apres paris) soyons independant … c’est le genre de propos qu’on lis sur des tracts ou des tags… donc les francais qui involontairement (encore une fois, je ne te reproche rien) disent que l’alsace est allemande donne de l’eau au moulin des independantistes

.. et c’est aussi une des raisons de mon depard au quebec (je ne suporte plus la mentalite alsacienne depuis bien longtemps)

tu as l’air de bien connaitre l’alsace, peux tu en dire plus

(desole pour le deviation de sujet).

———————————

Ecrit par: Meadow 14-06 à 15:37

Salut à tous !!
Votre débat m’a fort intéressée. Je suis une petite Française qui a vécvu au Qc 9 mois pour ses études et qui a rencontré un gentil Québécois pour les yeux duquel elle va devenir RP dans qques mois (si tout va bien…). Bref, lorsque je suis arrivée je ne connaissais rien à la situation des peuples autochtones en Amérique du nord. Depuis, j’en ai appris un peu plus, mais c’est surtout la réaction de mon chum qui m’en a appris long…
Nous avons eu vent récemment des problèmes de la réserve Mohawk de Kanesatake. Le grand chef en avait marre de voir des cabanes border la route de la réserve et vendre illicitement des cigarettes détaxées, avec la bénédiction du chef de police corrompu. Il a décidé de mettre fin à ce commerce, mais pour toute réponse, sa maison a été incendiée par certains membres de la communauté, et le nouveau chef de police ainsi que ses hommes ont été séquestrés dans le poste de police pendant qques jours.
La réaction de mon chum, que vous ne partagerez pas tous, j’en conviens, c’est que le Canada et le Québec offrent des ponts d’or aux autochtones pour les dédommager de tout ce qu’ils ont subi, que les autoctones ne payent pas d’impôts, pas de taxes, vivent sur le BS (bien-être social) pour une grande partie d’entre eux, ont de gros pbs sociaux (chômage, alcoolisme, violence, délinquance) dont ils devraient s’occuper avant de penser à la restitution des terres. Bref, il a l’impression que depuis longtemps on donne tout aux autochtones, ce qui non seulement ne les aide pas (puisqu’ils deviennent assistés) mais qu’en plus cela attise le ressentiment du reste de la population. Je ne crois pas moi non plus que ce soit dans l’intérêt des peuples Amerindiens que de les traiter en “citoyens A+”. Le passé est derrière nous, et il faut maintenant penser à leur bien-être et à leur intégration dans la société canadienne, non aux multiples réparations qui ne rachèterons pas leurs terres ni leurs morts.
Voilà, j’ai ajouté ma goutte d’eau à l’océan du débat, en espérant ne pas m’attirer vos foudres.

———————————

Ecrit par: peanut 14-06 à 15:51

en effet Meadow, c’est l’image projetée par les médias…et comme tu vois, c’est très difficile de rester objectif…de l’autre côté, les médias européens montre une image très différente des amérindiens…ce qui a le don d’énerver beaucoup de québécois quand on se fait accuser des pires injustices à l’endroit des amérindiens…

peanut

P.S.: pour le non-paiement d’impôt, ils doivent résider dans une réserve par contre…

———————————

Ecrit par: Nicoco LePetit 14-06 à 16:06

Je ne pense pas que les médias européens accusent les Québécois ni les Canadiens, ce sont les Etasuniens qui sont visés. Je rappelle quand même que pour la plupart des gens le Québec se limite au skidoo et à l’été indien…

C’est pour ça que je posais la question, pour en savoir + sur le traitement des amérindiens, passé et présent, par le Canada et le Québec, pour justement éviter les clichés… Meadow nous plonge d’ailleurs dans leur avenir…

Et si on leur accorde ces privilèges, quelles sont les motivations ?

———————————

Ecrit par: peanut 14-06 à 16:54

euh…c’est peut-être parce qu’on se sent coupable…

ben voilà! la boucle est bouclée! cré nicoco!

———————————

Ecrit par: Nicoco LePetit 22-06 à 12:28

www.cyberpresse.ca/actualites/artic…,721,0,062004,717533.shtml

Journée nationale des autochtones

Petite fête, grandes ambitions

Patricia Cloutier

Le Soleil

Québec

Tipis, danse traditionnelle, viande braisée. Tout y était pour fêter la Journée nationale des autochtones hier, à la place Georges V de la Grande Allée. Sauf que peu de gens étaient au courant de la tenue de l’événement et y ont participé.

Prise dans le tourbillon des fêtes de la Saint-Jean et de la Confédération, la Journée nationale des autochtones, le 21 juin, reste méconnue. Année après année, les activités l’entourant sont simples, bien que très sympathiques. Hier, des dégustations de mets autochtones, des ateliers spirituels et de grands spectacles ont su créer une atmosphère de détente et de partage parmi les quelques centaines de participants.

Petite, la fête deviendra peut-être grande. « Dans les années à venir, on veut créer une grande célébration au même titre que la fête nationale du Québec », indique Vincent Levesque, président d’Indiana Marketing et promoteur des festivités. De mère huronne et de père québécois, l’homme est convaincu qu’il faut faire un pont entre les deux célébrations pour rapprocher les peuples. « Notre culture, c’est notre fierté et on veut la faire connaître à la grandeur du Québec », soutient-t-il.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com