Immigrer une seconde fois - Immigrer.com
samedi , 22 juin 2024
Déception, retour au paysFAQ

Immigrer une seconde fois

0
0
(0)

De Mike-63

Bonjour à tous.

Je suis de retour sur le forum pour exposer un peu ma situation, et avoir votre avis, que ce soit des personnes qui sont encore dans les démarches, qui sont déjà au Québec, ou qui sont dans le même cas que moi.

J’ai entamé les démarches d’immigration fin 2007. Tout c’est bien passé pour moi, et j’ai eu mon visa en avril 2009 :)

Le temps de préparer le voyage, je suis parti pour Montréal en juillet 2009.

Au départ tout va bien, et je me plais dans ma nouvelle vie. Je commence les premières démarches administratives, puis prends un peu de temps pour découvrir la ville.

Après quelques temps, je me trouve un petit boulot, ce qui me permet de gagner ma vie.

Mais …

Je décide de déménager et d’aller dans un autre quartier de Montréal afin de trouver un loyer un peu moins cher.
Mais dès le lendemain, je ne me sens pas aussi bien que mon ancienne colocation :(

Petit coup de déprime donc, et le froid aidant, je sors moins.

Après discussion avec mes parents, je décide d’arrêter de bosser afin de me concentrer à plein temps sur la recherche d’un boulot dans mon domaine.

Et là, le fait de ne plus rien faire, j’ai de plus en plus le mal du pays, et ma famille et mes amis me manquent. Je décide alors de rentrer.

Je suis actuellement en train de suivre une formation en alternance pour une durée de 2 ans, et tout se passe très bien.

Mais je remarque aussi que depuis mon retour, certaines choses ont changé. Principalement avec mes amis que je vois un peu moins. On avait certaines habitudes, qui se sont un peu perdues, on ne sors plus autant qu’avant.

Du coup, en repensant quand même à certains très bon moments que j’ai passé à Montréal, je me dis qu’il serait peut être bon d’y retourner, mais de rester un peu plus.

Je me dis que je suis peut être parti un peu vite, sans chercher à faire face aux premières difficultés.

Et normalement, si je repars à la fin de ma formation, je passerais suffisamment de temps au Québec pour valider ma résidence permanente (720 jours sur une période de 5 ans si je ne me trompe pas.

A votre avis, suis-je rentré un peu trop vite ?

Est-ce une bonne idée de vouloir retenter l’expérience, et essayer de surpasser les difficultés ?

Malgré ce premier “échec”, une seconde tentative pourrait elle avoir une autre fin, et une installation définitive au Québec, à Montréal ou ailleurs ?

Questions subsidiaire : comment valider sa résidence permanente? autrement dit, comment prouver que je suis bien resté 720 jours? Les papiers de mes propriétaires suffisent, ou il faut quelque chose d’autre?

Merci d’avoir eu le courage de lire jusqu’au bout, et merci pour vos réponses :P

———

De tarbais

Revenir au Québec, seul toi peut savoir si c’est bien ou non.
Pour ce qui est de garder ton statut de RP, la douane sait bien quand tu es rentré pour la 1ere fois au Canada (validation du Visa) et quand tu es reparti.
Si tu le fais avant les 720 jours obligatoires, tu seras en ordre, sinon, tu perds ta RP.

———

De Cherrybee

Je me dis que peut-être, tu n’as pas tout à fait la maturité pour affronter le stress d’une émigration.
Je me dis que nous ne sommes pas à ta place ni dans ta tête.
La plupart d’entre nous ne sont pas allés demander l’avis de papa et de maman avant d’émigrer. On voulait le faire, on l’a fait et sans se poser de questions. Je crois que c’est dans cet état d’esprit qu’on peut réussir une immigration. Regarde une chose: dans ta tête (et dans ton texte), il y a beaucoup de peut-être. Dans notre tête, il n’y avait que des “sûrement”.
Peut-être que tu n’es pas comme nous autres. Peut-être qu’une émigration n’est pas ce qu’il te faut. Mais aussi, peut-être que dans 5 ou 10 ans, quand tu seras plus mature, tu regretteras. Remarque, si tu as été accepté une fois, tu pourras toujours recommencer la procédure.
Pour ta deuxième question, tout n’est question que d’additions. Il te faut additionner les jours de présence avérés ou à faire au Québec. Et toi seul sauras si tu totalises 720 jours.
Pour demander notre citoyenneté canadienne, nous devons fournir des photocopies de notre passeport (avec les dates des AR tamponnées). Ne t’inquiète pas, le Québec sait parfaitement recroiser les informations avec la RAMQ ou la SAAQ pour avoir tes dates de présence. Ils viennent le faire pour récupérer des impôts impayés .
En tout cas, bonne chance dans ta réflexion

———

De ronan29

Ce n’est pas un forum impersonnel qui peut t’aider, c’est drôle d’y faire appel.
La réponse , tu l’as en toi et tu la donnes en même temps que ta question !
L’aventure québécoise est unique, tu l’as ecourtee pour des raisons respectables mais ce ne sont ni tes parents ni ta famille qui la vivront pour toi.
A ta place, je reviendrais très vite, pis c’est tellement la merde en France, ici on respire……

———

De Clems865

bonjour,

vu que tu te poses pleins de questions, je t’invite à t’en poser une autre :

Qu’as tu a perdre à y retrouner ? ;)

———

De Mike-63

Alors attention ! Je n’ai pas été voir mes parents pour partir au Québec. J’en avais envie, je leur ai dit, mais la décision de partir vient de moi, et uniquement de moi :)

Comme tu dis, je pourrais toujours recommencer les démarches plus tard, mais d’un autre côté pourquoi ne pas repartir tant que je le peux encore sans rien avoir à faire, si ce n’est se préparer au départ différemment pour que cette fois-ci ça se passe bien.

Pour les 720 jours, pas de problème, ils y seraient, je me posais surtout la question de savoir comment ils étaient comptabilisés. Si on peut s’appuyer sur la RAMQ, c’est très bien.
Parce que j’ai vérifié mon passeport. Il a bien sûr été tamponné quand je suis arrivé, mais il ne m’a pas semblé voir de tampon pour ma date de départ.

Effectivement, moi seul peut trouver la réponse, mais demander sur un forum, me permettra peut être de trouver le témoignage de quelqu’un qui a aussi été dans cette situation, afin d’avoir un avis :)

Réponse : pas grand chose, voir rien :)

Merci à tous pour ces réponses.

———

De Deblou

Bonjour Mike,

je rejoins Cherrybee. N’y vois rien de méchant mais je te sens un peu comme un enfant gâté qui ne trouve pas vraiment sa place. Tu pars pour X raisons mais effectivement, un tit coup de blues (d’après ce que tu dis) et hop retour en France. Mais là, oh les vilains copains ont grandi aussi et ne sortent plus autant qu’avant. Ben oui mais dis donc jeune homme, à 29 ans pas mal de personnes sont en couple et ont eu famille. Faire la fête trop souvent n’aide pas à faire bouillir la marmite ni à payer le loyer.
Encore une fois ce n’est pas une critique mais une simple constatation par rapport à ce que tu as écrit et ce n’est certainement en quelques lignes que nous pouvons te connaître à 100% et de ce fait tu es peut être complètement l’inverse de ce que nous ressentons à travers ton texte.

Pèse bien le pour et le contre. Ne part pas pour fuir.
Il te reste assez de temps pour valider ta RP, tu n’as visiblement pas de chérie qui te retient. Profites en pour “réessayer”. Au moins ta RP sera renouvellée. Si tu te plais, tu reste sans avoir à refaire tout un dossier, et si tu ne te plais pas, et bien tu reviens sans avoir le regret de ne pas avoir donner une chance au Québec de te montrer qu’il est un Pays merveilleux.

Bonne chance Mike.

———

De Mike-63

Je ne pars pas pour fuir. Et comme je suis en formation pour encore un peu plus de 20 mois, ça me laisse le temps de bien réfléchir pour trouver les vrais raisons d’un nouveau départ.

Et effectivement, comme je n’ai pour le moment aucune attache, c’est peut être le moment de repartir et de faire en sorte que tout se passe pour le mieux.

Parce qu’en fait, j’étais partis plein d’espoir et de bonne volonté, et je commence à regretter se retour un peu précipité.

———

De crazy_marty

J’ai eu la même pensée que toi quand il nous dit qu’il a arrêté de travailler après discussion avec ses parents…et le reste de son post a un peu confirmé cette idée.

Par contre, pas une seule fois tu nous as dit que tu avais cherché à te battre pour réussir icitte…pour répondre à ta question, je pense qu’il faut avant tout que tu sois prêt à t’investir pleinement dans une nouvelle tentative d’immigration, que tu sois prêt à avoir des hauts et des bas et pas baisser les bras au premier coup de blues. Ce dont tu as manqué la première fois.

———

De tarbais

Ce sera à toi a prouver que tu peux garder ta RP, et pas à l’agent de la douane de prouver le contraire.
Si tu ne peux pas le prouver, tu risques de te voir refuser l’accès au territoire canadien.

———

De Maoria

Tu es en formation en alternance en France ?
Qand est-tu parti du canada ?
Quand pourras-tu revenir (après ta formation j’imagine) ?

Tu sais c’est la vie, tu passes du statut de “adulescent” à “adulte”, tes amis aussi et n’ont plus les m^mes préoccuptaions.
Peut-être certains sont en couple, voire avec des enfants …
Tu ne peux pas demander aux gens de rester figés en attendant ton probable retour, TOI tu as changé avec ton expérience canadienne, EUX aussi ont changé, pas forcément dans la même direction, s’affranchissant peut-être des “codes” que l’on adopte pour rentrer dans le moule pour s’intégrer …

Ca ne sert à rien de ressasser le passé, là tu dois voir vers l’avenir et te poser certaines questions :
“ou souhaite-je vivre dans un an ? 5 ans ? 10 ans ?”
“qu’est-ce que je veux pour mon avenir ?”
“Souhaite-je privilégier ma vie perso ou ma famille ?”

En quoi ça n’a pas marché ? Tu t’ennuyais ? Car mis à part ton déménagement tu ne parles pas trop du reste …
C’est difficile de juger pour quelqu’un d’autre, peut-être es-tu parti trop précipitamment. Nous, nous nous sommes posés plein de questions avant de commencer (acceptons-nous de laisser nos parents, vieillissants, en France, et risquer de les voir de moins en moins ? Que nos enfants ne connaissent que très peu leurs grands-parents ? de ne voir que très peu nos neveux et nièces ? pour ma part de laisser un poste de fonctionnaire pour repartir à zéro ? …) qui selon moi sont indispensables pour partir sereinement.

———

De redsoxs24

Salut Mike,
je vais te donner une réponse qui ne vas peut être pas t’aider…mais bon…je pense que tu espères de quelqu’un une réponse que tu as déjà, tu sais au fond de toi que tu désires âprement y retourner mais tu a besoin de confirmer ton choix et te sentir rassuré par les gens du forum, qui sont un peu là pour ca aussi donc tu as raison dans ta démarche. Tu regrettes un peu de ne pas t’avoir accroché un peu plus et tu as été la proie d’une nostalgie déformant la réalité, car comme tu le dis, en rentrant les choses ont changé.
J’ai vécu pendant près de 8 ans à l’étranger avant de rentrer en France, espérant y retrouver ce que j’y avais laissé, et bien non, je n’ai gardé qu’un seul ami d’enfance que je vois une fois par an et mon quotidien est bien différent aujourd’hui forcement, l’age avance aussi doucement…
J’ai ensuite demandé ma RP canadienne en 2007 que j’ai eu et validée fin 2008 mais je ne suis pas resté sur place car je ne me sentais pas pret, c’était pas le bon moment, ni au niveau privé, ni au niveau professionnel. Je souhaite pourtant repartir bientôt tant que ma RP est valide (encore 14 mois pour rester dans la regle des 720 jours) car je tourne en rond maintenant ici et je suis intimement convaincu qu’à long terme il y a plus à faire au Canada qu’en France où la situation se degrade de plus en plus et ce n’est pas fini… Il me reste à battre quelques démons personnels (parents qui vieillissent, seront-ils autonomes?, soeur malade, etc) pour partir serein. C,est un peu comme arrêter de fumer, on sait au fond de nous ce qu’on veut, certains n’y arriveront jamais, d’autres du premier coup et pour nous il faut plusieurs essai parfois, le tout étant de sentir le bon moment pour le faire et de saisir ce moment. Mais on sait aussi que les premiers temps seront durs et qu’il faudra s’accrocher…mais au bout du compte on en sortira contents (j’ai arrêté de fumer il y a 3ans ce mois ci et des fois encore ca manque…)
Le plus dur ce n’est pas de reconstruire la bas, on trouve tous la force de le faire assez facilement, je m’en suis toujours facilement sorti dans les pays où j’ai vécu (moyen orient, afrique du nord, USA…), c’est de faire une sorte de deuil de ce qu’on laisse ici car la France n’est pas completement merdique non plus, loin de là, et sa culture est dans nos tripes depuis notre naissance. Il va falloir choisir de sacrifier certaines choses en espérant trouver mieux au Canada, c’est un pari sans garantie…
Contrairement à certains qui vivent dans des pays du tiers monde, et pour qui le Canada est un eldorado de libertés, pour nous ce n’est pas tout noir d’un côté, tout rose de l’autre, chaque pays a ses défauts et notre motivation est plus de vivre selon un autre mode de fonctionnement. Vois ca comme une expérience surtout si c’est ton premier “long sejour” à l’etranger, le retour est toujours possible, c’est comme ca que je me prepare actuellement à partir (et pour moi ce n’est pas la premiere fois, mon père vit même depuis des années à l’etranger aussi, nos valises sont rodées…)
n’hesites pas le MP si besoin

———

De matias

Personnelement entre ma validation de RP et mon retour au quebec je n ai mis que 2 mois sur 4 ans. Consequence a mon arrive a l aeroport j ai ete renvoye direct. Mais l info interessante pour toi c est que les agent des service frontaliers du canada se basent que sur ce que tu va declarer sur la fiche de police que tu rempli dans l avion pour estimer si tu as rempli l obligation de residence au Canada. vU que jusqu en 2012 (2007+5) tu as largement le temps de remplir les 720 jours tu n auras pas de probleme. Le probleme se reposera au terme de la duree de validite de ta carte. Je ne sais pas comment ca se passe mais j ai encore tendance a penser que se fient juste a la declaration sur l honneur.
Tu as encore tes chances au canada.

A propos de ton retour, je pense a cette citation de la bible: 2 Pierre 2:22 Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.
Changer de vie n est jamais facile mais il faut persever dans ces decisions.

———

De crazy_marty

Ben bien-sûr, très bon conseil ça tiens: mens au service d’immigration! Rien de tel pour ne jamais revenir au Canada par la suite…des conseils comme ça… icone icone
Surtout que à l’ère de l’informatique, ils ont plusieurs moyens de recouper les informations si ils veulent fouiller un peu.

———

De Mike-63

Justement, je ne sais pas réellement sur quoi ils se basent pour valider.
Est-ce le temps où j’ai été inscrit à la RAMQ? Est-ce simplement les papier signés du propriétaire indiquant mes dates de séjour chez lui?
Je ne sais pas trop.

Effectivement, je suis en formation en France. A mon retour, je ne pouvais pas rester sans rien faire. J’ai cherché du boulot, et une opportunité de formation en alternance sur 2 ans s’est présentée.

Et je pensais donc finir cette formation et repartir au Québec ensuite.

Par contre, il faut que je profite du temps qu’il me reste avant la fin pour me poser les bonnes questions pour envisager une nouvelle immigration.
Il me restera en effet un delta d’en gros 2 mois pour partir pour que je puisse rester ensuite suffisamment longtemps au Québec pour valider mes 720 jours sur les 5 premières années.

Tu sais c’est la vie, tu passes du statut de “adulescent” à “adulte”, tes amis aussi et n’ont plus les m^mes préoccuptaions.
Peut-être certains sont en couple, voire avec des enfants …
Tu ne peux pas demander aux gens de rester figés en attendant ton probable retour, TOI tu as changé avec ton expérience canadienne, EUX aussi ont changé, pas forcément dans la même direction, s’affranchissant peut-être des “codes” que l’on adopte pour rentrer dans le moule pour s’intégrer …

Ressasser le passé ne sert à rien, mais cela permet tout de même de réfléchir et voir si on a fait des erreurs, et ainsi ne plus les reproduire.
Vie perso ou vie de famille, je privilégie plus ma vie perso. La famille c’est bien, j’y attache beaucoup d’importance, mais malheureusement mes parents ne seront pas là éternellement, et je n’ai pas envie de passer à côté de quelque chose et me dire ensuite “mince, j’aurais bien fait ça, mais maintenant c’est trop tard”.

D’autant plus qu’ils m’ont assez dit, pense à toi d’abord.

Lorsqu’on tente une expérience comme celle là, il y a forcément des hauts des bas au départ. Et mon erreur a été de baisser trop vite les bras, sans essayer de surmonter cette épreuve.

Si, ta réponse va dans l’idée que j’ai actuellement.

Et effectivement, on part, ne serait-ce que quelques mois, et les choses changent.
Alors je me dis qu’au lieu de penser aux autres, je pourrais penser à moi.

D’ailleurs, je serais curieux de savoir en moyenne combien les gens ont, à 30, 40 , 50 ans, d’amis d’enfance.
A mon avis pas beaucoup.
Et les amis que j’ai actuellement, peut être que je les verrais toujours, mais il est possible aussi qu’on se voit de moins en moins (mariage, enfants, …) et que finalement on ne communique plus, comme tu le dis, qu’une fois par an.

Alors “perdre” un ami suite à une situation familiale qui change, ou suite à un départ à l’étranger, autant partir et avoir la vie qu’on a choisie.

———

De crazy_marty

Après 5 ans d’expatriation, je ne peux que te confirmer que tu verras moins tes amis, tu sauras moins de choses sur leurs vies que ceux qui sont restés en France, à des moments même tu te sentiras complétement déconnecté et tu auras l’impression de ne rien comprendre. Ce qui se passera aussi de toute façon si tu restais près d’eux, leur vie évoluant quoi qu’il arrive. Alors vaut-il mieux refuser de partir pour rester avec eux et finalement avoir la même situation de distance dans quelques années, ou partir tout de suite, quitte à “couper les ponts” plus rapidement et avancer “l’inéluctable”? Seul toi peut le savoir…

Par contre – ceux avec qui tu seras toujours en contact après ton immigration, même uniquement par court courriel interposé, ceux qui prendront le temps de te voir durant tes courts retour au pays, ceux qui feront même l’effort de venir te voir au Canada, ceux-là tu sais qu’ils sont de vrais amis icone icone quant aux autres, peut-être qu’ils n’en valaient pas la peine au final icone

———

De redsoxs24

N’importe quoi…le calcul est simple, tu valides la RP à une date x pour une validité de 5ans assortie d’une obligation de résidence de 720 jours, elle expirera donc à la date x+3ans si tu es reparti tout de suite lors de la validation, si tu reviens 4 ans après tu verras le problème tout de suite à la douane (tu le sais mieux que nous) mais si tu reviens au canada avant 3 ans et que tu y restes 720 jours, je ne vois pas quel serai le problème lors du renouvellement de la carte. Ca laisse 3 ans pour se tourner les doigts dans le c… à savoir si on part ou pas…perso je tourne encore…:lol:(mais la décision est prise cependant…juste long à me préparer…)

———

De Mike-63

Voilà, c’est de toute façon ce qu’il va se passer. Alors il faut que je réfléchisse, j’ai le temps, mais il faut penser un peu à soi et à son avenir aussi. En partant de là, la réponse semble trouvée.

N’importe quoi…le calcul est simple, tu valides la RP à une date x pour une validité de 5ans assortie d’une obligation de résidence de 720 jours, elle expirera donc à la date x+3ans si tu es reparti tout de suite lors de la validation, si tu reviens 4 ans après tu verras le problème tout de suite à la douane (tu le sais mieux que nous) mais si tu reviens au canada avant 3 ans et que tu y restes 720 jours, je ne vois pas quel serai le problème lors du renouvellement de la carte. Ca laisse 3 ans pour se tourner les doigts dans le c… à savoir si on part ou pas…perso je tourne encore…:lol:(mais la décision est prise cependant…juste long à me préparer…)

J’ai un petit doute. Le début des 5 ans, c’est bien le premier jour de l’arrivée, lorsque l’on signe tous les papiers et que la demande de carte de RP est faite?
Ca ne part pas avant, lorsque l’on reçoit le Visa par exemple?

Parce que si c’est bien la première option, ta remarque me fait dire que je n’ai en fait pas vraiment à me soucier du temps que j’ai déjà passé au Québec. En effet, si j’y retourne juste après ma formation, il restera plus de 2 ans avant le 5ème anniversaire de ma première arrivée.

———

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

4.8 (6) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3209) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com