CV anonyme, pour ou contre? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Curriculum Vitae, CV > CV anonyme, pour ou contre?

CV anonyme, pour ou contre?

CV anonyme, pour ou contre?

Ecrit par: Younes.b

Salut tout le monde,

Ce soir j’etais en train de regarder l’emmission de Laurent Ruquier (on a tout essayer) parmis les sujets discutes il y avait “Le CV anonyme”, etant interresser par le sujet j’ai effectuer une petite recherche sur le net et voila ce que j’ai trouver

permanent.nouvelobs.com/politique1124.OBS2314.htm

alors j’aimerai bien avoir votre avis sur le sujet. qu’en pensez vous? et si on peut esperer voir un jour une telle lois voté au Canada?

Pour ma part je trouve que c une bonne initiative et que beaucoup de personnes auront leur chance d’etre convoquer pour un entretien d’embauche ce qui pourrait leurs donner l’occasion de prouver leur capacitees professionelles et motivation.

j’attend vos commentaires soyez nombreux;)

——————————–

Ecrit par: snoupi

salut tout seul !

euh tu t’es pas documenté surement mais ca fait un bail que c’est deja comme ca au Canada (en en amérique du nord, je crois non ?)

pour info , les choses arrivent d’ABORD en amérique puis sont ensuite adoptées en france , juste on croit les avoir inventées !!

oui aussi : avant de les adopter ou faire pareil (obesité, 4×4, retraites incertaines, etc) on se fout des autres !

——————————–

Ecrit par: Zogu

Au Canada, ton CV doit contenir ton nom et tes coordonnées (que ce soit une adresse de courriel, une adresse postale ou un numéro de téléphone). C’est tout.

Il ne faut PAS y inclure:
– la photographie
– le sexe
– l’âge
– le statut légal ou marital (marié)
– le nombre d’enfants
– la “race” ou couleur de peau
– le numéro d’assurance sociale (NAS)
– un handicap n’ayant pas une influence majeure sur l’emploi

Sinon dans quelques situations il est profitable de spécifier l’un de ces éléments s’il y a un programme spécial d’embauche pour les autochtones, les jeunes ou les femmes, par exemple. Mais dans ce cas, ce sera clairement indiqué, pas de cachotteries.

Je tiens à préciser que les lois de protection de la personne, au Canada et en particulier au Québec, c’est pas d’la tarte. On y tient et on les défend; on prend ça très au sérieux.

Soyez particulièrement vigilent si vous vous faites embaucher par des entreprises non-canadiennes en sol canadien. Parfois elles tentent d’ignorer nos lois et de ne pas respecter leurs employés. Par exemple:
– une entreprise américaine qui désire faire subir à ses employés montréalais des tests d’urine à tout moment, pour détecter les drogues et l’alcool (ILLÉGAL)
– une entreprise française établie à Montréal qui embauche un RP français et qui essaie de l’embobiner en lui disant que les lois françaises et non canadiennes s’appliquent pour lui (FAUX)
– une agence internationale qui poste une offre d’emploi demandant “une assistante commerciale: femme, belle présentation, de langue maternelle anglaise” (TROIS FOIS ILLÉGAL!)

Évidemment, il y a des entreprises canadiennes qui tentent aussi de contourner les lois. Le mieux est toujours de les dénoncer. Par exemple, un ancien employeur m’a demandé de poser une action illégale. Je lui ai fait comprendre, très délicatement, que j’allais ignorer totalement ce qu’il me demander et faire comme si ça n’avait jamais été mentionné… à moins qu’il n’insiste. Il n’a pas insisté.

Dans le doute, faites un appel anonyme à une agence gouvernementale provinciale ou fédérale. La CSST, Industrie Canada, etc., sont toutes habilitées à répondre à vos questions et peuvent vous diriger vers d’autres agences.

——————————–

Ecrit par: Joey

Pour te répondre, Younes B., je suis pour le CV anonyme à 100%. Je suis également pour sanctionner les recruteurs qui pratiquent la discrimination, quelle qu’elle soit, à coup de millions d’euros d’amende, en instituant une présomption de culpabilité comme cela se fait en Amérique du Nord. De toute façon, en France, il n’y a que la répression que les gens comprennent!!! Et je ne retirerai pas ce que j’ai dit!!!

——————————–

Ecrit par: OM53

Ce que je comprends pas trop c’est pour le nom, pour le reste je suis d’accord, mais pour le nom, comment font-ils pour l’adresser la réponse / courrier à la bonne personne ? De toute façon, même avec l’adresse, tu peux réussir à savoir le nom si il est pas marqué…

——————————–

Ecrit par: Zogu

Mouain…
je ne suis vraiment pas certain de l’intérêt du CV totalement anonyme. Il me semble qu’au Canada il y a assez de choses qu’on ne met pas sur le CV. Et c’est très bien comme ça; un bel équilibre qui protège les renseignements vraiment personnels.

Quand je vois un CV français ou africain avec le “Statut marital: marié”, j’hallucine. Votre futur patron n’a absolument pas à savoir ça… qu’est-ce que, légalement, ça peut avoir à faire avec votre emploi??? A-t-il peur que vos enfants fassent fuir les clients? Votre mariage diminue-t-il vos chances d’obtenir une promotion-canapé?

Et la photo. Franchement… la photo sur un CV… pis quoi encore? la taille des pieds? la taille des seins? la position préférée au lit, tant qu’à y être?

Mais revenons au nom…

Un nom est un renseignement public au Canada (contrairement au statut marital ou au NAS). Donc on peut légalement vous le demander.

Il me semble que le nom est un élément essentiel pour établir un contact HUMAIN avec le futur employeur. Peu importe qu’il ne sache pas la longueur de votre nez, la marque de votre lave-vaisselle ou le nombre de divorces que vous avez subis; il me semble que sans le nom, on devient un espèce de “ressource humaine” déshumanisée et portant une étiquette.

Le patron ne pourra même pas demander à sa secrétaire “Donnez-moi donc le CV de Robert L., que je le relise. Ah! Il est fort, ce Robert. J’ai hâte de le rencontrer.”

Il ne pourra pas mettre un nom sur ce qu’il apprécie.

Et le candidat d’entendre une voix métallique à l’intercom:
“Candidat #125434″, veuillez vous lever et vous présenter à la salle d’entrevue.”

C’est sûr que l’absence de nom sur le CV permettrait au CV de Mohammed Bournival, de Montréal-Nord, de ne pas se retrouver au panier. Alors que le CV de Manon Girard-Tremblay, d’Outremont, sera sélectionné pour des raisons inavouables.

Mais un employeur qui refuse d’embaucher un monsieur Mohammed, va trouver une manière de ne pas l’embaucher de toute manière; il lira son adresse dans un quartier modeste, ou son diplôme à l’université d’Abidjan.

Et s’il veut embaucher une mademoiselle Manon d’Outremont dans l’espoir de l’étendre sur la photocopieuse, il va la “sélectionner” lors de l’entrevue de toute manière.

Bref, il faut combattre le racisme, le sexisme et la discrimination dans la tête des gens. Se contenter de leur mettre les bâtons dans les roues en anonymisant le CV, ce n’est pas suffisant.

Je ne crois pas que cette mesure améliore quoi que ce soit; et surtout pas la discrimination. Elle n’aurait pour effet que de déshumaniser le processus d’embauche.

Je le répète: au Canada, il y a des renseignements confidentiels et des renseignements publics. Le CV canadien, dans sa forme actuelle, épouse les contours de cette définition de la vie privée.

QUOTE
Je suis également pour sanctionner les recruteurs qui pratiquent la discrimination, quelle qu’elle soit, à coup de millions d’euros d’amende, en instituant une présomption de culpabilité comme cela se fait en Amérique du Nord.

La présomption de culpabilité, c’est dans la justice américaine, pas dans la justice canadienne.
D’ailleurs, la présomption d’innocence est la base même du droit québécois.

——————————–

Ecrit par: regis_j

Le CV anonyme, je pense que c’est une bonne chose, mais à condition de garder le nom sur ce dernier.
La question que je me pose, est la suivante est de savoir si les parlementaires décident de légiferer sur le projet tel quel, est ce que la discrimination va disparaitre des entreprises?
Je pense que non, par ce que j’ai été victime de cette discrimination du fait que je sois black. les entreprises ne parviennent pas à déterminer mes origines à partir de mon nom, donc je franchi la 1ere barriere sans probleme.
Donc ce projet repousera la barrière un peu plus loin à savoir apres le 1er entretien, mais va pas résoudre ce problem qui existe actuellement.
A mon avis les employeurs ont un certains préjugés sur les “minorités visibles” qui constituent la population française, et les classes par catégories, à titre d’exemple le black est un vigile, le chinois restaurateur, le portugais maçon… et de ce fait ils sont incapable d’occuper des postes à responsabilités, ceci dit il y a toujours des exceptions à cette “regle”
je le dis en connaisance de cause par ce que je connais des amis qui sont aussi voir plus diplomé que moi ( bac+5 et plus) qui sont chomeurs ou occupent des postes peu valorisants.
c’est une des raisons qui m’a poussé à mettre en oeuvre mon projet d’immigration au Québec, par ce que je me sens comme étranger dans mon propre pays, donc pourquoi ne pas aller ailleurs et se sentir mieux accueilli que chez soi.

J’espere que j’étais claire dans ce que je viens de rédiger

——————————–

Ecrit par: Joey

Merci une fois de plus pour ta lanterne, Zogu! Ce que je voulais dire (et que j’espère), c’est qu’il est plus facile de prouver une pratique discriminatoire outre-atlantique que de ce côté-ci.

Salut Régis,
C’est malheureux mais bien vrai ce que tu dis là!!! Pour ça que Sarko avait proposé le principe de discrimination positive!!! Est-ce juste et équitable? Non, ca ne l’est pas mais c’est censé être une mesure transitoire. Quoi qu’aux Etats-Unis, ca fait un bail que c’est transitoire!!! Dans la mesure où le rapport de force va clairement pour les recruteurs et vu une certaine mentalité ambiante, une présomption de culpabilité serait une bonne chose pour la France, je pense. Le recruteur qui n’aurait rien à se reprocher pourra démontrer facilement sa bonne foi tandis que le mauvais recruteur intentionnel sera jugé coupable.

A part ça, je ne vois pas d’autres solution pour faire évoluer rapidement les mentalités dans le pays soi-disant des droits de l’homme.

——————————–

Ecrit par: pixi

Mouaiis,je suis pour aussi!

“En outre, cette même obligation est systématiquement imposée aux organismes de placement.
“La violation des dispositions” est constitutive “du délit de discrimination”, poursuit l’amendement.”

L’ennui, c’est qu’en France tout le monde joue au chat et à la souris.
Combien de société vont respecter cette loi ?A savoir qu’il existe déjà une loi contre la descrimination, qui est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 300000 frs d’amende: A225-1 du code pénal.
www.rabenou.org/code/penal/L2.htm#art225-
On connait l’ampleur de la descrimination en France,combien de personnes ont étés condamnées à cette peine…aucune! Et je ne parles pas des dépositaires de l’autorité publique.Les employeurs trouverons toujours un moyen de contourner les lois et s’ils se sentent dérangés par l’etat, ils menacent de mettre 400 pelerins sur la paille. A mon avis les organismes de placements vont pas résister aux pots de vin contre le filtrage des candidats.Et que vont devenir les agences d’intérims,ultime espoir pour les étrangés?
Quand on voit Sarkosy imposer 20% de baisse des prix aux grandes distributions
et qu’en final il se contente de 2%, on comprends que l’état n’a aucun moyen de dissuasion sur ces leader…et en plus, ils lui ont fait une fleur.
J’ai connu la France sous de meilleurs jours et il existe aussi des employeurs avec une conscience et intègres, je vous rassures.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada