Ma toute 1ère année au... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Ma toute 1ère année au…

Ma toute 1ère année au…

De Kabi

Ma toute 1ère année au Québec : le Bilan, 1 an, 12 mois, 52 semaines, 365 jours

Voilà , il fallait que ça arrive un de ces jours..

C’est en ce même jour de l’année dernière que j’ai été partagé en deux entre la déchirure de quitter la famille, le pays, mon ancien monde et entre la sensation de découvrir mon nouveau pays , ma nouvelle vie, ma nouvelle destiné

Il fallait atteindre la fin de ces épisodes des nièmes semaines, et c’est en même temps une fin et aussi un début .. la fin d’un début mais pas le début d’une fin ..

J’ai cherché des mots au fond de mon âme, pour exprimer ce cumul de sentiments.. j’avoue que c’est la première fois pour moi de vivre cette émotion, le fait de fêter une première année d’une toute nouvelle vie.. j’ arrive pas à expliquer cette sensation mais c’est pas du tout une sensation malheureuse, je crois que je suis très excité et extrêmement content mais j’ai peur de …. euhh….. je ne sais même pas de quoi j’ai peur..

J’ai en tous cas découvert pas mal de beaux trucs dans ma nouvelle vie; par exemple j’arrive à réaliser que « Rien n’est parfait ,et dans la vie tous n’est pas programmé ». J’ai aussi découvert qu’il n’y a « plus jamais de stress époustouflant ».. que « il y a toujours des choses nouvelles à découvrir » ..

Je tiens tout de même à dire (à vous tous chers amis forumistes) que je ne suis pas l’exemple du bon immigrant .. je ne dis pas non plus que je suis le mauvais modèle, non.. loin de là .. je veux juste dire que ce n’est pas comme dans les films ou on voit le héros à la fin réussi sa mission, accomplie son devoir, et embrassant la belle princesse , puis l’emmenant avec lui dans sa nouvelle destiné..

Mais juste que j’ai vécu des hauts et des bas éberlués, engourdies, et fabuleux…. et que de tout cela ce que je retiens c’est que je vis pleinement ma vie, et j’en suis fier.. infiniment fier… car justement ce n’est pas un film , mais une vrai vie .

J’avais rêvé d’avoir mon travail après euhhh….. ( pour ne pas exagérer ce rêve on va dire) 3 mois, puis j’avais rêvé d’avoir beaucoup d’amis Québécois ou non-Québécois, des collègues de travail, des connaissances dans différents domaines, j’ai aussi rêvé de la famille DUPONT ces voisins qui me voyant étranger s’approchaient de moi pour me faire ressentir l’esprit de famille qui me manquait, puis avec une autonomie financière j’ai rêvé de découvrir l’art de skier et de faire de la raquette et de m’adonner comme un enfant au hockey, de rencontrer ma douce Alice .. .
J’ai tout de même pas rêvé de me procurer une voiture, de m’octroyer un crédit pour une maison, ni un chalet dans une prairie absolument verdoyante …. je crois que j’ai quand même fait un rêve raisonable….
Mais même si je n’ai pas réaliser tout ce rêve, je me sens combler de bonheur, du fait d’avoir de belles et adorables AMIES Québécoises, un beau petit appartement en face d’un si beau parc que je n’arrive pas à en trouver un autre avec tout les atouts qu’il possède, une vie remplie d’activités hyper socio-culturelle, et surtout des connaissances grâce au café-rencontre….
Ahh ce que j’ai aimé la séance d’hier .. ça parlais de culture, et c’est la toute 1ère fois ou il y avait un si grand nombre.. la plupart des profs et étudiants et artistes de l’université de McGILL.. j’étais le seul qu’on a applaudit 2 fois lorsque j’intervenais .. d’abord lorsque j’ai partagé une pensé sur la culture qu’on j’ai dit que « La culture c’est ce qui nous reste quand on a tout oublié » et puis lorsque je leur ai fait une déclaration comme quoi aujourd’hui j’ai l’impression de fêter mon 1er anniversaire d’établissement ici dans cette belle province et que je suis enhardie de le fêter (sans le préparer) avec tous ces gens là..
J’étais plongé dans une ineffable joie , un bonheur intense..

Pour les nouveaux immigrants si j’ai des conseils à vous donner je dirais ceci :

Amener une bonne bagatelle somme d’argent au début, (pas beaucoup trop mais une bonne bagatelle) ça vous permettra de faire face à divers scénarios : ceux qui pensent loué tout meublé ou non-meublé.. provisoire ou à l’année,
Ça va permettre aussi de subvenir aux dépenses des visites des régions lors de vos explorations, quand vous hésitez entre quelles régions vous installez.
Ça va aussi permettre de subvenir à quelques frais d’études si vous y pensez aux études .
Bref ça va vous soulager énormément .. alors pensez y.

Pensez que Montréal ce n’est pas LE Québec, et LE Québec ce n’est pas uniquement Montréal, il y a bel et bien une autre vie hors de Montréal…. à moins que votre domaine est très demandé dans cette métropole…. mais pour découvrir la vraie vie Québécoise, quittez Montréal…. n’y revenez que lors des festivals…. une solution en médiane : cherchez les villes qui sont à moins d’une heure de montréal.

Pensez aux études. Il est vrai que le point est beaucoup plus mit sur le travail, mais sachez qu’une mise à niveau de vos connaissances vous ouvrira les portes un peu plus facilement que si vous y passez un long moment pour y arriver .. mais là aussi c’est un choix personnel.

Apprenez à connaître vos hôtes les Québécois, ils sont génials, vous penserez qu’ils sont différents, mais qui ne l’est pas? .. vous et votre frère ou vous Madame et votre sœur n’êtes vous pas différents les uns des autres ? …. mais vous arrivez à co-habiter.
Il est vrai qu’il n’y pas que les bons, mais si vous tombez sur quelqu’un qui n’est pas bon c’est que LUI il n’est pas bon , mais pas tous les Québécois .
À chaque fois que vous leur allouez un caractère ou autre (pragmatique par exemple) dites vous bien que si vous le voyez d’une autre vision vous les comprendriez (si vous pensez qu’on vous réponde rapidement pour vous faire expédier illico presto , dites vous bien non, au contraire c’est juste qu’ils ne me font pas perdre mon temps).. essayez et vous allez savourez la belle vie tant convoitée.

Lors de ma solitude il m’arrivait de me lever et d’arpenter mon tout petit appartement, uniquement pour le plaisir de savourer la solitude et l’espace, une chose que je n’ai pas vécu dans mon pays.. S’il me manquais quelques choses, c’est bien le plaisir de «Partager cette vie »,…. une caractéristique typiquement humaine, qui apporte une dimension supplémentaire à notre délectation et à notre émerveillement devant la vie de tous les jours .

Je vais arrêter là, car j’ai l’impression de sentir comme ce petit garçon qui a envie de pleurer et qu’il attend qu’on lui tapote sur l’épaule en lui disant « Mon pauvre petit, viens dans mes bras mon choux » pour qu’il commence à pleurer en sanglot….et je vais éteindre les lumières, allumés les bougies.. revivre toutes ces sensations….. J’ai voulu me sentir seul, pour revivre intensément les Nièmes semaines de Kabi à Montréal, …. après .. je me préoccuperais de finir mon livre autobiographique ,…. courant ma 2ième année …. mais cela c’est une autre histoire.

la vie continue, et n’oubliez pas « dans la vie il faut apprendre à recevoir des coups et se dire que demain c’est un autre jour ».

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada