Conditions des femmes au Québec, meilleur d’ailleurs ?

Mesdames, mesdemoiselles et peut-être messieurs ?

Ecrit par: Cavallero 30-11 à 12:58

On entend souvent dire que la condition des femmes est meilleure au Québec/en Amérique du Nord qu’en France/Europe.

N’ayant pas d’avis sur la question, mesdames, mesdemoiselles et peut-être messieurs, qu’en pensez-vous, vanité ou réalité ?
Ecrit par: celinemurielle 30-11 à 13:25
En tant que femme, je ne peux pas dire avoir un jour eu de problèmes en France… Tout ce que je constate depuis que je suis ici, c’est qu’il y a plus de femmes accédant à des postes supérieurs (vice-président etc). On leur laisse peut-être un peu plus de chance de gravir les échelons ici, je ne sais pas.

——————————–

Ecrit par: O’Hana 30-11 à 14:59

Vaste question !

De mes observations personnelles, la condition de la femme au Québec :

Sur le plan personnel (estime de soi, sexualité) : de manière générale, excellente. Autant les québécoises m’apparaissent assurées, confiantes et déterminées. J’ai choisi le qualificatif « excellent » car je suis un pro-égalité entre les sexes et un partisan de l’autonomie et de l’émancipation de la personne, quelque soit son sexe. C’est sûr qu’un macho réactionnaire aurait choisi un qualificatif pas mal différent du mien.

Sur le plan professionnel : c’est une autre affaire. Malgré l’équité salariale, la création d’organismes publics ou para-publics (Conseil de la Femme, Comité Aviseur Femmes en développement de la main-d’oeuvre) et d’organismes communautaires spécialisées dans le soutien aux femmes (battues, violentées, aide à l’insertion dans les professions non-traditionnelles), il y a encore du chemin à faire.

Que ce soit en formation professionnelle, technique ou universitaire, les femmes connaissent systématiquement un taux en emploi à temps plein inférieur à celui des hommes et une rémunération tout aussi inférieure à formation égale. Cependant, plus le niveau de scolarité est élevé, plus ces disparités s’atténuent (mais sans pour autant, jamais atteindre l’égalité). Pire : un homme se place mieux et gagne plus qu’une femme quand bien même qu’il a étudié dans un domaine traditionnellement féminin (ex : santé, esthétique).

Par ailleurs, les femmes sont souvent cantonnées dans les emplois du secteur tertiaire (celui des services) qui est notoirement connu pour offrir en majorité que des emplois précaires, à contrat, mal payés, avec peu ou sans avantages sociaux. Le meilleur exemple est certainement celui de l’économie sociale qui, ironiquement, devait contribuer à partager la richesse économique : après constat, il s’avère qu’il s’y trouvent des emplois précaires, ceci contribuant à élargir la pauvreté. Certains chercheurs n’hésitent d’ailleurs pas à qualifier certains emplois ou secteurs d’activités de « ghettos féminins ».

Autres données : plus de 71% des personnes travaillant au salaire minimum sont des travailleuses. Et plus de 40% des femmes monoparentales sont sous le seuil de faible revenu établi par Statistiques Canada (contre 20% des hommes monoparentaux).

« Qui pense à acheter du lait quand il n’y en a plus dans le frigo, selon vous ? » : ce commentaire exprime très bien selon moi le défi des femmes dans la double tension qu’elles vivent en tentant de concilier famille et travail. Cette réflexion est de l’une des rares neurochirurgiennes québécoises qui souhaitait dire par là que les stéréotypes ont encore la vie dure : les obligations familiales et domestiques sont encore largement perçues comme étant le domaine « exclusif » de la femme. Une double tâche (famille et travail) qui constituent d’ailleurs la principale raison évoquée par les femmes pour expliquer, bien malgré elles, de prendre des emplois précaires ou à temps partiel.

Le Québec fait de gros efforts pour l’équité sur le plan des structures. Mais d’un point de vue psychologique, il y a eu de belles victoires mais la victoire est encore loin d’être acquise.

Source de mes infos :
Statistiques Canada : enquête sur la population active
Institut de la statistique du Québec : étude de la population active selon le genre et le sexe
Conseil de la Femme
Comité Aviseur Femme en développement de la main-d’oeuvre

————————————————

Ecrit par: turtle 30-11 à 15:42

Je viens tout juste de terminer de lire l’autobiographie de Janette Bertrand  »Ma vie en trois actes »

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut