Biotechnologies et ordres professionnels, quelle équivalence pour un DEA biologie ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Biotechnologies et ordres professionnels, quelle équivalence pour un DEA biologie ?

Biotechnologies et ordres professionnels, quelle équivalence pour un DEA biologie ?

Biotechnologies et ordres professionnels

Ecrit par : tibouchon 3-07 à 11:18

Bonjour, je suis allée dans les FAQ et a ce que j’ai compris il n’y a pas d’odre des ingenieurs en biologie… Ma question est : ou peut-on se situer quand on a un DEA en parasitologie (bio), qu’on a exerce dans le secteur des biotech (biologie moleculaire entre autre) comme chef de projet ? Je n’ai pas le titre d’ingenieur ni de biologiste mais je crois savoir que j’ai le niveau d’une maitrise quebecoise, c’est bien cela ? Je dois faire une evaluation de mes diplomes malgre ca ? Est-ce que je peux me presenter avec mon CV et mon diplome francais aux labo de recherche, une fois arrivée au Quebec ? Je suis un peu perdue….

——————————-

Ecrit par : Redflag 3-07 à 16:12

Effectivement, il n’y a pas d’ordre des ingénieurs en biologie. D’ailleurs ne serait-ce pas un abus de langage ? On ne conçoit rien ou presque en biologie, on étudie et on découvre surtout.

Même si l’on trouve du boulot dans ce domaine, le tableau n’est pas très reluisant. À mon avis, difficile d’être chef de projet ici avec un niveau DEA. Ce genre de poste est toujours occupé par un PhD. Les gens qui ont une maîtrise sont “assistant de recherche” ou “associé de recherche”. Les salaires sont bas comparativement aux autres domaines, et bas également par rapport aux PhD (en fait un gouffre, eux sont bien payés). Exception : emploi dans les très grosses pharma (postes rares) comme Merck-Frosst. Le gouvernemental (IRB par exemple) paye probablement plus que les petites biopharmaceutiques, les hôpitaux me semble que c’est bof-bof.

Le DEA te donne effectivement une équivalence de maîtrise. L’évaluation des diplômes n’est pas vraiment nécessaire, même si je l’avais faite en arrivant ici.

Ton CV doit mentionner tes diplômes de manière à ce qu’ils soient facilement “traduits” en diplôme d’ici, soit le bac et la maîtrise.
Virer le DEUG si t’en as un, mettre ta Licence et indiquer qu’elle équivaut à un bac.
Même sort pour la maîtrise française, indiquer que le DEA équivaut à une maîtrise. Si tu tiens aboslument à mentionner ta maîtrise (mettons qu’elle soit assez différente du DEA/DESS et qu’elle offre un plus en terme de profil par rapport au poste), formate cette partie de ton CV (maîtrise +DEA/DESS) en un bloc distinct qui apparaîtra de la même façon que le bloc “Licence/Bac”.

Les diplômes originaux ne te seront pas demandés en entrevue, habituellement. Peut-être que les organismes de recherche gouvernementaux te demanderont les originaux pour finaliser ton embauche.

——————————

Ecrit par : Zogu 3-07 à 19:14

Petite précision. J’ai été surpris d’apprendre qu’il y a désormais le programme “Génie Biomédical” à Polytechnique… et j’ai entendu parler de “Génie Génétique”…

Pourtant je m’imagine mal les p’tits ingénieurs en chemise à carreaux avec le porte-crayon géant et les grosses lunettes d’aviateur, en train de touiller dans un flacon de glue verte qui bouillonne…

——————————

Ecrit par : Redflag 4-07 à 10:47

Normalement, on peut décrire un “génie quelque chose” si le quelque chose peut être conçu, construit, entretenu. C’est en ce sens qu’il faut comprendre “Génie biomédical”. On parle ici “d’appareils utilisés pour le diagnostic médical, les thérapeutiques ou les organes et les systèmes artificiels” (source GDLF).

“Génie génétique” s’applique en fait aux manipulations génétiques, terme devenu péjoratif. LE GDLF parle de “Terme général désignant l’ensemble des méthodes et des techniques comportant une intervention directe sur les unités de base du matériel génétique d’une cellule ou d’un organisme, ou l’utilisation de fragments de ces unités comme matériau d’étude ou d’application”.

Même si l’expression peut se comprendre (y’a le côté construction), le côté conception reste limité. Le produit fini reste un simple outil de recherche et non une machine complexe. En revanche, grâce à de nouvelles découvertes, le futur offrira sûrement au génie génétique un côté “conception” accru.

——————————

Ecrit par : tibouchon 4-07 à 11:25

Merci vraiment pour toutes ces precisions. Pas grave si je ne peux pas avoir le meme poste en arrivant ici. C’est pas pour le boulot que j’ai decidé de venir au Quebec mais pour un vrai changement de vie 😉 Alors je ferai des efforts pour m’adapter.Qui sait ? Peut etre qu’en commencant par assistant de recherche on peut monter en “grade”, non ? Faire ses preuves au debut et monter petit a petit…

——————————

Ecrit par : tibouchon 4-07 à 11:46

si j’oubliais : j’ai une autre question : connais-tu des liens sur le net ou je pourrais trouver des sociétés qui proposent des analyses de bio mol afin de prendre contact depuis la France ? La par exemple en Alsace ou je me trouve actuellement, y a le site www.biovalley.com tres bien fait qui repertorie les sociétés de biotech… Sais-tu si ya des annuaires similaires ou des sites de poles de competitivité au Quebec ? Je voudrais commencer à ecrire a des labos de recherche ou des sociétés, mais je ne maitrise pas bien la toile quebecoise 😉 En France, tu as le site “la gazette du laboratoire”, 123 bionet, francebiotech.org etc… en Languedoc, a Montpellier ou j’etais encore le mois dernier y avait aussi un annuaire en ligne des sociétés de biotech, drolement pratique : c’est grace a ca que j’ai contacté la boite qui m’a embauchée y 2 ans…

——————————

Ecrit par : Redflag 4-07 à 22:00

Infos générales et job avec pharmahorizons.com :
www.montreal-invivo.com/index_invivo.html

Jobs en sciences de la vie (présentation toujours désuète mais y’a du choix – site préféré des universités)
www.medicine.mcgill.ca/EXPMED/DOCS/

——————————

Ecrit par : Breskva 15-08 à 14:12

Tiens un lien utile si tu souhaite travailler dans la région de montréal en recherche y compris les biothecnologie et la biologie moléculaire

www.citebiotech.com

De la part d’une technologiste médicale

——————————

Ecrit par : mango 15-08 à 17:25

[[/quote]Effectivement, il n’y a pas d’ordre des ingénieurs en biologie. D’ailleurs ne serait-ce pas un abus de langage ? On ne conçoit rien ou presque en biologie, on étudie et on découvre surtout.

Pas forcement, il y’a le “genie biochimique”, qui est une branche du genie chimique. Ca touche a la conception d’usines et de procedes biotechnologiques (fermentation, systemes de filtration et de concentration, purification de molecules biologiques/proteines).

Cependant je comprends, d’apres ce que je vois avec mes amis francais, que le terme “ingenieur” en France n’a pas la meme signification qu’ici ou que le mot “engineer” en Anglais. Quand un de mes amis m’expliquait qu’il avait un diplome d’ingenieur en agronomie, j’avais compris que c’etait du genie agricole, ce qui n’est pas le cas.
Alors c’est important de voir a quoi un diplome d’ingenieur francais correspond a ici.

Vos recherches:

  • biotechnologie au canada
  • Étudié biotechnologie au canada
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada