Étudiants étrangers: mesures pour faciliter leurs études et l’accès au travail

Pour les étudiants internationaux qui étudient au Canada sur place ou de l’étranger, c’est tout une rentrée également dans ce contexte de pandémie mondiale. Mais afin de faciliter leur adaptation à leur pays d’étude et la possibilité d’obtenir un permis de travail, le gouvernement canadien a annoncé cette semaine quelques assouplissements.

Les étudiants internationaux peuvent étudier en ligne depuis leur pays d’origine jusqu’au 30 avril 2021 sans que cela ait une incidence sur leur admissibilité ou sur la durée d’un futur permis de travail postdiplôme, tant qu’ils soient en mesure d’effectuer au moins 50 % de leur programme d’études au Canada.

Les étudiants inscrits à des programmes d’une durée comprise entre 8 et 12 mois qui ont débuté pendant les sessions du printemps, de l’été ou de l’automne (de mai à septembre) de 2020 pourront demander un permis de travail postdiplôme s’ils effectuent la totalité de leur programme d’études à l’étranger.

Pour leur part, les étudiants inscrits à un programme dont la date de début est comprise entre mai et septembre 2020 et qui étudient en ligne jusqu’au 30 avril 2021, et obtenant un diplôme dans plus d’un programme d’études admissible, peuvent combiner la durée de leurs programmes d’études lorsqu’ils demanderont un permis de travail postdiplôme, à condition d’avoir effectué 50 % de leurs études au Canada.

Pour ceux qui étaient au Canada lors des sessions de l’hiver, du printemps et de l’été qui ont été contraints d’étudier en ligne à caude la pandémie, de réduire leurs études à temps partiel ou de faire une pause complète en raison des restrictions sur l’apprentissage en classe dues à la pandémie de COVID-19, ils sont autorisés à continuer à travailler sur le campus ou hors campus si leur permis d’études le permet. Également ces mêmes étudiants internationaux ne perdraient pas leur droit à un permis de travail après leurs études s’ils étaient contraints de suivre plus de 50 % de leur programme en ligne, de passer à des études à temps partiel ou de faire une pause complète en raison des restrictions sur l’apprentissage en classe.

Pour les étudiants qui veulent déposer une demande, il faut savoir que les demandes complètes seront traitées en priorité et ils seront prêts à venir au Canada peu après que les restrictions de voyage auront été modifiées. Pour les étudiants ne pouvant présenter une demande complète pour l’instant, le Canada a instauré un processus de traitement en deux étapes. 

Bonne rentrée à tous et toutes! 

Source: Gouvernement du Canada

Vos recherches:

  • https://www immigrer com/mailster/655109/819c613a8
Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Étudiants étrangers: mesures pour faciliter leurs études et l’accès au travail

  1. Je fais une demande actuellement pour août 2021…elle sera bientôt complète…si j’obtiens mon permis d’étude d’après l’information ci-dessus donné j E ne pourrai pas venir étudier au Canada ?

  2. Comment se fait -il que certains étudiants internationaux ayant vécu durant cette universitaire les diffferentes difficultés suite à la pandémie retaentissant aussi sur leurs cursus que sur leur vie quotidienne, se voient maintenant recevoir des intentions de refus suite à leur demande de prolongation du CAQ.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut