Suspension du programme d’immigration pour le Québec

ARRIMA : Suspension du programme d’immigration pour le Québec

L’annonce de la suppression de 18 000 dossiers d’immigration pour le Québec a eu l’effet d’une tonne de briques. Une vague d’indignation vient de frapper notre communauté dont beaucoup attendaient des nouvelles de leur candidature depuis des mois, voire des années.

Difficile de rebondir aussi facilement quand on a l’impression d’avoir été trahi par un système déficient. Certains ont écrit à des députés, des ministres ou encore au Protecteur du citoyen afin de faire part de leur frustration, désarroi et de leur colère. D’autres ont même crée une petition en ligne pour tenter de bloquer l’adoption de cet élément du projet de loi numéro 9.

Le 30 janvier, lorsque nous avons émis l’hypothèse de l’abandon des 18 000 dossiers non traités, plusieurs avaient réagit vivement en nous accusant de lancer des rumeurs alors que nous avions juste exposé les chiffres et objectifs du gouvernement en place. Une semaine plus tard, nos calculs se sont avérés exacts, le choix a été fait de laisser de côté toutes ces candidatures non traitées par le précédent gouvernement.

Cependant, au moment où nous écrivons ces lignes, aucune candidature pour le Québec n’est traitée dans le cadre de travailleurs permanents (résidence permanente), et ce, jusqu’à l’adoption du fameux projet de loi numéro 9.

Écoutez bien la réponse du ministre à la question posée à 3’45 à propos du non traitement des demandes en cours :

Le traitement des demandes ARRIMA pourrait donc ne commencer qu’en mai ou en juin 2019, en fonction de la date d’adoption de nouvelle loi sur l’immigration « Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes « 

Que ce soit bien clair, le Québec a besoin, et veut, plus que jamais accueillir des nouveaux arrivants. Ne voyez pas dans ce geste un abandon du programme d’immigration. Le Québec a fermement l’intention de recruter des candidats et dans des délais beaucoup plus courts que précédemment.

Voici les options qui s’offrent à vous et ce que suggère le ministère de l’immigration :

Nous encourageons également tous les étudiants étrangers et les travailleurs temporaires à s’informer sur le Programme de l’expérience québécoise, et s’ils remplissent les conditions, à présenter une demande dès maintenant. Il s’agit d’une voie simplifiée pour obtenir un accès à la résidence permanente qui n’est pas touchée par le projet de loi no 9.

Certains candidats qui sont déjà présents au Québec et qui maîtrisent le français pourraient aussi se qualifier dans les programmes pour Travailleurs autonomes et Entrepreneurs. En effet, les personnes qui maîtrisent le français peuvent déposer une demande en tout temps dans le cadre de ces programmes.

Il est important de noter que le permis de travail et le programme des travailleurs temporaires sont de responsabilité fédérale. En ce sens, si vous êtes au Québec dans le cadre du programme des travailleurs étrangers temporaires et possédez un permis de travail du fédéral, l’adoption éventuelle du projet de Loi no 9 n’a pas d’impact sur ce permis. Il est toutefois important de faire les procédures habituelles requises pour le renouvellement de votre permis auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Nous vous invitons à commenter ci-dessous, ou à participer au fil en cours sur le forum de discussions.

Vos recherches:

  • https://www immigrer com/mailster/22978/ab6fd7874c
  • https://www immigrer com/mailster/22978/d424a5e8a1
  • https://www immigrer com/mailster/22978/011865f3e4
  • https://www immigrer com/mailster/22978/3ded2ab6c7
  • https://www immigrer com/mailster/22978/55e5847ca6
  • https://www immigrer com/mailster/22978/5b674cae6e
  • https://www immigrer com/mailster/22978/5e4bc8445e
  • https://www immigrer com/mailster/22978/5e8f24931f
  • https://www immigrer com/mailster/22978/73c7c9cb2d
  • https://www immigrer com/mailster/22978/85a57f7c33
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

Commentaires sur “ARRIMA : Suspension du programme d’immigration pour le Québec

  1. Par rapport à ceux dont les dossiers sont actuellement au niveau fédérale et ayant déjà reçu leur CSQ bien sûr, un est il exactement ? Seront ils aussi touchés par la nouvelle loi sur l’immigration ?

  2. Bonjour, Je suis educateur spécialisé et je souhaite immigré vers le canada.
    Quelle démarche dois-je entreprendre?
    Existe-t-il un groupe ou un forum réduc avec lesquels je peux échanger sur la question?
    Merci de vos réponses.
    Bonne journée à tous.

  3. Ce n’est pas clair pour moi …. Je suis ici depuis un an avec permis de travail de deux j’allais faire une demande de csq et demande de résidence permanente dans la foule en passant par le programme du PEQ EST CE TOUJOURS OK ???

    1. Bonjour

      Oui vous n’êtes pas concerné par cette loi, vous pouvez aller de l’avant avec le programme PEQ pour l’obtention du CSQ en 3 semaines lors du dépôt de votre dossier…allez sur le site du CIC pour les documents à fournir (casier judiciaire, extrait de naissance, justification de la langue française ( un bulletin de notes secondaire si vous êtes Feancais suffit..et n’oubliez pas les copies de vos diplômes…)
      C’est la démarche que j’ai suivi et ayant la RP , c’est la voie que je recommande pour toute personne qui a une expérience de 12 mois avec un visa de travail valide
      Bonne chance en espérant avoir répondu à vos attentes 😉

  4. Le ministre évite soigneusement de parler des programmes de permis de travail au fédéral quand il dit que les travailleurs temporaires sur le territoire peuvent rester avec les programmes du fédéral…
    Merci pour la poudre aux yeux, mais sans EIMT (procédure longue et coûteuse qui nécessite aussi que le MIDI fasse son travail), ou sans CSQ pour être dispensé d’EIMT (là encore, le MIDI ne coopère pas), il n’est pas possible de renouveler un permis de travail obtenu via EIC (donc PVT, Jeunes professionnels, Stage Coop).
    Son blabla n’est que de la poudre aux yeux. Nombreux sont ceux qui doivent retourner dans leur pays à cause de lui. Comme il a dit, les dossiers ne concernent plus 3700 personnes sur le territoire, mais 3700 qui y étaient au moment d’avoir déposé leur demande. Qu’ils sirotent bien leurs vacances au MIDI, parce qu’au vu de leur efficacité, ils vont ramer (ou se tromper, voir perdre les dossiers) pour traiter les demandes en 6 mois!

  5. @Andreid : A propos de français, est-ce bien le français français ou français québecois qu’on exige des immigrants ? Quand tu parles avec le français que tu as appris depuis la plus petite classe, on dirait qu’ici, il y a des personnes qui ne te comprennent pas. Je suis ici depuis 4 ans mais c’est fous ce que beaucoup de gens d’ici n’arrivent même pas à écrire en français comme il se doit et on exige aux immigrants d’être francophone.

    Je trouve cela compliqué.

  6. 5 ans déjà, 4ème renouvellement de permis de travail temporaire fermés sous 3 formes différentes(3 retours obligatoires en France), 2ème demande de résidence permanente et toujours sans nouvelles….je suis marié et vit avec mon épouse Québécoise depuis 30 ans, mes 3 enfants Québécois. Cela me coûte très cher et pas seulement en argent. Se rendent-ils compte à quel point ils peuvent détruire des vies, Je suis piégé ici sans aucun contrôle sur mon avenir, mes nerfs lâchent, ma santé se détériore et mon estime de soi en a pris un sacré coups. Directeur d’une marque pour une entreprise du Québec, je suis son esclave professionnel(mon fils gagne mieux que moi en débutant dans la construction) car ma situation ne me permet pas une mobilité de changement aussi simple lorsque vous avez une famille à charge, et pas facile de convaincre une entreprise ou un propriétaire de faire les démarches et de payer pour vous embaucher ! Je suis dépité, ils vont encore réussir à briser un couple et une famille. J’étais à mille lieux de penser que ma vie prendrai un tournant pareil ! et à chaque fois, tout le monde vous dit que ça va bien aller….mon c.. oui ! Je sais de quoi je parle en terme d’immigration, je change de pays souvent depuis que je suis tout petit. Ça va mal finir

  7. Nahly tarik – Il y va du bien de tous de «bien traiter» TOUS les dossiers. C’est pas comme ça chez toi? Combien faudrait-il de temps dans ton pays?

  8. J’ai attendu 2.5 ans pour rien.Aplicatiion Mon Projet Quebec, sièges de loterie, payer les frais de dossier, traductions légalisées, envoyer le dossier, autres frais, nervosité, stress,…rien.Pour quoi?
    Je ne m’attendais pas à ça 🙁

  9. vous émettez des hypothèques ???
    « Le 30 janvier, lorsque nous avons émis l’hypothèque de l’abandon des 18 000 dossiers non traités, plusieurs avaient réagit vivement… »

  10. C’est de l’immigration choisie, et tant mieux quand on voit les commentaires ci dessus.. Heureusement qu’ils ne recrutent facilement que ceux qui parlent correctement le français..

    1. @Ewan — De l’immigration choisie en fonction de besoins mutuels, d’emplois disponibles et de «compétences réelles et honnêtes» dans la langue du pays hôte. Au Québec, la langue de travail est le français. Il appartient à l’immigrant de s’intégrer au pays et non pas le pays à lui. Beaucoup semblent ignorer certaines conditions fondamentales et universelles pour ensuite abuser de la générosité du pays hôte et de ses lois avant de se coincer eux-mêmes dans leurs propres pièges. L’étude approfondie des dossiers sert à réduire les subterfuges au minimum. Au fond, il suffit simplement de respecter des conditions élémentaires.
      Qui pourrait m’expliquer ce qui ne va pas dans cette politique? Chez eux, c’est mieux?
      Si un «français parlé et écrit fonctionnel» est essentiel avant 3 ans, comme le propose la CAQ, je suggère que l’immigrant l’apprenne avant de venir au Québec. Sinon, il nous restera la revanche des berceaux version 2. Ce qui a réussi une fois peut l’être de nouveau. Sans cette attitude, où serions-nous aujourd’hui ?

  11. C’est le serpent qui se mord la queue! Renouveler un PVT est impossible à 98%, demander un permis de travail EXEMPTÉ d’EIMT est impossible sans CSQ. J’ai obtenu mon CSQ après le délai accordé par le fédéral pour obtenir ce permis de travail donc à ce jour je le dois de chercher un employeur qui serait d’accord de m’embaucher après avoir fait cette étude qui coûte à l’employeur plus de 1000$ et prend 5 à 6 mois de traitement… Je suis dans le domaine du sport adapté et je n’ai pas trouvé d’employeur prêt à cette démarche… Monsieur le ministre veuillez réviser les démarches d’immigration avant de renvoyer la balle au fédéral…

    Ps : à noter que le PEQ est maintenant accessible pour toutes les professions ce qui n’était pas le cas avant le 2 août 2018!!!

    1. Armelle, si vous avez au moins 2 ans et demi sur le sol canadien et déjà un CSQ en poche alors vous pouvez déjà demander la RP au bureau de Sydney en Nouvelle Ecosse. Et dans l’attente vous aurez un statut implicite qui vous permet de rester légalement au Québec. Le délai de traitement de la RP est d’environ 14 mois alors si vous pouvez pas rester sans travailler pour survivre il vous faudra demander un permis de travail ouvert qui vous est accordé car vous aurez fait une demande de RP. Donc pas besoin d’EIMT 😉

      1. Elle n’a pas son CSQ, lol. On parle des demandes de CSQ qui sont gelées et sur le point d’être abandonnées, pas de RP! Pour la province du Québec, il n’y a aucun permis de travail ouvert possible quand on a une demande de RP en cours, c’est le permis A75, avec EIMT ou goodbye.
        Ne confondez pas les programmes applicables aux provinces anglophones et francophones, c’est vraiment grave de dire des erreurs pareilles!!!

      2. Merci de ta réponse Ninae mais ne voyant pas mon CSQ arriver après l’avoir demandé en février 2017 DU Québec je me suis alors tournée vers le parrainage. Je n’ai pas demandé de permis ouvert car on ne peut plus sortir du territoire sous permis ouvert et je ne suis pas rentrée en France depuis bientôt 3 ans pour travailler un max au Québec… j’ai envoyé ma demande de parrainage le 16 janvier et j’ai reçu mon CSQ le 29 janvier… A niaiser sur nos compétences en français ça a retardé le traitement… Je trouve scandaleux qu’on demande aux français qui ont passé 35 ans de vie en France avec des diplômes supérieurs de passer un test de français pour un CSQ régulier alors que via PEQ le bac et une expérience de travail d’un an au Québec suffit à justifier les compétences en français…. Vu que le demande de RP est déjà envoyée et bien mon CSQ ne me sert à plus rien….

        1. Armelle, comme je l’ai déjà dit les permis de travail ouvert pour les candidats à l’immigration ne fonctionnent pas pour les personnes titulaires d’un CSQ, que pour les personnes sélectionnées par les provinces anglophones!
          Regardez sur CIC, vous verrez…

    1. @jimeryl – Les politiciens sont élus démocratiquement. Prends-tu plaisir à traiter avec des trouducs? Il en existe surement davantage chez toi. Aussi bien rester dans ton pays, comme ça tu pourras apprendre à utiliser TA langue plus convenablement.

    1. @Nahly tarik – Il y va du bien de tous de «bien traiter» TOUS les dossiers. C’est pas comme ça chez toi? Combien faudrait-il de temps dans ton pays?

      1. @Andreid Vous parlez de temps que ça prendrait dans notre pays, je tiens juste à préciser que dans mon pays, la France, le marché du travail est déjà saturé. Donc en sélectionnant sur la base des critères de votre pays, on ne devrait déjà même plus accepter le moindre immigrant…
        Faut se renseigner avant de faire des comparaisons désobligeantes.

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada