Après 12 ans au Québec, partage de mon expérience - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Après 12 ans au Québec, partage de mon expérience

Après 12 ans au Québec, partage de mon expérience

Bonjour!

Après 12 années passées au Québec, je vous partage mon expérience.
Depuis que j’ai 15 ans je sais que je ne passerais pas ma vie en France car je me sentais déjà en décalage avec la mentalité et j’aspirais à autre chose. Mettre les gens dans des petites cases et suivre des chemins tout tracés, pas trop ma tasse de thé…

D’autre part, ma situation avant de partir ne me satisfaisait plus et les perspectives d’avenir ne me semblait pas très positives.. (Emploi-jeunes qui tire à sa fin, pas de possibilité d’évolution ou d’emploi à long terme..)

Aussi, très jeune j’ai côtoyé différentes nationalités (à commencer par des hindous), cultures à travers des voyages ou des rencontres. Vous comprenez pourquoi j’ai choisi le domaine du voyage?
Pour mon projet, j’ai fait 3 voyages touristiques: un en Ontario pendant 1 mois, un autre a Montréal (je me suis sentie comme à la maison) et un 3ème à Montréal encore pour explorer les possibilités d’emploi.

Au retour du dernier voyage, j’ai commencé mes démarches sans avoir de travail au Québec d’assuré. A l’époque c’était encore possible. Après un an de démarches administratives, j’ai débarqué à Montréal Trudeau en 2003.

J’ai eu la chance lorsque je suis arrivée d’avoir des amis sur place pour m’héberger les premières semaines à Salaberry-de-Valleyfield!!! Et oui, il est possible d’arriver en région sans passer par la case Montréal!

J’ai commencé à chercher un emploi alimentaire. La technique était pas compliquée : CV en poche on fait le tour des magasins du coin et on rencontre les gens.. ça vous rappelle quelque chose?
Résultat : vendeuse dans un magasin de lingerie! Il faut bien commencer par quelque chose…

En parallèle, j’ai limite harcelé (perception personnelle purement française..) une agence de voyage que j’avais repérée avant mon départ de la France. Cela a pris du temps mais finalement j’ai fini par rencontrer le patron. N’ayant pas de poste à m’offrir pour le moment il a fallu patienter… Pis un jeudi, il m’a appelé pour me dire que je commençais à travailler le lundi comme agent de réservation. Donc je commence au bas de l’échelle (en France j’étais en charge d’un service de commercialisation) mais pas grave puisque de toutes manières je n’ai jamais travaillé dans une agence de voyage et encore moins vendu de destinations caraïbes!!

Ce travail a été ma meilleure école et je serais toujours reconnaissante à cette personne qui m’a donné ma chance. J’ai gravi les échelons dans l’entreprise très vite. En 3 ans, je suis passée au poste de directrice de grossiste en voyage. Mais c’est certain, que je me suis jamais posé la question de savoir si j’allais retrouver un statut social comme en France ou autre..J’ai juste saisi des opportunités!!

Du coté de la vie sociale, j’ai rencontré le père de mon enfant (un québécois). Là aussi grosse adaptation à faire pour l’un et l’autre.. Parce qu’ils pensent tous qu’on est cousins et donc on parle et on pense tous pareil…toute une belle expérience inter-culturelle et avec mon meilleur agent d’intégration en fait!!

J’ai également travaillé à Montréal, un an. Je faisais le déplacement tous les jours. J’ai aimé l’expérience car j’étais dans une entreprise multiculturelle (Liban, Egypte, Grèce, Roumanie..). La différence se fait ressentir rapidement car il y a un peu moins de difficulté à se faire comprendre. La vision aussi n’est pas la même. Je suis tombé enceinte cette année là. Donc fini Montréal et retour à Valleyfield..Après mon congé maternité, j’ai rappelé mon premier employeur (celui qui m’a donné ma première chance vous savez?). Il m’a réembauché de suite (et oui, ça aussi cela se fait très bien..en autant qu’on ait quitté en bon terme bien sûr).

Par mon réseau, une amie m’apprend qu’elle va quitter son poste de conseillère en emploi spécialisé pour les immigrants et que cela pourrait m’intéresser… Allez hop! On envoi le CV et j’ai commencé le 2 janvier 2010. J’ai travaillé 4 ans pour un organisme d’aide à l’emploi et à l’intégration des personnes immigrantes en région. Une expérience passionnante et extrêmement enrichissante à de nombreux niveaux.

Même si ce billet parait positif, ne vous fiez pas aux apparences. Il y a eu les moments de doutes, les remises en questions; le manque de la famille et des amis; le choc culturel et le blues de noël et des anniversaires (encore plus aigu lorsque le réseau social n’est pas constitué ou après une séparation)…
Cependant, à force d’efforts, lorsque tu t’accroches, que tu es patient et entouré de personnes humaines et positives, tu passes au travers des tempêtes et réussi à savourer les bons moments.

A suivre…dans un prochain billet…

Vos recherches:

  • site quebec partage
flyingheart
Originaire de France et après plusieurs séjours à l’étranger, Flyingheart a déposé ses valises au Québec en 2003. Passionnée de voyage et de découverte, elle partage avec vous tranches de vie et émotions reliées à l’intégration en pays étranger.
http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada