Un premier assouplissement pour les étudiants étrangers

Le Canada vient d’annoncer qu’il assouplit les restrictions à la frontière avec les États-Unis en ce qui concernent les étudiants américains de première année qui souhaitaient étudier au pays en septembre prochain.

Les nouveaux étudiants en provenance des États-Unis n’auront peut-être plus besoin d’un permis d’études délivré avant le 18 mars. En effet, c’est à cette date que les restrictions à la frontière canado-américaine ont été annoncées pour la première fois par Ottawa et Washington.

Le gouvernement canadien a indiqué que pour les étudiants qui arrivent des États-Unis, les agents des douanes canadiennes accepteront, en remplacement du permis délivré avant le 18 mars, une « lettre d’introduction au point d’entrée », démontrant que la demande de permis d’études a été approuvée.

Ces derniers jours, les parents de nombreux étudiants américains de première année soutenaient qu’il aurait été impossible pour ces jeunes d’entrer au Canada pour y commencer leurs études parce qu’ils n’ont pas eu le temps de faire approuver leur permis avant le 18 mars. Et ceci même s’ils ont été acceptés dans une université canadienne. Mais certains parents sont tout de même inquiets car les restrictions à entrer au Canada interdisent aux visiteurs étrangers d’entrer au Canada pour des motifs «non essentiels» et ceci pourrait inclure les étudiants dont les cours seront offerts entièrement en ligne.

Source: La Presse canadienne

Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Un premier assouplissement pour les étudiants étrangers

  1. Bonjour je suis tout à fait d’accord. Tout est fait pour assouplir et privilégier les étudiants américains alors que les mesures Covid sont très en deçà du reste du monde.
    Et les frontières se ferment pour l’Europe alors que toutes les mesures sont prises. Pensez-vous aux jeunes immigrants Européens qui travaillent fermement et qui sont privés de leur familles ?

  2. Pourquoi privilégier les étudiants américains et les autres non ? Le traitement devrait étre égal pour tout le monde, à partir du moment ou tous ont suivi les démarches légales pour aller étudier légalement au Canada.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Surtout quand on voit les dégâts plus qu’importants de la Covid-19 aux Etats-Unis en comparaison à d’autres pays. C’est un privilège sans mérite qui leur est accordé.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut