Les suspensions de Service Canada irritent de nombreux immigrants

Depuis la mi-mars, le gouvernement du Canada par le biais de Service Canada a suspendu divers services accessibles aux résidents du Canada ainsi qu’à de nombreux immigrants.
Certains services peuvent continuer à se faire en ligne mais d’autres sont plus complexes à faire à distance ou encore les services réduits que pour les cas d’urgence peuvent compromettre les plans de carrières ou de voyage de certains nouveaux arrivants.

C’est le cas de ceux qui ont besoin d’un permis de travail et doivent passer des tests biométriques qui ne peuvent se faire qu’en personne. Comme le rapporte Radio-Canada, certains immigrants doivent mettre sur la glace leur plan de carrière comme Fatima Ouedraogo, étudiante de Montréal originaire du Burkina Faso et diplômée en droit. À la fin mars, elle a reçu la lettre lui demandant de fournir ses données biométriques mais elle ne peut toujours pas le faire puisque les bureaux sont fermés au public. Pas de test biométrique, pas de permis de travail!

Radio-Canada a aussi révélé aujourd’hui que les services de passeport sont au ralenti depuis la pandémie et que seulement les cas « qui ont une raison valide de voyager d’urgence » peuvent faire une demande de passeport. Même les demandes soumises par la poste ne sont plus acceptées, alors qu’elles étaient encore autorisées jusqu’à début avril. Seuls les citoyens souhaitant voyager pour une raison médicale, ou en raison de la maladie grave ou du décès d’un proche, ou à cause de problèmes financiers liés à la perte d’un travail ou encore pour motifs d’ordre humanitaire peuvent soumettre une demande auprès de Service Canada. Et encore là, les demandes sont étudiées cas par cas.

Encore une fois, pour certains immigrants, sans passeport pour le petit dernier il est difficile de voyager à l’étranger pour le présenter à leur famille restée au pays. Comme le rapporte Radio-Canada, une famille d’immigrants belges aurait bien aimé présenter leur nouveau-né à la famille en Belgique cet été mais puisqu’il ne fait pas partie des exceptions du bureaux des passeports, le bébé n’a pas droit à son passeport canadien tout de suite même s’il est bien Canadien. Les parents immigrants d’origine belge pourraient toujours l’ajouter à leur passeport belge mais ils leur faudrait un document canadien pour rentrer au Canada par la suite, un risque qu’ils n’ont pas envie de prendre et ainsi de ne plus pouvoir revenir au pays.  

Source: Radio-Canada

Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Les suspensions de Service Canada irritent de nombreux immigrants

  1. Bonjour,
    Y a pas de nouvelles concernant les dossiers qui sont dans la dernière phase, par exemple ceux qui ont déjà fournis les empreintes digitales et meme la fiche anthropométrique ?!
    Merci

  2. Il faut comprendre que cette pandémie qui massacre des populations entiere nécessite la solidarité de tous tributaire a deux pas de la découverte du vaccin.

    1. Oui c’est vrai : 100 décès de plus en mars sur tout le Québec par rapport à l’an dernier, c’est un vrai massacre ! C’est indéniable. Non, le massacre à venir c’est avec le vaccin que vous l’aurez.

    2. à deux pas de la découverte d’un vaccin ??? à deux années lumières de la découverte d’un vaccin !!!
      Un vaccin nécessite plusieurs phases avant sa commercialisation , jusqu’à 2 ans si tout va bien et de toute façon ce virus deviendra saisonnier comme la grippe car un virus ne meurt jamais mais il est juste cfiné par le système immunitaire et lorsque le système est faible , et bien le virus remontre son nez

  3. Je me demande quels sont les plans du gvt canadien?
    Est-ce qu’il va faire une loi qui va obliger les personnes à se vaccincer contre la COVID19 pour faire une demande de passeport?

    Je veux témoigner de mon cas ici :
    Nous avions 4 billets pour aller passer des vacances en France. Les dates de départ étaient du 19 juin au 7 juillet.
    Le passeport de mon fils aîné allait échoir le 9 juillet. Donc on était correct et puis nous n’avions prévu le covid 19 pour refaire son passeport longtemps à l’avance. En général, je le fais 1 mois avant le départ. Donc s’il n’y aurait pas eu le covid 19, j’aurai certainement fait la demande de renouvellement vers le 19 mai.

    Mais le Covid 19 étant passé, nos vols étaient annulés.

    Vers le 30 juin ou le 1er juillet l’Europe a décidé d’autoriser les vols depuis et vers le Canada. La 1ère chose que nous avons fait étaient de prendre de nouvelles dates. Le nouveau départ était pour le 25 juillet. Tout de suite, j’ai préparé les documents pour renouveler le passeport de mon fils car en général, nous le recevions par poste en maximum 10 jours. Donc je pensais que c’était faisable avant de déplacer nos dates de voyage.

    Une fois les documents préparés, je suis allé au service Passeport Canada à la place Laurier de Québec! Et zut, c’était fermé. Il y avait juste un agent qui était sorti qui m’avait demandé si je m’appelais X? J’ai répondu non. Je lui ai demandé que je suis venu faire une demande de passeport. Il m’a dit, on ne fait que des demandes urgentes sur RDV.

    En revenant à la maison, j’ai appelé Passeport Canada. 1ère remarque, dans le menu du serveur vocal, il n’y a aucunement une option pour faire une demande urgente. Il fallait écouter toutes les options pour enfin me décider de parler à un agent (femme) à qui j’ai expliqué notre cas. Nous étions sommes à voyager, seul mon fils ainé qui a 12 ans a son passeport à renouveler. Elle ne voulait rien comprendre. Elle répétait seulement cette question : « Est-ce que c’est une urgence? ».

    Bref, j’ai compris que tout est fait pour empêcher les gens de renouveler leur passeport.

    Mais il y a une contradiction à mon avis : Pourquoi ouvrir les cieux pour les avions mais interdire les passeports?

    Nous avons pensé qu’ils pourraient dire, qu’ils ont peur du COVID 19 pour traiter les documents, mais ils auraient pu faire comme les médecins. Ces derniers traitent les rapports de leur patients. Ils les laissaient 24 ou 48 heures sans les toucher, mais après ils font leur travail.

    Passeport Canada aurait pu faire la même chose. Qu’est ce qui les en empêche.

    Je suis moi même fonctionnaire. Nous n’avons jamais arrêté de travailler (télétravail).

    Donc, je suis sincérement déçu du gvt canadien. J’ai même posé ce problème au député fédéral de notre circonscription qui est du Parti Conservateur. J’espère que même le Bloc va faire la pression sur ce gvt soit transparent dans ces décisions.

    Pourquoi n’a-t-il pas ordonné aux compagnies aériennes de rembourser leurs clients comme c’est le cas en Europe et aux USA? Le HIC, c’est que ces mêmes compagnies ont remboursé les clients qui ne sont pas canadiens.

    Pourquoi les services Passeport Canada sont-ils toujours fermés alors que tout le monde travaille? Je ne pense pas que c’est à cause du COVID car je peux vous avouer pour avoir été ce week end au COSTCO, il était plein à craquer et on n’a jamais entendu des morts à cause du COVID. J’ai même posé des questions aux caissières du Walmart et du Maxi s’ils connaissaient des personnes qui travaillaient avec elles et qui étaient mortes à cause du COVID. Réponse : Aucune. Et pourtant les commerces de détail n’avaient jamais cessé de travailler même en plein PIC du COVID.

    Bref,
    J’espère que ce message soit relayé aux députés fédéraux pour exercer de la pression sur ce gvt.

    Je tiens aussi à signaler que même les compagnies aériennes seront perdantes car juste dans mon cas, c’est 4 personnes qui ne voyageront pas.

  4. Idem pour les renouvellements de permis d’études et CAQ. Mon fils doit s’inscrire pour sa troisième année à Polytechnique Montréal et l’administration canadienne n’est pas capable de traiter le dossier en temps utile. Donc cet été il ne peut pas revenir en vacances, mais surtout il ne peut pas s’inscrire pour le trimestre d’automne. Je veux bien justifier de tout (et n’importe quoi) ce que l’administration demande, mais je ne vais pas continuer à payer un hébergement à perte en attendant que l’administration se réveille et qu’il perde son semestre (au mieux). Solution de secours : il continuera ses études dans un autre pays. Je croyais que le Canada manquait de main-d’oeuvre qualifiée ? Mais ce n’est peut-être qu’un discours de façade, un effet d’annonce ?

    1. Le problème typique des médias français, c’est de vendre le Canada comme le nouvel eldorado. Mais une fois sur place, tu t’aperçois que le Canada, ben c’est comme les USA, business is business, tout se paye et se paye très très cher si tu veux un service rendu. Alors nous, maudits français, on se fait passer pour des gens râleurs et arrogants dès qu’on met les pieds sur ce beau pays. A moins de vraiment très très bien gagner sa croûte, il n’est pas nécessaire de quitter son pays car ce n’est pas forcément mieux ici. Personnellement je vis très bien mais pendant plus d’un an, j’en ai connu des galères, surtout financières. Cela ne choque pas les gens d’ici car ils sont habitués avec cette culture de l’endettement. Oui il y a du travail comme il y en avait en France à l’époque des 30 glorieuses, malheureusement et c’est souvent le cas, il y a aussi beaucoup de bullshits jobs. Faire des études, immigrer ici n’est pas donné à tout le monde, et surtout faut se préparer et avoir les reins solides, surtout au niveau financier. C’est ça le rêve nord américain : donne moi d’abord de l’argent, je verrai par la suite si je te laisse vivre dignement

    2. Bonjour, je ne connais pas la situation exacte de votre fils mais normalement il en statut implicite ce qui fait que son statut d’étudiant est prolongé tant qu’une décision n’est pas rendue et qu’il ne quitte pas le territoire canadien : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/residents-temporaires/visiteurs/statut-implicite-prolongation-sejour.html

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut