Rentrer en France ? Une seule chose me freine | S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Rentrer en France ? Une seule chose me freine

Voici notre histoire: 

Voyage de découverte en 2011

Arrivés en 2013 en RP (à 29 ans)

Citoyens en 2018

Nous avons eu un enfant au Québec (et bientôt un 2e). 

3 ans à Québec, 1 an en Estrie et depuis quelques mois en Montérégie. 

En 6 ans nous sommes retournés 3 semaines en France pour voir la famille. Certains sont venus de temps en temps mais pas tous. 

Nous avons beaucoup voyagé, mais quasiment uniquement à l’intérieur de la province (+1 séjour de 4 jours à Boston). Le voyage est la découverte sont importantes pour nous et avec 2 semaines de vacances par an, difficile de se promener… 

Ces derniers temps nous nous posons beaucoup de questions quant à un éventuel retour en France

Depuis la naissance de notre aîné, nous réalisons à quel point notre famille est importante pour nous. Notre enfant a des grands-parents géniaux et des cousins et cousines, tantes et oncles, qu’elle a vu 2 semaines dans sa vie…. Ici nous n’avons pas réussi à nous recréer une seconde famille d’adoption. Les relations avec les Québécois sont particulières, je ne mets pas tout le monde dans le même panier, mais je ne suis pas tombé sur les bonnes personnes apparemment !! Alors qu’en France nous avons de vrais amis, sur lesquels on peu compter. D’ailleurs nous avons rencontrés certains d’entre eux ici, ils sont rentrés en France et sont heureux de leur choix. 

Le système de santé ici, est une catastrophe

Ma fille n’a jamais été suivie depuis sa naissance (je vais ponctuellement dans les cliniques sans rendez-vous lors des maladies, mais on y attend en moyenne 4 heures pour voir des médecins qui ne lèvent même pas la tête de leur ordinateur pour nous dire bonjour, les auscultations sont aléatoires et je trouve un grand manque de professionnalisme, nous semblons être de simples numéros). Elle a eu un problème dermatologique, le médecin nous a prescris une crème sans faire analyser avant par prélèvement, ce qui aurait pu aggraver le problème, mais il voulait « essayer » pour voir, nous avons du attendre 2 mois pour obtenir un rdv pour un prélèvement. Je devais passer un IRM dans un délais de 2 mois, 6 mois plus tard j’attends toujours… Et nous sommes sur liste d’attente pour avoir un médecin de famille depuis 5 ans !

Niveau remboursement, certes on ne paye rien en consultations et aux urgences mais les médicaments même prescris ne sont pas remboursés non plus, les mutuelles coûtent une fortune et ne couvrent pas grand chose: exemple: un nettoyage dentaire coûte 200 $ en moyenne (non couvert par le système public et non couvert par notre assurance privée). 

Le Québec, c’est beau certes, la neige et le froid, les grands espaces…

les premières années c’est magique !! Mais après 6 ans, cela a perdu de son charme pour moi. Tous les villages se ressemblent… Après 500 km, c’est toujours le même panorama: des sapins et des montagnes et des maisons similaires (sauf en Gaspésie, mon endroit préféré au Québec, où les panoramas sont magnifiques). Je suis en manque de patrimoine, de vieilles pierres, d’histoire, de châteaux, de culture, de musées, de paysages variés, d’océan !!!

L’accès à la nature n’est pas si évident si l’on considère que les lacs sont pour la plupart privatisés et donc difficile d’accès, les parcs nationaux, provinciaux sont tous payants,  en fait nous avons constaté qu’a chaque fois que l’on veut faire une activité, il faut payer (et parfois très cher pour ce que c’est, nous avons été souvent déçus). Alors qu’en France, il y a des chemins de randonnée partout, les sentiers côtiers, les sentiers de montagne, etc. (oui je sais je compare ce qui n’est pas comparable, chaque pays est différent)

Certes l’accès à la propriété est facile et rapide (nous avons acheté puis revendu notre maison 4 ans plus tard) mais ce n’est pas ce qui nous intéresse pour l’instant. 

Niveau emploi, j’ai toujours trouvé, aucun problème de ce coté-là. Si on veut travailler on trouve du travail dans la semaine ici. Mon mari est dans l’hôtellerie/restauration donc lui aussi aucun soucis. 

Le coût de la vie est quand même assez élevé si l’on veut bien manger, les cellulaires et l’internet coûtent une fortune… (depuis 6 ans, je pense qu’il a dû augmenter en France également… ) 

En bref, la seule chose qui me freine pour un éventuel retour en France est la sécurité. Ici c’est très paisible. Nous pouvons nous promener à n’importe quelle heure du jour et de la nuit sans craindre une agression. Certaines personnes ne ferment pas leurs portes à clef. Les enfants peuvent jouer dehors dans la rue sans problème. 

Je crains pour l’avenir de mes enfants en France (sécurité, emploi) mais j’ai envie également qu’ils connaissent leur famille et surtout leurs grands-parents qui commencent à vieillir… La vie est longue mais pas tant que cela finalement !  Par ailleurs nous sommes citoyens et nos enfants aussi, alors nous nous disons que nous pourrons toujours revenir si nous ne parvenons pas à nous ré-adapter à la France ? Enfin, nous ne sommes pas arrêtés à la France, mais réfléchissons également à nous réinstaller dans un autre pays européen, ce qui nous permettrait d’être plus proche de la famille qu’en étant au Canada… 

Des expériences/suggestions à partager ? 

Merci et bonne journée 🙂 

D’après le récit de marine101984 posté sur le forum de discussions

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Rentrer en France ? Une seule chose me freine

  1. Salut,
    Si vous restez, je vous conseille de profiter à fond du super congé parental qu’il y a ici.
    Vous pouvez rentrer en france pendant 1, 2 ou 3 mois pour profiter à fond de votre famille… cela vous permettra aussi de vivre le quotidien en france et de voir si cela vous a manqué.
    Coté santé, j’ai demandé au medecin qui faisait mon suivi de grossesse si elle vpulait prendre mon bébé et elle m’a référé à un medecin de famille 🙂
    Bon courage dans votre décision

  2. Je me demande encore pourquoi je suis inscrit sur immigrer.com

    La plupart des articles que je lis dénigrent le Québec et le Canada.

    Des français qui veulent retourner en France et qui critiquent …

    Le système de santé au Québec n’est pas le plus perfectionné. Et après ? Pensez vous qu’il est parfait en France ?

    Cela fait 3 ans que je suis etabli au Québec ; depuis mon départ, je me tiens informé de ce qui se passe en France (médias, famille, amis,…)
    L’herbe n’est pas plus verte ailleurs
    Les choses bougent en 6 ans
    Et pas toujours dans le bon sens

    Même à l’étranger vous conservez votre réputation de râleurs.
    C’est quand même incroyable
    Un pays qui vous accueille et vous le denigrez de la sorte
    Peut être faut il souvrir un peu plus… rencontrer du monde … ne pas rester dans sa communauté
    Vous y trouverez peut être du plaisir au final

    1. Pour ma part cela fait 10 ans que je suis là et je peux parler en connaissance de cause. Il y a des choses bien au Québec et en France. Pour le système de santé laisse moi te dire que le système français est sans conteste bien meilleur même s’il est encore perfectible.
      Je penses que par ailleurs qu’avec 3 ans de vis au Québec, tu n’as pas encore assez de vécu pour te prononcer de manière aussi catégorique.
      Pour conclure je dirais, que chacun a son expérience, son ressenti, et ses aspirations.

      P.S : il ne s’agit pas de le dénigrer mais de faire des constatations que la très très grande majorité des québécois font également. Ce n’est pas une vue de l’esprit ou de simples préjugés !

    2. Jo, je suis totalement d’accord avec vous
      Moi cela fait 9 ans que je suis au Québec, et c’est sur, ce n’est pas le pays des Bisounours, mais pour rien au monde je retournerai vivre en France

  3. Bonjour,
    Nous sommes un peu dans le même cas, mais la sécurité et l’avenir professionnel de nos enfants n’a pas de prix(3 enfants).
    Nos constats après 6 ans sont les mêmes, mais il y a des solutions côté médical. Nous allons à Ste Justine, c’est largement l’équivalent de Beckler à Clamart….
    Je pense que si nous rentrions, nous serions beaucoup déçu au bout de quelques mois.

  4. LA France est cahotique en ce moment et le chomage loin d’etre résorbé. Mon fils est à Montreal depuis 10 ans et malgré tous les aléas y reste pour le travail , la sécurité etc Il a un medecin de famille, ce qui faicilite les choses !
    je ais les voir tous les ans lui et sa famille, nous faisons skype et téléphone. Pour rien au monde je lui demanderai de revenir en France. Pour en faire un chomeur de plus avec, s’il trouve un traviln, un salaire bien moindre…. Réflechissez bien.

  5. Bonjour, nous sommes rentrés en France après 3 ans d expatriation (un peu pour les mêmes raisons que vous) et sommes ravis de notre choix. Nous ne sommes pas à paris mais en région (sud est) et trouvons que la vie y est belle et douce. Quel plaisir de retrouver ces beaux paysages et villages authentiques. Tout est magnifique à courte distance! Là où nous sommes, les gens y sont aimables, souriants et polis et nous avons beaucoup plus d’interaction avec les habitants qu’au Québec ( ce coté relationnel et chaleur humaine de la France nous manquait beaucoup). Les urgences et les médecins sont extrêmement accessibles. Seul petit bémol, le système éducatif qui est beaucoup moins porté sur l’encouragement des élèves et moins ludique qu au Québec, ceci étant à mon avis lié au côté très positif et enthousiaste des canadiens qui est si agréable. Je dois aussi préciser que mon mari et moi sommes tous les 2 devenus indépendants alors nous ne sonmes plus baignés dans un environnement professionnel d’entreprise très différent en France par rapport au Québec. En conclusion je conseillerais, pour éviter d être déçu lors d un retour en France, d’eviter de retourner dans une grande agglomération et bien choisir son employeur ou environnement professionnel et tout devrait bien se passer :))). La France est un magnifique pays: à vous de construire votre expérience de retour et d’y chercher ce que vous voulez y trouver en conservant votre richesse québécoise.

    1. Rien à Redire. Beau résumé de ce que nous recherchons en rentrant en France après 10 ans au Québec (qui fut une très très belle expérience de vie).

  6. Le retour va être dure. En France, le travail est difficile. Les salaires sont assez bas sauf super poste obtenu par réseau. Le travail n’est pas reconnu. On entretient les gens dans la misère sociale. Ce climat rend les gens moroses et défaitistes. Dès que l’euphorie de vous voir sera passée, chacun retournera à sa petite vie. Malheureusement, vous risquez de ressentir également cette solitude familiale ici. Un retour chaque été au moins pour les enfants serait peut-être une piste. Le coût des billets n’est pas excessif.

    1. Effectivement, nous en sommes conscient, mais nos parents se font vieux et malade sur tout du côté de ma femme. Elle souhaites par dessus tout être près d’eux pour les soutenir. Je ne veux pas qu’elle vive avec des remords si ils leurs arrivaient quoique se soit. C’est notre principale motivation.

  7. Bonjour,

    Après la lecture de ton article, je me dis que nus sommes nombreux dans ce cas. Pour ma part, j’entame ma dixième année à Québec. Mon épouse et moi pensons rentrer en France malgré ce que l’on voit à la télévision sur le climat social, mais on se dit que ce que l’on à gagner (les moments à passer en famille, voyager plus en France et en Europe (ce que l’on ferait que très très peu quand on y était) est plus important que ces petits inconvénients du quotidien. Comme vous nous sommes citoyens et avons 2 enfants nés au Canada. Comme toi nous ne nous sommes pas fait d’amis québécois mais uniquement des immigrants comme nous de France et d’ailleurs. Comme je le dis souvent, la réelle intégration est l’affaire des 2 parties, si l’une des 2 est défaillante il n’y aura pas d’intégration.

    Avant de rentrer, nous allons quand même sécuriser notre retour en cherchant un job à distance (faisable car un ami l’a fait après 13 ans au Québec). Par ailleurs, nous n’allons pas clore tous nos dossiers ici (impôts, etc…) durant au moins 6 mois car on se laisse l’opportunité de revenir si cela ne se passe pas bien.

    Je penses qu’il faut tenter le retour car il ne faut pas vivre avec des regrets ou des remords car la vie est trop courte.

  8. Bonsoir,
    Nous sommes partis en 2010 de Belgique au Québec pour y rester. Toutes vos remarques sont légitimes. Nous avons été obligés de rentrer en Belgique? Et nous ne sommes toujours pas remis du choc du retour. Oui, d’accord, un village enneigé c’est un village enneigé. les Québécois ne sont pas des Français et encore moins de Belges qui sont plus joviaux. Je connais très bien la France. La télé au Québec est à ch… . Mais le reste? La liberté, l’espace, la facilité de contacts (même s’ils sont superficiels), la sécurité, le plaisir de vivre, l’absence de promiscuité etc etc . Attention au retour en France. Les amis? Ca n’existe pas, in finé. La famille? Faut faire un choix? Nous avions laissé derrière nous notre fille 32 ans et notre fils 24. Ainsi que leurs grand parents qui ont tout fait pour soutenir notre projet. Aujourd’hui, seuls restent nos enfants et petits-enfants que nous ne voyons presque jamais. Et il ne se passe pas un jour sans que nous regrettions notre retour. Pas un. Des années après. Voilà notre histoire. Bonne chance.

  9. c’est sur que le retour en France va être rude, pas de travail, ambiance délétère, gens montés les uns contre les autres et surtout la sécurité, à Montréal ma fille de 17 ans sort le soir et prend le métro à n’importe quelle heure!!!!!! ce qui en France pour une fille ou une femme est devenu très compliqué ou alors à la campagne mais la France s’est beaucoup dégradé ces dernières années et c’est loin d’être fini je pense!!!!

  10. bonjour , je suis en France , le cout de la vie a énormément augmenté en 6 ans , les mutuelles , les énergies , les véhicules ,les taxes , les impôts , les charges , les assurances , les soins , etc …. en milieu rural ou villes moyennes , l’emploi ce fait rare , le chômage explose et la précarité augmente et les commerces continus a fermer . l’insécurité et en augmentation . pour résumer depuis la crise de 2008 la France n’en est pas sortie et la vie se dégrade de jour en jour sauf si on vie dans les très grande métropole et sans voiture on s’en sort .( le pourquoi de la révolte des français en ce moment ,il est très diffiçile de vivre des revenus de son travail en France )

    pour revenir en Europe je vous conseille plus tôt ; l’Espagne , le Portugal , la Belgique

  11. Bonjour,
    j’ai fait mon 1 er dossier d’immigration au canada en 1998 et depuis encore plusieurs fois , et a chaque fois je désiste à cause des parents . mais maintenant je regrette de ne pas etre partie car mes enfants ont raté beaucoup de choses et leur avenir est incertain. le manque de grands parents aurait pu etre compensé par les visites de ces derniers et par le contact par internet. votre peur est justifié par la naissance de votre enfant et le fait de se trouver seul en face de ce petit ange , mais c’est passager et finira par s’estomper avec la naissance d’autres enfants. alors il vaut mieux rester. Pour les amis aux canada , je vous conseille les kabyles , ils sont chaleureux et connaissent la valeur de la famille et de l’amitié et aiment les français. Tenez bon et bon courage.

    1. Les kabyles ? Pourquoi spécifiquement eux ? LEs autres personnes n’ont pas la valeur de la famille ? N’aiment pas les français ? Personnellement je ne juge pas les gens sur leurs origines ethniques ou leurs religions ! C’est simplement une question d’affinité ! P. S : Je suis Français et mes parents sont Marocains.

  12. Après 10 ans au Québec et un mariage avec un québécois, je le ramène en France. A lui maintenant d’avoir le choc des cultures. La vie est moins chère (alimentation, tél et internet) On se fait soigner facilement. Médecin de famille une semaine après notre arrivée et surtout la famille (se sentir soutenu et entouré n’a pas de prix.) Mais le Québec j’y retournerai en vacances. Le pays est magnifique bien qu’un peu monotone en architecture. On est au bord de la mer en France et on en profite un max. C’est un choix à faire. Je l’ai fais sans regret. Arlette

  13. Bonjour,je suis camerounais souhaitant immigrer au Canada ,mais le dossier traîne depuis.apparemlent le processus serait plus facile chez les Français.

  14. Belle expérience mais épineuse sur deux plans :psychologique et social.
    Pendant 6 ans aucune familiarité avec les québécois ce n’est pas encourageant. Chacun prend ses distances ,or je pense que certains québécois ont des souches françaises je ne comprends pas pourquoi ils perdent certaines valeurs identitaires et sociales. Ce qui m’écoeure c’est le système sanitaire. Bien que coûteux, il est lent et boiteux ce qui est dangereux car dans des pays de référence er hivernaux comme le Canada les soins doivent être prompts et efficaces.
    À la lecture de tels témoignages, on ne serait pas excités d’immigrer avec joie sur cette belle terre.
    Moi je pense que vous devrez retourner en France si votre famille vous manque étant donné que vous avez aussi la citoyenneté Canadienne .
    C’est perplexe ce témoignage!

  15. moi je voudrais juste commenter par rapport à « l’augmentation qui a peut être eu lui en france par rapport aux cours d’internet et des portables » hahahaha sa ma fait trop rire, entre temps free est arrivé avec des forfaits à 2€ et un forfait tout à volonté meme appels a l’etranger a 19.99€, et une box internet appel tv à 19.99€, mais maintenant la plupart sont à 10-15€, tu peut même trouver sur vente-privee 1.99€ pendant 1 an la box free, donc voilà question box et téléphone, tu ne seras pas ruinée en rentrant lol

    1. Nous sommes venus une premiere fois en 2014 pour 9 mois et ensuite revenu en ete 2016. Nous n avons pas encore la RP en poche (demande depose en Octobre 2017 au federal). Nous aimerions attendre la citoyennete avant de rentrer en Europe, mais je ne sais honnetement pas a ce jour si on aura le courage d ‘attendre…
      On aime bcp de chose ici mais je ne vois pas finir mes jours ici, c’est tjs tres dur pour la premiere generation d’immigrants.
      Nous sommes un peu comme vous, la securite et l avenir ne nous rassurent pas vraiment en France, on visera peut-etre un autre pays selon les opportunites professionels au moment ou on decide de rentrer.
      Bon courage en tout cas dans votre decision !

    2. Oui enfin c est juste 6 ans ! Après 15 ou 20 ans je veux bien croire que les changements sont probants, mais 6 ans non

  16. Bonjour,

    Je suis également établie depuis 3 ans au Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean exactement. Je n’ai pas encore d’enfants avec mon mari mais je te comprends à 100%, c’est une prise de décision très difficile de revenir en France car nous pensons a ce pourquoi nous sommes partis mais au Québec la distance avec la famille et les amis est très difficile pour moi et évidement nous nous sommes fait des amis ici mais ce n’est vraiment pas pareil, il y a une barrière je pense. Leurs relations amicales sont particulières et différentes de nous et ça je ne peux que te comprendre.
    Malgré tout, je pense y rester car je n’ai jamais eu de situation financière aussi stable que depuis que je suis ici, je bosse également dans la restauration comme ton mari et le mien bosse dans une petite boulangerie.

    Je te partage mon point de vue d’expatriée pour te soutenir car je sais à quel point c’est dur au moral toutes ces questions qui tournent en boucle dans la tête. Je vous souhaite de prendre la meilleure décision pour vous.

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada