Re : Rosbif / voyage de découverte… - Immigrer.com
mardi , 28 mai 2024
Accueil Bilans Re : Rosbif / voyage de découverte…
Bilans

Re : Rosbif / voyage de découverte…

0
0
(0)

De Jean-Claude

Re : Rosbif / voyage de découverte

Bonjour,

La voie royale pour bien sentir la vie au Québec, c’est de passer votre séjour chez des amis Québecois et vivre comme eux. J’ai eu cette chance-là, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Autrement, difficile d’éviter le séjour “touriste” pendant lequel on passe à côté de beaucoup de choses.

Les températures “officielles” sont données toujours (sauf indication contraire) sans le facteur vent et sans le facteur humidité (humidex). Les chiffres de précipitations tiennent certainement compte de l’eau sous forme de neige en hiver. J’ai passé plusieurs étés au Québec, et je n’ai pas eu l’impression que c’était pire qu’en France (ce n’est peut-être pas une référence, tu me diras…)

Côté “bibittes”, on a le choix :

– Les maringouins, gros moustiques un peu indolents et facilement “écrasables”, qui ne seraient pas trop gênants s’ils n’avaient pas la mauvaise habitude d’être si nombreux;
– Les “brûlots”, que je n’ai jamais rencontré au Québec, mais qui s’apparentent aux “midges” du nord de l’Angleterre, où j’ai fait leur connaissance (tu dois connaître);
– Les “mouches noires”, charmantes petites mouches qui injectent un anesthésique et un anticoagulant, ce qui a pour effet de transformer le visage de la victime en guenille sanguinolente sans qu’elle ne s’en rende compte;
– Les “Mouches à Chevreuil”, appelées aussi “Frappabords” au Nouveau Brunswick, grosses mouches aux ailes delta dont la principale occupation est de venir découper des petits morceaux de peau d’environ 2mm2 à l’insu du propriétaire de la peau. Assez douloureux.

C’est en été qu’on goûte aux joies de la faune du Québec. L’année dernière, après un séjour au bord d’un lac, j’ai compté 22 piqûres, morsures, cloques diverses sur mes pauvres bras. Il faut dire que ça a été particulièrement humide. Quelques produits nauséabonds diminuent le nombre de piqûres de moitié environ.

Je te sens pâlir, aussi je vais redonner un peu de rougeur à tes joues : en février-mars, toutes ces charmantes bestioles sont sous la forme de larves coincées par la glace au fond des lacs et des étangs. Et, même l’été, elles se font très rares en ville (merci la pollution :-)).

Amicalement

Jean-Claude

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Grosse déception du Québec

4.3 (58) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

Bilan 10 mois après au Québec

4.2 (17) Il y a 10 mois, mon conjoint et moi avons...

Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement

3.9 (56) Tout d’abord, un peu d’histoire sur moi : Je suis un...

Tour du poteau : petit retour sur mon passage à Stanstead

5 (1) Bonjour, Demande : renouvellement des deux fiches visiteurs des enfants...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com