Politique d’immigration secrète au Canada : une vague de demandes d’asile en résulte - Immigrer.com
jeudi , 20 juin 2024
Accueil Actualité Politique d’immigration secrète au Canada : une vague de demandes d’asile en résulte
Actualité

Politique d’immigration secrète au Canada : une vague de demandes d’asile en résulte

5
0
(0)

Selon les informations rapportées par Radio-Canada, en réaction à un inventaire toujours croissant de demandes de visa en attente, le gouvernement canadien a discrètement assoupli les critères pour obtenir un visa touristique. Cette initiative, cependant, a entraîné une augmentation notable des demandes d’asile aux aéroports de Montréal et Toronto.

Depuis plusieurs semaines, ces aéroports ont constaté une affluence croissante de voyageurs étrangers munis d’un visa parfaitement légal. Après leur arrivée au Canada, ils déposent immédiatement une demande d’asile.

La plupart de ces demandeurs proviennent de pays d’Afrique de l’Ouest tels que le Sénégal, le Cameroun, le Nigéria et le Mali. Un nombre significatif de résidents de l’Inde suivent également ce processus.

Isabelle Dubois, porte-parole d’Immigration Canada, a confirmé l’augmentation du nombre de demandes d’asile à ces aéroports. Cependant, elle a déclaré que les données ne peuvent pas être partagées actuellement.

L’adoucissement des critères de visa est une politique d’intérêt public mise en place en toute discrétion par le gouvernement Trudeau en fin d’hiver. L’objectif était de réduire le nombre de demandes en attente, qui s’élève actuellement à plus de 2,2 millions.

Parmi les changements, il n’est plus nécessaire pour les demandeurs de prouver qu’ils quitteront le Canada à la fin de leur séjour. Les exigences concernant leurs ressources financières ont également été modifiées.

Cependant, cette politique n’a pas fait l’unanimité au sein du gouvernement. Richard Kurland, un avocat spécialisé en immigration, a critiqué la décision du gouvernement Trudeau, affirmant que cela pourrait mettre en danger la sécurité publique au Canada.

Sean Fraser, le ministre canadien de l’Immigration, n’avait pas l’intention de divulguer publiquement ces changements, qui resteront en vigueur jusqu’au 31 décembre.

Malgré les critiques, Isabelle Dubois a défendu la politique, affirmant qu’elle vise à accélérer le traitement des visas tout en protégeant la sécurité des Canadiens.

Elle a ajouté que ces “solutions politiques et opérationnelles innovantes” visent à assurer que le Canada reste une destination attrayante pour les touristes, les visiteurs commerciaux et les personnes souhaitant rendre visite à leurs familles.

Ces mesures sont temporaires et ne s’appliquent qu’aux demandes soumises avant le 16 janvier 2023. Dans l’entourage de Fraser, on soutient que cette politique pourrait être révoquée à tout moment.

Source : Radio-Canada

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

5 commentaires

  • Ces demandeurs d’asile arrivés aux aéroports pour lesquels il n’y a pas d’exigence de visa au Canada passent nécessairement devant les demandeurs qui sont déjà sur les listes d’attente en bonne et due forme.
    Deux poids deux mesures pour les demandeurs.

  • Bonjour Madame Laurence

    Est ce que je peux faire venir ma famille (ma femme et mes 3 enfants) en Canada ? Sachant que je suis en Canada en temps que travailleur dans le domaine de l’industrie avec un permis de travail fermé, un contrat de travail type c et un salaire horaire moins de 25 dollars.

    Merci

  • Bonjour Madame Laurence Nadeau, j’aimerais migré au Canada . Je suis détenteur d’un diplôme en Informatique. Que dois-je faire ?

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

    0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

    Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

    5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

    Montréal plus chère mais abordable comparativement aux autres villes canadiennes

    4.8 (4) Montréal, célèbre pour son charme européen et sa culture vibrante,...

    Le Québec doit-il réduire l’immigration temporaire ?

    5 (1) La crise du logement au Québec atteint des proportions alarmantes,...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com