PEQ: Québec va assouplir les règles

Une bonne nouvelle pour les étudiants et travailleurs qui voulaient passer par le PEQ (Programme de l’expérience québécoise) afin de rester pour de bon au Québec, le gouvernement a annoncé aujourd’hui des assouplissements.

Le monde de l’enseignement réclamait depuis plusieurs semaines ces modifications. En effet, la nouvelle ministre de l’Immigration, Nadine Girault, a annoncé une clause de droits acquis visant les diplômés étrangers. Ceux qui ont obtenu leur diplôme cette année au Québec pourront finalement bénéficier des règles actuelles d’accès au PEQ.

Malheureusement pour les étudiants internationaux qui seront diplômés en 2021, même s’ils sont déjà au Québec, ils devront passer par la nouvelle version du PEQ qui entrera en vigueur le 22 juillet.

Pour les étudiants, les stages obligatoires pourront être comptabilisés dans l’expérience de travail et ceci pour un maximum de trois mois.

Les titulaires d’un DEP (diplôme d’études professionnelles) devront avoir 18 mois d’expérience de travail et non pas 24 mois afin d’être éligible.

Pour les travailleurs étrangers, ils n’auront pas finalement a avoir trois ans d’expérience (36 mois) de travail mais deux ans (24 mois) pour être éligible au programme. L’ancien ministre de l’immigration, Simon Jolin-Barrette voulait 3 ans. 

À l’automne 2019, le PEQ avait attiré beaucoup d’attention et soulevé de nombreuses questions au Québec au sein de la communauté des travailleurs temporaires, des étudiants étrangers et des institutions d’enseignement.

Source: Radio-Canada

Identifié
Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “PEQ: Québec va assouplir les règles

  1. Est-ce qu’il y a aussi une clause de droits acquis pour les travailleurs temporaires déjà établis au Quebec ? Car avec le Covid, il nous est impossible de cumuler 24 mois de travail temps plein avec un PVT.

  2. Trop tard, beaucoup d’étudiants se sont détournés du Québec, voir même du Canada pour aller voir ailleurs. Et vraiment c’est plus intéressant ailleurs et surtout moins cher et des règles qui ne changent pas tout le temps

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut