Les pourboires au Québec, quand, où et combien ?

Lorsque vous venez de France, il est un peu déroutant d’apprendre que le pourboire n’est pas inclus dans une multitudes de services comme les restaurant, le taxi, etc. Mais comment s’y retrouver ? Où faut-il laisser du pourboire au Québec et combien faut-il laisser ?

LE GUIDE

Au Restaurant

  • 15 % avant taxes, incluant le prix de la bouteille de vin
  • Restaurant de type «Apportez votre vin»: 15 % avant taxes (+ 2 $ par bouteille ouverte)
  • Restaurant de type familial: 10 % selon les règles de l’étiquette
  • Restaurant de type «pour emporter»: rien
  • Buffet à volonté : 10 %
  • Comptoir de restauration rapide: pourboire non obligatoire
  • Au bar: 15 %, au moins 1 $ pour un verre de 7 $
  • Préposé au vestiaire: rien d’obligatoire, même si le vestiaire est gratuit

Salon de coiffure et autres services de beauté

  • Salon de coiffure: 2 $ au coiffeur (+ 2 $ s’il vous apporte un café), 1 $ à l’assistant par exemple
  • Esthéticienne: rien

En tourisme et déplacement

  • Femme de chambre: rien d’obligatoire, mais peut compter sur 1 ou 2$ pour chaque nuitée
  • Valet de stationnement: 2 $ par portière ouverte (payable lorsqu’il vous rend l’auto)
  • Bagagiste à l’hôtel: 1 $ par valise
  • Concierge: rien pour une réservation ou des renseignements, mais à votre discrétion pour un service additionnel
  • Guide touristique, moniteur de rafting ou d’équitation, etc.: 10 %
  • En croisière: 10 % du prix de la croisière (à déposer dans l’enveloppe de votre cabine)
  • Bagagiste à l’aéroport: 2 $ par valise
  • Chauffeur de taxi: 10% du prix de la course, plus 2 $ par porte ouverte et 1 $ par valise dont il s’occupe

Livraisons

  • Livreur d’épicerie: rien
  • Livreur de restaurant: 10 %, le livreur de pizza ou de tout autre repas livré à domicile s’attend à recevoir 10 % du montant de la commande.
  • Livreur de fleurs: rien
  • Livreur de meubles: rien
  • Déménageur: 20$ (en fonction de la complexité, jusqu’à 10% du montant total)

Voici une vidéo explicative du concept

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
  • J’ai une question: tu vas au restaurant, on est deux, la serveuse, cette soirée là s’en fou complètement de son travail, tu demande de l’eau à boire et elle viens pas le remplir, elle se trompe de commande et tu les vois de loin qu’ils jasent tous ensembles les serveurs, mais ils ne servent pas les clients… honnêtement, je travaille au service à la clientèle et je n’aurais jamais mais jamais donner un service ainsi. On a payer le plat pour deux qui revient à 100$ et avec le service… je dois lui donner 15% de tips parce que le temps où on choisissait le pourboire a changer…. Honnêtement si tu ne mérite pas le pourboire… je ne donnerais jamais 15% ou plus… si tu es un bon serveur… et là je ne parles pas des erreurs mais du services que tu donnes…. Tu auras un bon tips mais vous ne trouvez pas que maintenant il y a des serveurs qui se pensent acquis du pourboire?…. On s’entend tu que si tu es serveur… TU as CHOISIS de prendre un travail qui paye moins en salaire et que tu dois justement bien faire ton service afin d’être bien tipper…. Alors oui je suis d’accord que le 15% quand tu as un service adéquat et plus si tu as un excellent service mais à ceux qui ne font pas de bon service? Un 5%? 10%? Ou rien du tout?

    • Sommes-nous vraiment en train de discuter un pourboire de quelques dollars qui constitue le salaire de quelqu’un à la profession ingrate de servir les autres à la hauteur subjective de leurs critères? Au Québec, les serveurs sont taxés 8% sur toutes les commandes dont ils ont assuré le service. Bon service ou pas. Ne pas laisser de pourboire ou un pourboire trop petit équivaut à faire payer les autres pour vous servir. Pourquoi ne pas se dire que les serveurs sont aussi des humains et que les mauvaises journées, ça arrive à tout le monde? Payez le pourboire en lien avec votre facture plutôt que votre opinion de ce que vous méritez comme service. À ce sujet, mieux vaut se plaindre à un gérant que de « punir » un employé avec (ou sans) un pourboire radin.

  • Conseils très nul. Les % de pourboire devraient toujours être considéré après taxes. Au restaurant, c’est dans TOUS les cas un minimum de 15% pour service au table, 20% si achat de bouteille de vin ou autre. Si dans un café ou autre comptoir de service (pas aux tables), un pourboire 10% ou un pourboire fixe de 1 ou 2$ par boissons commandés, moindre des choses.

    Livreur d’épicerie: minimalement 10$. Et ça, c’est cheap.

  • Il y a une grave erreur d’interpretation sur les pourboires dans les restaurants aux USA et au Canada.
    En Europe les pourboires sont inclus et les gens les paient sans le savoir. Le pourboire fait partis du salaire.
    Aux USA et Canada il salaire horaire des employés des restaurants est très faible et les pourboires comme en Europe (qui sont compris dans la note) viennent completer le salaire.
    Effectivement il serait plus simple de l’inclure dans la note, il n’y aurait pas de discussion et tout le monde serait contant.

  • Pour ma part je suis juste sidéré depuis du comportement des gens. Je tiens à préciser haut et fort que le pourboire n’est aucunement une obligation ni une exigence. Il s’agit du3bon vouloir du client qui satisfait ou pas peut et peut ne pas le donner. S’il le donne tant mieux Mais s’il ne le donne pas non plus il m’est pas tenu. Dans ce cas il y’a aucune raison de l’en vouloir.
    Personnellement je ne donne aucun pourboire non pas parce que je ne veux pas mais pour la simple et bonne raison que je ne suis pas tenu. Cela n’engage que moi. Je me fous pas mal de ce que pense le commun des mortels. C’est le cadet de mes soucis.
    Au Québec hélas visiblement les gens n’ont aucune idée de ce signifie ce terme triste ! Notez le une bonne fois pour toute : il s’agit du bon vouloir du client libre à lui de donner ou de ne pas donner point barre !

    • Votre manque d’éducation sur le sujet ne justifie pas votre « sidération » même si vous tentez bien fort de vous convaincre du contraire. Ne pas laisser de pourboire équivaut à forcer les autres à payer pour vous servir. Ne vous croyez donc pas tenu au civisme de base ou est-ce aussi « le cadet de vos soucis »? J’ose croire qu’avec une telle attitude envers les autres, vous devez effectivement avoir de bien plus gros problèmes que ceux qu’imposent votre ignorance…

  • Ouf, si les gens écoutent vous conseils, ils seront non seulement mal servis, mais surtout (le pire selon moi), ça passera pour de la condescendance de leur part. Je suis Montréalaise de naissance et j’ai habité longtemps en France. Je peux donc comparer les deux systèmes. La « bienséance » dépasse largement le « non-obligatoire » selon moi. Les gens des métiers cités peinent à boucler la fin du mois.
    Voici pour la restauration:
    – Restaurant 15 % APRÈS taxes, incluant le prix de la bouteille de vin
    – Restaurant de type «Apportez votre vin»: 15 % APRÈS taxes (+ 2 $ par bouteille)
    – Restaurant de type familial: 15 % minimum
    – Restaurant de type «pour emporter»: 2-3$ minimum
    – Buffet à volonté : 15 %
    – Comptoir de restauration rapide: si il y a un pot à pourboire, 2$
    – Au bar: 15 %, au moins 2 $ pour un verre de 7 $ (et 15% pour une facture doit être après taxes, ce qui sera tout de même considéré comme un pourboire « ordinaire ».
    – Préposé au vestiaire: 2$ peu importe payant ou gratuit
    Voici pour les livreurs épicerie ou autre): 5$!!!
    Pour ce qui est coiffeuses et esthéticienne: entre 5$ et 15$ minimum (selon le service donné et le temps que ça a pris).
    Bref, si vous voulez être bien accueillis,ce sont mes conseils…

  • vous-faites également faux pas avec le 10% de pourboire pour les restaurants familiaux. Des restaurants de types buffet ou de type cantine par exemple, sont servis par des travailleurs payés au même salaire que les autres serveurs. Leur donner un pourboire sous le 15% en se basant sur le fait que c’est une restaurant familial, c’est les sous payer. Et donc, les payer sous le salaire minimum. Il serait intéressant de changer cette donnée, puisqu’il est évident que plusieurs consommateurs se fient sur des articles comme celui-ci pour payer leurs factures, ce qui est désolant.

  • Bonjour! Juste vous dire que je suis estheticienne et que les pourboires sont TRES appréciés! Nos salaires ne sont vraiment pas élevés, c’est à dire près du salaire minimum et que nous offrons un service . Voila, merci!

  • Vous faîtes fausse route concernant la coiffure: 10 à 15% à la coiffeuse et même chose à la coloriste.
    Si je vous écris aujourd’hui c’est que j’arrive de chez ma coiffeuse à Montréal qui se plaignait de toutes ces Françaises venues dans le temps des Fêtes qui lui laissaient 1 ou 2$ de tip! C’est complètement à côté!! Toutes les coiffeuses de son salon ont été dégoûtées par leurs clientes françaises.
    Consultez l’article de la Sun Life de décembre 2017, vous verrez.

  • daccord avec katherine. mais pour etre plus simple. standard minimum cest 15% avant les taxes., pour famille et groupe cest un peu plus.(17% sugere) ca pas pareille de servir 2 personnes avec un bill a 100$ qu’une famille de 4 a 100$ (il y a plus de services) et si on faire des demandes speciales cest 20%.si pas satisfaire de la nourritures svp ne pas penaliser le service,des tips a 10% et moins ou non tipper sur l’alcool c’est demode(cheapots).
    maintenant le serveur doit declarer sur la vente et tipper son bartender et busboys alors si il (ou elle) vous sers toute la soiree et que vous decider etre *cheap* parce que la nourriture est longue et que vous aimer pas la musique, donner le standard de 15% SINON 12%(si cest vraiment grave) jamais mettre zero ou 5% ,cest pas honete, votre 2 heures de souper est quand meme pas sans service, bon jen ai d’autres mais keep it simple 🙂

    • daccord avec katherine. mais pour etre plus simple. standard minimum cest 15% avant les taxes., pour famille et groupe cest un peu plus.(17% sugere) ca pas pareille de servir 2 personnes avec un bill a 100$ qu’une famille de 4 a 100$ (il y a plus de services) et si on faire des demandes speciales cest 20%.si pas satisfaire de la nourritures svp ne pas penaliser le service,des tips a 10% et moins ou non tipper sur l’alcool c’est demode(cheapots).
      maintenant le serveur doit declarer sur la vente et tipper son bartender et busboys alors si il (ou elle) vous sers toute la soiree et que vous decider etre *cheap* parce que la nourriture est longue et que vous aimer pas la musique, donner le standard de 15% SINON 12%(si cest vraiment grave) jamais mettre zero ou 5% ,cest pas honete, votre 2 heures de souper est quand meme pas sans service, bon jen ai d’autres mais keep it simple 🙂 PS si un bill monte .. le % doit rester la meme pas parce qu’on mange 100$ c’est 15% et que 300$ c’est 10% a cause qu la btl de vin coute 200$

  • 15% avant les taxes c’est aujourd’hui bien cheap. Moi je donne 15% après et parfois même 18%. Je donne 15% partout au fond. Pas 10%. C’est pour ça que les serveurs frissonnent quand ils voient arriver des français d’Europe, ils savent qu’ils n’auront pas de bons pourboires.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2021 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >