Le gouvernement du Québec suspend sa réforme du PEQ

Encore un coup de théâtre dans cette saga du PEQ.
Après une semaine bien tourmentée autour du Programme de l’expérience québécoise (PEQ), le gouvernement de François Legault a décidé de reculer sur les réformes annoncées de ce programme.

Avec l’annonce des réformes du PEQ, le gouvernement de la CAQ (Coalition Avenir Québec) a trouvé peu d’alliés, dans le monde de l’enseignement tout comme dans le monde du travail, pour appuyer ces changements qui limitaient l’accès au PEQ aux étudiants et travailleurs étrangers.

Dans un premier temps, le gouvernement a voulu limiter l’accès au PEQ qu’aux étudiants et travailleurs qui sont dans des domaines en pénurie au Québec selon la liste des emplois et domaines en demande. Mais devant l’avalanche de réactions, le ministre de l’immigration du Québec, Simon Joly-Barrette, a autorisé un droit acquis aux étudiants et travailleurs étrangers déjà au Québec afin de pouvoir toujours profiter du PEQ qu’importe leurs programmes de formation ou leurs domaines d’emploi.


Mais malgré tout à l’avenir, les futurs étudiants étrangers et travailleurs temporaires du Québec restaient dans l’impossibilité de participer au PEQ si leur domaine ne se retrouvait pas dans la fameuse liste. De quoi inquiéter les institutions d’enseignement qui veulent attirer toujours plus d’étudiants internationaux au Québec, comme les employeurs qui font face à une forte pénurie d’emploi dans de nombreux domaines.

Depuis 2010, le PEQ permet à des étudiants étrangers et travailleurs temporaires étrangers de travailler au Québec d’obtenir plus facilement un certificat de sélection du Québec (CSQ) qui est une première étape au niveau provincial avant d’obtenir la fameuse résidence permanente (RP) au pays.

Source: La Presse

Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Le gouvernement du Québec suspend sa réforme du PEQ

  1. Le service d’immigration du Québec m’a subtilisé 1550 dollars-frais d’étude de min dossier d’immigration en me demandant une mise à jour de mon dossier impossible a faire car la paperasse demandée n’existe pas

  2. Bonjour. On entend beaucoup dire que des entreprises du Québec cherchent à recruter dans divers domaines mais quand on commence à regarder la liste des démarches pour venir depuis la France on est très vite démotivé par la complexité d’immigration. Déjà, ce n’est pas une décision facile à prendre que de tout quitter pour un nouveau Pays qui nous attire mais si en plus les démarches ne sont pas facilités, je ne vois pas l’intérêt de faire de la publicité pour nous attirer!!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut