Bonne Fête du Canada ! Au Québec, ça déménage !

Le 1 er juillet, pendant que le Canada fête, le Québec déménage. En ce jour de fête pour tous les Canadiens, au Québec c'est souvent la date butoir pour de nombreux baux. C’est en effet en 1974 que l’assemblée nationale du Québec vote pour une nouvelle date d’échéance uniforme des baux résidentiels qui était autrefois le 1 er mai.

Chaque année, entre 200 000 et 250 000 Québécois changent de logement et de résidence en cette première journée du mois de juillet. Véritable sport national, les rues sont prises d'assaut par les camions de déménagement de toutes dimensions. Les trottoirs sont encombrés d'objets et de meubles laissés par leur propriétaire, la circulation est parfois au ralenti dans certaines rues ou secteurs, les livreurs de pizza et de tous les mets livrés sont débordés et en fin de journée, la bière coule à flots pour souligner la fin de ce grand effort national. Quel québécois n'a jamais déménagé un 1 er juillet !? Tout le monde a une histoire ou une anecdote à ce propos.

En fait, toute la période précédant et suivant le 1 er juillet est efferversante pour la relocatisation au Québec.

Pourquoi le 1 er juillet ? Parce que l'école est terminée, nous sommes à quelques jours des grandes vacances au Québec et qu'il s'agit d'un jour de congé pour tout le monde, moment donc idéal pour faire le transfert et s'installer sous un nouveau toit. Mais ne vous inquiétez pas, il est aussi possible de trouver un logement les autres jours de l'année. De nombreux baux débutent aussi en septembre et à d'autres moments de l'année.

Donc bon déménagement ou fête pour vous !

Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
https://www.immigrer.com

Le festival du déménagement au Québec

Comme chaque année, le 1er juillet est la journée du déménagement au Québec. Pendant que le Canada fête, le Québec déménage. En effet, c'est en 1974 que l'assemblée nationale du Québec a voté une loi afin de fixer au 1 er juillet la date d'échéance des baux résidentiels au Québec. Même si la folie a moins pris d'assaut le Québec cette année, en raison de la crise économique, reste que cette date amène son flot de déracinement et de transport. Déjà en mai 2009, on a noté 10 000 déménagements de moins que l’an dernier pour le même mois. Bien qu'en mai 2009 on avait noté 10 000 déménagements de moins que l'an dernier pour le même mois, il reste que toute la période précédant et suivant le 1 er juillet est effervescente pour la relocalisation au Québec.

Chaque année, des dizaines de milliers de Québécois changent de logement et de résidence en cette première journée du mois de juillet. Véritable sport national, les rues sont prises d'assaut par les camions de déménagement de toutes dimensions. Les trottoirs sont encombrés d'objets et de meubles laissés par leur propriétaire, la circulation est parfois au ralenti dans certaines rues ou secteurs, les livreurs de pizza sont débordés et en fin de journée, la bière coule à flots pour souligner la fin de ce grand effort national. Quel québécois n'a jamais déménagé un 1 er juillet !? Tout le monde a une histoire ou une anecdote à ce propos.

Mais ne vous inquiétez pas, il est aussi possible de trouver un logement les autres jours de l'année. De nombreux baux débutent aussi en septembre et à d'autres moments de l'année.

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
Haut
>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2023 immigrer.com