Immigration Québec : français obligatoire et nouvelles règles
lundi , 24 juin 2024
Accueil Actualité Immigration Québec : français obligatoire et nouvelles règles
Actualité

Immigration Québec : français obligatoire et nouvelles règles

13
0
(0)

Le gouvernement du Québec, dirigé par François Legault, prévoit d’annoncer prochainement une série de réformes en matière d’immigration, afin de stopper le déclin de la langue française. Voici les principaux changements qui seront dévoilés dans les prochaines semaines.

1. Connaissance obligatoire du français

Dorénavant, pour immigrer au Québec en dehors des programmes humanitaires ou du regroupement familial, une bonne connaissance de la langue française sera obligatoire. Jusqu’à présent, cette compétence était considérée comme un atout pour les candidats à la résidence permanente, mais ne constituait pas un critère éliminatoire.

Le niveau de français requis pourrait varier selon le type de programme d’immigration. Par exemple, un niveau de connaissance moins élevé que celui exigé aux étudiants pourrait être établi pour les employés de certains secteurs.

2. Incitatifs pour les diplômés francophones

Les étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme d’un programme francophone au Québec bénéficieront d’un assouplissement des critères d’accès au Programme de l’expérience québécoise (PEQ). La durée de l’expérience de travail requise pour postuler au PEQ sera réduite pour rendre ce programme plus attractif. Les étudiants francophones d’un établissement anglophone pourront également bénéficier des mêmes assouplissements.

3. Priorisation de la régionalisation

Le gouvernement souhaite encourager l’installation des résidents permanents en dehors de Montréal. Selon les données de la ministre de l’Immigration, Christine Fréchette, la proportion de résidents permanents qui s’installent hors de Montréal ne cesse d’augmenter. Pour atteindre cet objectif, Québec compte accélérer le processus d’immigration pour ceux qui iront s’établir et travailler en région.

4. Seuils d’immigration permanente

En 2022, plus de 68 000 résidents permanents ont été admis au Québec. Pour 2023, les cibles fixées par Québec prévoient l’accueil de 52 500 résidents permanents. Une consultation publique aura lieu à la fin de l’été pour fixer les cibles québécoises d’immigration permanente pour les prochaines années. Le premier ministre Legault insiste sur l’importance d’exiger la connaissance du français pour les immigrants.

5. Changements pour les travailleurs temporaires ?

Des modifications dans le processus d’arrivée des travailleurs temporaires pourraient être envisagées, bien que rien ne soit encore fermement décidé. Début 2023, il y avait 346 000 résidents non permanents dans la province, un record. Le premier ministre Legault a indiqué qu’il a demandé à examiner les possibilités de protéger le français au Québec avec les travailleurs temporaires. Toutefois, de tels changements pourraient nécessiter des discussions avec Ottawa et le milieu des affaires.

En résumé, les réformes en immigration au Québec visent à renforcer la place de la langue française et à encourager l’installation des immigrants en région. Parmi les principales mesures annoncées, on retrouve l’obligation de maîtriser le français pour les immigrants économiques, des incitatifs pour les diplômés francophones, la priorisation de la régionalisation et une possible révision des seuils d’immigration permanente. Les travailleurs temporaires pourraient également être concernés par des changements à venir, bien que des discussions soient encore nécessaires avec les instances fédérales et le milieu des affaires.

Si vous envisagez d’immigrer au Québec, il est important de vous préparer à ces réformes en améliorant votre connaissance de la langue française et en vous informant sur les différentes opportunités professionnelles en région. Cela vous permettra non seulement de vous conformer aux nouvelles exigences en matière d’immigration, mais également d’améliorer vos chances de réussite et d’intégration dans la belle province.

Gardez un œil sur les annonces officielles du gouvernement du Québec pour obtenir des informations actualisées sur les réformes en immigration et les démarches à suivre. En attendant, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’organismes spécialisés dans l’aide à l’immigration ou à consulter des ressources en ligne pour vous familiariser avec le processus et les différentes options qui s’offrent à vous.

Crédit photo : immigrer.com, Montréal de l’île Sainte-Hélène

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

13 commentaires

  • Bonjour je suis camerounaise de 49 ans, avec une expérience de plus de 15 ans dans la microfinance, plus de 10 ans en tant que responsable d’agence, je voudrais bien m’établir au Québec, quelles sont chances d’y parvenir.

  • bonjour, je suis medecin retraitee j’ai 68 ans francophone ai je une chance de travailler au Canada comme auxilliaire devie ,accompagnateur de personne age, ou garde d’enfant ?

  • bonjour je suis medecin retraitee j’ai 68 ans francophone ai je une chance de travailler au Quebec comme auxilliaire de vie ,accompagnateur de personne age ou garde d’enfant ?

  • Il s’était opportun de proposer un quota d’immigrants séniors disposant de revenus conséquents. Leur contribution aux impôts provinciaux et fédéraux de par leurs revenus et ceux générés par leur consommation. Leur autonolue financière, leur pouvoir d’achat(logement, voiture, loisirs…) et pourquoi pas reprendre une activité partielle ou à temps plein dans des secteurs en forte demande comme la garde d’enfants, l’accompagnement scolaire, la vie associative….) la santé ? Avec une bonne mutuelle où est l’impact sur le service de santé canadien ?
    Et enfin cela équilibrera une certaine immigration non contrôlée occasionnant de la délinquance. Les seniors n’encombrent pas les postes de police et les tribunaux.

  • Bonjour je me nomme Barry Issiaka Soudeur Assembleur Monteur de formation avec 7 ans d’expérience je voudrais savoir comment faire pour avoir un travail au Canada pouvez-vous m’aider ? Je reste également disponible pour toute information supplémentaire me concernant

  • Bonjour,
    Est-ce qu’on a absolument de passer le test d’anglais pour l’entrée express venant d’un pays francophone ?

  • Bonjour pour moi qui est sénégalais dans mon pays notre langue officielle est le français. Si je décide de venir travailler au Canada ou Québec aurai-je besoin d’une certification en langue française

    • Bonjour, oui le test de français pour immigrer au Québec est obligatoire pour avoir des points sur la grille de selection.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Fin du « tour du poteau » pour certains temporaires

    5 (1) Le gouvernement canadien a annoncé que les ressortissants étrangers ne...

    L’acteur canadien Donald Sutherland est mort

    5 (23) L’acteur canadien Donald Sutherland, né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est...

    Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

    0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

    Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

    5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com