Hausse des frais d’immigration pour le Québec en 2022

Comme chaque début d’année, les frais pour immigrer ou pour s’installer dans le Belle province sont majorés afin de suivre le coût de la vie. Alors qu’il y a un an, les frais augmentaient de 1, 26% en 2022 les candidats feront face à une augmentation de 2,64%.

Voici les augmentations de tarifs entrées en vigueur le 1er janvier 2022 au Québec :

  • Les coûts pour les demandeurs principaux (pour l’immigration permanente) pour une demande à titre de travailleurs qualifiés sont passés de 822 $ à 844 $ CAN ;
  • Et ainsi les frais pour chaque membre de la famille qui accompagne le demandeur principal sont passés de 176 $ à 181 $ CAN ;
  • Pour les employeurs présentant une demande de validation de l’offre d’emploi ou pour évaluer ses effets sur le marché du travail québécois, les coûts sont passés de 205 $ à 210 $ CAN ;
  • Les frais pour les demandeurs principaux dans la catégorie d’immigration des gens d’affaires, qui comprennent les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes du Québec, sont passés de  15 962 $ à 16 383 $ CAN et de 1 113 $ à 1 142 $ CAN respectivement pour les deux dernières catégories ;
  • Les coûts pour les demandes de travailleurs temporaires sont passés de 205 à 210 $ CAN et pour les étudiants étrangers de 117$ à 120$ CAN ;
  • Les évaluations comparatives pour les études hors Québec sont passées de 123 $ à 126 $ CAN.

Mais la bonne nouvelle c’est que du côté du fédéral, les frais n’ont pas augmentés. C’est vrai que plusieurs tarifs avaient déjà augmenter de 50% en 2020-2021. Mais en 2022, les frais sont toujours les mêmes pour:

  • les frais visant les demandeurs principaux au titre de la catégorie des gens d’affaires (y compris les travailleurs autonomes, les candidats du Programme de visa pour démarrage d’entreprise, ainsi que les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes sélectionnés par le Québec) sont toujours à 1 575 $ 
  • les frais visant les demandeurs principaux au titre d’une catégorie de l’immigration économique autre que les gens d’affaires sont toujours à 825 $ 
  • les frais visant les époux et conjoints de fait des demandeurs principaux de toute catégorie de l’immigration économique sont toujours à 825 $ 
  • les frais visant les enfants à charge des demandeurs principaux de toute catégorie de l’immigration économique sont toujours à 225 $ 
  • les frais relatifs au droit de résidence permanente sont toujours à 500 $ 

Source: MIFI, Immigration Canada

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
  • rêve américain et cauchemarde Québécois . Nos droits sont bafoués comme en France , que dire des québécois , il y a deux types celui qui a le cœur sur la main avec des valeurs que vous pouvez pas imaginer des amis a vie et d autre !! le roi de la montagne , l enfant roi qui c est reproduit depuis plusieurs générations ceux la se regroupe pour faire bloc on les retrouve dans l administration , la police et les services municipaux . moi je suis de Ste Marthe sur le lac , je dirais meme dans le lac ,oui j y étais comme 2500 personnes qui ont perdus gros , on a eu de belles promesses puis rien!!!j ai mis 6 années pour avoir un médecin qui veut pas me soigner , vous attendez a avoir des privilèges dans le travail ici faut travailler dur et c est correct pour moi, je pourrais en parler des heures . les pourris qu on a en France on leurs jumeaux ici . moi je suis arrivée au bout du processus je suis devenu canadien et je me pause la question , dans quel pays faut il vivre pour connaitre la liberté et la justice
    au plaisir de partager
    bonsoir

    • Je suis arrivé en 1967 Les choses ont changées avec le temps, les très bons emplois aussi.
      La Canadian Vickers qui construisait un sous marin au port de Montréal fermé.
      Raffinerie Shell Canada Montréal est qui a fermé en Octobre 2012 Environ 490 emplois directs sont éliminés.
      Oui on rencontre des idiots au travail, mai à l’extérieur les québécois sont pas mal sympathiques, est accueillants.
      Il faut oublier sa mentalité Française.
      Ci s’étais à refaire je recommencerai.
      En 1967 quand je suis allé à l’ambassade Canadienne à Marseille j’ai demandé un permis de travail pour 2 ans.
      Quand ils on vu Machiniste mécanicien électronicien ils m’on demandé de prendre un visa d’immigrant.
      Je leur et répondu je ne veux pas immigrer je veux juste voir le Canada.
      Pour me rassure ils mon dit que le jour ou cela ne ma conviendra plu je n’ai qu’a retourner chez moi.
      J’ai pris le visa d’immigrant, je ne le regrette pas.
      A l’époque c’étais gratuit, cet eux qui insistaient pour que l’on devienne immigrant.!
      Ici j’ai réussit, ce que je n’aurais jamais obtenu en France.
      Il suffit de tomber sur le bon emploi, ne pas se décourager et persister.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2022 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >