Y-a-t-il des pilotes parmi vous ? Situation de l’emploi au Québec - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Y-a-t-il des pilotes parmi vous ? Situation de l’emploi au Québec
FAQMétier de pilote

Y-a-t-il des pilotes parmi vous ? Situation de l’emploi au Québec

0
0
(0)

Y-a-t-il des pilotes parmi vous ? Situation de l’emploi au Québec

Ecrit par: mig 29-08 à 6:57

Bonjour,

Y-a-t-il parmi vous des pilotes professionnels avion ?
Je suis passé au Québec en mai dernier, il semblait que les choses commençaient à se débloquer doucement : est-ce que la tendance se confirme ?
Vers quelle école m’orienter pour passer les licences canadiennes ?
Merci à l’avance pour vos réponses.

—————————————–

Ecrit par: Petit-Lion 30-08 à 2:01

Salut Mig,

J’ai passé mes licences professionnelles canadiennes sur avion (avec multi-IFR) et sur hélicoptère, avec annotation turbine.

Où t’a-t-on dit que les choses se débloquaient ? dans une école de pilotage, je présume. « Oui, c’est le moment idéal pour se lancer, il y a toute une génération de pilotes baby-boomers qui vont bientôt prendre leur retraite, la pénurie est imminente. »
J’ai entendu cette chanson en 1998, en 1999, en 2000, en 2001, en 2002, en 2003, en 2004 et en 2005, mais c’est seulement parce que je ne fais de l’aviation que depuis 1998 !

Le seul signe positif que j’ai vu cette année, c’est que Jazz, une filiale régionale d’Air Canada, réembauchait certains de ses pilotes, c’est-à-dire ceux qu’elle avait licenciés à la suite de la crise de 2001. Les choses se débloquent aussi dans les domaines suivants : construction et vente d’avions, et maintenance aéronautique (profession réglementée )

Côté pilotage, c’est sombre au Canada et d’un noir profond au Québec, et ce pour encore un bon paquet d’années. La seule solution pour commencer à travailler avec une licence toute neuve, c’est de faire instructeur. Mais là aussi, il y en a trop, et pas assez d’élèves. Donc quand tu vas visiter une école, forcément, tu les intéresses.

Connais-tu la compagnie Jets Go ? C’était une compagnie québécoise à faibles coûts (low cost) qui a fait une faillite retentissante cette année. Jusque là rien d’extraordinaire, sauf qu’on a appris à cette occasion qu’elle devait près de 30000 dollars à chacun de ses pilotes. Ceux-ci avaient payé à l’entreprise leur qualification sur type (B737) qui devait la leur rembourser. On parle de pilotes qui avaient des milliers d’heures et de l’expérience sur réacteur.

Les petites compagnies québécoises sont connues pour exploiter sans vergogne ces pilotes prêts à voler gratuitement, surtout les Français, qui sont nombreux à encombrer le marché et qui ont de l’argent. C’est le seul métier où les candidats doivent payer leur formation aux outils de l’entreprise, parfois acheter leur uniforme, leurs cartes et ensuite voler pour la moitié du salaire d’un chauffeur d’autobus, dans le meilleur des cas. Ah non, il y a aussi les aspirants mannequins qui payent une petite fortune pour se faire un press-book et qui doivent poser gratuitement ensuite. Je pense que c’est le seul équivalent !

Si tu veux faire une carrière en aviation, commence par oublier que le Québec existe. Apprends l’anglais et va dans l’Ouest (Colombie-Britannique), ce sera moins cher et un peu moins bouché à la sortie. La licence canadienne est une licence OACI, reconnue dans le monde entier à l’exception notable des États-Unis et de l’Europe… reste plus grand-chose ! Mais les régions qui restent sont justement celles qui offrent le plus d’emploi _maintenant_ pour les pilotes : Afrique, Asie, Moyen-Orient. C’est là qu’on les vend, nos beaux Learjet-Bombardier.

Voilà tout ce qui me vient à l’esprit pour le moment… Si je t’ai découragé, tant mieux, vaut mieux maintenant qu’après avoir dépensé 30000 dollars

Il faut dire que moi j’ai commencé l’aviation pour le plaisir, et que j’ai continué vers les licences professionnelles pour le défi, parce que c’était difficile. Je ne suis pas frustré de ne pas avoir de job de pilote, au moins j’ai un boulot qui me permet de voler et pas de dettes, ce qui est une chance énorme par rapport à bien des jeunes pilotes.

D’ailleurs je n’ai pas renoncé du côté de l’hélicoptère, et comme j’ai toujours fini par obtenir ce que je voulais…

Je te recommande ce forum spécialisé dans l’aviation : forums.aeronet-fr.org/

—————————————–

Ecrit par: wind 30-08 à 14:33

Personne pour lui dire que ce n’étais pas un avion de voltige.

www.big-boys.com/articles/oldplanec…

Je ne connais pas le marche de l’emploi à la canada, mais les possibilités d’embauche aux Etats-Unis sont nombreuses.

—————————————–

Ecrit par: Redflag 30-08 à 15:48

Salut,

Au risque d’en remettre une couche et de plagier Petit-Lion, oublie l’aviation professionnelle au Québec. C’est super-plate mais c’est comme ça.
La principale école de formation de Saint-Hubert vient de fermer, c’était la seule avec des avions récents. Les écoles ouvrent, et ferment quelques années après. Quand on y va, elles sont “squattées” par des Français qui viennent brûler leur argent.

Je suis actuellement en formation pour faire contrôleur aérien, 50% des étudiants sont des pilotes professionnels, avec ou sans expérience. Ils ne sont pas les premiers à faire contrôleur, en fait, c’est plein d’anciens pilotes dans le contrôle aérien.

Il reste juste à se trouver une bonne job pour se payer des heures de vol loisir…

—————————————–

Ecrit par: mig 30-08 à 17:37

Le moins que l’on puisse dire, c’est quel contraste avec le discourt que j’ai pu entendre au Québec !
Et l’Air Transport Association of Canada, on ne peut pas les croire non plus ?
Décidément, c’est pas facile…

Petit Lion, me concernant, je ne commencerais pas une formation ab-initio : j’ai un peu plus de 800 heures de vol. Il s’agirait pour moi de convertir mon PP en CPL canadien, et d’acquérir l’IR Multi Engine. Mais si je comprends bien, cela n’est toujours pas suffisant pour être pris au sérieux ? Apparemment, tu en es même à un stade plus avancé…

Concernant les boulots dans les grandes compagnies, ça ne m’a jamais interressé : j’ai toujours plutôt été tenté par les bi-turbines (B200 – B1900). Mon but n’aurait pas été de faire des heures sur ces avions là pour être ensuite ATPL, mais de rester dans ces petites compagnies : je préfère rester sur ces avions qui se pilotent encore, avec des petites pistes atypiques…

Bon, si je comprends bien, il ne me reste plus qu’à aller voir un psy pour me soigner ?
Dites moi, il n’y a vraiment pas la moindre petite lueur d’espoir de pouvoir être embauché un jour ? C’est grave à ce point docteur ?

—————————————–

Ecrit par: snoupi 30-08 à 17:37

QUOTE(Petit-Lion @ 30-08 à 2:01)

D’ailleurs je n’ai pas renoncé du côté de l’hélicoptère, et comme j’ai toujours fini par obtenir ce que je voulais… 

les heures de vol sont encore plus cheres

ca doit faire comme en france ou les PPH qui bossent sont d’acient militaires
car seul l’etat a les moyens de payer des miliers d’heures d’helico

—————————————–

Ecrit par: mig 30-08 à 17:38

QUOTE(Redflag @ 30-08 à 21:48)
Je suis actuellement en formation pour faire contrôleur aérien, 50% des étudiants sont des pilotes professionnels, avec ou sans expérience. Ils ne sont pas les premiers à faire contrôleur, en fait, c’est plein d’anciens pilotes dans le contrôle aérien.

C’est le cursus Nav Canada que tu suis ? Est-il vrai que tu n’es pas rémunéré pendant ce temps là ? Quelles sont tes perspectives ?
J’en demande peut être trop, non ?

—————————————–

Ecrit par: Petit-Lion 30-08 à 22:41

QUOTE(mig @ 30-08 à 21:34)
je ne commencerais pas une formation ab-initio : j’ai un peu plus de 800 heures de vol. Il s’agirait pour moi de convertir mon PP en CPL canadien, et d’acquérir l’IR Multi Engine. Mais si je comprends bien, cela n’est toujours pas suffisant pour être pris au sérieux ? Apparemment, tu en es même à un stade plus avancé…

Si on veut… J’ai fait mon multi IFR, mais je n’ai que 240 heures. Si tu fais convertir tes licences, au moins on reconnaîtra tes heures faites en France. 800 heures, plus une cinquantaine d’heures de bimoteur, c’est très bien pour débuter sur biturbine, mais pas au Québec. Peut-être dans l’ouest…

Tel que tu vois ton métier (biturbines et petits terrains), c’est en Afrique que tu trouveras ton bonheur. Avec une licence canadienne et plus de 800 heures, tu trouveras sans problèmes.

—————————————–

Ecrit par: khutzeymateen 30-08 à 23:27

Petit- Lion et autres vous m’intéressez bcp.

Est-ce que c’est vraiment moins cher en BC ???
je réside à Vancouver il faut que je me renseigne .

Mon rêve serait de devenir Bush Pilot au Yukon ou dans les NWT , est-ce qu’il ya des opportunités et des chances ??

Combien coûte grosso -modo un Pilote Pro et Pilote Privé ( je n’ai pas le pilote privé ) au Canada anglophone ( Alberta , Ontario, BC ????)

—————————————–

Ecrit par: Petit-Lion 31-08 à 10:12

L’âge d’or de la brousse, c’était dans les années 50. Depuis, le Canada a construit des routes et des voies ferrées. Maintenant, la brousse, c’est essentiellement la desserte des pourvoiries (réserves de chasse et de pêche) pour les touristes fortunés, donc c’est saisonnier. Pour piloter un hydravion ou un avion sur skis, il faut au minimum une centaine d’heures sur type, or il y a déjà une pléthore de vieux pilotes qui ont des milliers d’heures et qui ne sont pas pressés de prendre leur retraite. Autrement dit, achète-toi ton hydravion (minimum 100000 $ pour un C172 XP sur flotteurs), ou alors oublie ça.

Sinon, la Colombie-Britannique est bénie des dieux, pour l’aviation ! oui, c’est moins cher qu’au Québec, et les paysages y sont splendides, avec la mer à l’ouest et la haute montagne à l’est. Vancouver est cernée de dizaines de petits terrains à moins de 100 km, les écoles y sont nombreuses et il y a au moins quatre fois plus d’activité qu’au Québec.

Au Québec, la licence privée est à environ 10000 dollars pour 70 heures et la licence pro avec multi-IFR est à environ 23000 dollars de plus (donc 33000 dollars ab initio) pour 200 heures. Les écoles qui proposent des licences privées à 7000 dollars se basent sur 45 heures, ce qui est le minimum d’heures requis par Transports Canada, mais ce n’est pas réaliste. En revanche, le minimum de 200 heures pour la licence pro est suffisant. En Colombie-Britannique, compter environ 10 à 15 % moins cher.

Avec 200 heures, on ne débute pas en compagnie ! On se paye donc un cours d’instructeur (beaucoup de théorie et une trentaine d’heures de vol) et on espère avoir assez d’élèves pour en vivre. Les autres possibilités (remorquage de planeur, de banderole, largage de parachutistes) sont beaucoup plus restreintes.

Important : les impôts vous ristournent environ 30 % là-dessus au titre de la formation professionnelle, si vous allez au moins jusqu’à la licence pro, bien sûr.

Sachant que ça représente au bas mot 40000 dollars d’investissement et qu’on trouve d’excellents Cessna 152 à 40000 dollars et des C172 à 60000 dollars, pourquoi ne pas acheter son avion et faire toutes les heures dessus, quitte à louer 25 heures de bimoteur ? Solution avantageuse si vous êtes deux copropriétaires et pas effrayés par les coûts d’exploitation de ces merveilleux jouets. Et après, vous pourrez voler dessus et/ou vendre des blocs d’heures

—————————————–

Ecrit par: AztecTurbo 31-08 à 10:50

Bonjour amis Pilotes,

A partir du mois d’octobre j’aurai des blocs d’heures a vendre sur mon Piper Aztec Turbo. Etant immatriculé et assuré privé, vous pourrez logger vos heures comme commandant de bord, mais devrez m’endurer a bord comme pilot safety (assurances obligent).

Tout frais inclus, sur 12 mois un bloc de 30 heures coute 8250$ et un bloc de 50 heures 12750$.
Ne pouvant vendre que 5 blocs /12 mois (disponibilite oblige), 1 etant deja reservé, seuls les 4 premiers a repondre et a reserver pourront profiter de cette offre rare sur le marché.

—————————————–

Ecrit par : Laurent 5-04 à 10:58

Il y a eu un spécial Aviation au Québec, apprendre à voler, passer sa licence de pilotage
diffusée le 29/03 sur Fréquence Caribou

Avec comme participants : Seb (Redflag), Lionel (Petit-Lion), Mathieu (Cleartoland) et moi-même.
On peut écouter les archives.

www.frequencecaribou.com/voir/archives/
Ecrit par : cyber_cow 6-04 à 9:06
merci pour vos réponses
je vais voir si j obtiens des renseignements avec les liens fournis

—————————————–

Ecrit par : filmanue 6-04 à 10:32

un debut de reponse :
www.canadianhelicopters.ca/frame/content/f_faqs.htm

sinon une ecole :

http://www.helicraft.qc.ca/fr/formation/cours.php

voila ca te permettra de debrousailler un peu …

l helico cest pas mal utilise l hydravion aussi ???!!!

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com