Vos expériences des écoles primaires - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Écoles primaires et secondaires > Vos expériences des écoles primaires

Vos expériences des écoles primaires

Vos expériences des écoles primaires

Ecrit par : mayara 18-05 à 6:20

salut

alors ayant deux enfants en bas age et qui vont entamer leur scolarité une fois installé au Quebec.
je suis à la recherche de témoignages de parents ayant scolarisé leur enfants au quebec.
racontez moi votre expérience:
comment ça c’est passé ? qu’est ce qui déterminé le choix de l’école ? y a t il un truc à savoir genre des écoles meilleures que d’autres où l’enfant s’épanoui mieux et a de bon de résultats…
comment vos enfants ont vécu cette experience..
enfin j’aimerai avoir tous vos témoignages possibles sur ce sujet .. merciiii

————————————-

Ecrit par : LES L5 18-05 à 10:33

En effet, on nous attribue l’école en fonction du quartier dans lequel on vit.
Souvent les écoles ont une “spécialisation” : le sport et la santé globale, ou l’ANGLAIS intensif

Moi je trouve que les écoles sont très bien adaptés à l’age des enfants ! on laisse une grande place au jeu (ludique), à l’improvisation, au travail en groupe, au soutien des uns et des autres, à l’entraide quoi. On accorde beaucoup de confiance à l’enfant, et cela le valorise.
Les horaires super léger font que nos enfants ne sont pas surchargés, et bien moins fatigués, meme si les vacances sont bien moins nombreuses.

Le jeu des récompenses peut parraitre des fois un peu “puérile”, mais après tout ce sont des enfants… et ça marche bien. L’enfant est remercié, d’une façon ou d’une autre, et ça le valorise. (meme si je ne trouve pas que ce soit TOUJOURS bien !!!) ! RECOMPENSE : vacances de devoir pour un soir par ex !!!

quoi d’autres : le système de notation je le trouve un peu compliqué : ce sont des appréciations plus que des notes dans le bilan final ! perso je préfère les bonnes vieilles moyennes ! mais bon, … on s’y fait

la pédagogie est très développé ! l’enfant existe vraiment avec un nom et un prénom
ah oui, il y a une rotation d’élève autour des tables, ce qui oblige tous les enfants à se retrouver ensemble un moment donné dans l’année, et est obligé d’apprendre à connaitre l’autre (meme s’il ne l’aime pas !) et ça surprend souvent car ils finissent par se lier d’amitié alors qu’au début de l’année il ne pouvait pas s’encadrer

ma fille est très contente de son école, et ne voudrait pas changer !
somme toute ce que j’entends dire des 3 écoles qui nous entourent, ce n’est que positif également !
je pense que comme partout, il y a des enseignants plus ou moins compétents, plus ou moins patients, plus ou moins ouverts, en privé ou en public !
mais je ne vois pas l’intéret des les mettre en privé, en tout cas chez nous ! les écoles publiques ont très bonne réputation !

voilà, grosso modo mon avis !
ma fille était censée faire un résumé à ce sujet, mais … ah ! elle est trop occupée… hihi (vélo, rollers, etc… il lui reste tellement de temps l’aprem’ !!!)

——————————————

Ecrit par : mayara 18-05 à 11:07

je te reMICC “LES L5′ je trouve que le coté activité est trés important. et je suis contente que ta fille se sente bien dans son école, j’espére que sa scolarité se passe bien.

sinon d’autres personnes ont ils des témoignages à me raconter ?

——————————————

Ecrit par : LES L5 18-05 à 11:23

mais le vécu, c’est CA ! ce n’est pas du théorique …. si tu veux savoir ou mettre tes enfants, il faut que tu saches ou tu veux déménager, ou tu veux vivre. et si tu sais ou tu veux vivre, renseigne toi sur les écoles de cette ville, et après, fait ton choix en fonction de ça ! mais je crois que tant que TU ne l’auras pas Vécu, Tu ne sauras pas ! on a chacun des attentes différentes face à l’enseignements.

QUELS AUTRES ASPECTS souhaites tu connaitre ?? détaille plus ta demande …..

ps :oui sa scolarité se passe TRES BIEN (anglais intensif)

——————————————

Ecrit par : mayara 18-05 à 11:34

L5 je trouve ton témoignage trés bien et je regrette que ça soit le seul sur ce fil.
mon projet d’immigration est déja en route et je n’ai pas encore déterminé la région d’instalation et justement le bien être de mes enfants et trés important pour moi aussi la réussite de leur scolarité.
et CA ca va déterminer aussi ma région d’installation.
j’ai vu que vous êtes sur sherbrook ( j’ai lû tous tes témoignages et j’aprécie tes récits )
mais j’espére avoir d’autres témoignages !!

——————————————

Ecrit par : isseo17 18-05 à 12:07

Hello Mayara

Bon, mon expérience de l’école primaire ?

Puisque Sandrine a parlé de l’ambiance ( j’approuve tout ce qu’elle a écrit, y compris et surtout sur les notations ), je vais me baser sur ce que je vois des programmes.

Pour mes filles ( bonne et très bonne éléve) : beaucoup de math, que j’appellerais basique : résolutions de problèmes, multiplications, divisions, soustraction ( les tables sont à apprendre jusqu’à 12). Beaucoup de fractions et de géométrie aussi. Pour l’instant, pas d’algébre ( Elles sont en 4 ème ( CM1) et 6 ème (6ème))

Français : conjugaison à apprendre ( y compris les subjonctifs passés et les futurs antérieurs) Beaucoup de contre-rendus de lecture et de fiches ou exposés sur des livres à faire. Les livres sont lus surtout en classe. Peu de grammaire. Orthographe : une dictée par semaine avec la liste de mots à apprendre ( une dizaine), et les verbes de la semaines. Maios l’ortographe n’est pas “controlé” très sévérement dans les travaux des éléves !

Évaluation de math et français chaque vendredi pour les deux filles.

Pas de poèsie ( sauf une la semaine dernière, mais c’était l’événement !)

Un peu de géo, surtout basée sur des dossiers montés par les éléves grace à des recherches sur internet. Idem pour l’histoire . Ça reste très vague et basique.

Sciences: abordées sous forme d’expériences ( merci papa pour le moulin à eau, la glacière… !!!) et/ou d’exposés . L’année dernière, les 5 èes années ont monté une expo-science avec des tas d’expèriences commentées. Tous ce sont bien amusés. Quant à ce qu’il en reste sur les principes de base ???

Sport deux fois par semaines. Plus pour l’option sport.

Anglais: anglais intesif pour mon ainée ( 5 mois en anglais exclusif / 5 mois pour avaler tout le reste du programme) Pour Margaux , une heure par semaine, mais le niveau n’est pas génial ( pb de prof?)

Art plastique : un peu, de temps en temps.( peinture, collage, origami, mozaïque, …)
Musique: sur une partie de l’année seulement. Utilisation d’instruments ( flûtes, percussions, préparation d’un petit concert…)

Pédagofgie basée sur l’implication maximum des jeunes ( recherches sur internet, exposé, …).

Mes filles y prennent un réel plaisir et savent utiliser leur gros temps libres.

À noter que leçons et devoirs sont pratiquement tous fait en classe à des moments prévus pour ça. Donc, sauf en anglais intensif, peu de devoirs à la maison.

Margaux a toujours tout fini avant tout le monde, mais reçoit des exercices complémentaires ou d’autres livres à lire ou des recherches à faire. Elle peut aussi être ammenée à seconder des plus en retard. Elle ne perd donc pas son temps.

Voilà. Je n’ai pas de point de comparaison avec d’autres écoles, mais celle-là me convient. C’est l’école publique de mon village

Les professeurs et la directrice y sont aimables et facilement abordables. Les profs sont très à l’écoute des besoins spécifiques de chacun.

Bémol : lorsqu’un ou plusieurs éléves perturbent une classe, ils n’ont aucun moyen de coercition, ce qui provoque parfois des pagailles récurentes dans certaines classes. Il me semble que la discipline était plutôt plus sévère dans les écoles primaires que nous avons eu en France.

Si tu as des questions plus précises, n’hésite pas

——————————————

Ecrit par : Nanne 18-05 à 12:37

Bémol : lorsqu’un ou plusieurs éléves perturbent une classe, ils n’ont aucun moyen de coercition, ce qui provoque parfois des pagailles récurentes dans certaines classes. Il me semble que la discipline était plutôt plus sévère dans les écoles primaires que nous avons eu en France.

moi je dirais que c’est différent……

Quand un enfant perturbe la classe, il reçoit un avertissement, si il dépasse les limites, il est envoyé à “l’impact” avec un travail à faire ( généralement un travail de réflexion par rapport à ce qu’il a fait pour qu’il soit à l’impact) , c’est donc une pièce où il est pris en charge par un éducateur. L’enfant doit faire un “geste réparateur”. Selon son âge, ce sera un dessin, un texte écrit, une action ………

Les parents sont prévenus que l’enfant a été à l’impact.

Après 3 fois, les parents sont convoqués à l’école. Lors de cette rencontre, la direction, les enseignants, éducateurs, l’enfant et les parents y sont présents. On parle de l’enfant et de son comportement et ensemble on essaye de trouver des solutions pour aider l’enfant à changer son comportement inadéquat.

——————————————

Ecrit par : averoes 18-05 à 12:57

n’y a t il pas au canada des écoles avec de bonne ou mauvaise réputation ?
je pense que partout dans le monde ca existe : on dit tel école à tel taux de réussite, il y a de trés bons profs, les éléves sont bien encadrés.
on ne peut pas prétendre quand même que toutes les écoles sont pareilles !!!!!!!!!!!!

——————————————

Ecrit par : mayara 18-05 à 13:06

merci isseo !
est ce que tu as laissé aussi le choix de l’école au hasard ?
sinon dans ton école qu’est ce qui est privillégié ? le coté académique : pousser les enfants à étudier bosser ou le coté épanouissement de la pesonalité de l’enfant.
n y a t il pas une compétence entre les écoles pour avoir de meilleures résultats de réussite ?

——————————————

Ecrit par : chatsauvage 18-05 à 14:41

Les écoles qui ont “bon taux de réussite” ne sont pas forcement de bonnes écoles ! Elles excluent au fur et à mesure les élèves “moins bons ” !
Pour moi, une “bonne école” est une école où les enfants se sentent bien !

——————————————

Ecrit par : rimouski29 18-05 à 14:59

C’est clair, moi au lycée on m’a gentiment montré la sortie.
Préfère en être sorti meme si ils se considère comme le meilleur lycée de la ville, car le stress pour rester à l’intérieur ca m’intéresse pas. Et puis ca m’a permis de faire des choses chouettes même en y étant pas passé. Comme quoi

Et la réputation d’une école, je dirais la même chose. Toujours dans ma ville, la réputation voulait que les lycées publics et pire encore technique et professionnel étaient les lieux ou se vendaient la drogue. C’est pour ca que les monsieurs madames mettaient leurs enfants dans le privé car tellement bien pour les enfants. Bizarre, mais a chaque fois que la police allait faire un tour dans un lycée, c’était ou vous croyez ? Et oui dans le privé.

Dans mon cas, je chercherais a être sur que au niveau épanouissement et activités ils proposent de bonnes choses à l’école, mais tout en les faisant bien étudier. Et je compte bien être derrière eux pour les aider.

Ce que tu pourrais faire Mayara c’est d’essayer de sélectionner des quartiers qui te plairais si tu connais la ville (je suppose tranquille avec parcs… ce que les familles recherchent) et contacter les commissions scolaires ou écoles pour essayer de voir comment ils concoivent l’apprentissage, quelles activités ils ont proposés les années précédentes. Et essayer de voir si i y a des différences entre elles et choisir ton quartier en fonction de cela.
Je sais pas si c’est faisable, est-ce que quelqu’un pourrait dire si les commissions scolaires ou écoles sont facilement accessibles ?

——————————————

Ecrit par : isseo17 18-05 à 15:11

Oui, nous avons laissé le hasard décider, comme nous l’avons toujours fait lors de nos (nombreux)déménagements en France.

Comme le dit averoes, ici, comme ailleurs, il y a des écoles avec de bonnes ou de mauvaises réputations. De toute façon, nous avons toujours fait le choix de respecter en priorité la carte scolaire qui nous assure une plus grande facilité de vie ( proximité, service de bus..) quitte à réagir si vraiment on trouve quelque chose qui cloche vraiment en cours de route. Choisir une école trop loin engendre bien du temps perdu en transport pour tout le monde : de la fatigue en plus et moins de temps pour chacun jouer, lire, s’amuser dans le jardin, patiner….

Quand à choisir d’abord l’école, puis le logement, uis le boulot, c’est restreindre ses possibilités d’emploi : ce qui nous a semblé dangereux pour notre équilibre financier. Mais c’est NOTRE choix

Il nous est arrivé ,une fois, de changer nos enfants pour une école privée parce que l’école publique ne nous satisfaisait pas. C’était la maternelle de mes garçons, il y a 10 ans.

Depuis, nous avons pas mal déménagé et n’avons eu aucun soucis.

Il faut dire qu’en général, nous avons évité d’emménager dans des zones, des quartiers ou des villages dit ” à risque”.

Je ne peux te dire que ce que je vis :

Mes enfants sont vraiment heureux à l’école, ils découvrent une autre manière d’étudier. Mes deux garçons reprennent pieds dans une scolarité jusque là cahotique, les filles profitent des découvertes qu’elles font chaque jours et mon petit dernier a hâte de rentrer enfin à la ” grande école” aprés un an et demi passé en maternelle ici.

Pour finir, je me suis toujours posé la question des priorités que nous posions dans notre vie : Le bien être des enfants vient bien sûr en début de liste. Mais celui-ci passe-t-il forcément par les meilleures écoles, les diplômes les plus côtées, les études les plus longues ? Peut-être pas pour tous.

Nous préférons mettre l’accent sur l’accompagnement et l’attention que nous leur prodigons, incitant chacun à donner le meilleur de lui même quelque soit le niveau de sa classe. Lui c’est lui et les autres, c’est ‘affaire des autres parents. Une chance : au Québec, c’est une philosophie qui remporte l’adhésion de tout le corps enseignant.

Alors, nous ne cherchons pas des écoles d’élites pour nos enfants qui ne sont pas forcément destinés à devenir des élites et essayons qu’ils tirent le meilleur parti de ce qui leur est proposé.

Bien sûr c’est moins sécurisant que de les mettre dans une super école où le suivi des parent est moins indispensable…Mais….De toute façon est-ce scurisant de les lancer dans l’aventure de l’immigration ?

——————————————

Ecrit par : isseo17 18-05 à 15:25

Quand à choisir d’abord l’école, puis le logement, uis le boulot, c’est restreindre ses possibilités d’emploi : ce qui nous a semblé dangereux pour notre équilibre financier. Mais c’est NOTRE choix.

Petite rectification

Nous avons, bien sûr, mis nos enfants à l’école avant de trouver du travail. Je me suis mal exprimée.

Je voulais dire que nous sommes arrivé en Estrie avec le souhait d’y rester, mais nous nous laissions la possibilité d’accepter une job partout au Québec. Il ne nous semblait donc pas opportun d’investir temps et agent dans une école que les enfants étaient succeptibles de quiter a boût de quelques semaines ou mois.

Il ne nous semblait pas raisonable non plus de mettre de l’argent dans des établissements privés avant d’avoir une idée de notre niveau de vie ici, de nos revenus et sans avoir testé dabord par nous même le réseau des écoles publiques.

Voilà, j’espère que c’est plus clair

(ma phrase m’a fait bondir quand je l’ai relue !!! )

Ah au fait, moi je suis la maman !!!

Mais le papa a les mêmes idées ( sur ce sujet ). J’ai bien fait de le prendre, hein ????

——————————————

Ecrit par : Nanne 18-05 à 16:19

Une idée comme ça…… tu pourrais peut etre contacter les écoles que tu aurais cyblées, et leur demander de t’envoyer leur projet pédagogique, comme ça tu pourrais déjà te faire une petite idée.

——————————————

Ecrit par : mayara 19-05 à 3:53

je te félicite isseo17 et moi aussi je cherche l’épanouissement de mes enfants, je ne cherche pas à en faire une élite mais s’il le deviennent tant mieux pour eux. ce qui m’intérésse c’est le role de l’école, sincérement je pense que l’école a un grand rôle et c’est pour ça que je pose ma question.
je ne veux pas que mais enfants aient des problémes de ce coté c’est important à mes yeux que toutes les chances soient de leur coté. je ne demande pas à mon fils d’être un génie mais je demande à l’école de bien faire son rôle
c’est peut etre le fait que J’apréhende cette phase car mon fils va bientot y aller à l’ecole. et c’est peut être moi qui a le plus peur

——————————————

Ecrit par : Opal 19-05 à 5:15

Salut Mayara,

Moi aussi je suis dans la même problématique que toi, j’avais posé pratiquement les mêmes questions sur le forum il y a quelques semaines. A la différence que je suis peut-être un peu moins stressé que toi là-dessus. Relax.

Tout d’abord les deux commissions scolaires de Montréal offrent plein de liens intéressants vers les écoles et leurs projets pédagogiques. En cherchant un peu il y a une mine d’infos intéressantes.

Mes critères (quand je dis “je” je simplifie le “nous” de ma femme et moi évidemment) sont de trouver une école primaire avec une prématernelle qui les prend à 4 ans de façon à ne pas séparer mes deux garçons (le second n’aura 4 ans qu’en fin décembre et là aussi ça va être une autre paire de manches de le faire accepter quelque part). Mais aussi les valeurs pronées par les écoles (verte Bruntland, non violence, épanouissement…) qui restent essentielles pour moi à leur âge et pour la construction de leur personnalité.

Je cherche plus leur épanouissement et leur bien-être que la performance purement scolaire. Bien évidemment je compte sur le surcroît de disponibilité que l’on devrait avoir en finissant plus tôt les journées de travail par exemple pour continuer à les suivre et parfaire leur culture générale. J’aimerais aussi qu’ils deviennent bilingues anglais, mais ça ils l’attraperont de toute façon.

La performance, si c’est que tu cherches, elle pourra venir plus tard, surtout qu’elle ne sera pas que scolaire mais aussi sociale et comportementale. Vise donc l’épanouissement et le bien-être de ton petit sans lui mettre de pression outre mesure. Il en deviendra plus facilement une élite, quoique, ne vaut-il pas mieux qu’il n’atteigne pas forcément les sommets du succès tout en étant heureux plutot que d’être un grand chirurgien ou un grand avocat malheureux dans la vie?

——————————————

Ecrit par : Dali31 19-05 à 6:02

Salam mayara
Tu n’auras aucun souci à te faire de ce côté là! Quel que soit le lieu de scolarité de ton enfant…. Il ya bien une part importante de l’ecole, de la classe et des contenus à donner et de la pédogogie mise en oeuvre….
L’extra-scolaire est à favoriser aussi pour l’epanouissement intellectuel et social de l’apprenant en vue de préparer à être sujet de son propre parcours…
Bonne chance

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada