Un Marocain dans la Belle Province 2
mercredi , 29 mai 2024
Accueil FAQ Un Marocain dans la Belle Province 2
FAQTranche de vie, l'intégration

Un Marocain dans la Belle Province 2

0
0
(0)

C’est partie pour une 2iéme année

Ecrit par: kabi 10-01 à 13:04

Et voilà c’est repartie pour un début d’une 2ième année d’immigration….

J’avoue qu’il me fallait du repos de beaucoup de choses,.. ce qui explique mon léger eclipsement de la scène du forum, mais je suis toujours vivant, m’aventurant de jour en jour dans ce gigantesque labyrinthe de la vie de tous les jours..

Alors tout d’abord bonne année à tous le monde, avec tous mes souhaits de bonheur, d’amour et succès dans tous ce que vous entreprendrez dans votre vie.

C’est suite à divers é-mails de beaucoups d’amis ( immigrants vivants ici ou futur immigrant attendant impatiemment le visa) que j’ai décidé de reprendre cette fameuse habitude de tapoter sur mon clavier mon quotidien, et mon récit d’aventure de mon immigration… je crois juste que je ne pourrais le faire chaque semaine mais peut être une fois par mois, bref cela dépends… Alors merci mille fois à vous tous (ceux qui m’ont écrit ou les autres).. et encore merci pour vos doux messages.

Bon ; quoi de neuf ?.. et que m’a apporté le début de cette 2ième année d’aventure à la belle province ? ..

TRAVAIL : Ouiiiiii kabi travaille, ou si vous voulez kabi «jobine» en ce moment… une réponse à une annonce de Couche_Tard (Magasin type supérette connue ici au Québec), un CV rétrécie au tiers , oui je dis bien au tiers utilisant la fameuse formule “copier, coller , modifier” , (copier et coller les exigences du poste, modifier selon votre propre style adéquatement avec ce que vous êtes et faites réellement) de sorte à faire savoir à l’employeur que ce poste est fait pour moi.. que je suis la personne qu’ils recherchent, bien sure il faut pas mentir, mais plutot amoindir ses connaissances surtout quand c’est une jobine, tout en y apportant les retouches nécessaire .. exemple au lieu de dire :”Chef administratif du département frais du supermarché MÉTRO”, on reformule : “Préposé au service clientèle du supermarché MÉTRO” car justement on demande un préposé au service clientèle.. puis une entrevue de 15 minute et hop! la même journée on me dit de repasser signer les documents ! et hop la même nuit on me demande si je peux commencer maintenant .. waw c’est comme ça au Québec???. Bon je crois juste qu’il y avait un besoin imminent de personnes pour ce poste.

Le comble c’est un travail de nuit… et oui je deviens un être nocturne, tout un changement à faire : dormir le jour, bouffer à des heures bizaroïdes, planifier sa vie un peu à l’envers… quand le matin à 7heure les gens sont à peine réveiller pour aller au boulot , moi je reprend le chemin à peine endormie .. mais bon on va pas se plaindre c’est un fragment de mon aventure d’immigration… un jour quand je serais vieux in cha Allah, je raconterais à mes petis-enfants les hauts et bas de ma vie de tous les jours pour réussir dans ce monde.. hé hé je leur raconterais les “nième semaine de kabi à Montréal”..

la fameuse nuit du réveillon quand les gens faisaient la fête moi j’étais en train de servir les clients…. mais bon,… on s’est fait la bise moi ma chef et un client qui est venu pendant les secondes du compte à rebours, .. pas de fête cette année mais quand même une jobine …

L’HIVER : ohhh c’est toujours Extramadurrrrrra.. pas mal de gens m’ont dit :”tu verras tu vas aimer juste la 1ère année, après tu en auras ras le bol” , ça c’est pas pour moi.. j’en raffole encore, c’est froid, glacial, gélant mais c’est toujours excitant de voir la beauté hivernale de la planète terre, et pour ça j’ai bien fait de venir au Québec.. c’est un truc au fond de moi .. chaque fois je me revois petit en France quand je fondais dans cet étendu de blanc qu’est la neige… j’envisage de me gâter pas les activités sportives hivernales, que je n’ai pas encore faite l’année dernière .. genre Ski, motoneige, raquette…. si quelqu’un à des idées sur les beaux endroits ??

LA FAMILLE : ohhh que oui elle me manque terriblement. Chaque fois que je ratte le coup de tél de ma mère et que j’entends sa majestueuse voix au tél, mon âme se submerge d’une peur tendre.. et je raccroche car j’ai peur de fondre en larme quand je l’entends .. ça fait mal croyez moi.. ça fait 2 fois qu’ils se sont regroupés au complet courant de l’année, et bien sure moi je brillais avec mon absence c’est pour ça que mon coeur se fond quand j’y pense.. mais j’y peut rien ainsi est ma vie.. Bon j’arrête là je ne veux pas étouffer avec ces sentiments.

Les ACTIVITÉS CULTURELLES : Que du bien,.. que du bien .. la dernière fois j’ai été invité par les intervenants des fameux Café-Rencontres auxquelles je participe, du coup je me fais invités par une famille d’ici, et je deviens un membre actif, prochainement on va établir le programmes des sujets à discuter .. si il y a des gens intéressé qu’ils me le disent, je le leur enverrais volontiers le programme,.. et croyez moi c’est une richesse de culture que je découvre avec ces gens là.

Les FILLES : Euuuhhhhh non pas encore trouvé ma Juliette; j’avais en tous cas fléchie à la beauté et gentillesse de cette libanaise caissière dans ce supermarché.. une demoiselle charmante (vous connaissez la beauté des Libanaises) apparemment gentille, et ses gestes, son regard, sa façon de parler (j’aime son beau accent Libanais) font de sorte à faire savoir que c’est une demoiselle correcte .. on causait de temps en temps, du travail, du climat, des périodes de fêtes.. bien sure quand elle est là je ne passe mes achats que par sa caisse hé hé.. je me disais que immigrante comme moi y a pas mal de chose commun à partager, puis on parle Arabe tous les deux, mais malchanceux comme je suis, quand je l’ai invité à un café on lui faisant savoir que j’ai des choses à lui dire elle s’est excusée.. elle est engagé avec quelqu’un .. Donc pas de bien aimé à court terme pour Kabi…

Les ÉTUDES : on reporte encore une fois, ça sera début Février, j’ai vraiment hâte à commencer, pour revivre ces émotions de la vie estudiantine.. ça va être une longue et stressante année, car une année intensive nécessite beaucoup d’effort, mais je suis prêt .. y a juste le fait que ça va encore une fois retardé ma visite et retour au pays pour voir la famille… Ahhh que c’est hallucinant…

Je m’arrête là les amis .. désolé si je parle trop mais mon cœur me donne cet envie de partager avec vous les aspects de la vie d’un simple immigrant qui essaie de vous faire montrer ce que cet aventure peut vous réserver… n’oubliez pas ceci : le bonheur est toujours là, présent, il se cache pas, c’est à vous de découvrir ou il est, et cela dépend de la manière avec laquelle vous regardez, ou même ce que vous vous voulez regardez..

——————————

Ecrit par: kabi 6-07 à 22:34

Aventurier comme je suis, je n’ai pas raté l’occasion pour me rendre à un endroit spéciale de la belle province : l’Abitibi.

Comme je l’avais dit dans une de mes chroniques : « le Québec c’est beaucoup plus d’autres régions, différentes les unes des autres avec leurs propres cachet de vie de chaque jour,…et à mon avis (et ce la n’est qu’un avis) pour connaître la vrai vie des Québécois, pour connaître les familles Québécoises il n’y a pas mieux que de les côtoyer là ou elles sont trop réunies : dans les régions .. car j’estime que Montréal est très stressante et il serais rare de faire connaissance avec de vrais familles Québécoises »

Alors j’ai décidé d’aller visiter la ville de Rouyn-noranda, en Abitibi (Nord ouest du Québec) chez une vraie famille Québécoise amie .

On y va ? Okay donner moi votre main et laissez vous aller.

On commence par la fameuse station Centrale Berri-Uqam à Montréal. Un ticket à 131,13$ tarif étudiant (c’est beau d’être étudiant.. le tarif normale je crois est de 154$), durée du trajet (tenez vous bien) 9 heures : départ de 23h arrivée à 08h.. Distance à peu près 606 Km.

Tout en attendant l’autocar, et pour tuer le temps d’attente derrière cette longue file d’attente (nous sommes la veille du 1er juillet journée nationale du canada), profitons en pour jaser avec cette demoiselle devant nous . On demande l’heure, puis le trajet ensuite on enchaîne sur sa destination (c’était senneterre) … je connaissais car c’est la ou habite une de mes premières amies Québécoises avec qui je chattais pendant 4 ans .. une petite conversation s’enchaîne .. elle travaille en garderie et du coup on a parler sur le sujet de la grève des garderies et CPE et tout ce qui s’en suit … et voila que l’autocar s’ammene … hummmm on oublie le temps quand on jase avec de ravissantes Québécoises.

Dans l’autocar j’ai pris place, comme tout le monde .. le siège d’à coté était vide.. mais j’ai du céder ma place à un jeune couple américain et j’ai pris place près d’un jeune gars (22 ans)… il a vu que je tenais un sachet de Tim Horton et il a dit d’une façon ironique : « ohhh non encore le Tim Horton!!! ».. il s’avère que c’est un gérant de Tim Horton icite à Montréal.. on a pas mal rit … on allait justement à la même ville . Lui il est natif de celle-ci … on a pas mal parler tout le long du trajet .. moi de ma nouvelle vie d’immigrant au Québec et lui de ses débuts au Tim de Rouyn et sa vie à Montréal..

Après quelques arrêts, on arrive au Mont-laurier , pour une demi heure , et ensuite un long trajet jusqu’à Val d’or (6h du mat) à travers la fameuse route 117 .
Il est vrai que pour contempler la vue ça sera idéal de voyager de jour, mais je n’avais pas l’intention de perdre une journée en trajet , surtout que je n’ai que 3 jours de repos.

Chose promise. On arrive à destination vers 8h du matin précise ( encore une satisfaction concernant le respect de l’horaire des autocars icite au Québec).

On se quitte après avoir bu le café matinale au Tim Horton du centre ville de Rouyn, et il parait qu’on va se revoir pour l’autocar du retour ( le dimanche soir).

J’appelle mes amis, et ils s’avèrent qu’ils habitent juste à 2 pas de la ou je suis. On se salue, on marche jusqu’à l’appart , et que vois je .. wawww… une superbe vue du lac Esisco .. en face de chez eux .. oh mon Dieu un si beau paysage avec une petite fontaine tout à fait en face… Une vue si belle que si j’habitait la je prendrais mon café matinale devant la porte pour contempler cette beauté.

Après s’être installé, avoir pas mal bavarder je me suis reposer.. l’après midi une petite tournée dans la ville question de voir ce à quoi elle a l’air :

Comme la plupart des villes Québécoises je dirais une belle ville paisible, calme, pleines de parcs donc de verdure, un très beau lac (ESISKO), un centre d’achat (je crois que c’est le seul), et bien sure les incontournables grandes surfaces LOBLAWS, CANADIAN TIRE, METRO… les fameux MC Donald’s et TIM HORTON, ainsi que les fameuses Caisse Desjardins (y en a 2), CIBC, etc etc … bref ce n’est pas une petite ville .. d’ailleurs comme je l’avais dis, la notion de petite ville icite ça n’existe pas …

Mes amis m’ont dit qu’il y a environs 45000 habitants, et croyez moi on respire bien l’air, car en 3 jours je n’ai pas vu plus de 2 voitures faire la queue devant un feu rouge, et les trottoirs pas trop achalander par les gens même en centre ville. J’ai pu apercevoir un cordonnier Marocain.. car sur les vitres y avait des babouches, blaghi, cherbil, sandale Marocaines, et aussi un resto Tunisien… donc la présence Maghrébine y est..

Juste un petit aperçu sur les loyers : un 4 et demi varie de 450 $ à 480$, 3 et demi de 340$ à 420$.. les 2 et demi y en a à 310$…

Le soir du 1er juillet on a installé un très grand chapiteau au bord du lac ESISCO pour la fête … y avait beaucoup de monde, donc pour ce qui se disent que les gens dans les autres villes ne sortent pas souvent je dirais qu’ils préfèrent un événement bien garnis pour se manifester, donc la foule y en quand on veut…
Il Y avait un groupe musicale; si ma mémoire est bonne c’était Andrée Waters… quoique le spectacle a été un peu décevant (musique trop forte, pluies en rafale,…) mais bon on cherche le fun quoiqu’il arrive…
A la fin les traditionnels feux d’artifices illuminaient le ciel qui s’est légèrement éclairci .

Le lendemain une bonne balade au jardin botanique « Fleur de l’eau » en valait la peine.. c’est une sorte de mini foret en plein ville, un endroit ou on peut voir pas mal d’étalage de fleurs et de plantes, une longue allée faite en bois comme la forme d’un pont en bois… un lac en plein milieu du jardin, avec une fontaine… des canards au bords de l’eau ajoutent une touche spéciale à ce jardin… à la fin nous sommes tombée sur une famille qui célébrait un mariage et qui sont venu profiter de la beauté de ce parc .. hummm…. J’adore ce genre d’événement dommage que je n’ai jamais été invité à un mariage Quebecois.
Le soir, c’était un moment de détente familiale. Je vous le dit honnêtement c’est la première fois que je ressens la generosite des familles de mon pays chez ces gens la : un père serviable et sympatique, une maman très gentille prenant la vie le plus simple du monde, leur 2 garçons et leur fille (avec sa fille) vivant une vie simple, normale, comme si on vivra des milliers d’années sans interruption, donc le plus simple du monde .. acceptant le lendemain avec ses hauts et bas .. Ohhh croyez moi cher ami mais l’impression que j’avais c’est que on ne se stresse jamais icite dans cette famille et dans cette ville.. c’est pour ça que j’ai l’impression qu’on pourra y vivre des milliers d’années sans interruption le plus calmement du monde… je ne sais même pas comment exprimer ce sentiment mais c’est déjà peu près ça..
C’est la première fois de ma vie d’immigrant qu’une famille m’a considéré comme un vrai membre de leur famille. Donc je le reconfirme comme je l’ai dis plus haut « pour connaître la vrai vie des Québécois, pour connaître les familles Québécoises il n’y a pas mieux que de les côtoyer là ou elles sont trop réunies : dans les régions »

On continue notre aventure ? okay … c’est samedi soir et on fait la fête .. une belle soirée en discothèque (oui y en a Rouyn) .. de la musique , un petit groupe (guitariste et chanteuse) reprenant de vieux succès connus.. et … la même remarque que dans les autres discothèques : y a plus de filles que de gars .. à l’entrée on vous demande si vous voulez un bracelet de célibataire : bleu pour les gars , rose pour les filles … vous avez devinez pourquoi

Le dimanche je n’ai pas manqué d’aller me baigner dans la plage aménagée de KIWANIS .. une bonne partie d’un grand lac aménagé pour ressembler a un petit bout de plage qui fait le bonheur de tous les habitants de la ville qui se tappaient une 30 de km pour en trouver une plus loin. Elle était fermé pendant des années car on disait que la qualité de l’eau été à désirer, mais maintenant qu’elle a été bel et bien analyser plus aucun soucis.. tout peut se réaliser au Québec, il suffit d’une bonne dose de volonté.

Le soir c’était le moment de départ, quel fut grande mon émotion pour les « au revoirs » , ça me rappelais un peu mon départ du Maroc pour venir icite, mais ainsi va la vie comme y a des arrivées y aura des départs.
Je revois le gars de Tim Horton, on se raconte notre conge comment ça c’est passe .. et on prend le chemin du retour.

La vie continue et au fil du temps je pense sincèrement qu’il existe toujours une vie bien au delà de Montréal .

J’ai cité selon mon propre point de vue mon séjour à Rouyn, je n’ai analysé ni la situation du marché du travail ni les offres d’emplois,
donc ceci n’est qu’un coup d’œil …
d’un immigrant en tant que touriste…
sur une des régions du Québec…
que j’ai tenu à vous faire partager de bon cœur….
Comme je le fais d’habitude…

—————————–

Ecrit par: kabi 17-07 à 20:07

Le destin fait bien les choses dit on, et nous faisons le reste des choses, ainsi, selon ce qu’on fait, nous traçons –chacun- nos destinées.

Voici l’histoire de Salah et Abderrahim, 2 de mes amis que le destin a mis sur mon chemin et avec lesquels, un fil relationnel c’est rembobiner jusqu’à créer une fraternité parfaite.

Salah était un ex-collègue de travail, dans une de ces nombrables agences bancaires aux pays , pas celle ou je travaillais mais une autre, en plus nous étions de la même promotion et embauchés en même temps.

Abderrahim était ce collègue quand je travaillais comme caissier a couche tard et lui comme proposer (transposer les articles et remplir les étagères).

Nous sommes tous du même pays, nous avons tous le même niveau d’études (et pratiquement le même diplôme), nous avons le même statut : résidant permanent,… nous avons le même rêve à réaliser : recommencer une nouvelle vie dans un nouveau pays. Mais chacun a son propre destin et sa propre histoire à raconter, chacun a sa propre attitude face aux événements et tournures de la vie et de ce fait chacun se dirige à sa propre destinée.

l’autre jour, Abderrahim a été appelle par son chef la gérante de ce couche-tard, le message était qu’elle déposera bientôt sa démission pour faire sa carrière ailleurs, et que d’après ses propres observations et constats , Abderrahim fera bonne affaire en tant que adjoint du prochain nouveau gérant … il n’en croyait pas ses oreilles car elle a laissé des collègues un peu ancien que lui et qui tenaient la caisse et ont un contact direct avec les clients et la vente par rapport à lui, mais le coup d’œil du chef a une autre vision des choses. Peut être qu’il était bon en gestion de stock du fait qu’il y mettait la main du matin au soir, peut être aussi que ces nombreuses suggestions sur les commandes en cours et comment rentabiliser l’emplacement et la rotation des articles a fait de sorte de le démarquer par rapport aux autres, ces autres qu’ils ont parmi leurs atouts (en plus du bon sens du service) le fait d’être Quebecois et comprenant mieux la clientèle et ses besoins que lui …. Peut être aussi que le fait d’avoir un bon savoir-faire et savoir-être dans les différents situations courant ces 7 mois de travail assidues lui ont permis de se hisser aux yeux de son chef.
En tous cas l’occasion lui sourit, et après tant de mois d’attente et d’hésitation entre poursuivre une DESS en université ou gravir l’échelon au travail aussi haut et dure soit il … l’essentiel, la patience est une graine qu’il a pu faire nourrir en lui et qui lui a toujours permis de creuser son chemin et réaliser ses rêves petits a petits.

Salah, quant à lui, a effectué une visite de prospection le mois de juillet de l’année dernière et a débarqué en mois de février de cette année.
Après s’être installe dans un 4 et demi (car il avait l’intention de se marier avec une compatriote immigrante ici) et après avoir tenter a étudier pour l’obtention d’un certificat en université et après avoir bouger dans tous les sens a la recherche du travail tant convoité .. il a commencé à sentir la désillusion que tout immigrant ressent les premiers mois .

A l’université il a arrêté après 3 semaines car il a estimé que ce qu’il reçoit comme leçons il l’avait reçu dans son pays et même mieux que ça. Pour le travail, il cherchait dans son domaine et n’avait pas envie de faire autre chose, surtout qu’il a constaté que les sociétés Québécoises n’appellent jamais pour un messagee administratif mais par contre tout les restaurants et les fast-foods n’ont pas hésité à le relancer quotidiennement …. La goutte qui a permis a débordée du vase c’est lorsque le courant ne passait pas avec sa bien aimée…. Du coup il se retrouvait seul dans un grand 4 et demi, sans travail… et comme vous le savez l’argent ne pousse pas dans les arbres…

Il est vrai qu’il est une personne habitué aux sorties en plein air, à passer des week-end dans la fabuleuses ville de Marrakech, à travailler dans un environnement propice et un cadre agréable (cravate costume , bureau, voiture…) surtout qu’il a dévoué sa vie à apprendre et à s’instruire et à rendre service aux gens … Il est vrai aussi qu’il continuait à penser à son pays, à la chaleur humaine avec laquelle son pays est connu, chose qu’il n’a pas trouvé ici.. aux discussions conviviales qu’il faisait avec ses amis, alors qu’ici il est un inconnu qui doit s’apprivoiser la culture des autres .. Donc pour lui ce nouveau monde n’est pas fait pour lui, il a ressenti que sa vie n’est pas ici au Québec, vivre à la nord-Américaine n’est pas pour lui (même si tous ses frères ont déjà une vie aux États-unis).

Il a demande une réintégration a sa banque, et en même temps il a contacter d’autres boites juste au cas ou.

A vrai dire j’ai essaye de le convaincre que 5 mois ce n’est pas une durée suffisante pour se décider,… que il faut plus que ça pour adopter un bilan … que tant qu’on pense a refaire une nouvelle vie, il faut rechanger du tout, de fond en comble dans sa vie et dans son État d’âme… que puisque il a décide de changer de pays et de vie il faut l’accepter avec les hauts et les bas que la vie nous préserve…
J’ai aussi beau essayé de lui faire savoir que même si il ne s’est pas sentit satisfait de sa vie ici a Montréal, il fallait juste changer de ville peut être , sinon de province, .. si la malchance persiste aller en France, ou aux États-unis, essayer autres choses mais un retour au pays n’est pas forcement la solution optimale…

Mais en vain, car comme il le dit si bien .. : « Très cher kabi ! C’est cas par cas.. Moi le Québec c’est pas pour moi, par contre toi ça te colle tellement bien, alors… toi tu vas y vivre fonder ta famille mais moi je rentre la ou je me sentirais mieux pour vivre la vie que j’ai tant souhaité »

Ce dont j’en suis rassuré c’est qu’il gardera que les beaux souvenirs d’ici, car les mauvais tours qu’il a du vivre, ne sont pas d’une grande utilité pour d’autres car .. c’est cas par cas.

J’ai apprécié son message sur ma boite vocale quand il était a l’aéroport … un message qui fait chaud au cœur et qui a fait renforcé notre fraternité même si on est séparé par tout un océan.

Abderrahim a eu sa chance après une longue année de galère et de déception…
Salah est retourné chez lui, pour continuer sa vie de tous les jours…
Et moi, entre les deux, je garde ses beaux souvenirs…..
et je contemple avec des yeux différents….
ce que la vie peut nous réserver…
et ce que le destin peut nous cacher..
En tant qu’immigrant.

—————————–

Ecrit par: kabi 26-08 à 23:10

Élu bénévole de l’année 2005 .., Je confirme mon intégration

C’était inattendu, imprévisible, je ne le croyais pas, un truc qui ne nous arrive pas tous les jours .. mais c’est arrivé.

Après la fête des enfants du week-end dernier nous étions invités à un gala de reconnaissance des bénévolats , un sorte de remerciement pour le dévouement des bénévoles à la réussite de l’événement.

Ça se passait au complexe Pierre Charbonneau, adjacent au stade Olympique sur la rue VIAU. Il y avait quelques centaines de personnes organisateurs , bénévoles, et préparateurs …y avait de la musique, des cadeaux offerts, de la danse, des boissons, … l’ambiance était du genre des 5 à 7 mais avec pas mal de monde .

De temps en temps on arrêtait la musique pour annoncer le nom du bénévole ou organisateur qui a contribuer à tel ou tel service : enfants perdus et retrouvés (y en avait presque 90 enfants perdus), logistique, coordinateur, chef d’équipe etc etc …

Le long de la fête je me suis entouré de 4 personnes très sympathiques , un vieux qui reste tout le temps jeunes avec ses gags et ses belles paroles ayant vécu 14 ans au Liban et donc ses récits sont tels les fables de la fontaine; une ravissante dame avec qui j’ai fait le bénévolat l’année dernière dans le même événement, et 2 autres gentilles demoiselles Françaises, nouvellement débarquée à la belle province et qui apprécient leur premier jours d’immigration et leur premier bénévolat….. on a pas mal jaser, rigoler, échanger des idées sur différents trucs de la vie de tous les jours …

Puis à un moment donnée les organisateur allaient annoncer l’homme et la femme élus « bénévole de l’année » pour leur engagement et dévouement toute l’année pour se rendre utile et servir les gens dans différents événements. On se disait que sûrement c’est une personne remarquable, et peut être même une ancienne personne qui depuis pas mal d’année contribue volontairement aux événements.

La fille c’est une chinoise (on le savait par son nom) mais elle était absente. Puis à l’annonce du nom du gars je restais bouche bée, surpris, et ébloui, j’ai même pensé pendant une fraction de seconde que le nom de cette personne m’est familier… Mais mon dieu C’est moi .. Ohhh mon dieu oui c’est moi .. c’est moi qu’on appelle … je ne sais pas comment ni pourquoi mais être Le bénévole de l’année d’un seul coup .. je n’arrive pas à le croire … sont il trompés ? peut être ? ou es ce un nom proche du mien ??? bon j’avoue que j’aime aider les gens, leur porter de l’aide, les guider, les conseiller (d’ailleurs durant toute ma carrière je faisait du service commerciale : agent commerciale, conseiller clientèle etc )… je le fait de mon cœur, et je le fait bien… c’est pourquoi je n’arrivais pas à croire qu’il m’ont choisi moi.

J’ai été appelle sur la scène pour la remise de mon diplôme, et de quelques surprenant cadeaux, prise de photo avec le porte parole de « la fête des enfants » , j’avais même le cœur ému que j’ai demandé de prendre la parole . Et j’ai pris la parole; j’ai juste soulever le fait que malgré le fait que ressens cette solitude du au fait de vivre loin de mes parents, de mes frères, et sœurs, et malgré le fait de vivre sans femme sans enfants, j’ai pu découvrir que grâce à ma force d’esprit, mon engagement dans la vie de tous les jours et comme ici grâce aux bénévolats, je découvre que les enfants de la fête des enfants sont aussi mes enfants, que je vois dans les bénévoles des frères et sœurs et que je vois dans les organisateurs des parents …
Surtout ne me dites comment j’ai pensée à ça,…
croyez moi c’est sortit comme ça…
c’était mon cœur qui parlait…
et quand le cœur parle..
il dit vrai.

« Il y a des mots si joli qu’on les voudrait avec des joues pour les embrasser »
Jules RENARD. Journal (1887-1910)

NB: dites vous bien que le benevolat .. ca rapporte .. ca s’ajoute dans vos Cv,.. ca permet de creer des contacts et des liens … bref c’est un plus imortants a la vie de l’immigrant voulant bel et bien s’integrer..

—————————-

Que de sentiments en cette 2e année d’immigration

Écrit par Kabi le 04-10

Non non .. ce n’est ni la monotonie de tous les jours ni les études qui m’ont fait légèrement disparaître du forum… d’ailleurs je suis là tous les 2 ou 3 jours et c’est vrai que mes réponses commencent à se faire rares mais .. que voulez vous notre État d’âmes est comme les vagues de l’océan : selon le climat… selon leur attitude… haute ou basse .. positive ou négative…

Je continue ma vie d’immigrant dans la belle province (et ce depuis le mois de Novembre 2003), je continue mes études, je continue mes activités sociaux-culturelles … bref : je continue à découvrir chaque jour quelque chose qui me fait grandir et m’apporte cet délectation de déguster tous ce qui est nouveau dans la vie de tous les jours.

Les nouveautés?
Okay bah y a pas mal de choses, mais pour la première fois depuis ma toute première chronique il y a 2 ans ( première semaine de kabi à Montréal ) je ne pourrais divulguer un peu plus que le nécessaire .. car c’est de ma vie intime et privée qu’il s’agit .

Coté études je crois que je ne me sens plus motivé… non, non pas que c’est difficile ou inintéressant mais quand vous récoltez que de très très bons résultats vous pensez qu’il fallait gravir un échelon un peu plus haut que celui que vous menez dans ce genre d’études …. Pitié ne pensez pas que je suis entrain de me vanter, wallah …!!! C’est juste que comme d’habitude je ne fais pas que réviser et me préparer aux examens mais je me surdépasse. je ne sais pas,…. ça été toujours comme ça lors de mon long parcours dans les études.. je croyais que j’avais un peu perdu de mon énergie mais non c’est toujours la forme.

Coté activités, j’ai repris les fabuleuses séances des café-rencontres. Ça a repris au vieux ports le dimanche dernier dans la pavillon jacques cartier, lors d’une exposition de livres sur Montréal donc c’était une occasion de célébrer une des journées de « Montréal capital mondiale du livre » et aussi une occasion de revoir tous les membres de la gang avec comme invité d’honneur l’écrivain Danny Laferriere.

J’ai aussi saisie l’occasion d’assister à la conférence débat de son altesse royale Moulay Hicham à l’UQAM, une première pour moi pour savoir les opinion d’une grande personnalité sur le monde Arabe et sa politique dans ce troisième millénaire… j’ai été beaucoup ému lorsque il a répondu à une demoiselle marocaine pour lui faire savoir qu’il est touché par l’hospitalité de ces compatriotes icite au Québec et que malgré son statut un peu différent et délicat (les compatriotes Marocains savent de quoi je parle) . J’ai pendant une fraction de seconde ressentie la même chose, ce sentiment étrange que malgré les distances lointaines on arrive à se sentir chez soit.. et que certains signes nous font oublié la solitude, le vide, et ce lourd silence pesant …

C’est le mois d’octobre qui s’amène avec ses changements de couleurs d’arbre, son été indien , son fabuleux mois de Ramadan, .. qui s’amène aussi avec des souvenirs palpitants : mon anniversaire, celui de ma réussite lors de mon d’entrevue, celui ou j’ai passé le dernier ramadan avec ma famille avant de débarquer au nouveau monde…. Bref tout un ensemble de sentiments qui se mêlent les uns aux autres et se regroupent au fond de moi et font frémir mon cœur …

Une toute dernière chose, mon cœur battra encore plus fort lors les mois à venir … oui ce qui devrait arrivé arriva, il en était temps…, il y a de l’amour dans l’air , et l’heureuse élue est une adorable Québécoise.. même si nous avons en face de nous un obstacle grand comme une montagne nous feront de notre mieux pour le franchir … je ne dirais pas plus car même en cherchant au fond de mon âme je ne trouve les mots .. je crois que je ferais mieux de faire comme certains anciens du forum … quitter pour un certains temps… ou peut être arrêter d’écrire quand mon cœur tremble fort …

Je ne sais plus quoi dire, mais juste que je vous adore tous … je vais essayer de vous re-écrire pour décrire mes sentiments lors de mon 2eme anniversaire d’immigration (30 Novembre prochain), et vous apportez de mes nouvelles .

Je vous aime tous .

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Mes impressions après 23 ans au Québec

0 (0) Depuis 23 ans que je suis au Québec, j’ai vu...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com