Trouver un bon garagiste ou concessionnaire - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Achat voiture, assurances... > Trouver un bon garagiste ou concessionnaire

Trouver un bon garagiste ou concessionnaire

Entretien, réparations, ajustements: si vous voulez qu’elle dure, votre auto ne pourra échapper à des visites régulières chez un spécialiste.
Encore vous faudra-t-il trouver le garage ou le concessionnaire de vos rêves…
Dans la vie d’un automobiliste, laisser régulièrement sa voiture au garage pour des réparations est un passage obligé, surtout s’il veut la conserver longtemps. Mais les histoires de clients insatisfaits (tarifs élevés, réparations sommaires ou non désirées) sont légion.
Cela dit, ne vous découragez pas: une bonne connaissance de vos droits et quelques vérifications vous permettront de trouver un professionnel de confiance.

Concessionnaire ou atelier indépendant?
Que votre auto soit d’occasion ou neuve, que vous l’ayez achetée ou que vous la louiez, vous avez le choix du lieu et du professionnel qui s’en occupera.
Souvent plus cher, le concessionnaire est toutefois un spécialiste de la marque de votre véhicule. Non seulement devrait-il disposer de toutes les pièces et de l’équipement nécessaires à l’entretien de votre auto, mais il est également le plus au fait des rappels la concernant.
Si votre voiture est couverte par une garantie du fabricant, vous avez tout intérêt à aller chez le concessionnaire lorsqu’une réparation s’impose. Il s’agit de la seule solution possible pour que celle-ci soit effectuée sans frais pendant la durée de la garantie. Tant que la garantie reste valide, vous devez toujours donner la chance au concessionnaire et au constructeur de régler un pépin avant d’explorer une autre avenue.
Autrement dit, si vous faites corriger un problème par un atelier indépendant, vous ne pourrez pas vous faire rembourser la facture, à moins de prouver à un tribunal que le constructeur et son mandataire n’ont pas réussi à réparer la voiture adéquatement et que vous les aviez mis en demeure sans succès avant de faire faire la réparation ailleurs.
Lorsque la garantie est expirée, les frais de toute réparation vous incombent de toute manière. Vous pouvez alors faire appel à un garagiste de confiance pour remettre votre auto en état. Les garagistes sont plus polyvalents et généralement moins chers que les concessionnaires. Ils constituent une solution de rechange intéressante pour les réparations et les mises au point.
Au chapitre de l’entretien régulier, sachez que vous n’avez pas besoin d’attendre la fin de la garantie pour confier votre véhicule à un atelier indépendant. Tant que vous respectez toutes les étapes du calendrier d’entretien fourni par le constructeur dans le manuel du propriétaire, ce dernier ne peut pas vous menacer d’annuler la garantie parce que vous ne faites pas affaire avec un de ses concessionnaires.
Si vous appréciez le service personnalisé et le tarif horaire raisonnable de votre mécano de confiance, n’hésitez donc pas à lui confier la prochaine vidange d’huile de votre véhicule. Assurez-vous seulement qu’il l’exécute selon les prescriptions du constructeur, et demandez-lui une facture détaillée qui vous servira de preuve en cas de litige.

Trouver un garage
Le plus simple reste d’utiliser son réseau de connais­sances pour dénicher un garage fiable. Sinon, vous pouvez faire appel à des organismes spécialisés, comme l’Association pour la protection des automobilistes et CAA-Québec, qui diffusent une liste de garages recommandés tout en offrant certaines garanties supplémentaires, voire de la médiation en cas de litige.
Enfin, vous pouvez aussi consulter le profil du commerçant sur le site Web de l’Office de la protection du consommateur, histoire de savoir où vous mettez les roues.

Évaluer un garage
Un premier coup d’½il à l’intérieur de l’atelier est une bonne source d’information. Le garage est-il propre? Son stationnement héberge-t-il des véhicules qui ressemblent au vôtre? Les baies de réparation sont-elles constamment occupées (signe d’un roulement de clientèle rassurant)?
Ensuite, vous devez absolument poser des questions au responsable. Au Québec, l’emploi de l’appellation de mécanicien n’est pas réglementé et toute personne peut donc s’improviser mécano. Mais la mécanique automobile évolue très rapidement et nécessite un vrai savoir-faire.
Demandez donc au responsable du garage les qualifications des mécaniciens qui y travaillent et s’ils maintiennent leur formation à jour.
Enfin, n’hésitez pas à interroger votre garagiste sur le type de véhicule qu’il répare habituellement et à lui demander si la marque de votre auto lui est familière.
L’équipement est un autre élément essentiel à vérifier. En effet, les autos contemporaines sont toutes truffées d’électronique. Le garagiste doit donc être équipé d’un dispositif de diagnostic afin de se connecter à l’ordinateur de bord de votre auto et de repérer correctement la cause d’un bris ou de l’illumination d’un témoin d’anomalie sur le tableau de bord.
Non seulement il doit avoir cet outil, mais ce dernier doit être à jour. Enfin, un bon garagiste doit être capable de vous expliquer clairement son diagnostic et les réparations à effectuer ou, mieux encore, de vous montrer le bris directement sur la voiture. Si c’est du chinois, c’est mauvais signe.
Renseignez-vous aussi sur les autres services offerts par le garagiste. Pouvez-vous disposer d’un véhicule de remplacement le temps de la réparation? Où dormira la voiture: dans la rue à l’arrière du garage ou dans un stationnement privé?

Avant de confier votre auto à quelqu’un
Obtenez toujours une évaluation écrite avant le début des travaux. C’est obligatoire pour toute réparation excédant 100 $, sauf pour les réparations sans frais couvertes par une garantie.
Le devis devrait contenir le plus de détails possible au sujet de votre auto, du diagnostic et des travaux à réaliser ainsi que les tarifs exigés.
Il doit aussi préciser si la pièce à poser est neuve, usagée ou remise à neuf. L’évaluation peut être payante à la condition que le garagiste vous avise auparavant de son prix. Par contre, le garagiste ne peut pas exiger de frais supplémentaires ni engager d’autres réparations sans votre accord.
Légalement, le prix indiqué sur l’évaluation est le prix maximum que peut exiger le garagiste pour son intervention. Si vous lui confiez votre auto, expliquez clairement au garagiste les problèmes que vous avez eus.
Et faites preuve d’un peu de patience: c’est aussi le prix d’un bon diagnostic. Si vous êtes d’un naturel méfiant, notez le nombre de kilomètres au compteur avant de laisser votre véhicule au garage.

Après les réparations
Une fois le travail terminé, demandez qu’on vous montre les pièces retirées lors des réparations. C’est d’ailleurs obligatoire, sauf si les pièces sont couvertes par un contrat de garantie qui exige leur remise au fabricant.
Demandez également une facture détaillée. Celle-ci doit contenir entre autres le nombre d’heures de travail facturées, le tarif horaire et le coût total de la main-d’½uvre, la description des pièces installées, la date de livraison du véhicule et les caractéristiques de la garantie. Surtout, conservez ces factures jusqu’à ce que vous vous sépariez de votre auto.
Et si vous êtes satisfait de l’intervention du garagiste, faites de nouveau affaire avec lui! Un bon garagiste, comme un médecin, conservera un dossier sur votre auto afin d’être capable d’assurer un bon suivi.

Garanties
Par défaut, vous avez toujours droit à une garantie de trois mois ou de 5 000 km, pièces et main-d’½uvre, ainsi qu’à la garantie de durabilité raisonnable des pièces (garantie légale). Ces garanties entrent en vigueur à la livraison de l’automobile après la réparation.
Certains garagistes offrent des garanties particulières, telle qu’une garantie des réparations pour un an ou 20 000 km, ­pièces et main-d’½uvre.

Litiges
Si vous vous apercevez que les réparations ont été mal faites ou qu’elles n’ont pas réglé le problème, le réparateur doit apporter les correctifs nécessaires gratuitement. En effet, à partir du moment où il signe l’évaluation, il a une obligation de résultat.
Il ne peut donc pas vous facturer une réparation incomplète. Le mécanicien est également tenu de réparer les dommages s’il a abîmé des pièces du véhicule.
Si vous estimez que le réparateur n’a pas respecté ses obligations, vous pouvez porter plainte à l’Office de la protection du consommateur. Si vous n’arrivez pas à vous entendre avec lui, vous devrez le poursuivre à la Cour des petites créances (à condition que le montant de votre réclamation n’excède pas 7 000 $).

Transparence
En moyenne, le taux horaire des garagistes indépendants est d’environ 70 $, tandis que celui des concessionnaires est généralement plus élevé, soit de 85 $ à 100 $.
Pour le connaître, vous pouvez toujours jeter un coup d’½il dans l’établissement: les garagistes doivent afficher vos droits (le tarif horaire, la garantie,?etc.) en plus de les indiquer sur l’évaluation écrite et sur la facture détaillée.

Le saviez-vous?
Si vous faites réparer votre auto par un ami, vous êtes protégé. La Loi sur la protection du consommateur s’applique à ce type de réparations si elles excèdent 50 $, à l’exception de la pose d’une batterie ou de pneus.

##protegezvous##

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada