Scolarisation enfants francais dans le ROC - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Scolarisation enfants francais dans le ROC

Scolarisation enfants francais dans le ROC

De zygolux

Bonjour,

Il y a de fortes chances que notre immigration se termine (enfin commence) dans le ROC. Et la grande question concerne la scolarisation de nos enfants de 6 et 2 ans.

Nous parlons français à la maison et notre fils de 6 ans parle aussi luxembourgeois (qu’il a appris à l’école dans notre pays de résidence actuelle). On suppose qu’il n’aura aucun souci à apprendre l’anglais basique. Néanmoins on se demande s’il est préférable de le scolariser en français, en anglais ou en anglais avec immersion français.
En le scolarisant en français, ma plus grande crainte est que son niveau d’anglais ne soit jamais excellent et qu’il ne soit jamais bilingue, c’est à dire avoir autant d’aisance dans une ou l’autre de ces langues.

Tout avis est le bienvenu !! 😉
Je suis notamment intéressé par les expériences de familles francophones ayant immigré dans le ROC.

Merci.

———

De dentan

Salut, comment c’est la procédure de l’Entrée Epress?

 

Ton enfant va apprendre automatiquement l’anglais avec ses amis à l’école et à la maison. Tandis que le français sera plus difficile à conserver et maîtriser si il étudie en anglais!

———

De zygolux

C’est bien ce que je me disais. Qu’il serait sans doute très difficile de faire survivre notre français.

Pour l’entrée express. Aucune idée. Je suis passé par un CSQ.

———

De dentan

Pour l’anglais, je te parle par expérience personnelle! Je trouve (mais c’est une opinion personnelle) que l’anglais est plus facile à apprendre que le français! Donc tes enfants dans un milieu anglais vont automatiquement l’apprendre!

 

XXXXXXXXXXXXX

 

Provocation inutile

———

De zygolux

Effectivement, j’ai par deux fois, en janvier 2013 (DCSQ) et septembre 2014 (fédéral) signé une intention de résider au QC. Et alors ? C’était ma ferme intention à ces époques.

Je n’ai nulle envie de rentrer dans les détails, mais suis tout à fait à l’aise avec ça. Simplement, les choses changent !! Surtout en ce qui concerne le travail, quand on est dans une société ayant des sites dans le monde entier et notamment au Canada.

Aussi, je ne connais pas la signification du mot “intention” en québécois, mais en français c’est très différent du mot “engagement”.

 

Je te remercie pour tes commentaires en rapport direct avec ma question 🙂

———

De dentan

En tout cas, je trouve que c’est une ”belle leçon” que tu donnes à tes enfants, sur la valeur d’une signature!

 

En plus, c’est toute une épée de Damoclès que tu mets sur ta famille, car un gouvernement peut appliquer certains réglements à des engagements pris avant de venir et non respectés par la suite. L’année passée il y a eu entre autres un cas d’une famille expulsée après 25 ans de présence au Canada et ils avaient m^me la citoyenneté canadienne, pour cause de fausses déclarations!

 

Si je ne me trompe pas c’est un engagement solennel et signé par 2 fois! Mais sans doute que le mot honneur a une définition différente en France et au Canada!

———

De juetben

le jour ou les immigrants signeront un engagement dentan tu nous feras signe… en attendant c’est une intention de… et au moment de la signature.

 

lis donc le formulaire avant de donner des leçons de morale.

———

De Blueberry

Si tu vas dans le ROC en principe, tu as le choix. Soit la scolarité est complètement en Anglais, soit en immersion c-a-d moitié Anglais, moitié Français, soit dans le système francophone qui est principalement en Français avec Anglais tout de même. 

 

La scolarisation relève du provincial. Regarde ce qui est offert par ta province de destination. 

———

De Niklasky

Je comprends qu’on veuille que nos enfants conservent le Français, mais lorsqu’on fait le choix de s’installer dans le ROC, selon moi on fait aussi le choix de vivre en Anglais.

 

Même si je respecte complètement le choix des immigrants qui mettent leurs enfants dans les écoles francophones, j’ai du mal a comprendre ce choix dans le Canada anglophone.

———

De Puda

Oh tu sais maintenant il y a des parents français qui trouvant l’éducation nulle au Canada (en français ou en anglais) font l’école tout seul à la maison avec le CNED. Bonjour l’intégration ! Et surtout bonjour l’ouverture d’esprit !

 

zygolux, demande à Didier de Liferebootspirit. Je crois que ses enfants sont en français et ils vivent à Vancouver. Il est sur le forum 🙂

 

Mais effectivement c’est toujours un sujet épineux auprès des francophones. Je me souviens que quand je travaillais pour un organisme francophone, il ne fallait absolument pas dire que tu mettais tes enfants dans le système anglophone !

Je ne sais pas trop ce que je ferai pour ma part… D’un côté j’ai le temps hehehe.

———

De Niklasky

Pour les expatriés/immigrants Français ayant l’intention de rentrer en France, je comprends qu’ils souhaitent donner une éducation Française a leurs enfants, soit par l’école Française soit par le CNED, pour qu’ils ne soient pas en décalage quand ils rentrent.

 

Mais pour les autres, ceux qui s’établissent pour de bon, il me semble plus pertinent de s’intégrer et de faire comme la majorité, afin que les enfants puissent ensuite faire des études et s’insérer dans le marché du travail comme tout le monde.

———

De zygolux

Ahahah… Merci pour vos réponses. Je ne suis pas beaucoup plus avancé.

Mon intention première est que mes enfants soient bilingues. Vivant actuellement au Luxembourg, pays où tout le monde parle x langues, je connais l’importance de pouvoir s’exprimer dans le plus de langues possibles.

———

De Niklasky

Quelle est ta question exactement ?

———

De zygolux

Je comprends qu’on veuille que nos enfants conservent le Français, mais lorsqu’on fait le choix de s’installer dans le ROC, selon moi on fait aussi le choix de vivre en Anglais.
 
Même si je respecte complètement le choix des immigrants qui mettent leurs enfants dans les écoles francophones, j’ai du mal a comprendre ce choix dans le Canada anglophone.

Notre destination pourrait être la nouvelle Écosse et sur la région d’Halifax, il y a de nombreuses écoles francophones, pour les acadiens notamment. Donc même en étant dans le ROC, le français peut avoir sa place semble-t-il. Après, je ne me fais aucune illusion et sais d’avance que l’anglais sera prédominant.

———

De zygolux

Quelle est ta question exactement ?

C’est plutôt une recherche de témoignages… Sur les choix, les motivations, les regrets, etc… Par rapport à la scolarisation des enfants.

———

De Niklasky

 

Je comprends qu’on veuille que nos enfants conservent le Français, mais lorsqu’on fait le choix de s’installer dans le ROC, selon moi on fait aussi le choix de vivre en Anglais.
 
Même si je respecte complètement le choix des immigrants qui mettent leurs enfants dans les écoles francophones, j’ai du mal a comprendre ce choix dans le Canada anglophone.

Notre destination pourrait être la nouvelle Écosse et sur la région d’Halifax, il y a de nombreuses écoles francophones, pour les acadiens notamment. Donc même en étant dans le ROC, le français peut avoir sa place semble-t-il. Après, je ne me fais aucune illusion et sais d’avance que l’anglais sera prédominant.

 

 

Le Français a sa place au Canada, bien sur, mais si tu choisis une province anglophone, ou disons a majorité anglophone, il faut que tu réfléchisses bien a la capacité de tes enfants de s’intégrer correctement dans les études supérieures et marché du travail dans une région anglophone après avoir faire une scolarité en Français.

 

Je ne doute pas que même en faisant une scolarité en Français dans une province anglophone, ils apprendront l’anglais, mais seront-ils sur un même pieds d’égalité que les enfants full anglophones ? Pas sur…

 

Quelle est ta question exactement ?

C’est plutôt une recherche de témoignages… Sur les choix, les motivations, les regrets, etc… Par rapport à la scolarisation des enfants.

 

 

J’habite en Ontario et j’ai choisi l’école d’immersion pour ma fille née en France et pour mon fils né ici au Canada, ce sera immersion aussi.

 

Je pense que c’est le bon compromis.

———

De zygolux

L’immersion me semblait aussi un bon compromis…

———

De Blueberry

Ahahah… Merci pour vos réponses. Je ne suis pas beaucoup plus avancé.

Mon intention première est que mes enfants soient bilingues. Vivant actuellement au Luxembourg, pays où tout le monde parle x langues, je connais l’importance de pouvoir s’exprimer dans le plus de langues possibles.

 

Si tu vis dans le ROC, tes enfants parleront Anglais, même s’ils sont dans le système scolaire francophone, tout simplement parce que l’Anglais est partout. 

 

J’ai plusieurs amis Français qui ont des enfants dans le système francophone, ici en CB. Les enfants parlent tous très bien Anglais, et pourtant certains ont commencé l’apprentissage tardivement, en étant dans l’adolescence….

———

De Azarielle

Tout comme le mentionnait précédemment Niklasky, tout dépend de ton intention. C’est de rester au Canada anglais ou de retourner ensuite dans un endroit francophone. J’enseigne au secondaire et il n’est pas rare que je reçoive des élèves ayant fréquenté l’école anglaise au primaire.

 

Ces derniers ont souvent beaucoup de difficulté dans leurs cours de français par la suite puisqu’ils ne l’ont travaillé que comme une langue seconde. De plus, la langue française fournit beaucoup de défis à qui veut bien l’écrire et la parler, beaucoup plus que la langue anglaise.

 

C’est donc à vous de réfléchir à vos véritables intentions pour faire les choix qui vous conviendront le mieux.

———

De Leonard

Salut !

sujet intéressant qui me concerne. nous avons décidé avec ma femme de scolariser notre fils dans une école québécoise. nous nous étions posé la question sur les écoles françaises, car nul n’est à l’abri d’un retour au pays pour diverses raisons.

nous partons dans l’objectif de nous installer durablement, mais qui peut me dire ce qui arrivera demain…

peut être devrons nous rentrer en france pour XXX raisons et nos enfants auront des lacunes (je pense à l’histoire entre autre)…alors à nous parents, de prendre le relais si certains domaines nous semblent importants.

mais il nous a toujours semblé évident de scolariser notre fils dans une école classique pour son intégration à ce nouveau pays qui nous accueille ! 

belle journée à vous !

———

De naomi

Bonsoir,

 

Habitant au Manitoba avec des enfants scolarisés dans des écoles francophones, je peux t’assurer que mes enfants parlent anglais sans problème.

Il n’est vraiment pas nécessaire des les mettre en immersion pour qu’ils attrapent l’anglais. Le tout, est de conserver le français à la maison.

———

De Jefke

Quelle est ta question exactement ?

C’est plutôt une recherche de témoignages… Sur les choix, les motivations, les regrets, etc… Par rapport à la scolarisation des enfants.

A titre d’info : il y a aussi la possibilite de l’ecole a la maison ( http://m.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/06/16/001-ecole-maison-eleves-canadiens-etude-institut-fraser.shtml )

En arrivant en Ontario, ca a ete notre choix de transition. Pour permettre a nos enfants de renforcer leur anglais et leur confiance en eux dans leur nouvel environnement.

L’une de nos motivations pour venir au Canada etait de vouloir passer plus de temps avec nos enfants. Ils ont adore cette experience en famille. Ca a permis de resserrer notre complicite, comprendre le systeme scolaire local et trouver tranquillement les ecoles qui correspondent a nos criteres, sans avoir aucun retard scolaire.

———

De zygolux

zygolux, demande à Didier de Liferebootspirit. Je crois que ses enfants sont en français et ils vivent à Vancouver. Il est sur le forum 🙂

 

 

Merci du conseil. Je l’ai contacté et il m’a fourni de nombreuses infos ! 🙂

———

De Ivy Bijou

Mes amis francophones (France et Qc) qui vivent dans le ROC, obligent les enfants à s’exprimer en Français à la maison, surtout s’ils s’adressent aux parents ou à la famille. Hors de cela, dans leur chambre, avec leurs amis, à l’école (même “française”), au terrain de jeux…l’Anglais s’impose d’office sinon ils ne feront pas partie de la gang. c’est comme ça. Donc attendez vous à un fort accent…

———

De naomi

Pas un fort accent. Un accent différent. Tout le monde a un accent. C’est aussi ce qui fait le charme d’une personne mais j’imagine que vous voulez dire, un accent anglophone d’un enfant parlant en français.

———

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada