Santé et salubrité publique, les Québécois sont-ils paranos ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Santé et salubrité publique, les Québécois sont-ils paranos ?

Santé et salubrité publique, les Québécois sont-ils paranos ?

Santé et salubrité publique, les Québécois sont-ils paranos ?

Ecrit par: Benito 14-09 à 22:12

Bonjour à tous et à toutes

J’aurais juste une petite question. J’ai l’impression que les québécois portent bien plus d’importance (voir trop) à la santé et à la salubrité public que les français.
Je vous donne quleques exemples :
– le boeuf haché et cette fameuse maladie de l’amburgeur, ici tout le monde en parle alors qu’en France elle nous est totalement inconnu
– ici on parle des produits toxiques contenu dans les boites de thon, en conseillant d’en manger une fois par semaine pas plus, alors qu’en France on n’en parle pas
– beaucoup de gens ont la phobie du Virus du Nil, alors que le nombre de cas mortel au Québec est insignifiant,
– ici les conservateurs dans les aliments sont bien plus nombreux (ex : dans le fromage)
– ici même boire de l’eau en montagne est déconseillée,
– une fois j’ai participé à la fabrication de bière artisanale et il fallait absolument tout désinfecter, mais la table, alors que chez nous quand on fait du vin,…..
– tout aliment frais est généralement mis au frigo, légume, fruit, pain,….

Bon j’ai plus d’exemple en tête mais ça me reviendra. Tout ça pour dire qu’en France, j’ai l’impression que nous sommes moins intrangigent (excusez je ne connais plus l’orthographe !!! ) ou plus immunisé que vous autres.

————————————

Ecrit par: schumarette 14-09 à 22:35

tu sais Bénito, c’est pas un leurre cette maladie et c’est pas une fameuse maladie : c’est une saloperie de maladie où tu peux y laisser ta peau. Moi, je n’en entends pas souvent parler ! D’ailleurs, ce n’était que la deuxième fois de ma vie qu’on m’en parlait.Crois-moi, elle est très grave et j’ai bien cru que ma fille allait mourir, donc, oui, il faut en parler et signaler aux gens, qu’attention, si vous mangez votre viande saignante, vous pouvez laisser votre foie, vos reins, voir votre vie !!

Si tu n’en entends pas parler en France, c’est que là bas elle n’existe pas !! Comme ici, tu n’entendras pas parler de listhériose car ici, ça n’existe pas, c’est en Europe que l’on trouve cette bactérie, chacun la sienne !!!

Moi, comme toi, avant la semaine passée, je faisais moins attention à tout ça, mais crois-moi qu’à partir de ce jour, ma façon de voir les choses ont changé.

Pour le thon, j’ai jamais rien entendu là dessus !! Pour le fait de tout désinfecter, moi au contraire, je pense qu’ici, ils sont moins à cheval sur la désinfection, notamment dans les hopitaux. En France, ce sont les rois de la désinfection en milieux hospitaliers, seulement, on a des streptocoques qui resistent aux antibiotiques tellement ils se sont immunisés contre les antiseptiques.

Ici, on ne passe pas son temps à laver par terre et à tout désinfecter. Seulement, les infirmières se lavent systématiquement les mains lorsqu’elles sortent de la chambre d’un malade. D’ailleurs, à toutes les portes, il y a un petit bidon d’antiseptique.

Je pense juste que les Canadiens font plus attention à leur santé, à leur hygiène de vie que les Français.

Pour ce qui est des colorants, oui, moi aussi, ils m’ont surpris en arrivant !! des gâteaux bleue turquoise, c’est pas commun !!!

————————————

Ecrit par: Zogu 14-09 à 22:45

QUOTE: tout aliment frais est généralement mis au frigo, légume, fruit, pain,….

Sans blague? Pour les légumes je comprends (ils se flétrissent rapidement)… mais le pain et les fruits, franchement!!!

————————————

Ecrit par: Benito 14-09 à 23:00

Zogu : J’ai dis ça, parce que je l’ai constaté de nombreuse fois. Maintenant si ce n’est pas une généralité, tant mieux car là j’avais du mal à comprendre cette habitude !!!
Au fait, heureux de te revoir sur le forum, ça faisait un bout que je n’avais pas vu ton nom au bas de la page !

Schumarette : je ne pensais pas que cette maladie était un leurre, mais je croyais que c’était un peu une exagération face au souci de tout asymptiser ce qu’on mange ! Et promis je ferais attention, mais c’est vrai que je néglige ce genre de chose car je me crois à l’abris de ce genre de maladie! En tout cas bon rétablissment pour ta fille.
Pour le thon, c’est des québécois qui me l’on dit, puis j’ai vérifié sur le site de santé Canada.
Pis c’est vrai que pour la spycose sur la listéria et la légionellose on est très fort !!!
Le pire pour moi, c’est les conservateur, car du cheddar consommable pendant plus d’un an, c’est trop fort !!!!

————————————

Ecrit par: laurence 16-09 à 14:41

Bonjour,

Je pense qu’en Amérique du Nord en général, il y a plus une mentalité de la sécurité qu’on retrouve dans plusieurs domaines. La sécurité avant tout !
Un homme qui amènerait ses enfants à l’école en moto sans casque se ferait remarquer par exemple.

Pour la maladie du Burger, malheureusement Schumarette l’a expérimenté de cette façon cette semaine, mais jamais au Québec il est recommandé de manger sa viande hachée même rose. De toute façon, cela fait longtemps que les restaurateurs ne servent plus de viande ainsi, justement à cause des problèmes.

Le problème avec le thon est le mercure qu’on peut y retrouver, surtout à éviter pour les femmes enceintes.

C’est vrai qu’on devient fou avec le virus du nil sans un seul cas au Québec. Dès que je sors et que les moustiques se présentent, pas question de me laisser bouffer. Je vais me protéger.

Aussi, les nord-américains s’exposent moins au soleil systématiquement que les européens qui valorisent encore beaucoup le bronzage. C’était très à la mode il y a quelques années en Amérique du Nord, mais de plus en plus les gens préfèrent se faire bronzer “progressivement” de façon plus sécuritaire.

Tu vois, il y a eu un certain débat par rapport à l’importation des fromages français au lait cru. Pour en consommer, il y a quelques années, il fallait presque se cacher.

————————————

Ecrit par: stadak 16-09 à 15:22

De juste, en Amérique, nous sommes plus tâtillons. Souvent trop.

Dans le cas des agents de conservation, c’est purement une question mercantile. Le pain peut rester plus longtemps sur les étagères sans moisir. C’est une bien triste raison, mais ce n’est pas vraiment une obsession de la pureté.

————————————

Ecrit par: Opal 16-09 à 15:39

Bon le plus important: on trouve du roquefort et du chèvre au Québec?

————————————

Ecrit par: yapuka 16-09 à 16:18

Oui Opal, on trouve du fromage de chèvre, du bleu et tout ce que tu veux, mais tu paye !

Je suis venue en juillet dernier quelques jours à Montréal et j’ai été très surprise par l’excellente qualité des nouveaux fromages québécois qui ont cessé d’essayer de fabriquer des fromages “à la française” pour en faire “de vrais québécois” et félicitations, c’est vraiment délicieux !!

————————————

Ecrit par: phil64qc 16-09 à 17:55

Salut,

Je pense aussi que les québécois et les nord américains en général, investissent plus pour leur hygiène de vie.
Les colorants que l’on retrouvent très souvent dans la bouffe icitte ne sont pas tous “nocifs”. Il y en a de nombreux qui sont naturels.

Une chose qui me fait rire, qui m’énarve aussi c’est au sujet des OGM.
Perso, je pense que quand c’est bien utilisé et bien contrôlé, il n’y a pas de problème. Mais mes parents, qui ont décrèté, que les OGM étaient très nocifs à la santé et que le Canada laissait aller cela à la dérive, ne veulent pas que ma fille mange des céréales lorsqu’elle est en vacances chez eux!!!
Tout ça parce que les boîtes de céréales achetées en France ont souvent un nom à consonance anglaise et qu’elles viennent donc du Canada

————————————

Ecrit par: laurence 16-09 à 18:19

Bonjour,

Personnellement j’espère qu’on aura bientôt l’étiquettage des OGM. Je ne fais absolument pas confiance aux modifications génétiques et autres.

Phil, tu diras à tes parents que les produits bio et sans OGM sont de plus en plus en évidence au Canada. Greenpeace en fait chaque année un p’tit guide pour aider les gens à en consommer. Tu peux voir dans la section FAQ, rubrique La nourriture, les liens vers le guide sans ogm en ligne. Très intéressant. Et plusieurs me disent que les produits bio seraient moins chers au Québec qu’en France. La prochaine fois qu’ils viennent à Québec tu iras rue St-Jean au Commersal, ils vont aimer, s’ils ne connaissent pas déjà

————————————

Ecrit par: Zogu 16-09 à 18:38

Il circule actuellement un guide OGM québécois, publié par Greenpeace. Je l’ai acheté à la coop ALINA à Rimouski (un magasin bio), mais il doit aussi se trouver à Montréal chez Rachelle Béry.
Ce petit guide identifie, pour chaque chaîne de supermarchés (Métro, Provigo, IGA, etc), les produits contaminés par les OGM (code jaune), les produits qui contiennent beaucoup d’OGM (code rouge) et ceux qui n’en contiennent pas (code vert).

Donc en attendant la législation (qui se fait, justement, ATTENDRE)… nous ne sommes pas complètement démunis.

————————————

Ecrit par: laurence 16-09 à 18:40

Hugo,

C’est exactement ce dont je parle. Ce guide OGM de Greenpeace, tu peux le télécharger sur internet sur leur site web ou l’acheter dans les boutiques bio.

J’ai fait les deux

————————————

Ecrit par: Zogu 16-09 à 20:48

Alors c’est merveilleux… il y a plusieurs manières d’obtenir ce guide!

Pendant que nos gouvernements se font flatter le poil par les groupes de pression, les activistes, les grosses entreprises, Monsanto, Nestle et tutti quanti…… sans jamais vouloir prendre de décision… y’a des gens qui agissent!

En passant… saviez-vous qu’un jugement de la cour supérieure avait rendu l’étiquetage “Sans OGM” illégale? Les plaignants (Monsanto) ont fait valoir devant juge que l’agriculteur qui se prétend sans OGM n’avait aucune manière de garantir cette affirmation auprès des consommateurs.

Monsanto qui se soucie des consommateurs… on croit rêver.

Voir aussi le dossier suivant:
www.greenpeace.ca/f/campagnes/ogm/d…
C’est très inquiétant… mais pourtant réel.

Moi ce qui m’inquiète le plus avec les OGM, ce n’est pas les questions de santé. Peut-être que certaines souches OGM ne sont absolument pas nocives; il faut voir. Par contre, imaginez que Monsanto manipule des semences pour que les plantes qui poussent soient infertiles. Alors, le cultivateur devra acheter de semences chez Monsanto, année après année. Il ne pourra pas récolter des graines sur ses plants et “replanter”.

Cela tue littéralement l’agriculture indépendante; le cultivateur devient un “acheteur de semences”, qui ne lui appartiennent d’ailleurs même pas. Vous imaginez les coûts engendrés par ces pratiques dans les pays du tiers-monde? Les cultivateurs de riz OGM ne peuvent même pas s’afranchir de leur fournisseur de semences; ce qui pousse dans leur propre champ ne leur appartient même pas! Et ils doivent aller faire la file à l’entrepôt Monsanto pour pouvoir semer, au printemps; impossible pour eux de tabler sur les grains conservés (ce qui est la méthode traditionnelle d’agriculture, en usage depuis 7000 ans au moins).

D’ailleurs, la plupart des clauses d’usage de plantes OGM stipulent que le cultivateur n’a pas le droit de replanter à partir de sa récolte.
(Voir à ce sujet, encore une fois, le cas Percy Schmeiser.)

Pour terminer… certaines plantes ont déjà été rendues infertiles par l’Homme.
Chez la plupart des variétés de bananes, les fruits sont infertiles, et la reproduction sexuée ne fonctionne plus. On a fait disparaître les graines. On multiplie donc les plants par bouture (donc, tous les plants sont des clones).
Même chose chez les nouvelles variétés de concombres “sans pépins”… essayez donc d’en faire pousser, pour voir! Pas de pépins = obligation d’acheter des semences à chaque année!
Et pour finir, pour certaines plantes ornementales, qui sont sexuées… on ne commercialise que les plantes qui ont du pollen “mâle”… ce qui interdit aux gens d’en faire la culture commerciale chez eux. Fallait y penser!

Ce sont toutes là des pratiques commerciales abusives, et qui (en plus) fragilisent la biosphère.

————————————

Ecrit par: Benito 16-09 à 20:56

Merci Zogu, pour ce message, je suis à 200 % d’accord avec toi. Je rajouterais deux choses, non trois chose :
– on a aucun recule sur l’influence sur l’écosystème, car nous ne connaissons pas les risques de transfert de gènes aux autres espèces,
– on contrôle rien, si jamais les plantes mûtent,
– les OGM, contrairement à ce qu’on dit, n’exclu nullement l’utilisation de pesticides, puisque les ravageurs et maladies sont et seront de plus en plus résistantes !!!!!!!

Décidément encore une action de l’Homme qui va droit dans le mur !!!

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada