Quel cursus pour enseigner au Québec ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Quel cursus pour enseigner au Québec ?

Quel cursus pour enseigner au Québec ?

Quel cursus pour enseigner au Québec ?

Ecrit par : mayara 21-02 à 10:34

salut tout le monde

je voulais savoir s’il ya parmis vous des enseignants au quebec.
comment on devient enseignant ? quel est le cursus à suivre ? quelles ecoles ? combien d’année ??

——————————–

Ecrit par : O’Hana 21-02 à 13:14

Salut Mayara,

Cela dépend à quel ordre d’enseignement tu désires travailler :

– Préscolaire et Primaire : baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire (BEPP) d’une durée de quatre ans à l’université. Formation didactique en mathématiques, français, arts plastiques, sciences humaines, éthique et culture religieuse avec évidemment des stages comme activités intégratrices

– Secondaire : baccalauréat en enseignement secondaire d’une durée de quatre ans à l’université. Après une formation de tronc commun (didactique et pédagogie), il faut se spécialiser dans l’un des domaines suivants : Français langue d’enseignement – Univers social (Histoire Géographie) – Mathématiques – Sciences et Technologies (Informatique, Chimie, Physique, Biologie). À noter que les deux derniers profils (Maths et Sciences) exigent des préalables en sciences pures.

Ces deux premiers diplômes sont nécessaires pour obtenir le permis d’enseigner dans les écoles primaires et secondaires du Québec. Le MELS considère en outre que la pédagogie est plus importante que le contenu à enseigner dans ces deux niveaux d’enseignement.

Collégial : un baccalauréat et/ou une maîtrise dans le domaine d’enseignement avec, généralement appréciée, une formation en pédagogie pour les DEC pré-universitaires en général (français, histoire, chimie, mathématiques, sociologie, économie, philosophie, arts et lettres, etc). Pour les techniques, cela devient plus compliqué, car il existe depuis quelques années un baccalauréat en enseignement professionnel (durée de 4 ans) avec un cheminement au collégial et un cheminement au secondaire professionnel (DEP). Après le secondaire, le collégial et le secondaire professionnel se formalisent donc davantage en exigeant une formation standardisée.

Universitaire : minimum une maîtrise dans un domaine relié ou connexe à la matière enseignée. À ce moment, tu peux enseigner au baccalauréat comme chargé de cours. Pour enseigner à la maîtrise ou au doctorat, il faut un doctorat (parfois un post-doc).

J’espère que cela pourra t’aider.

——————————-

Ecrit par : floma 21-02 à 13:27

Tes explications sont complètes mais un peu flou pour moi qui comme Mayara serais interressée par l’enseignement, pour faire simple j’ai un BAC B (bac français général orientation économie) et un BTS en Action Commerciale. J’ai du mal à voir à quoi ça correspond au Québec, et avec ça combien d’années en comptant d’éventuelles remises à niveau ça pourrait prendre ? C’est l’enseignement en préscolaire et pourquoi pas primaire qui m’interresse, en éspérant que tu connaisses la réponse.

——————————-

Ecrit par : O’Hana 21-02 à 16:45

Salut floma,

Si mes explications te paraissent encore floues, c’est peut-être parce que je me suis limité à la demande de Mayara qui souhaitait savoir les formations disponibles et pas nécessairement les conditions d’admission à ces formations

À mon opinion, ton Bac B correspond à un DEC pré-universitaire en Sciences Humaines Profil Réalités Internationales ou Dynamiques Sociales au Québec. C’est ce qui me semble le plus approchant de l’orientation économie de ton bac français. Quant à ton BTS Action Commerciale, il pourrait correspondre à une Technique Administrative (aussi au niveau collégial) en gestion de commerce par exemple.

Pour entrer au BEPP, cela prend un diplôme collégial (DEC pré-universitaire par exemple) et il n’y a pas de préalable en particulier qui est exigé. À ce titre, je te suggère de prendre contact avec le département de pédagogie de l’Université où tu désires étudier pour parler au responsable du BEPP afin que ce dernier puisse évaluer ton admissibilité. Attention : le BEPP est un baccalauréat contingenté. Cela signifie qu’il y a un nombre limité de places offertes à chaque année.

——————————-

Ecrit par : mayara 22-02 à 4:05

merci O’hana

je voulais savoir pou les baccalauréat contingenté comment ce fait le choix des candidats ?
est ce que c’est objectif comme pour les correction du bacc et tout … en cache les identités des candidats et on traite des dossiers selon les notes etc..
ou il ya une autre maniére de traiter

——————————-

Ecrit par : petiboudange 22-02 à 6:30

Voici le lien de l’Université du Québec à Montréal (UQAM en centre ville, francophone) département de l’éducation:
www.fse.uqam.ca/

ensuite tu n’as plus qu’à chercher le contenu des enseignements, les prix, les horaires, les modalités d’admissions, tout y est (et même la procédure pour faire valider tes expériences éventuelles..)
Bonne lecture…

——————————-

Ecrit par : O’Hana 22-02 à 13:06

Généralement (i.e. pour un processus d’évaluation d’un étudiant ayant fait sa scolarité collégiale au Québec), l’admissibilité se fait sur la base de la qualité du dossier scolaire : plus le dossier est bon, plus l’étudiant a des chances de se voir offrir une place. Cette qualité se mesure essentiellement autour de la cote de rendement collégial (CRC) ou plus communément appelé la cote R.

La cote R est le résultat d’un calcul complexe effectué par le MELS lui-même où sont pris en compte les notes de l’étudiant bien entendu mais également la force du groupe dans lequel il se trouve et une pondération tenant compte du programme dans lequel il se trouve. Ceci permet de maintenir une équité entre tous les étudiants au Québec. Sinon, ça serait les étudiants en sciences pures qui seraient largement favorisés par rapport aux étudiants des autres programmes par exemple.

Bref, plus le programme est contingenté, plus la cote R minimal demandée sera élevée (ex : en médecine, la cote R minimale tourne autour de 33-34 – pour un maximum de 40 environ – ce qui représente une moyenne générale durant tout le cégep de 90% au moins).

Pour les personnes n’ayant pas fait leurs études au Québec (donc, n’ayant pas de cote R), je suggère fortement de prendre contact avec le responsable du département dont dépend la formation contingentée qu’elles souhaitent suivre. Cela permettra à la personne de “défendre son cas” en présentant c.v., diplôme original, relevés de notes et description des cours suivis, bref, tout document de performance scolaire permettant de compenser l’absence d’études québécoises et de cote R.

Ainsi, si le responsable en question accède de vous admettre dans le programme, lorsqu’il ou elle recevra votre demande par voie officielle via le Registrariat de l’université, il apposera son accord à votre admission car il aura préalablement évalué votre profil et pourra donc décider en connaissance de cause.

Cependant, plus la cote R minimale demandée est élevée, moins les chances d’être accepté seront grandes si vous avez fait des études hors-Québec. Car cela signifie que la demande pour ce programme contingenté est grande et il est certain que l’Université ne prendra pas de risques. Généralement, au-dessus d’une cote R de 27, ça commence à devenir “du sérieux” et tout dépend du nombre de places offertes (une amie me disait qu’en design graphique à l’Université de Montréal il y a cinq ans, ils prenaient 60 étudiants sur les 700 demandes reçues !).

Dépendamment des formations, ils peuvent demander autre chose : passer des tests physiques (bacc en éducation physique), présenter un portfolio (bacc en design graphique). On peut aussi appliquer comme candidat adulte (ne pas avoir les préalables exigés mais compenser par une expérience professionnelle en adéquation avec la formation visée) ou candidat universitaire (avoir déjà suivi ou complété des études universitaires).

Mais dans tous les cas, c’est presque du cas par cas et l’Université a souvent le dernier mot.

O’Hana

Vos recherches:

  • devenir enseignant au quebec
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada