Oenologie et vin au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Événements et découvertes du Québec > Oenologie et vin au Québec

Oenologie et vin au Québec

Oenologie et vin au Québec

Ecrit par: julien oenoloque 26-12 à 15:14

hello,

je suis un jeune oenologue français spésialisé dans la recherche en oenologie et le commerce des vins et alcools. Je suis a la recherche de tous contacts ou/et informations sur le monde viti/vinicole quebecois en vue d’immigrer.

J’ai des qualifications qui s’étendent de la degustation et négociation commerciale jusqu’a l’analyse fine des vins ( h.p.l.c., l.a.b.) en passant par tous les process de l’expérimentation.

———————————-

Ecrit par: boreon 26-12 à 16:40

Bonjour,
au Québec la région la plus viticole est les cantons de l’est mais les exploitations restent de taille modeste,entre 5 et 15 hectares.Ici tu pourra trouver du rouge du rosé du blanc,du vin de glace et du porto ainsi que du vin mouseux methode champenoise .Souvent les oenologues sont des indépendants qui travaillent en free lance pour différents vignobles.L eplus simple c’est surement de prendre des contacts directs avec les viticulteurs sinon tu peux écrire à un ami pour voir si il peut te donner des conseils.

———————————-

Ecrit par: GO WEST 26-12 à 18:41

Je peux juste te dire qu’au Québec, la vente des vins et alcools sont uniquement du ressort de la SAQ, une société d’état.

Je te donne leur lien:
www.saq.com/

———————————-

Ecrit par: Equinox 26-12 à 18:50

Ah bon, on fait du Porto au Québec ? et Lisboréal c’est où ? par rapport à Portec

———————————-

Ecrit par: boreon 26-12 à 20:05

et oui ils font du Porto!et en plus il est très bon profitez en pour une fois que je fais des compliments..Vous pouvez en trouver au vignoble La Mission rte 241 Brigham par exemple.Site www.vignoble-lamission.com
Il faut visiter le Québec et son terroir il n’y a pas que Montréal et Québec….

———————————-

Ecrit par: nissart 26-12 à 22:36

Oui mais il y a des sociétés qui vendent du vin a la saq et aux restaurants (en repassant par la saq ), en plus je crois qu’il veut bosser aussi dans la confection du vin (ou ai je mal interpreté)

———————————-

Ecrit par: boreon 27-12 à 8:26

et les viticulteurs ont le droit de vendre eux même leur vin au chais ou tu peux les retrouver dans certaines saq

———————————-

Ecrit par: Equinox 27-12 à 9:40

Le vin fabriqué À Birgham (j’ai visité quelques caves en Estrie) est un vin fortifié qui est la boisson obtenue à partir de vin contenant au moins 10 % d’alcool en volume, auquel peut être ajouté du concentré de raisin ou du sucre et qui, par fermentation alcoolique ou par addition d’alcool, contient au moins 15 % et au plus 20 % d’alcool en volume.

Souvent c’est une façon de rendre buvable un mauvais vin.

Pour ce qui concerne l’appellation Porto, c’est un vin fait avec du “Touriga nacional”, cepage portuguais, qui ne résiste pas à nos températures.

———————————-

Ecrit par: Silicon 28-12 à 14:28

Pour en revenir a ltrouver un emploi d’oenologue (?) , il me semble que les plus gros producteurs de vins Canadiens sont en Ontario et-ou en Colombie Britannique , le Quebec ayant une production tres marginale.

A ta place , je chercherais donc de ce coté la….

———————————-

Ecrit par: Equinox 28-12 à 16:39

Certains producteur québécois arrive à faire des vins fort acceptable en utilisant des cépages particuliers au Québec comme le Seyval, puis avec des assemblages au Cabernet sauvignon ils arrivent à confectionner autre chose que de la piquette. Pour la Chaleur, et en particulier chez l’orpailleur, les vigne sont chauffés au gaz en septembre dès qu’il commence à faire froid. Ce qui explique le prix de ce vin.

———————————-

Ecrit par: totof06 28-12 à 16:45

Un autre truc pas pire ici : l’hydromel en Estrie par exemple.

———————————-

Ecrit par: Zogu 29-12 à 0:07

Le climat ici est vraiment peu adapté pour la vigne. La production du vin au Québec demeure marginale et c’est tout à fait normal.

Il y a un potentiel bien exploité au niveau des alcools de petits fruits et de pomme. Par exemple, un producteur de Rougemont offre un apéritif de pomme insolée (vieillies au soleil et au gel d’automne) qui goûte bon le café et le caramel; ça rappelle un croisement entre un porto tawny et un cidre liquoreux.

Le marché des cidres fins est en croissance. Normal: le climat favorise la pomme, et non la vigne!!!

Je dirais: qu’un immigrant Français (disons un Normand?) audacieux se lance dans la production d’un Calvados bien québécois, et il fera fortune!!!

Il y a quelques bons hydromels (et quelques bof). On aussi trouve de nombreuses combinaisons intéressantes dans les alcools, crémants et mistelles: framboise, bleuet, chicoutai, fraise, érable et crème (style irlandais), prune, …

Plusieurs produits ne sont encore vendus que dans leurs régions de production. La SAQ ne les distribue pas. Voyager et chercher les produits du terroir est un réel plaisir.

ps: Pour les bières, il y en a une centaine de très bonnes. Malheureusement, dans les bars “ordinaires” c’est surtout les machins industriels d’ici et d’ailleurs qu’on sert (Budweiser, Molson, Corona). La plupart des supermarchés offrent une sélection de bonnes bières de micro-brasseries. Un Belge trouvera bière à sa panse.

J’en ai trouvé quelques-unes sur ce site:
www.bieranet.qc.ca/

Et ce site à l’orthographe bizarre en liste aussi une bonne quantité:
www.geocities.com/brouepub/intro.html

Ces listes sont hélas incomplètes. Il manque en effet plusieurs micro-brasseurs, dont le Belge Breughel à Kamouraska, qui fabrique une gueuze incroyable avec des bulles d’une finesse exquise.

Vos recherches:

  • œnologue canada
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada