Notre arrivée en famille à Québec - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil FAQ Arrivée au pays Notre arrivée en famille à Québec
Arrivée au paysFAQ

Notre arrivée en famille à Québec

0
0
(0)

Notre arrivée en famille.

Ecrit par: grainedelan 24-10 à 18:46

Et bien ca y est, nous sommes à Québec depuis 10 jours.

Je fais un petit résumé des dernières démarches françaises et l’arrivée à Québec :

En France, notre transitaire “Gallieni” est bien venu récupérer nos 5m2 à Paris à la date prévue (compter 1200 Euros environs).
Nous avons payé la moitié de la somme à l’enlevement et nous payerons le reste à la livraison à Québec (pour l’instant nos affaires sont en garde-meuble sur le territoire canadien).
Lorsque nous aurons une adresse stable nous leur demanderons de nous les ammener.

Je précise que Gallieni accepte même les cartons biscornus (jouets d’enfant impossible à mettre dans les cartons traditionnels) et qu’ils nous avaient proposé au choix, le garde-meuble en France ou au Québec.

Nous avons passé une 15aine de jours dans la famille en Ht Savoie (puisque notre appart était résilié fin septembre).
Nous avons pu faire à Annecy les démarches auprès de notre Caisse de Sécu. pour se faire radier et avoir le formulaire SE-401-Q-09 Bis (1 pour chaque travailleur ayant son propre numéro de sécu. ou 1 seul formulaire pour l’assuré et ses ayants-droit).
Comme nous l’avez dit certains d’entre vous : pas de soucis la Caisse d’Annecy est tout à fait au courant.

Nous avons récupérer nos travellers et devises auprès de nos banques (nous avions fait la demande 3 semaines avant le départ)
Le crédit Lyonnais à fait un super tx de chg à mon mari, le mien “Credit Agricole” était déplorable (pour des sommes quasi similaires et la demande faite au même moment)

Donc n’hésitez pas à demander quel sera le tx et quand sera passée la commande de devises et travellers, pour éviter les mauvaises surprises.

Nous avons vendu notre voiture,
résilier toutes les assurances qui couraient encore,
fermé le Codevi (residence fiscale en france obligatoire pour ce compte),
fait qqles photos d’identité (peuvent être utiles à Québec),
reçu les extraits de naissances de chacun demandés 2 semaines + tôt et fait un tri dans les papiers à prendre (certificats travail, diplômes, dernieres fiches de paie pour la prochaine déclaration d’impôt etc.)

Une fois les paperasseries terminées, nous avons cogité sur le meilleur moyen de joindre ROISSY, puisque nous avions notre vol direct Paris-Québec, mais que nous étions au bout de la ligne SNCF, celle où le TGV ne vient qu’en été et qu’on était archi chargé.

Evian-Paris se fait avec un changement (pas possible avec 3 énormes sacs, 3 bagages de cabines bien lourds, un lit parapluie, un matelas enfant, sacs à main, la poussette et l’enfant à porter !) et en plus il faut reprendre un taxi pour faire Paris gare de Lyon à l’aéroport (pas forcement équipé d’un siège auto) bof, bof!
On a donc opté pour un voyage avec étape.
Evian-Lyon en fin de journée avec nuit d’hôtel (Campanile face à la gare Part dieu, pas cher 50 Euros et facile d’accés avec le chariot à bagages SNCF, qu’on a pu garder à l’hôtel dans leur bagagerie) et lendemain matin TGV direct vers L’aéroport Charles de Gaulle.

C’est clair, à moins que vous habitiez dans le Terminal 3 de L’aéroport Charles de Gaulle, déménager en famille demande des sacrés pectoraux, biceps et résistance mentale :
…………..tout va bien………….comment ça l’ascenseur est en panne !…………on va y arriver !…………comment ça faut prendre une navette…………….on y est presque !……………………comment ça le bus ne va pas plus loin!!!!!!!!!!!

Et là, une fois dans le terminal, vous voyez une superbe file d’attente !

Puis une petite dame avec un drôle d’accent vous dit ; -“suivez moi, on va au comptoir Famille, il n’y a personne, on va s’occuper de vous”
OUII !
Nous avons payé un supplément pour notre surpoids (nous l’avions prévu : 100 Euros pour 22 kg), notre matelas à été enregistré auprès des “hors gabarit”juste à côté et nous avons gardé la poussette jusqu’au pied de l’avion.

Dans l’avion (Air transat) pas de soucis. L’espace entre les sièges, tout de même réduit. Hôtesses sympathiques, sensibles aux enfants.

A l’arrivée à l’aéroport Jean Lesage Québec :

Comptoir famille pour viser les passeports (pas d’attente, ambiance tranquille).

Nous avons prévenu l’agent, que nous étions des nouveaux immigrés, sa collègue est venue nous chercher pour faire les papiers dans son bureau.
Nous avons présenté nos passeports avec le visa, nos certificats de sélection . Elle nous a demandé combien d’argent nous avions de disponible (sur nous + les sommes que nous pensions faire transférer au Québec).
J’avais fait un simple relevé de nos comptes avant de partir, nous lui avons présenté, puis nous avons compter “grosso modo” une somme globale.

Que cela nous vous affole pas. C’est juste pour qu’ils aient une idée de l’argent qui pourrait rentrer chez eux dans l’année ou les mois prochains (vous n’avez pas l’obligation de rapatrier tout votre argent biensur).

Elle nous a remis une brochure pour prendre RDV au carrefour d’intégration (je crois qu’à Montréal, l’agent d’immigration peut lui même vous proposez une date de RDV), puis un papier prouvant notre demande de carte de résidant permanent pour chacun (papier important pour la suite des démarches administratives).

C’était très décontracté, nous avons pu récupérer nos bagages en même temps que l’agent s’occupait de nos papiers.

Elle nous a ensuite conduit vers les douaniers qui ont regardé et tamponé nos listes d’effets personnels (1 liste pour ce que nous avions avec nous et 1 autre pour les effets à suivre).
Bien penser à mettre les bijoux que vous portez sur vous, sur la liste (utile pour un prochain voyage québec-autre pays-Québec).
Il nous a demandé qu’elle était la valeur de chacune des listes et voilà.
Ah ! Si !
Houps ; il m’a demandé si nous avions de la nourriture j’ai dit oui et j’ai présenté un plat bébé (plat blédina non ouvert et du pain pris dans l’avion).
Il m’a confisqué le plat pour bébé, me demandant (gentiment) pourquoi je ne l’avais pas déclaré sur la carte à remplir dans l’avion (complétement oublié le petit pot) et que c’était passible de 4OO dollars cad d’amende.
Nos bagages n’ont pas été fouillés.

Dehors, il pleuvait, il pleuvait des cordes.
Enfin nous étions au Canada.

La suite dans un autre post (plus court). Bravo à ceux qui ont tout lu.
C’est un voyage qu’on attend et qu’on imagine tellement avant d’y être vraiment!

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com