Montréal, paradis du surf de rivière - Immigrer.com
mardi , 28 mai 2024
Accueil FAQ Montréal, paradis du surf de rivière
FAQSports et loisirs

Montréal, paradis du surf de rivière

0
0
(0)

Montréal, paradis du surf de rivière

Ecrit par: Nicolas 15-08 à 18:54

www.cyberpresse.ca/actuel/,4230,9845,062005,1084706.php

Montréal : paradis du surf de rivière

Saviez-vous que tout autour de Montréal, on a la possibilité de pratiquer le surf? Le surf de rivière, un sport né dans la région de Munich en Allemagne, a été introduit au Québec par le pro-kayakiste Corran Addisson, qui a été le premier à en faire l’essai dans la métropole.

La différence entre le surf d’océan et de rivière réside dans le type de vague. La vague du surf d’océan est constamment en mouvement tandis que celle du surf de rivière est stationnaire, c’est-à-dire que l’eau passe sous la planche à la même vitesse, mais le surfer reste toujours au même endroit. Cette vague stationnaire est créée par le remous des rapides des rivières et est très utile aux surfers.

«Elle est éternelle», s’émerveille Samuel Côté, une des mordues qu’on peut voir à l’oeuvre dans les eaux du fleuve et des autres cours d’eau de la région. «Cette vague nous permet de flotter sur elle aussi longtemps qu’on le désire. On améliore donc nos mouvements beaucoup plus rapidement.»

Samuel Côté, 23 ans, policier au centre-ville de Montréal, est un adepte du surf d’océan depuis plusieurs années. Depuis sa découverte du surf de rivière, l’an dernier, il ne jure que par ce sport.

«Ma saison s’est terminée le 2 décembre dernier et a repris le 20 mars, explique-t-il. Depuis, je suis dans les rapides presque chaque jour avec mes partenaires habituels, Corran Addisson et Jo Louis St-Arnaud, à pratiquer ce sport merveilleux.»

Pour Samuel, Montréal est une ville idéale pour le surf de rivière. Avec des sites comme les rapides de Chambly, Habitat 67, et surtout les rapides de Lachine, ce type de surf a un énorme potentiel dans la métropole. «Les vagues stationnaires sont un phénomène naturel très rare. Il faut regrouper un ensemble d’éléments pour en trouver : des cours d’eaux vives, des rapides et des fonds accidentés. Ces éléments sont présents dans les eaux autour de Montréal.»

La World River Surfing Association (WRSA) est basée en Oregon, aux États-Unis. Samuel Côté en est le représentant dans l’est du Canada. Son but premier est de promouvoir ce sport très récent.

Encore méconnu, le surf de rivière peut tout de même compter sur l’appui de commanditaires importants, comme O’Neill, une compagnie spécialisée dans le sport aquatique.

François Parenteau

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com