Mon tour du poteau atypique - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Mon tour du poteau atypique
FAQTour du poteau (le)

Mon tour du poteau atypique

0
0
(0)

Mon tour du poteau atypique

Ecrit par: nali 27-06 à 23:11

J ai eu ma brune au debut du printemps.
J habite déja au Quebec depuis 1 1/2 ans .
Pour diverses raisons personelles , je n ai pas souhaité faire le tour du poteau avant la semaine derniere .
L aventure fut assez cocasse, j espere qu elle va vous amuser autant que elle m a agacée .

Départ de Longueuil (banlieue rive Sud de Montréal) , via la 15 Sud direction Lacolle, c est a dire la frontiere la plus proche .
Le projet du jour était de faire un tour a Plattsburg , coté US, juste pour le fun. Un petit francais comme moi ca aime en général assez passer la frontiere

Apres une courte route de 3/4 d heure .. Euh, on s est fourré, on a raté l entrée de la 15, on a fait un gros detour. Mais bon .. C est ma blonde qui avait la carte routiere …..

Beau temps, la journée est a nous, le soleil brille et nos dents aussi .

Km 10, on s approche. Km 0 c est la frontiere .

Un gentil Monsieur tout en bleu habillé nous indique dans quelle voie nous tasser,
C est alors qu on etait bien contents. Qu on a vu que ca allait virer mechant.

Bon , je suis nul en poemes , alors je vais continuer de facon plus classique .
Toutes les files d attentes avancaient, sauf la notre.
La tu te dis que tu va avoir affaire a un chiant a la douane …Ca a pas raté. Le bonhomme : crane rasé, lunettes de soleil sur les cheveux (ca ne semble pas incompatible, j ai decouvert ca ce jour la), gros muscles, air fraichier et air bete en general .

J ai eu le tort de lui expliquer que j avais juste mon immigration Canada a finaliser, mais que avant on aller magasiner a Plattburg .Il a pas aimé. Decidant a ma place que je devais m occuper de mon immigration avec le Canada en priorité. Ce gros bébé a l air idiot savait mieux que moi ce que je devais faire .

Mon status de futur RP etant valide jusque en Janvier 2006, je peux le valider jusque a cette date a une frontiere Canadienne, Ca ne regarde pas a priori les douaniers US pour qui je ne suis
qu un touriste francais …

Etant latin, je tentais de lui expliquer que je ne pourrait pas repasser la frontiere avant d avoir ma carte de RP, soit 4 a 6 semaines plus tard . Etant tout ce que tu veux , il s en fout , et c est le Monsieur qui decide
que on lui laisse nos papiers (mon passeport pour moi et son permis pour ma québécoise de blonde, avec pour instruction d aller l attendre pres de la batisse apres la douane .

Va discuter avec un cow boy …..

Nous voila donc dans les locaux de la douane/immigration coté US .
Premiere impressions : Sur leurs PC ils ont des webcam Logitech. Ca change pas la vie, mais etant admin reseau, j ai noté ca.

Sur le mur y a Georges Bush, et en face y a son pere. Pas les vrais cricifiés, c est juste
des photos.

Y a une Statue de la Liberté qu un maudit Francais a eu le gout de leur offrir un jour. La encore
c est pas la vraie , elle fait que 2.20 metres.

Tu es assis et tu attends qu on appelle ton nom. Mon “cas” a été passé a un autre gars .

L air aussi bete . Tous ont l air betes. Gros muscles, air hautain, et regard meprisant. Le deuxieme cretin que j ai eu rigolait de mon nom de famille avec son collegue. J ai un nom
Espagnol, ils devait s attendre a trouver un petit mexicain ronzé, pas un gars de 6.2 pieds
aussi blanc que lui .

Il y avait d autres gens, mais l ambiance faisait assez poste de police. On etaient tous coupables. Et 20 cow boy la tete haute qui te regardent comme si tu etais de la …

Photo numerique (c est a ca que servent les webcam Logitech), prise d empreintes digitales avec du matos hight tech, et delivrance du papier ” Refusé a la frontiere ” .
Ils ont meme pas voulu que j aille acheter de l essence chez eux, mais en plus je suis fiché
dans leur systeme informatique …..

Autorisation de decollage, retour vers Canada. Ouf, bientot la maison ….
De l autre bord, le douanier a bien ri quand je lui ai expliqué pourquoi je n avais rien a
declarer .
Direction le stationement de gauche, et nous voila dans le poste douanier Canabéquois .

Au premier coup d oeil , on se rends compte que les criteres de selections pour etre douanier ne sont pas les memes
.
Pas de fraichiers, c est plutot des bedonnants , des bons vivants , des grands maigres , des
petites grosses, bref, des vrais gens . Et surtout des sourires . A gauche direction immigration.

Bonjour, Blabla, Bla, Blabla,”Bienvenue au Canada” avec un sourire qui m a fait un plaisir fou. Pas de verification de mes
sous en banque, mais c est normal si on a deja le CSQ. Je ne connais psa son prenom, mais ce
monsieur etait un ange .

Direction la douane, 300 cd a 20 ou 25 $ Monsieur ca fait ca , declarez un peu plus pour avoir de la marge, etc … Votre materiel que vous comptez importer plus tard vaut des sous, n hesitez
pas a gonfler le prix ..

Geniaux les Quebecois a la frontiere. Les US, je suis ressorti de la vaguement humilié sans meme avoir eu le droit d y entrer …

Entre temps , on m a proposé un travail a Miami pour le compte d une société canadienne pour l été, je n ai pas encore pris de decision ferme, mais bof .. Ca m a un peu refroidi le pays de
Rambo .

J attends la carte de RP, les tampons dans le passeport m ont aidé a avoir une carte Interac a la banque en 30 minutes… C est pas si pire .

Voila ….

Soyez touristes , et ne parlez que pour repondre a leurs questions .
Ca en vaut la peine .

Bonne chance .

—————————–

Ecrit par: parati 28-06 à 7:04

Eh ben, ton histoire ne va pas m’insiter à aller faire un tour de l’autre côté.
De toute façon maintenant, il faut que je demande un visa pour y aller car je n’ai pas un passeport Delphine et je ne vais pas en demander un, mon passeport est encore valable 6 ans. Et je reconnais que j’ai un peu de mal a le changé car j’ai mon adresse en Argentine et que je n’arrive toujours pas à couper le cordon ombilical avec le pays.
De toute façon d’ici là, les US auront encore demandé d’ajouter des infos sur les passeports.

Par contre si tu dois y retourner, tu es fiché comme “refoulé” à la frontière, comment cela va se passer pour toi?

—————————–

Ecrit par: Dariane 28-06 à 8:58

On peut refuser des gens à la frontière comme cela???

Bon sans vouloir tomber dans l’anti-américanisme primaire je me dis qu’ils ont exagéré! Et comment feras-tu si tu veux y retourner un jour? (quoique tu dois être échaudé pour un petit moment )

—————————–

Ecrit par: nlg75 28-06 à 10:02

Nali,

Ta mésaventure ne m’étonne malheureusement pas.

La 1ère fois que je suis allé au Québec, je suis parti en voiture de Montréal avec une amie québécoise pour aller passer 2 jours à New York. Arrivés à Lacolle, on tombe sur un des cowboys, le cheveu coupé ras, la chemise blanche qui parait infroissable tellement elle est bien repassée. Ni bonjour ni merde, rien, direct “What’s your citizenship?”. Là, lui ayant répondu que je suis français, “Sir, you have a $6 fee to enter the USA. Please (pas mal il a dit ‘please’) step out of the car Sir”. Comme dans les séries TV. Tout juste s’il m’a pas fait mettre les mains sur le capot.

Bon j’ai payé mes 6$, rempli l’exemption de visa et je suis passé. Mais putain qu’est-ce qu’ils sont pas aimables !!!! Et encore, ça c’était en octobre 99, donc avant le fameux 11 septembre. Ils doivent être encore plus affreux maintenant. J’ai aussi entendu l’histoire d’un ami d’un ami qu’ils ont gardé plusieurs heures à la frontière, sans AUCUNE raison valable, et ils l’ont finalement laissé partir. Petite précision: la personne en question est ‘bronzée’…

Ils m’ont aussi fait flipper une fois que j’arrivais en avion à Philadelphie. J’avais oublié d’enlever l’exemption de visa qu’il m’avait collé dans le passeport à Lacolle donc le type n’avait aucune preuve que j’étais sorti du territoire depuis (même si y’avait le tampon du Canada daté de 2 jours plus tard – j’étais pas tombé sur Colombo). Et le type me fait: “je vais voir si je vous laisse passer”. Attends mon gros, t’es mignon mais je viens de me manger 8 heures d’avion là alors tu vas pas me saoûler pour un bout de carton vert !!!!

Heureusement je lui ai pas dit ça (là je repartais direct c’est clair). Mais c’est sûr que quand on repasse du côté québécois, c’est le jour et la nuit. On a droit à un sourire et un “bienvenue!” jovial.

Nico (qui vit une histoire d’amour avec les douaniers US )

—————————–

Ecrit par: Boris 28-06 à 12:08

Tu t’es fais refusé car tu devais faire le tour du poteau d’après les douaniers qui jouent aux cowboys car oncle Georges leur a laisser quelques armes, des munitions, de la créatine, un banc de muscu, quelques drapeaux et des lunettes de soleil !

En septembre dernier, je loue un char et je me dis tiens ca fait des années que je n’ai pas mis les pieds aux états ! Je pars donc à la découverte de NYC…

Et bah un peu près pareil que toi ! J’arrive à la douane et dans ma tête je me dis ca va être, un peu, comme en Europe quand on passe la frontiere entre la Belgique et la France (les douaniers francais cherchent de la drogue à cause de la Hollande). A savoir : une petite discussion très brêve avec les douaniers et aprés le fameux rien à déclarer, au revoir !
Je me suis fourvoyé avec une force, c’est marrant quand j’y repense, je me pointe la fleur au fusil tout content d’aller aux USA (encore le syndrome du francais lol) et je tombe sur un douanier qui me dis pareil d’aller dans la petite maison juste aprés la douane, mais c’est une sorte de zone de transit, on est nulle part, ni au Canada ni aux USA mais à la merci des douaniers US qui ont tout plein de supers pouvoirs.

Mon passeport passe donc par le systéme pneumatique et m’attend sagement dans la petite maison pas loin de la prairie. Je rentre, même effet, on se sent bien à l’étranger (disons plus qu’au Québec ta!), pareil je remarque les webcam logitech (admin reseau itoo ) mais je crois qu’elles servent aussi à faire de la reconaissance faciale. Leur système est au point depuis quelque temps je crois.

Là à partir de ce moment j’hallucine ! Déjà en entrant dans cette “maison” je vois des personnes qui ont l’air hispaniques assises sur un banc. Ils sont nombreux et à ma surprise je passe avant eux alors qu’ils sont en train apparement d’attendre depuis quelque temps déjà. En fait ils vont avoir droit à un petit peu de divertissement en écoutant ma grammaire.. .
Le douanier me demande pourquoi je viens aux USA = Je vais à NYC,
Combien de tps = je ne sais pas trop, 1 ou 2 jours (TUUUUUT !!! Mauvaise réponse)
Vous allez dormir ou ? = je ne sais pas encore je verrai sur place. (TUUUUUT!!!)
Vous vivez ou ? = Je suis francais mais je vis au Canada depuis peu
OK =
Pourquoi avoir attendu aujourd’hui pour venir aux USA ? = (dans ma tête je me dis oooh ! ca part en vrille un peu là…) Bah je ne sais pas quoi vous répondre, parce que j’ai voulu visiter un peu le Canada avant !
Vous êtes déjà venu au USA ? = (c’est la que les personnes qui attendaient ont du rigoler dans leur tête si ils comprenaient bien l’anglais) oui il y a plusieurs années en 1996…
Après il me demande de raconter ma vie sur ce fameux été 1996, que lui dire à part que j’ai fais le touriste et que la mer c’est zoli. lol
Plus une série d’autres questions toutes plus étonnantes les unes que les autres…
Mais je voyais que le type paraissait perplexe quand je lui répondais. (Passeport francais, une barbe de 2 ou 3 jours, qui va a New-York en passant par la route… ca vous rappelle rien ?)
Bref le douanier a capoté surtout quand j’ai commencé à lui dire que s’il désirait pas de moi aux USA (je me suis énervé quand il m’a dit qu’il peut me refuser l’entrée des USA) je repars aussitot au Canada sans regret et sans faire d’histoire.
A ce moment ses collègues qui étaient derrières m’ont regardés avec un méchant air et le douanier qui s’occupait de moi a calmé la discussion mais c’était inutile car j’étais vraiment pas fier. Ils pouvaient me faire tellement chier si ils l’avaient voulu ! J’ai réalisé que ca aurait pu mal se passer et j’aurais eu du mal après coup à entrer aux USA… Du coup je me suis emparé du fusil à canon scié que j’avais caché sous ma casquette des Alouettes de Montréal pour les exterminer (ainsi que les hispaniques désolé les gars) afin d’éliminer toute trace de ce malencontreux incident.

—————————–

Ecrit par: Boris 28-06 à 12:09

Le coup du fusil c’est du délire hein !!!

Ensuite, il me demande de payer le visa à quoi je lui répond : Acceptez vous les dollars….. canadiens ? LOL la tête qu’il a fait heureusement avec une Visa c’est bon… Il m’a souhaité bon séjour et je suis reparti un peu surpris de la derniére 1/2 heure écoulée.

Je repars donc vers NYC et 2h plus tard environs, à la nuit tombée je me dis tiens il y a l’air d’y avoir eu un accident important devant moi… il y avait beaucoup de lumières (genre les lumières des stades de football!!) et des gyrophares et des cônes en plastique au sol… Je me suis encore fourvoyé en beauté ! C’était un contrôle surprise des gardes côtes ou douanier je ne sais pas comment ils s’appellent. Tout ce que je sais c’est qu’ils ne parlent pas mais ils aboient. Oui exactement ils me parlaient en aboyant leur mots ! Après leur avoir répondu d’ou je venais (Montréal) et ou j’allais (New York) Ils ont juste demander à vérifier le coffre, j’ai baissé une main pour appuyer sur le bouton pour ouvrir le coffre, le douanier a rapidement éclairé mes mains pour voir ce que je foutais ! Bref assez tendu ce passage aussi surtout quand les mecs qui sont derrières celui qui te contrôle ont un fusil à pompe dans les mains !!!

Après à NYC c’était vraiment génial par contre j’ai été surpris de payer autant de fois pour l’autoroute qui mène à NYC sur les 30 ou 50 derniers kms… car ils n’acceptes PAS la Visa Heureusement les piasses le sont même si le taux de change est un peu fantaisiste…

Au retour par contre j’ai attendu 1h30 à la douane pour entrer au Canada (un dimanche vers 21h) et j’étais surpris de voir le temps que ça prenait pour faire passer une voiture surtout celles avec des plaques du Québec ou de l’Ontario. Et deux files pour toutes les voitures…

La douanière par contre était vraiment sympa comparé aux américains. C’est fou cette différence de mentalité entre un douanier canadien et un douanier américain. La gentille douanière me demande si je compte retourner aux USA avant la fin de mon visa, je lui dis que oui surement. Elle m’explique alors que je ferais mieux de ne pas lui remettre le papier vert qu’on doit remettre à la sortie des USA car de cette manière, je ne vais pas payer pour un visa la prochaine fois vu que je reviens dans peu de temps. Merci pour le conseil bien sympa. Sauf que depuis je n’y suis pas retourné. Et vu comment c’était la dernière fois pour entrer aux USA, je me dis que la prochaine fois ca va être folklorique de leur expliquer pourquoi je n’ai pas remis mon papier vert en sortant des USA alors que j’étais censé le faire !

Bref je suis pas super pressé d’y retourner même si je sais que ce n’est pas bien méchant le coup du papier vert.

Et comme toujours, le retour à Montréal (de nuit) est un vrai régal car je sais qu’ici la vie est bien moins compliquée que pour aller chez Mickey

—————————–

Ecrit par: O’Hana 28-06 à 13:02

Salut la gang de terroristes

Moi itou mais au poste frontière de Rock Island en Estrie.

Pire expérience : fouille complète de mon char par deux douaniers états-uniens (un qui s’occupait de l’intérieur et l’autre à regarder en-dessous de mon auto). Ça a duré une heure. Ça ne m’aurait pas dérangé si je n’avais pas été obligé d’attendre à 3 pieds (pas 2 ni 4 mais précisément 3) à côté de ma voiture pendant la fouille … sous le soleil en juillet …

—————————–

Ecrit par: peanut 28-06 à 13:31

coudonc, est-ce un critère de sélection, l’air bête?

Moi aussi, toutes les fois que j’ai passé la frontière dans ma courte vie (ne riez pas!), j’ai toujours trouvé que les douaniers américains avaient l’air bête…on dirait qu’ils veulent qu’on se sentent coupable, même si on n’a rien fait!

Non mais sérieusement, je pense que ça doit être une directive lors de l’embauche…ne fraternisez pas avec l’ennemi potentiel!

Et quand on repasse la douane canadienne, un gros sourire nous accueille! c’est vraiment le jour et la nuit!

—————————–

Ecrit par: O’Hana 28-06 à 13:46

Pas de misogynie dans mes propos suivants :

De mon expérience personnelle, je trouve les douanières US plus sévères que leurs collègues masculins : comme si elles voulaient me dire “c’est pas parce que je suis une femme que je serai plus fine avec toi mon homme …” glup

Y’en a même une qui voulait avoir des justifications de ma part concernant de vieilles factures d’épicerie de Provigo retrouvées dans la valise de mon auto : sans l’intervention d’un de ses collègues masculins – genre : laisse tomber il est clean – je ne sais pas ce qu’elle m’aurait fait subir.

—————————–

Ecrit par: Joey 28-06 à 14:38

Oui, c’est vrai qu’ils nous mettent à l’aise pour qu’on se sente coupable!!! Mais moi, celui qui m’a retenu le plus longtemps lors de mes innombrables passages de frontière, c’était un gars québecois quand j’ai pris le train de NYC à Montréal!!!
Il a commencé à me parler en anglais puis a vite switché vers le français en voyant mon passeport!!! Il m’a bien tenu dix minutes. Comme quoi, je partage pas trop vos avis!!!

—————————–

Ecrit par: nali 28-06 à 23:13

C est assez drole de voir que je ne suis pas le seul dans le meme cas .
Pour y retourner, le douanier a l air le plus bete m a dit lui meme que le fait d avoir été rejeté n empechait en rien que je repasse la frontiere tranquillement .
Il a juste pas compris que une fois la frontiere passée, il me faut attendre d avoir la carte de RP avant de re entrer au Canada .
Leger detail technique trop abstrait pour que ses biceps puissent l assimiler .

Cependant, une mesaventure comme la mienne ne fait pas forcement de moi une personna non grata .
C est humiliant, sans plus (Grrr….), mais j aurai pu entrer au US 30 minutes apres sans probleme. Mais Monsieur ensuite je ne peux plus entrer au Canada .. Ca tourne en rond

De toutes facons, tout ce que je voulais eventuellement ramener de Plattsburg c est du café si jamais il est moins cher que a mon Maxi local

—————————–

Ecrit par: gegodoo 29-06 à 13:00

Salut,

Tiens donc, quand j’ai obtenu mon visa au moins d’avril j’ai eu la même drole d’idée : Visiter Plattsburgh. Donc je suis aller à Lacolle, ou ils m’ont pose quelques questions étranges du genre :

Est-ce votre voiture ?
Non c’est une autot louée

Il demande à ma blonde : Travaillez vous ?
Elle répond que non

Il me demande : Et vous
non, je suis étudiant

Alors il prend un air perplexe : Comment avez vous payé la location de l’auto

Donc on lui explique que je suis un auxiliaure de recherche avec un salaire mais c’est pas vraiment un salaire… bla bla bla (il a compris !)

Pis la, il me demande si j’ai une auto à moi à Montréal. Je lui dit que non. Il me demande alors comment je fais pour aller à mon travail…. Ben en bus, en métro ou alors en vélo durant l’été, voir en patin a roue alignées comme ce matin.

Il demande ce que l’on veut faire au USA. On veut visiter Plattsburgh. Il est surpris et répond : Il n’y a rien à visiter à Plattsburgh. Ils savent se vendre les américans !

Voyant mon passeport francais il me demande mon statut au Canada. Je lui dit que j’ai un permis d’étude et que je vais devenir RP (au passage, il avait vu le visa d’immigration à l’intérieur du passeport.) Il me dit d’aller dans la petite maison la bas. J’y vais… Ils me disent qu’il ne va pas être possible de rentrer aux USA, mais il va d’abord falloir faire un U-turn pour retourner au Canada. Il me délivre le papier de refus d’entrée puis ils m’explique que je peux revenir dès que les autorités Canadiennes m’auront délivré le status de RP. Je passe la douanne canadienne : Youpi je suis RP (c’était le 2 avril). Puis on refait un U-turn direction les États-Unis.

Le douannier nous demande la date de notre dernier passage à la douanne américaine : Il y a environ 20 minutes. Il devient blanc… puis il se souvient de m’avoir vu dans la petite maison ! Ouf. On rigole avec lui, mais ils nous demandent de rentrer à nouveau dans la petite maison.

Et cette fois, c’est super décontracté. La douannière rigole même avec moi. Je lui pose des questions sur le système de prise d’empreintes… et elle répond avec un grand sourire.

Apres paiement des 6$, prise d’empreintes, la photo… Nous voila en route vers Plattsburgh… la douannier avait raison : Il n’y a rien à foutre la bas. On a mangé une pizza super degueulasse.

Et nous sommes rentré le soir à Montréal.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Tour du poteau : petit retour sur mon passage à Stanstead

5 (1) Bonjour, Demande : renouvellement des deux fiches visiteurs des enfants...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com