L'argent vu par les Québécois - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > L’argent vu par les Québécois

L’argent vu par les Québécois

L’ARGENT……

Ecrit par: aphyo 13/03, 11:12

Hé oui, parlons en…

Il ressort de mes contacts avec des Québécois…. Qu’ils aiment l’argent !
On prend plaisir à parler de ce qu’on possède:” autos, maison, biens en général” Et ça me plait assez, on est loin de cette hypocrisie bien Française ou il est de bon ton de le cacher, un sentiment de culpabilité judéo chrétien sans doute.
Il semblerait que si tu as des sous, c’est que tu les as mérité, en bossant dur ou que tu as eu de la chance, bien sûr certains sont aussi un tantinet jaloux mais bon..
Il faut ajouter que si tu veux partir en affaires, tu peux le faire au Québec, on ne te mettra pas des bâtons dans les roues..
Oui, c’est un monde capitaliste où l’on te tente en permanence…
Ceux qui pensaient échapper à l’emprise de l’argent vont déchanter, la différence est qu’ici, ce n’est pas choquant !

—————–

Ecrit par: Petit-Prince 13/03, 11:30

aphyo,

Très bon résumé de la réalité des choses… C’est certain que ceux qui n’aiment pas cette conception économique vont être très malheureux en Amérique du Nord !

Mais d’un autre côté, et aussi curieux que cela puisse paraître, je trouve les gens moins matérialistes et individualistes qu’en France. Les gens ici sont très solidaires, respectueux des autres et de leur environnement. C’est ça qui me plaît ! Depuis le temps que je disais que le capitalisme n’a jamais voulu dire qu’il fallait se moquer des autres, bien au contraire même ! … Et c’est ça qui se passe au Québec et même dans le reste du Canada !

Tu as réussi ? Tu as de l’argent ? Très bien ! Puis quoi ? On devrait en avoir honte ? …

C’est la différence qu’il peut y avoir avec cette mentalité issu d’une certaine idéologie (devinez laquelle) et le concept plus libéral ou capitaliste :

Lorsqu’on voit passer quelqu’un qui a réussi avec une belle voiture qui coûte la peau du cul, certains vont réagir de la sorte : “qu’est-ce que je pourrais faire pour qu’il ne puisse plus avoir cette belle voiture et tout cet argent ?”.. l’expression béate et presque bestiale de la jalousie en définitive.

Un capitaliste dira plutôt : “qu’est-ce que je peux faire pour réussir aussi bien que lui et ainsi pouvoir progresser socialement ?”

Voilà toute la différence… Le nivellement de la société ou favoriser le travail et la réussite par le mérite ?

Bien sûr que le système n’est pas parfait !!! Personne ne prétend le contraire… mais en attendant la mise en place d’un autre système sérieux, et surtout viable, je me considère et je suis fier d’être un adepte de Jean-Baptiste Say, de Tocqueville… et puis même d’Adam Smith tiens !

—————–

Ecrit par: Lizzie 13/03, 12:23

Et puis parlons des salaires. En France, c’est tellement tabou de dire combien on gagne.
Si on a une bonne job avec un bon salaire bien négocié, c’est presque honteux, enfin, c’est comme cela que je l’ai resenti.

—————–

Ecrit par: aphyo 13/03, 12:32

Tout à fait PP !

C’est le côté positif et motivant nord américain qui peut pousser les gens à s’agiter
pour se réaliser et améliorer leur existence……

Bien loin d’une certaine mesquinerie franco Française !

—————–

Ecrit par: Petit-Prince 13/03, 12:41

Lizzie,

Oui, tu as raison… d’autant plus hypocrite que nous savons tous bien ici, que les gens sont bien contents d’avoir un peu plus d’argent pour améliorer leur quotidien.

Je crois que le summum de cette fameuse hypocrisie, je l’ai rencontrée à Lyon. Je ne sais pas si vous connaissez bien Lyon et surtout les Lyonnais d’origine, mais cette ville à quelque chose d’assez malsain : tout ce qui peut être considéré comme de la richesse est habillement cachée. Ainsi, les maisons bourgeoises de la ville sont très peu entretenues, à tel point que certaines d’entre-elles peuvent presque passer pour abandonnées.

D’épais rideaux sont aux fenêtres, qui cachent adéquatement les intérieurs… La surprise, c’est en entrant dans ces maisons… Là, la richesse explose… De magnifiques demeures se cachent sous l’artifice ! C’est quelque chose d’incroyable.

Mais je m’éloigne du sujet… Effectivement ici, on parlera ouvertement des salaires… au début, c’est un peu difficile d’en parler, tellement on est peu habitué. Mais maintenant, j’ai aucune gêne à dire combien je gagne, et aucune gêne à dire que j’aimerai en gagner encore plus… Ça va peut-être s’en venir d’ailleurs !

Bref… ici, pas de problème à vouloir acheter un char de 40,000 piastres, mais pas de problème non plus à aider une vieille dame à traverser la route ou à parler simplement avec un sans-abri pour le réconforter.

—————–

Ecrit par: aphyo 13/03, 12:47

très juste PP !

Ici tout est plus simple, il y a moins de formalisme, d’étiquette…

Pour avoir fréquenté le monde bien longtemps, je ne peux que souscrire à ce que tu dis….

On y parle pour ainsi dire jamais d’argent, c’est très commun !

Par contre, il semblerait qu’il n’y en ai jamais assez et l’on se plaint abondemment,
ce genre d’attitude est insupportable !

—————–

Ecrit par: chrismaz 13/03, 13:34

Parlons argent justement, je vais vous raconter une petite anecdote qui m’est arrivee ici au Quebec dans l’entreprise dont je tairai le nom !
Il me semblait qu’ici on pouvait comme aux US parler librement de salaire . Eh bien, je m’en suis mordu les doigts. Explication. Je bossais de nuit dans l’entreprise quand celle-ci decida de changer mes horaires et de bosser avec de nouveau collegues de travail. Je suis toujours ravi de faire de nouvelles connaissances, et rapidement donc une bonne ambiance s’est instauree avec mes deux nouveaux collegues que je ne connaissais pas. Vous voyez la suite ?? Forcement les deux me demandent un jour: au fait tu gagnes combien?? Et moi gros naif, toujours tres honnete et n’ayant rien a cacher, et pensant que tout le monde parle ouvertement de $ ici, je devoile mon salaire. Resultat : le lendemain, convocation illico au bureau, evidemment un des collegues qui bossait depuis plus longtemps que moi est parti de suite le soir se plaindre a la direction pretextant que ca n’etait pas normal ( ce que je peux comprendre..)
J’ai été directement retabli aux horaires de nuit, et ecarté des 2 employés!!!!
Well, you know what I mean !!!! Parlez argent, mais ici aussi au Quebec comme ailleurs , n’avouez jamais votre salaire, c’est pas pire qu’en France!
J’ai pris une bonne lecon ce jour la !

—————–

Ecrit par: Petit-Prince 13/03, 13:44

Chrismaz,

Je pense honnetement que tu es un contre-exemple. Moi, ça fait deux ans que je travaille dans la même compagnie, j’ai souvent parlé argent et mon salaire n’est un secret pour personne. Pour les autres employés c’est de même, et il n’y a jamais eu le moindre problème à ce niveau là.

Pour mes amis Québécois c’est pareil, l’argent et les salaires ne sont pas tabous et on ne m’a jamais raporté ce genre d’expérience.

Peut-être y’aurait-il d’autres témoignages, mais à date, je pense que tu es dans un cas particulier ! … D’ailleurs, moi j’ai commencé à travailler de soir et la fin de semaine, maintenant je suis de jour et de semaine… J’ai commencé à 11$ de l’heure, puis 13.50$ puis 16$ avec des avantages très appréciables ! C’est pas le Pérou, mais en moins de deux ans, l’évolution est appréciable.

—————–

Ecrit par: Redflag 13/03, 14:12

Salut la gang,

QUOTE
Well, you know what I mean !!!! Parlez argent, mais ici aussi au Quebec comme ailleurs , n’avouez jamais votre salaire, c’est pas pire qu’en France!

Même avis que Chrizmaz. Dans l’entreprise, la question du salaire est taboue, et c’est une généralité je crois au Québec. Et pourtant j’ai travaillé dans une boîte dont les boss étaient américains !
J’ai moi aussi retenu la leçon, ayant fait une bêtise du même style que Chrizmaz en 2000 : convocation chez le boss, qui m’a posé une question droit dans les yeux, à laquelle j’ai répondu en mentant (j’étais coupable… ).
Sa réponse : OK, je vous donne le bénéfice du doute, mais si t’avais dit ‘oui’

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada