L’anglais et le boulot au Québec, je m’inquiète un peu - Immigrer.com
jeudi , 13 juin 2024
Accueil FAQ L’anglais et le boulot au Québec, je m’inquiète un peu
FAQPremier emploi, marché du travail

L’anglais et le boulot au Québec, je m’inquiète un peu

0
0
(0)

L’anglais et le boulot au Québec

Ecrit par: ti-flow 14-07 à 6:53

Bonjour tout le monde

alors voilà, en France, j’ai fait mon petit bout de chemin grâce aux centres d’appels, à savoir que j’ai commencé conseiller à la clientèle dans une grosse société qui m’a permis d’évoluer rapidement vers un messagee plus technique avec plus de responsabilités et bien évidemment mieux rémunéré.

Je songe donc éventuellement à tenter la même aventure au Québec. J’ai donc parcouru les offres d’emploi qui pour beaucoup si ce n’est la totalité mentionnent : “bilinguisme”, ce qui est évidemment normal pour un pays où deux langues sont majoritairement parlées

En fait c’est le mot qui me fait peur. Je ne pense pas être bilingue, même si dans mon travail je suis souvent en relation téléphoniques avec des anglophones, j’arrive donc à tenir une conversation, à comprendre et me faire comprendre, mais je pense que cela reste un anglais “de base”. Sur l’échelle de 1 à 12 demandée sur la DCS, je me suis auto-évalué à 7 (c’est un petit peu l’évaluation que j’avais reçu à un test gratuit offert par une société privée de formation d’anglais donc je ne sais pas si c’est très révélateur vu que ces organismes pensent à la rémunération par le nombre d’heures de cours…). Quoi qu’il en soit depuis que mon idée d’immigration est claire, je m’inscrit à toutes les coach sessions de mon entreprise (qui les offre gracieusement).

Bref je voulais savoir en gros pour les connaisseurs, quel est le niveau d’anglais apprécié ? Y a t-il des tests fiables ? un score au TOEIC référence ?

————————————

Ecrit par: Joey 14-07 à 7:10

Moi, je te dirais de laisser tomber les tests, qui ne prouvent que ta compréhension de l’anglais. Le TOEIC, c’est certes plus appliqué au monde du travail que le TOEFL. Mais ça ne mesure en aucun cas ta capacité à t’exprimer en anglais.
Je connais nombre de personnes ayant eu un score plus élevé que moi au TOEFL et au TOEIC mais incapables de tenir une conversation en anglais.
La grammaire, ça jamais été mon fort, je m’exprime en anglais à l’intuition et je me fous des règles grammaticales britanniques. J’ai l’occasion de pratiquer mon anglais pendant mon boulot et ça, c’est le plus important.

Seul un employeur pourra déterminer si ton niveau d’anglais est suffisant. Il serait plus judicieux de prendre des cours de conversation afin de pratiquer.

Voilà mon avis, mais je ne suis pas au Québec!!!:P D’autres avis?

————————————

Ecrit par: ti-flow 16-07 à 12:40

Merci beaucoup

Sinon peut etre question naïve mais en général au Quebec, est ce qu’on apprend aux enfants à être bilingue tout petits (enseignement ? parents ?) ou est ce que c’est vraiment une volonté personnelle ?

————————————

Ecrit par: malik11 16-07 à 13:49

je crois que parler avec les gens est le meilleur moyen de progresser une fois là bas

————————————

Ecrit par: Éric70 17-07 à 8:22

Au Québec la langue est le Français, nous ne sommes pas bilingue. Même pas 1% de la population sont de langue matenelle Français et Anglais.

Parler l’Anglais est un atout au Québec, parce-que tout le reste du continent est Anglophone Mais on ne vous demandera pas d’être un parfait bilingue, juste de bien vous exprimer en Anglais.

————————————

Ecrit par: Bob,Chantal et les autres 17-07 à 9:49

Sur la loi 101 (je sais on en a déja parlé ), voici un lien intéressant :

archives.radio-canada.ca/IDD-0-17-1300/politique_economie/loi_101/

————————————

Ecrit par: nissart 17-07 à 11:22

La conversation, c est ca l ‘important, en general les employeurs demandent un anglais “fluide”, c est a dire qu ‘il faut eviter de “couper” les phrases ou les mots avec des hesitations et surtout eviter de faire repeter car ca les anglos n ‘aiment pas (les quebecois non plus d ‘ailleurs).
Je bosse dans un resto où je dois utiliser l ‘anglais presque pour chaque client, j ai remarqué qu’il “valait mieux” faire une faute de grammaire que de prononciation.
Là où en France ca passe avec les anglos ici non car parler anglais pour un service a la clientéle est un “dû”(a Mtl en tous cas).Par contre l’inverse n’est pas toujours vrai.Bon aprés j’en connais qui ne parle pas un anglais super et qui s’en sortent bien, ca depend des gens et de leur capacité a communiquer, mais dans un centre d’appel le niveau est assez elevé je crois, mais d’autres sur le forum ayant travaillé en centre pourrons certainement mieux t’en parler.
Pour resumer, en France on considerait que mon niveau etait plutot bon mais ici plutot moyen.

————————————

Ecrit par: Éric70 17-07 à 12:15

Nissart, fais attention quand tu dis “Je bosse dans un resto où je dois utiliser l ‘anglais presque pour chaque client “…
Travaillerais-tu à l’ouest de l’ile de Montréal où au centre-ville ???
Ton expérience est excellente et c’est bien que tu le partages mais ce n’est aucunement ce qui se passe ailleurs au Québec !!!

————————————

Ecrit par: ayoros 17-07 à 12:21

de toute facon je pense que la plupart de ceux qui sont au canada ou qui vont y arriver, perfectionnent l’anglais de jour en jour non?
moi je comprends ce quon me dit et ce que je lis et vis versa et jespére le parler couramment aprés qqs mois la bas.

sur que pour bosser dans les centres d’appels faut déja étre trés bon mais pour ceux qui travaillent dans un magasin , les bases suffisent

————————————

Ecrit par: ti-flow 17-07 à 13:26

Merci pour vos réponses.
Bon ben j’irai quand même voir… histoire qu’on juge un peu de mon anglais sur place, et au pire je débuterai dans la vente classique en magasin, l’accueil ou autre…

————————————

Ecrit par: Canadadry 17-07 à 21:57

Salut Ti flow,

Avant de trouver ma job, j’ai démarché beaucoup en centre d’appels et je pense que si ton anglais est fonctionnel et qu’il n’est pas entravant à la réalisation de ta mission, il n’y aura pas de problèmes. Tu connais le systèmes des bases d’info des centres d’appels et il n’y a pas trop de place à l’imagination surtout en appels sortants où tu lis un scénario en circulant sur des pages web.
D’autre part, il y a ici à MTL une foule de centres d’appels de toutes les tailles et de toutes les vocations possibles : le turn over y est donc particulièrement élevé et les sociétés rencontrent les pires difficultés à recruter dans ce secteur d’activité.
Enfin, je te dirai qu’il ne faut pas hésiter à repartir d’un messagee de conseiller et de refaire la même progression que tu as connu en France. J’ai posté mon expérience personnelle il y a quelques jours sur le forum. N’hésites pas à me contacter par MP si tu souhaites plus de renseignements sur ce secteur que je connais bien en France et que je vais découvrir ici.

————————————

Ecrit par: baloo911 17-07 à 22:29

Je commence à en connaitre un bon bout en centre d’appels ici…je peux te dire que l’anglais demandé n’est du niveau Harvard mais il te sera plus facile de t’en sortir si tu as un niveau de conversation fluide….la plupart des centres d’appels travaillent avec une clientèle bilingue et de toutes facons c’est definitivement un atout pour une évolution à l’interne par la suite .
Tu peux toujours me PM si d’aventure tu voulais en savoir plus .

————————————

Ecrit par: nissart 18-07 à 20:50

TOUS les services a la clientele pour un francophone sur Mtl doivent se faire dans les 2 langues (Cest pas tjs vrai avec les anglos mais c est une autre histoire), meme un carriste ou un bus boy.
De plus je suis a Mtl, comme c est indiqué dans mon profil, faut lire c est tout.
Je suis sur la place J.Cartier, c est touristique donc “bilingue.

————————————

Ecrit par: PHIL_H 19-07 à 3:54

À ce propos, j’ai une petite question :

Me concernant, j’ai pratiqué l’anglais en milieu professionnel, en particulier avec des personnes dont la langue maternelle n’était pas l’anglais (mexicains, allemands, néerlandais). Je n’ai jamais pratiqué avec des anglophones pur et dur (en milieu professionnel du moins).

Ai je des chances de m’en sortir avec des canadiens ou des américains ?

————————————

Ecrit par: ayoros 19-07 à 4:14

bah l’accent joue beaucoup. la compréhension est diff entre un francais et américain ( surtout quils machouillent en parlant). quand j’étais la bas j’ai pas trop souffert de cet accent mais au début faut étre concentré

je comprenais qd mes profs me parlaient en anglais mais la bas s’est différent. mais si ta les bases tu comprendras les phrases je pense

————————————

Ecrit par: Lizzie 19-07 à 7:08

j’ai travaillé dans le centre d’appel avec un français qui a commencé le même jour que moi….il disait parler anglais mais il avai un accent déplorable, un vocabulaire pauvre et avait quand même obtenu un p.o.s.t.e en tant que conseiller bilingue. Mais il se débrouillait…..la seule chose que je dirais c’est qu’il faut tenter, faut pas avoir peur de se lancer.

Les gens aprécient ceux qui font des efforts même si c’est pas parfait…

————————————

Ecrit par: marion 19-07 à 8:52

QUOTE(nissart @ 18-07 à 19:50)
TOUS les services a la clientele pour un francophone sur Mtl doivent se faire dans les 2 langues

A l’exception peut-etre des centres d’appels justement. Je me rappelle que dans mon centre d’appels il y avait des québecois unilingues. Mais je ne sais pas si c’est très fréquents.

Là où je travaillais (pour Sympatico), ils n’étaient vraiment pas regardant sur le niveau de langue. Ils y en avaient qui parlaient un vrai charabia que ce soit en anglais ou en français . Quelquefois les clients le prenaient mal, mais je n’ai jamais vu un agent se faire virer pour ca.

Je dirais que le début, si tu n’est pas tres a l’aise en anglais, pourra etre eprouvant, mais a force de parler toute la journee tu vas faire des progres fulgurants. C’est ca le + du centre d’appel, c’est comme un cours de langue en immersion .
Perso lors de cette experience, c’etait la premiere fois que je travaillais en anglais, mais des mon premier jour, je me suis appercue que je pouvais avoir autant de difficulte, sinon plus a comprendre l’accent québecois. Mais on se fait vite autant à l’un qu’à l’autre.

————————————

Ecrit par: Lizzie 19-07 à 12:26

entièrement raison…. j’ai même un jour eu une cliente qui me reprochait de ne pas me conprendre parce que je parlais un anglais britannique….mais bon, des c**s, y’en a partout.

Une autre avait un tel accent québécois qu’elle ne me comprenait pas et que j’avais bcp de misère à la comprendre. Ce dont je me suis rendue compte c’est que moi j’ai l’habitude de l’accent québécois et donc je le comprends (à part qq très rares personnes dont 1 au bureau, c’est une catastrophe ) mais que les québécois n’ont pas forcément l’habitude d’entendre et de parler avec une personne française et là, c’est le choc pour eux

————————————

Ecrit par: marion 19-07 à 14:29

C’est clair.. Moi ça m’est arrivé plein de fois que mes collègues anglos me passaient des appels en me disant ”Marion… la madame elle veut plus me parler parce qu’elle dit que je parle français comme une vache espagnole…” Alors là je les vengeais en prenant mon ton le plus franco-français-poli-et-glacial possible (maudite française quoi ). Et là ça les calmaient à tous les coups.

En fait ça se faisait pas mal de se refiler des clients avec qui on avait du mal.. ou bien histoire de rigoler un peu

————————————

Ecrit par: Canadadry 19-07 à 21:01

Salut Phil,

Pour la petite histoire, je trouve que les québecois ont un anglais très facilement compréhensible, j’avais beaucoup plus de mal avec les indiens (qui parlaient certainement avec une excellente grammaire) lorsque je bossais en logistique internationale. Le meilleur c’est quand à la fin d’une tirade monocorde de 5 bonnes minutes tu entends : ” Isn’t it ???”. Alors là bonne chance

————————————

Ecrit par: fassima 19-07 à 22:18

Je vis aux usa et je dois etre a Montreal le 30 septembre comme resident permanent. J’ai travaille dans la clientele comme tech support pendant 4ans et demi dans le domaine des software et web hosting. Je parle a plusieurs gens avec tous les accents mais bcp d’americains sont tres rudes quand tu as un accent. Ils disent: ” You have a broken english”. Mon anglais est parfait puisque j’ai vecu ici pendant 9 ans. J’espere que les canadiens sont plus tolerants pour l’accent..

————————————

Ecrit par: Canadadry 19-07 à 23:17

Je pense qu’ils le sont et qu’ils apprécieront plus tes efforts pour parler anglais, en plus ils ont vraiment l’habitude des accents internationaux dans une ville cosmopolite comme Montreal

————————————

Ecrit par: Éric70 20-07 à 20:34

Youhou…. Parlez-vous d’immigration au Québec ou en Ontario là ???
Moi, je ne comprends pas du tout.

Chaque Année je vends des sapins de Noël au Marché Jean-Talon à Montréal… J’utilise l’Anglais dans environs 3 ou 4 % de mes conversations. J’ai déjà travaillé au Marché Atwater plus à l’ouest et j’utilisais l’anglais pour environ 25% de mes conversations. Et j’ai des amis qui vendent toujours au Marché Atwater et sont unilingue Français. Je veux bien croire que si vous travaillez dans le domaine touristique ou d’un centre d’appel ou bien d’une compagnie d’exportation l’anglais est important… Mais votre réussite au Québec ne dépendra pas juste de votre qualité de vous exprimez en Anglais ou de l’accent anglaise que vous avez.

Allez faites un petit voyage de reconnaissance à travers le Québec. Sortez du centre-ville de Montréal un peu, allez à l’est ou encore mieux sortez de l’île de Montréal. Alors là vous prendrez vraiment le pouls de la réalité Québecoise et vous allez vous rendre compte que la nécessité d’être bilingue n’est pas aussi importante que vous croyez !!!

————————————

Ecrit par: Abouzyad 21-07 à 1:01

Salut
Mon petit témoignage.
Suis en Alberta ( Edmontonet donc en milieu 100% anglophone) depuis mars dernier.Il ya deux québécois dans le département où je travaille, et ils sont parfaitement bilingue.Je n’ai d’ailleurs jamais su qu’ils étaient Québécois jusqu’au jour où ils m’ont entendu parler français au tel.
Mon supérieur immédiat est d’origne Dominicaine, on parle espagnol plus qu’englais.”The manager”est d’origine Roumaine, je comprend mieux mes collegues Albertains de souche qu’elle.Deux de mes collegues sont d’origine chinoise.Une a un accent parfait ( née à Hong gong et veunue ici à 6ans), par contre l’autre est beaucoup plus difficile à comprendre.Ici ils ne disent pas ” broken accent” mais plutôt ” strong accent”.Pour résumer,dans a boite où je bosse, il y en a de toutes les origines ( Yougouslave, Malaisienne, Chinoise, Dominicaine, Hindoue, Africaine sub-saharienne, Philippine, Etc),j’ai apporté le seul accent qui manquait à l’appel puisque je suis le seul Nord Africain sur plus de 360 employés.Tout ça pour vous dire qu’il n y a aucun problème à se faire comprendre et à comprendre.Tout le monde fait l’effort, et je n’ai jamais senti la moindre gêne quand je fais répéter à quelqu’un ce qu’il vient de dire .Mieux encore quand je plaisante avec les deux Québécois, les autres nous supplient de leurs traduire ” how lucky you are to be bilingual”disent ils.Et pourtant je sais que je suis encore loin, trés loin d’être “perfect bilingual”
Ne t’en fais pas donc, je ne crois pas que tu auras le moindre problème.

————————————

Ecrit par: SMAG 21-07 à 6:25

Ce point m’inquiète car c’est vrai que j’arrive à lire et à écrire, à parler avec quelqu’un mais dés que la personne fait une phrase trop longue…Aie Aie

Je perds pied, mais je sais que c’est par manque de pratique et en plus l’accent. Les mots que je connais ne sont pas dits de la même manière..

On me dit, tu verras cela viendra tout seul.. le seul point positif ,c’est que je ne travaille pas du tout du support en ligne..

D’ici là j’essaie d’écouter le plus d’anglais mais c’est dur..

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Salaire minimum au Québec en 2024 : ce que vous devez savoir

4 (2) Depuis 2004, le 1er mai, qui marque la Journée internationale...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3209) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com