Intégration en région - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Intégration en région
FAQTranche de vie, l'intégration

Intégration en région

0
0
(0)

Intégration en région

Ecrit par : Labrador 28-04 à 16:06

bonsoir,
Suite à un post d’un forumeur qui explique bien qu’il y a un seuil de tolérance à l’immigration suivant l’endroit ou l’on se trouve, je n’ai pu m’empecher de faire une comparaison avec nos régions Francaises.
Alors vous seraient certainement d’accord si je vous dis qu’en Corse c’est difficille et le seuil de tolérance avoisine 0% , en Alsace une forte culture patriotique fait que les valeurs Francaises priment en général, a l’inverse Marseille est connue pour son mélange culturel sans trop de vague , a l’identique du Nord de la France ou les diverses communautés cohabitent aisément .
Donc voila , qu’en est il au Quebec ? de la Gaspésie au Cantons de l’est ; des Laurentides à la Beauce le chauvinisme d’un villageois est tout à fait compréhensible , mais l’étranger est il mieux acceuilli dans une région plus qu’une autre ?et a l’inverse l’arrivée massive d’immigrants peux étre mal ressentie ?
Je sais le sujet délicat, mais ne doute pas de votre intélligence pour l’aborder calmement .

——————————–

Ecrit par : Laulau 28-04 à 19:09

Nous sommes dans le secteur de Bellechasse juste au dessus de la beauce, il y a très peu d’immigrés, enfin je n’en ai pas rencontré.

Je dirais que dans l’ensemble, nous avons été bien accueillis par les gens ouverts.

Evidemment, nous avons fait la rencontre de personnes “racistes” mais aussi de gens méfiants au départ et qui se sont rapprochés.

Ce sont surtout les enfants qui en ont le plus souffert au départ et bien sûr nous aussi par leur intermédiaire. Mes enfants sont ouverts et sociables, donc ils ont fini par se faire des amis et se sentent plus à l’aise mais tout n’est pas gagné.

Pour l’emploi, c’est clair, certains employeurs sont hermétiques aux immigrants, nous avons eu très peur car il nous a fallu 6 mois pour trouver des emplois. Il est vraiment nécessaire de se diriger tout de suite vers les organismes d’aide à la recherche d’emploi. Nous avons eu à faire à une personne formidable qui s’est énormément investie et qui nous appellait chez nous pour nous informer des nouveaux emplois disponibles.

Dans cette région, on souhaite attirer des immigrants car les écoles manquent d’élèves et qu’elles sont menacées de fermeture, tout en étant conscient que tous les employeurs ne sont pas prêts. Mais un travail de média se fait autour de cela.

Je souhaite préciser que nous ne faisons pas parti des “minorités visibles” donc je ne sais pas ce qu’il en serait de leur acceptation mais j’ai entendu dire qu’une communauté de colombiens se sont installés dans un petit village voisin et qu’ils se sont bien intégrés.

Je suis au québec depuis 10 mois et je ne sais pas comment les choses évolueront.

——————————–

Ecrit par : fortsympa 28-04 à 20:14

(Labrador @ 28-04 à 16:06)
en Alsace une forte culture patriotique fait que les valeurs Francaises priment en général,

100 % d’accord … mais je dirai plutot une valeur … regionale (un “VRAI” alsacien te dira qu’il se fout “des francais de l’interieur” car il veut etre independant) … ce qui explique pourquoi je me suis jamais senti alsacien … mais “que” francais

bon pour en revenir au quebec, des francais m’ont racontes des evenements … racistes parce qu’ils etaient francais, ca m’a fait bcp de mal pour eux et je ne sais pas comment j’aurais reagi, car ca doit pas etre evident.

Moi, en Mauricie, je n’ai jamais rien vecu de tel, ni remarque tel ou tel allusion raciste, je te dirai meme que c’est un atout pour moi … la meilleure preuve, des clientes m’ont deja “drague” au telephone car parait-il j’ai une super belle voix … avec un si bel accent ( la premiere fois, ca surprend)

——————————–

Ecrit par : Monikebek 28-04 à 23:17

Drummondville idem Granby/Waterloo : aucun racisme ressenti envers nous, mais nous ne sommes pas Français, et j’ai déjà entendu plusieurs fois que c’est pour ça que nous n’avions pas de problème ce que j’ai bien du mal à accepter – surtout qu’en arrivant et même encore maintenant mon accent est plus français de France qu’autre chose.
Nos enfants n’ont aucunement souffert non plus car ils étaient bébé en arrivant (1 an et pas tout à fait 3 ans). Ils parlent le français de France, le québécois et l’anglais entretemps.
Voilà.

——————————–

Ecrit par : Petit-Lion 29-04 à 11:40

Merci Labrador d’avoir lancé ce sujet, car je crois qu’en effet, il est vraiment pertinent pour les immigrants qui se cherchent un point de chute au Canada.

Les premiers témoignages montrent que le seuil de tolérance dans les régions citées n’est pas atteint, mais ces régions comptent très peu d’immigrants, donc nous ne connaissons pas encore la limite.

——————————–

Ecrit par : bencoudonc 29-04 à 12:20

Je ne crois pas beaucoup au concept du seuil de tolérance. Paradoxalement, ça semble être dans les régions éloignées où il y a le moins d’immigrants qu’il y avait le plus de “skinheads” à une certaine époque. L’inconnu fait plus peur que le voisin, non ?

——————————–

Ecrit par : Pocipsy 29-04 à 12:43

Je vais bientôt m’installer en région aussi (Saguenay Lac Saint Jean) et je dois te dire qu’ils sont contents comme ça chez eux et à la base, ils ne veulent pas de personnes venant d’ailleurs !

C’est une sorte de communauté …

Par contre ils peuvent t’accepter mais là ca dépend vraiment de toi, si tu veux les changer, ils le feront pas et tu seras moins intégré !

——————————–

Ecrit par : mimile 29-04 à 14:02

Bonjour,
Je ne vais pas vous parler du Québec que je connais peu. Je voudrais vous parler de l’endroit où je me trouve: Halifax en Nouvelle-Ecosse.
D’abord, je crois que la notion de seul de tolérance est une notion bien hexagonale. Eller suppose qu’on tolère les immigrés tant qu’ils sont peu nombreux. Sous-entendu: on est raciste, on aime pas au fonds les immigrés, mais tant au’ils ne nous emmerdent pas trop ou qu’ils ne nous prennent pas nos emplois, ça va encore.
Ici, c’est pas pareil. Le Canada choisit ses immigrés. Le Canada a besoin d’immigrés pour plusieurs raisons (activité économique, natalité..). Presque tous les canadiens (à part les autochtones) ont des ancêtres nés en dehors du Canada. Je n’ai personnellement pas rencontré de racisme primaire ici. PAr ailleurs, les gens d’ici voient avec bcp de sympathie les immigrants: ils comprennent qu’ils sont là pour contribuer au développement du pays et pour trouver un avenir meilleur pour eux et pour leurs enfants. Il y a souvent une identification des gens avec cette démarche puisque eux, leurs parents, grands-parents ou arrière grands-parents sont venus ici pour la même chose. J’ai senti aussi ques les gens sont fiers que les immigrants choisissent le Canada. Il y a là comme une reconnaissance de leurs efforts pour construire une société attractive et enviée. Dites au canadiens que vous adorez le Canada (ce que je fais souvent et en plus c’est vrai) et vous allez les rendre dans un état proche du Nirvana !! Bcp d’entre eux (et pas seulement à l’aéroport) vont vous souhaiter le bienveue et vont vous dire qu’ils espérent que vous allez vous sentir bien et rester ici. Vous avez vu ça en Europe: Moi jamais !
Le Canada c’est vraiment différent de l’Europe ! Ne transposons pas !

——————————–

Ecrit par : Petit-Lion 2-05 à 22:58

C’est exact : on tolère les immigrés tant qu’ils sont peu nombreux. Ce n’est pas hexagonal, c’est partout pareil. Au-delà d’un certain nombre d’étrangers, la xénophobie se manifeste. Je n’ai pas dit le racisme, car cette malformation intellectuelle est heureusement très peu répandue, alors que la xénophobie, elle, est naturelle : c’est la peur de l’étranger, qui s’apparente à la peur de l’inconnu que nous avons tous.

Donc une personne intelligente, cultivée et ouverte d’esprit (ce que nous sommes tous, sur ce forum) n’est pas xénophobe. Mais hélas, les peuples ne sont pas composés à 100 % d’universitaires et de philosophes.

Le seuil de tolérance dépend autant de la composition socio-culturelle de la population que de son exposition à l’étranger. Le Canada a beau être un pays d’immigration, il se trouve que dans certaines régions du Québec loin de Montréal, on est québécois pure laire depuis un, deux ou trois siècles, de sorte que le frais débarqué de _______ (mettez ici le pays qui vous convient) aura du mal à convaincre les locaux qu’ils sont immigrants eux aussi tout comme lui, et les campagnes antiracistes du gouvernement n’y changeront pas grand-chose.

Le seuil de tolérance est appelé à augmenter partout, mais c’est un mouvement lent, à la mesure du progrès économique, de l’éducation et de l’ouverture au monde d’une région. En attendant, il est prudent d’estimer un tant soit peu où en est la région où l’on souhaite s’établir.

——————————–

Ecrit par : Labrador 3-05 à 2:55

Je suis entierement d’accord avec toi , je rajouterai simplement , que l’évolution de cette tolérance dépend pour 1/3 des IMMIGRES , 1/3 des HABITANTS du cru , ET 1/3 des POLITIQUES qui nous gouvernent .

Ce cocktail peux être délicieux , donner la geule de bois , ou indigeste…..

Nous voyons en Europe de plus en plus de cités ouvrières traditionnellement a gauche voire éxtrème gauche s’orienter de plus en plus vers son contraire (droite voire éxtème droite !!)
ceci est a mon avis une faute des politiques

Nous voyons aussi les habitants du cru avoir des préjugés assez important au sujet des immigrés (religions , histoire , coutumes) là cela devient une faute de ces mêmes habitants

et bien sur l’immigrer devrait faire un minimum d’éfforts pour s’intégrer, respect du pays d’acceuil , pratique des traditions du cru , éducation des générations suivantes dans l’esprit du pays dans le cas contraire ces fautes deviendrai de sa résponsabilité.

Donc ceci est bien sur un raccourci, mais résume a mon avis que personne détient la vérité universelle mais peu être qu’ensemble…..

——————————–

Ecrit par : petiboudange 3-05 à 5:27

Comment estimer?

Deux solutions:
-le demander: comment voyez-vous l’installation des immigrants dans votre région? avec le risque des réponses hypocrites que cela comporte
-tenter l’expérience (de vivre quotidiennement parce que le touriste est une bourse sur pattes alors on l’aime forcément ) avec le risque d’être rejetté et déçu.

Je crois que y a pas vraiment de moyen d’estimer.

——————————–

Ecrit par : peanut 3-05 à 10:47

A son dernier voyage, une québécoise a dit à mon chum que “les femmes adorent l’accent des français

en fait, nous aimons tous les accents différents!

——————————–

Ecrit par : Petit-Lion 3-05 à 12:33

Pour le tiers du problème qui dépend des immigrants eux-mêmes, en fait… je n’osais pas le dire. Il ne s’agit pas ici de déterminer quelles mentalités s’adaptent mieux que les autres, mais bien quelles régions sont plus accueillantes pour l’ensemble des immigrants.

Comment? En lisant les témoignages, par exemple, ou la FAQ faq.immigrer.com/cat74 de ce site.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Mes impressions après 23 ans au Québec

0 (0) Depuis 23 ans que je suis au Québec, j’ai vu...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com