Immigrer en Ontario, ma perspective non objective - Immigrer.com
mardi , 21 mai 2024
Accueil FAQ Immigrer en Ontario, ma perspective non objective
FAQRégions du Canada

Immigrer en Ontario, ma perspective non objective

0
0
(0)

Salut le Rosbif !

J’ai pris note, alors, accroche-toi je ne vais pas être objectif.

Si tu veux aller en Ontario, pas de problème tu peux y aller. Mais LA question qui se pose est : veux-tu passer ta vie en anglais et oublier ton français ?

Sache que, d’une manière générale, les canadiens anglais ne peuvent saccer les québécois. Il suffit de lire la presse anglophone du Canada pour s’en convaincre. Le Canada anglophone tout entier travaille contre le Québec, contre ces horribles canadiens français qui ne parlent pas la bonne langue.

Alors tant qu’à choisir, j’ai choisi le Québec, même si, au départ, j’avais des rêves d’Amérique en anglais.

Quel est l’intérêt réel de vivre en Ontario ou dans une province anglophone ? Si c’est pour pratiquer son anglais, tu n’y passeras sans doute pas ta vie, car on s’en lasse au bout d’un moment. Des amis français (2 couples) ont passé 5 ans à Londres. À la recherche d’un rythme de vie plus “normal”, ils sont venus à Montréal il y a 2 ans, et après quelques envies “Torontotiennes”… ben.. plus rien. Et même quelques courts séjours professionnels à Toronto ne les ont pas fait changer d’avis. On est si bien à Montréal, en français. Il y a en plus la possibilité de travailler en anglais, partiellement ou totalement.

On a beau dire, le français est notre langue maternelle, comme les Québécois. À cette langue s’attache une culture, un humour. Même si la culture et l’humour québécois sont parfois éloignés des nôtres (français), la base de la langue est la même, et cela favorise grandement notre intégration.
Alors oui, les grincheux auront peur d’être catalogués parfois rapidement de “maudit français”, pas plus vite que les Français n’imaginent les Québécois en bûcheron ou en “trucker” !

Vivre immergé à 100% dans un milieu anglophone ne doit pas être chose facile. Au Canada s’ajoute cette spécificité de la minorité francophone très mal jugée par les anglophones.

Le Québec a besoin de francophones et de français. Il est là, prêt à nous accueillir. Qu’irions nous faire à Saskatoon ou à Calgary ?

Je suis arrivé ici avec la vision “type” de l’immigrant, qui se veut fédéraliste. Un vrai “drapeau rouge” :-))
Je me suis aperçu, en lisant, en regardant l’histoire du Québec et des autres provinces, de tout le chemin qui sépare un Québécois d’un habitant de Terre-Neuve ou d’un autre de la Saskatchewan.
Ils n’ont rien ou presque en commun. Pourtant, les deux anglophones vont voter fédéral, même s’ils sont à 5000km l’un de l’autre, pour une seule raison : parce qu’ils parlent la même langue, l’anglais.

La langue, encore la langue, facteur de solidarité, de culture, d’appartenance.

Alors les Québécois vont voter pour le Québec, lors d’élections fédérales, ce qui fait que jamais le Québec n’aura jamais le pouvoir à Ottawa. Le Québec est une grosse minorité, mais reste une minorité devant l’océan anglophone.
Alors quel choix reste-t-il ? Celui de la souveraineté, de l’indépendance. Car ce pays en a les moyens, les possibilités, la force. Le veut-il vraiment ? Ça c’est une autre histoire.

Mais je trouve personnellement dommage de voir des candidats francophones à l’immigration au Canada qui veulent aller se perdre en terre anglophone…
Pourquoi ne pas aller aux USA ? ou en Grande-Bretagne ?

Seb Redflag

PS : qu’est-ce qui fait qu’on ne parle jamais de l’Ontario ? Là-bas, ils ne comprennent pas un mot de ce qui est écrit sur ce forum, comprends-tu ? Crois-tu qu’ils parlent de nous …?

——————

Sujet: Re: Emigrer en Ontario
De: yann solo
01 février 2001

Salut,

J’ai une petite expérience de l’Ontario (4 mois à Ottawa) et voilà ce que je peux en dire.
Au niveau environnement Ottawa et alentours est une belle ville avec plein d’espaces verts, c’est très agréable, mais bien moins vivantes, cosmopolite et plus stricte que Montréal.

En ce qui concerne le français, tu peux faire une croix dessus, je n’ai jamais pu me faire servir en français nulle part (banque, magasin, administration…) la loi sur le service en 2 langues, à mon avis c’est du foutage de gueule !

Je n’ai pas ressenti de préjugé particulier à l’égard des français (a part un petit complexe de supériorité), au contraire, les gens étaient vraiment intéressés par la culture française et j’ai passé des heures à parler du pays avec les autochtones 🙂

Par contre c’est vrai que la plupart détestent ces maudits quebeckers qui veulent leur indépendance, d’ailleurs cela me pose un peu de problème car j’ai des amis fédéralistes à Ottawa et des séparatistes au Québec, je crois que ne pourra jamais faire un repas tous ensemble :-), je suis un peu pris entre 2 feux.

J’ai une amie qui habite à Hull et qui travail à Ottawa dans un service gouvernemental oµ tous les employés doivent être bilingues, ce qui fait qu’il n’y a que des francophones d’origine (les anglophones sont très rarement bilingues), cela peut être une alternative pour pouvoir pratiquer un peu le Français en Ontario.

A+

Yann

—————

Sujet: Immigrer à l’Ontario/Précisions
De: Amir
01 février 2001

Salut

Contrairement à ce que pensent quelques uns sur ce forum, l’immigration à l’Ontario attire en effet des francophones, personnellement, j’ai des amis Marocains qui sont partis à l’Ontario car ils pensent que les opportunités de travail sont plus nombreuses, (PS: le taux de chômage à l’Ontario est parmi les plus bas au Canada).

Reste à discuter la question si l’on veut perdre notre langue française ou pas? je crois que nombreux immigrants qui partent au Canada ne sont pas français et la question de la langue française ne les intéressent pas sinon trouver un emploi mieux rémunéré et une situation meilleure que celle que peux offrir le Québec, je crois que c’est l’avis de la majorité des immigrants car l’Ontario attire chaque année plus d’immigrants que le Québec.

A mon avis, Perdre son identité francophone n’est pas un vrai problème si l’on veut immigrer à L’Ontario, la loi sur les langues officielles au Canada, oblige tous les services publics partout à communiquer en deux langues, à Ottawa comme à Hull, le français existe et l’anglais devient une option. Dire que l’Ontario c’est très américain, serait du tort car au Québec aussi il y a une grande population anglophone qui ne voient pas d’inconvénient à cohabiter avec d’autres populations qui n’est même pas francophones.

Personnellement, si j’avais le choix entre un emploi au Québec et un autre mieux rémunéré à l’Ontario, je déciderais pour le deuxième car mon français serait un “skill” (comme on dit en américain) dans un pays en deux langues officielles et je crois que ces francophones du Québec pensent le même avis quand à l’anglais. D’ailleurs ce qui fait le charme du Québec est sa population Cosmopolite et en aucun cas, le Québec n’aurait pu attiré de grands nombres d’immigrants francophones ou anglophones si les premiers n’aimaient pas le “American way of life” et les seconds le style français de vivre aussi.

Amir

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

La ville la plus chère pour vivre au Canada n’est pas celle que vous croyez

0 (0) Les villes de Toronto et de Vancouver, longtemps reconnues pour...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com