Immigrer avec ma mère retraitée ou la faire venir plus tard ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Immigrer avec ma mère retraitée ou la faire venir plus tard ?

Immigrer avec ma mère retraitée ou la faire venir plus tard ?

De flolu

Quelle est la démarche la plus facile ? Pourra t elle continuer de toucher sa retraite française en vivant au Québec ?

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Bomadicapri

bonjour

votre sujet me touche car nous pensons immigrer à Montréal( mon mari,nos3enfants et moi même) et ma belle -mère aimerait venir nous aider à garder les enfants car nous souhaitons reprendre des études.Mais voilà de quelle manière peut elle nous suivre et peut -elle garder sa retraite et la sécu ? merci pour vos réponses…

———

De kuroczyd

Je ne suis vraiment pas au courant de tout en détail mais je pense que cela passe pas un parrainage : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/FR/immigrer-installer/refugies-autres/parrainage-collectif/demande-parrainage/index.html

Pour parrainer, il faut justifier de ressources plus ou moins importantes.

———

De flolu

Parrainer sous entend de la faire venir dans un second temps. Merci pour le lien, je vais regarder.
Mais si je la fait venir en même temps que nous, je n’ai pas vu sur le dossier la possibilité de l’inscrire.
Et si elle remplit son propre dossier, comment peut elle avoir des points puisqu’elle est à la retraite ?

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De kuroczyd

Sur le forum, il y a eu la semaine dernière qqun qui voulait venir a la retraite qu Quebec : recherche son post…

mais je ne pense pas que tu peux juste ‘attacher’ son dossier au tien.

———

De Pandore

Pourra t elle continuer de toucher sa retraite française en vivant au Québec ?

Envoyé par l’application mobile Forum IC

Oui.

———

De Cherrybee

Réponse pour tout le monde. Il faut d’abord que vous émigrier puis, lorsque vous êtes devenus RP, que la personne retraitée demande un super visa car les parrainages des parents sont suspendus jusqu’à une date indéterminée.
Par la suite vous pourrez peut-être la parrainer, mais il y a toutefois des contraintes, surtout financières, et même si la personne reçoit une retraite:
 
“Pour demander le super visa pour parents et grands-parents, vous devez :

    être le parent ou le grand-parent d’un citoyen ou d’un résident permanent du Canada;
    être autorisé à entrer au Canada;
    remplir certaines conditions supplémentaires.

Remarque : Vous ne pouvez inclure aucune personne à charge dans cette demande. Seul votre époux ou conjoint de fait peut vous accompagner pour un séjour en vertu d’un tel visa.

Les agents des visas analysent plusieurs facteurs avant de déterminer si vous pouvez venir au Canada. Vous devez avoir véritablement l’intention de venir au Canada pour une simple visite et de partir une fois votre visite terminée. L’agent des visas évaluera les facteurs suivants lors de la présentation de votre demande :

  –  vos liens avec votre pays d’origine;
 –   l’objectif de votre visite;
 –   votre situation familiale et financière;
 –   la stabilité économique et politique de votre pays d’origine;
 –   la présence d’une invitation d’un hôte au Canada.   ”
 
Vous devez également :

    prouver que votre enfant ou petit-enfant au Canada atteint un seuil de revenu minimal;
    présenter un engagement écrit de soutien financier de la part de votre enfant ou petit-enfant;
    prouver que vous avez souscrit une assurance médicale auprès d’un assureur canadien valide pour au moins un an;
    vous soumettre à un examen médical aux fins d’immigration.”
 
http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/supervisa-qui.asp
 
Table financière   
        
En vigueur du 1er janvier au 31 décembre 2013
        
Votre enfant ou petit enfant peut utiliser l’échelle des revenus suivante afin d’évaluer sa capacité à répondre aux exigences
financières.
       
Seuils de faible revenu (SFR)
          
    

Taille de l’unité familiale –  Revenu vital minimum 1 personne (le répondant) : 23 298 $; 2 personnes 29 004 $ ;3 personnes 35 657$; 4 personnes 43 292 $; 5 personnes 49 102 $ ;6 personnes 55 378 $ ;7 personnes 61 656 $. Si plus de 7 personnes, pour chaque personne additionnelle ajouter 6 268 $

———

De Cherrybee

Parrainer sous entend de la faire venir dans un second temps. Merci pour le lien, je vais regarder.
Mais si je la fait venir en même temps que nous, je n’ai pas vu sur le dossier la possibilité de l’inscrire.
Et si elle remplit son propre dossier, comment peut elle avoir des points puisqu’elle est à la retraite ?

Envoyé par l’application mobile Forum IC

Impossible de l’emmener en même temps que vous. Et elle ne sera jamais admissible si elle fait son propre dossier. Il va vous falloir apprendre la patience.

———

De kjaerlighet

Le parrainage des parents va être ré ouvert en 2014 avec une augmentation de 30 % du seuil de revenu à prouver sur une période de trois années au lieu d’une.

 

Moi si je voulais parrainer ma mère il faudrait que je prouve gagner 50 000 $ par an et sur une période de trois années, autant dire que c’est pas évident et long.

 

Le but c’est simplement de réduire le nombre de parrainage de parents.

 

Ma mère va immigrer par elle même, ça sera juste plus compliqué.

———

De trefle

Je pose la question : est-ce que la mère pourrait entrer comme touriste et renouveler son séjour au bout des 6 mois en justifiant de ses ressources pour vivre sur place (sa retraite). Ne serait-ce pas plus simple ainsi ?

———

De Wait See

http://immigrer.com/faq/sujet/Details-dune-lettre-dinvitation.html.

 

Il lui faut des assurances car elle n’aura pas droit  au RAMQ

———

De Cherrybee

Je pose la question : est-ce que la mère pourrait entrer comme touriste et renouveler son séjour au bout des 6 mois en justifiant de ses ressources pour vivre sur place (sa retraite). Ne serait-ce pas plus simple ainsi ?

 

Le renouvellement du séjour de 6 mois (à condition que la personne retraitée soit de nationalité française) est toujours au bon vouloir du douanier. Cela veut dire que ça peut s’arrêter à n’importe quel moment et qu’elle a une épée de Damoclès sur la tête. Sans compter qu’une assurance santé pour une personne âgée (on est considéré comme âgé dès qu’on passe à la retraite car à risque) va lui coûter une beurrée.

———

De alien1

Je ne suis pas certain mais il me semble que le parrainage des parents passe par le super visa maintenant. C’est un visa 10 ans pour permettre aux parents de se rapprocher de leurs famille mais il n’ont plus droit à la résidence permanente et aux services s’y rattachant. J’imagine que le gouvernement canadien qui a changé la loi voulait éviter que trop de personnes âgée ou vieillissante viennent se servir des services médicaux gratuit sans jamais y avoir contribué. À vérifier.

———

De Automne

Je ne suis pas certain mais il me semble que le parrainage des parents passe par le super visa maintenant. C’est un visa 10 ans pour permettre aux parents de se rapprocher de leurs famille mais il n’ont plus droit à la résidence permanente et aux services s’y rattachant. J’imagine que le gouvernement canadien qui a changé la loi voulait éviter que trop de personnes âgée ou vieillissante viennent se servir des services médicaux gratuit sans jamais y avoir contribué. À vérifier.

mais non, c’est juste mis en pause temporairement.

 

Renseignements relatifs aux parents et grands-parents

            

Depuis le 5 novembre 2011, aucune nouvelle demande de parrainage
de parents ou de grands-parents n’est acceptée aux fins de traitement,
et ce, pour une période allant jusqu’à 24 mois. Cependant, les parents
et les grands-parents peuvent être admissibles à visiter le Canada pour
une période allant jusqu’à deux ans, grâce au super visa pour parents et
grands-parents. Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez la
page sur le super visa pour parents et grands parents.

 

Ce visa est valide pour une période maximale de 10 ans et vous permettra
de visiter votre famille au Canada pendant des séjours pouvant aller
jusqu’à deux ans sans avoir à renouveler votre statut.
            

Cette pause temporaire dans le traitement des demandes visant les parents et les grands-parents n’aura aucune incidence
sur les demandes de parrainage d’enfants adoptés ou d’autres membres de
la famille admissibles qui utilisent la même trousse de demande.

—————————————————————–

http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/supervisa.asp

———

De sdgenest

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?

Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !

Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

———

De Cherrybee

 

Je ne suis pas certain mais il me semble que le parrainage des parents passe par le super visa maintenant. C’est un visa 10 ans pour permettre aux parents de se rapprocher de leurs famille mais il n’ont plus droit à la résidence permanente et aux services s’y rattachant. J’imagine que le gouvernement canadien qui a changé la loi voulait éviter que trop de personnes âgée ou vieillissante viennent se servir des services médicaux gratuit sans jamais y avoir contribué. À vérifier.

Non tout faux

” Depuis le 5 novembre 2011, aucune nouvelle demande de parrainage de parents ou de grands-parents n’est acceptée aux fins de traitement, et ce, pour une période allant jusqu’à 24 mois. Cependant, les parents et les grands-parents peuvent être admissibles à visiter le Canada pour une période allant jusqu’à deux ans, grâce au super visa pour parents et grands-parents. Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez la page sur le super visa pour parents et grands parents.”

http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/parrainer/famille.asp

Autrement dit, le parrainage est juste suspendu, pas annulé. Le supervisa a une durée de validité de 10 ans, mais il est utilisable pour une durée de 24 mois seulement.

———

De Cherrybee

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

———

De sdgenest

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

 

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

ah bon, et bien merci pour le tuyau car je ne pensais pas du tout que ce soit possible…sur une retraite Française on paye toutes sortes de taxes RDS, CGS pour la sécurité sociale et tout ça alors qu’on final en étant à l’étranger on en profite pas.

Je reste très surprise car pour exemple j’ai demandé aux ASSEDIC en France si je rentre à quel montant de chômage j’ai droit le temps de retrouver un job. On m’a répondu rien car je suis partie à l’étranger. J’ai insisté en disant que j’ai cotisé 20 ans en France via mon travail et mes salaires pour le chômage mais il m’a été répondu qu’avec mes 2 ans passés au Canada j’ai tout perdu…

Donc pour la retraite ça se passe autrement alors, tant mieux

———

De kjaerlighet

 

Je ne suis pas certain mais il me semble que le parrainage des parents passe par le super visa maintenant. C’est un visa 10 ans pour permettre aux parents de se rapprocher de leurs famille mais il n’ont plus droit à la résidence permanente et aux services s’y rattachant. J’imagine que le gouvernement canadien qui a changé la loi voulait éviter que trop de personnes âgée ou vieillissante viennent se servir des services médicaux gratuit sans jamais y avoir contribué. À vérifier.

Non tout faux

” Depuis le 5 novembre 2011, aucune nouvelle demande de parrainage de parents ou de grands-parents n’est acceptée aux fins de traitement, et ce, pour une période allant jusqu’à 24 mois. Cependant, les parents et les grands-parents peuvent être admissibles à visiter le Canada pour une période allant jusqu’à deux ans, grâce au super visa pour parents et grands-parents. Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez la page sur le super visa pour parents et grands parents.”

http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/parrainer/famille.asp

Autrement dit, le parrainage est juste suspendu, pas annulé. Le supervisa a une durée de validité de 10 ans, mais il est utilisable pour une durée de 24 mois seulement.

 

 

 

Il sera de nouveau ouvert en 2014 avec une augmentation de 30 % des seuils de revenu et sur une durée de trois ans au lieu d’un an.

 

Seul les gens qui feront de gros salaires pourront parrainer leurs parents, …

 

 

La preuve par ici :  

 

http://www.cic.gc.ca/francais/ministere/media/communiques/2013/2013-05-10.asp

 

http://www.cic.gc.ca/francais/ministere/media/documents-info/2013/2013-05-10b.asp

———

De Cherrybee

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

ah bon, et bien merci pour le tuyau car je ne pensais pas du tout que ce soit possible…sur une retraite Française on paye toutes sortes de taxes RDS, CGS pour la sécurité sociale et tout ça alors qu’on final en étant à l’étranger on en profite pas.
Je reste très surprise car pour exemple j’ai demandé aux ASSEDIC en France si je rentre à quel montant de chômage j’ai droit le temps de retrouver un job. On m’a répondu rien car je suis partie à l’étranger. J’ai insisté en disant que j’ai cotisé 20 ans en France via mon travail et mes salaires pour le chômage mais il m’a été répondu qu’avec mes 2 ans passés au Canada j’ai tout perdu…
Donc pour la retraite ça se passe autrement alors, tant mieux

Tout à fait. Mais justement, il ne faut pas mélanger la retraite et le chômage. Ce sont deux choses tout à fait différentes.
Pour le chômage, il fallait, avant de partir, prendre RDV avec les ASSEDIC. On a le droit de suspendre ses allocations chômage 2 ans en cas de départ à l’étranger. c’est à dire qu’on a le droit d’aller faire une expérience professionnelle à l’étranger, et, si ça ne fonctionne pas, revenir avant le délai de 2 ans et commencer à toucher ses allocations chômage. C’est ce que j’avais fait puisque j’ai cotisé 25 ans en France. Mais comme, arrivée ici, j’ai trouvé un emploi permanent très rapidement, je n’ai pas eu besoin d’y faire recours. Je crois que j’aurais cotisé toute ma vie pour le chômage et que je n’en toucherai jamais une cenne. Tant mieux pour moi.

———

De Pandore

 

 

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

 

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

ah bon, et bien merci pour le tuyau car je ne pensais pas du tout que ce soit possible…sur une retraite Française on paye toutes sortes de taxes RDS, CGS pour la sécurité sociale et tout ça alors qu’on final en étant à l’étranger on en profite pas.
Je reste très surprise car pour exemple j’ai demandé aux ASSEDIC en France si je rentre à quel montant de chômage j’ai droit le temps de retrouver un job. On m’a répondu rien car je suis partie à l’étranger. J’ai insisté en disant que j’ai cotisé 20 ans en France via mon travail et mes salaires pour le chômage mais il m’a été répondu qu’avec mes 2 ans passés au Canada j’ai tout perdu…
Donc pour la retraite ça se passe autrement alors, tant mieux

 

Tout à fait. Mais justement, il ne faut pas mélanger la retraite et le chômage. Ce sont deux choses tout à fait différentes.
Pour le chômage, il fallait, avant de partir, prendre RDV avec les ASSEDIC. On a le droit de suspendre ses allocations chômage 2 ans en cas de départ à l’étranger. c’est à dire qu’on a le droit d’aller faire une expérience professionnelle à l’étranger, et, si ça ne fonctionne pas, revenir avant le délai de 2 ans et commencer à toucher ses allocations chômage. C’est ce que j’avais fait puisque j’ai cotisé 25 ans en France. Mais comme, arrivée ici, j’ai trouvé un emploi permanent très rapidement, je n’ai pas eu besoin d’y faire recours. Je crois que j’aurais cotisé toute ma vie pour le chômage et que je n’en toucherai jamais une cenne. Tant mieux pour moi.

 

Ca a changé. Désormais, les droits au chômage sont ouverts pour un an.

Cela signifie que quelqu’un qui quitte la France alors qu’il est au chômage depuis 2 mois et reviens au bout de 6 mois, aura droit à 12-6-2=4 mois de chômage. Par contre, si la personne démissionne (comme ça a été mon cas), elle n’a aucun droit donc même avec un retour en France après 3 mois, c’est 0 euros d’assurance chômage.

———

De sdgenest

Je n’ai pas démissionné de France j’ai été expatrié par mon employeur…mais si je rentre je n’aurai plus de travail puisque la société Française a fait faillite…et j’ai droit à rien d’après mon contact aux ASSEDIC du département des expatriés !

———

De claire682

 

 

 

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

 

 

Comment est-il possible de percevoir sa retraite en France si la personne n’y habite plus?
Si un parent vient vivre au canada avec ses enfants, je suppose qu’il quitte son domicile, il ne va pas payer un loyer pour rien en France !
Donc plus de domicile fiscal en France, donc comment continuer à percevoir une retraite sans adresse Française ?

Ben il donne son adresse au Canada. On fait bien ses déclarations d’impôts françaises quand on arrive au Canada. ben là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de faire une déclaration pendant 1 an ou deux, la personne retraitée la fait tous les ans. Le traitement se fait dans un centre spécialisé, consacré aux Français non résidents. Mais elle a parfaitement le droit de toucher une retraite pour laquelle elle a cotisé, à l’étranger.

 

ah bon, et bien merci pour le tuyau car je ne pensais pas du tout que ce soit possible…sur une retraite Française on paye toutes sortes de taxes RDS, CGS pour la sécurité sociale et tout ça alors qu’on final en étant à l’étranger on en profite pas.
Je reste très surprise car pour exemple j’ai demandé aux ASSEDIC en France si je rentre à quel montant de chômage j’ai droit le temps de retrouver un job. On m’a répondu rien car je suis partie à l’étranger. J’ai insisté en disant que j’ai cotisé 20 ans en France via mon travail et mes salaires pour le chômage mais il m’a été répondu qu’avec mes 2 ans passés au Canada j’ai tout perdu…
Donc pour la retraite ça se passe autrement alors, tant mieux

 

Tout à fait. Mais justement, il ne faut pas mélanger la retraite et le chômage. Ce sont deux choses tout à fait différentes.
Pour le chômage, il fallait, avant de partir, prendre RDV avec les ASSEDIC. On a le droit de suspendre ses allocations chômage 2 ans en cas de départ à l’étranger. c’est à dire qu’on a le droit d’aller faire une expérience professionnelle à l’étranger, et, si ça ne fonctionne pas, revenir avant le délai de 2 ans et commencer à toucher ses allocations chômage. C’est ce que j’avais fait puisque j’ai cotisé 25 ans en France. Mais comme, arrivée ici, j’ai trouvé un emploi permanent très rapidement, je n’ai pas eu besoin d’y faire recours. Je crois que j’aurais cotisé toute ma vie pour le chômage et que je n’en toucherai jamais une cenne. Tant mieux pour moi.

 

Ca a changé. Désormais, les droits au chômage sont ouverts pour un an.

Cela signifie que quelqu’un qui quitte la France alors qu’il est au chômage depuis 2 mois et reviens au bout de 6 mois, aura droit à 12-6-2=4 mois de chômage. Par contre, si la personne démissionne (comme ça a été mon cas), elle n’a aucun droit donc même avec un retour en France après 3 mois, c’est 0 euros d’assurance chômage.

 

Ca a changé depuis quand ? Car quand j’ai téléphoné debut 2012 toutes les personnes m’ont dit ce que Cherrybee expliqué …. C’etait encore 2 ans a cette epoque …

———

De Pandore

 

 

 

 

ah bon, et bien merci pour le tuyau car je ne pensais pas du tout que ce soit possible…sur une retraite Française on paye toutes sortes de taxes RDS, CGS pour la sécurité sociale et tout ça alors qu’on final en étant à l’étranger on en profite pas.
Je reste très surprise car pour exemple j’ai demandé aux ASSEDIC en France si je rentre à quel montant de chômage j’ai droit le temps de retrouver un job. On m’a répondu rien car je suis partie à l’étranger. J’ai insisté en disant que j’ai cotisé 20 ans en France via mon travail et mes salaires pour le chômage mais il m’a été répondu qu’avec mes 2 ans passés au Canada j’ai tout perdu…
Donc pour la retraite ça se passe autrement alors, tant mieux

 

Tout à fait. Mais justement, il ne faut pas mélanger la retraite et le chômage. Ce sont deux choses tout à fait différentes.
Pour le chômage, il fallait, avant de partir, prendre RDV avec les ASSEDIC. On a le droit de suspendre ses allocations chômage 2 ans en cas de départ à l’étranger. c’est à dire qu’on a le droit d’aller faire une expérience professionnelle à l’étranger, et, si ça ne fonctionne pas, revenir avant le délai de 2 ans et commencer à toucher ses allocations chômage. C’est ce que j’avais fait puisque j’ai cotisé 25 ans en France. Mais comme, arrivée ici, j’ai trouvé un emploi permanent très rapidement, je n’ai pas eu besoin d’y faire recours. Je crois que j’aurais cotisé toute ma vie pour le chômage et que je n’en toucherai jamais une cenne. Tant mieux pour moi.

 

Ca a changé. Désormais, les droits au chômage sont ouverts pour un an.

Cela signifie que quelqu’un qui quitte la France alors qu’il est au chômage depuis 2 mois et reviens au bout de 6 mois, aura droit à 12-6-2=4 mois de chômage. Par contre, si la personne démissionne (comme ça a été mon cas), elle n’a aucun droit donc même avec un retour en France après 3 mois, c’est 0 euros d’assurance chômage.

 

Ca a changé depuis quand ? Car quand j’ai téléphoné debut 2012 toutes les personnes m’ont dit ce que Cherrybee expliqué …. C’etait encore 2 ans a cette epoque …

 

Je ne pourrais pas te dire quand ça a changé. J’étais allée voir Pole Emploi au cours du premier trimestre de cette année et c’est l’information que j’avais eue.

———

De Pandore

Je n’ai pas démissionné de France j’ai été expatrié par mon employeur…mais si je rentre je n’aurai plus de travail puisque la société Française a fait faillite…et j’ai droit à rien d’après mon contact aux ASSEDIC du département des expatriés !

Je ne sais pas comment fonctionne l’expatriation … mais si ton entreprise a fait faillite, tu ne rentres pas dans le cadre d’un licenciement économique ? Tu as pu rester au Québec alors que ton entreprise n’existe plus ? Tu as quoi comme statut ?

Je suis curieuse :biggrin2:

———

De sdgenest

 

Je n’ai pas démissionné de France j’ai été expatrié par mon employeur…mais si je rentre je n’aurai plus de travail puisque la société Française a fait faillite…et j’ai droit à rien d’après mon contact aux ASSEDIC du département des expatriés !

Je ne sais pas comment fonctionne l’expatriation … mais si ton entreprise a fait faillite, tu ne rentres pas dans le cadre d’un licenciement économique ? Tu as pu rester au Québec alors que ton entreprise n’existe plus ? Tu as quoi comme statut ?

Je suis curieuse :biggrin2:

 

 

 

Je n’ai pas démissionné de France j’ai été expatrié par mon employeur…mais si je rentre je n’aurai plus de travail puisque la société Française a fait faillite…et j’ai droit à rien d’après mon contact aux ASSEDIC du département des expatriés !

Je ne sais pas comment fonctionne l’expatriation … mais si ton entreprise a fait faillite, tu ne rentres pas dans le cadre d’un licenciement économique ? Tu as pu rester au Québec alors que ton entreprise n’existe plus ? Tu as quoi comme statut ?

Je suis curieuse :biggrin2:

 

Mon permis est un permis ouvert donc je suis au chomage

———

Vos recherches:

  • venirplus
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada