Est-il vraiment nécessaire d'être inscrit à l'Ordre des chimistes? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Est-il vraiment nécessaire d’être inscrit à l’Ordre des chimistes?

Est-il vraiment nécessaire d’être inscrit à l’Ordre des chimistes?

Est-il vraiment nécessaire d’être inscrit à l’Ordre des chimistes?

Ecrit par: sakura 29-12 à 12:53

Dans l’attent de ma RP, je me demandais s’il était necessaire d’être inscrit à l’ordre des chimistes pour travailler en tant que chercheur dans des Biotechs ou pour enseigner la chimie à l’université?
Est-ce que certains forumistes en savent un peu plus sur le sujet ou sont dans mon cas?

——————————-

Ecrit par: yottawa 30-12 à 13:35

Coucou,

As tu regarde sur le site de l’ordre des chimistes ocq.qc.ca ?

Il est indique cela en particulier :

Le droit exclusif d’exercer la profession de chimiste a été conféré aux membres de l’Ordre par la “Loi sur les chimistes professionnels” ; un tel droit est conféré que dans les cas où la nature des actes posés par ces personnes et la latitude dont elles disposent en raison de la nature de leur milieu de travail habituel sont telles qu’en vue de la protection du public, ces actes ne peuvent être posés par des personnes ne possédant pas la formation et la qualification requises pour être membre de cet ordre.

Nul ne peut de quelque façon prétendre être […] chimiste ni utiliser le titre de chimiste ou une abréviation pouvant laisser croire qu’il l’est, ou s’attribuer des initiales pouvant laisser croire qu’il l’est, ni exercer une activité professionnelle réservée aux membres de l’Ordre, prétendre avoir le droit de le faire ou agir de manière à donner lieu de croire qu’il est autorisé à le faire, s’il n’est titulaire d’un permis valide et approprié et s’il n’est inscrit au tableau de l’Ordre sauf si la Loi sur les chimistes professionnels le permet.

Si tu as une responsabilite envers le public alors oui il faut faire partie de cet ordre, sinon je ne pense pas, le mieux est de leur ecrire …

——————————-

Ecrit par: surkouf 30-12 à 15:08

El fait sakura, as tu éssayé d’avoir l’équivalence de tes dipolomes français au Québec, je ne sais pas si c’est vraiment nécéssaire mais moi je suis entrain de le faire. Si tu veux le faire, je pourrais te retrouver le site approprié.

——————————-

Ecrit par: Tartine 2-01 à 18:37

Personnellement, j’ai un PhD (doctorat) suisse, cela fait plus de deux ans que je travaille ici, et personne ne m’a jamais demandé quoique ce soit en rapport avec l’Ordre de chimistes du Québec. Parmi mes collègues (une trentaine de personnes), un seul est membre de l’Ordre, et il m’a dit lui-même que ça ne sert à rien, mais que c’est énormément de tracasseries administratives – et d’argent gaspillé. La seule chose, c’est que tu ne peux pas utiliser le titre “chimiste” sur ta carte de visite – ça peut être ennuyeux si tu veux être indépendant, mais pour travailler en biotech, je ne pense pas que ce soit nécessaire. L’équivalence des diplômes non plus, d’ailleurs.

——————————-

Ecrit par: sakura 3-01 à 12:24

Un grand merci Tartine pour ta réponse. Je suis ravie à l’idée de ne pa devoir me coltiner des tonnes de paperasses et de payer d’autres frais pour l’ordre et les équivalences.
Pour information, as-tu fait un post-doc au Canada avant de trouver ton travail ou alors as-tu prospecté de la Suisse ou sur place? Est-ce que les opportunités sont réelles du côté de Montréal/Laval? Ton expérience serait vraiement la bienvenue car j’envisage “d’innonder” Montréal de mon CV dés qu’il y’aura écrit “décision prise” sur le site du CIC…Je suis preneuse de toute expérience vécue pour la recherche de boulot dans les biotechs (boîtes qui recrutent, sites pertinents, ….) ou à la fac et même les CEGEP’S
Merci et bonne année Tartine,

——————————-

Ecrit par: piou-piou 3-01 à 14:41

Moi aussi je suis en post-doc à Ottawa depuis presqu’1 an (l’anniversaire aura lieu demain!!! ) et je suis arrivée avec mon PhD français obtenu tout fraîchement en décembre 2004. J’ai prospecté de la France pour mon message-doc et je suis encore sous contrat jusqu’au moins janvier 2007. Ma demande de RP suit son cours et j’espère déjà recevoir mon CSQ fin janvier vu que j’ai reçu l’AR du BIQ le 30 décembre ici à Hull!!!
Enfin je vais commencer à prospecter pour un emploi dans une entreprise ou un poste de professeur plus spécifiquement dans la chimie des matériaux. Il n’est pas nécessaire de faire une équivalence de diplôme pour le PhD étant donné qu’il est reconnu comme tel en Amérique du Nord et pour ce qui est de l’ordre des chimistes, il n’est vraiment pas nécessaire d’y adhérer.

Pour les biotechs, effectivement la région de Montréal est très bien reconnue. En recherchant sur Internet, tu trouveras une liste assez importante d’entreprises spécialisées biotech.

——————————-

Ecrit par: surkouf 3-01 à 15:15

Bonjour tout le monde,

Je voudrais avoir s’il vous plait des fils pour un post doc en physique, si tout va bien je devrais être à Montreal en Mars prochain et avoir un post doc serait idéal pour moi

——————————-

Ecrit par: Tartine 3-01 à 19:22

J’ai fait un post-doc à Toronto avant… et j’ai atterri ensuite à Montréal plutôt par accident. En fait, je voulais repartir pour l’Europe mais je n’ai rien trouvé à ce moment-là. Le prof chez qui je travaillais à UofT m’a alors demandé si j’envisageais de rester sur le Canada. J’ai dis oui – pas envie de rentrer chez mes parents et d’être au chômage! Il m’a alors dit qu’il connaissait une boîte qui avait besoin de quelqu’un immédiatement pour un remplacement de congé maternité, et il m’a donné quelques autres pistes aussi. J’ai donc écrit à l’adresse indiquée, 15 jours plus tard je passais un entretien et un mois après j’avais un contrat d’un an. Après ça j’ai eu deux fois un renouvellement (pour 8 mois, puis à nouveau pour un an), et depuis le 1er janvier j’ai un poste permanent (avec pas mal plus de sous et une meilleure couverture sociale – assurance et caisse de retraite en particulier). J’ai même eu droit à un bonus rétroactif pour la période du 1er avril au 31 décembre de l’an dernier!

Pour le reste de tes questions… oui il y a des opportunités du côté de Montréal/Laval. L’autre “centre” pour les biotechs, c’est Vancouver. Cela ne veut pas dire que c’est facile de décrocher un job de rêve, et comme toujours le meilleur moyen c’est d’avoir des contacts (pour savoir à qui envoyer son CV et cibler correctement les compagnies qui t’intéressent vraiment). Il faut aussi savoir que le CV à la québécoise n’est pas forcément le même que celui à l’européenne (j’avais fait relire le mien par un collègue canadien). Et je dirais que le postdoc est un très bon moyen de commencer de se bâtir un réseau. Je peux te donner quelques noms de compagnies/sites webs. Je n’avais écrit que là où je pouvais envoyer un courriel du style “bonjour Monsieur XXX, j’ai eu votre nom par Y qui a travaillé chez vous (ou avec qui vous avez collaboré pour… etc.), donc je me permets de vous contacter, etc.” Autre chose:cela aide si tu parles anglais (mon travail est presque entièrement en anglais, et l’entretien était en anglais également). Cela peut être différent pour une plus petite compagnie, mais je suis dans une multinationale… Mais ne te stresse pas: il suffit de savoir communiquer relativement efficacement dans ton domaine. Si tu fais des fautes de grammaire ou que ton accent n’est pas impeccable, ce n’est pas grave – l’essentiel est de te faire comprendre.

Pour l’enseignement (CEGEP ou université), je n’ai pas essayé donc je ne peux pas vraiment t’aider.

——————————-

Ecrit par: Tartine 9-01 à 22:33

(Tartine @ 4-01 à 22:49)
Pour les compagnies/sites web, je vais te revenir plus tard, il faut que je retrouve ma liste et que je voie si c’est toujours raisonnablement à jour…

Comme promis, quelques sites webs généraux + quelques compagnies (un peu en vrac, mais le temps me manque pour trier – j’ai juste vérifié que ça existe toujours ):

techvibes.com/company/index.asp…
investquebec.com/en/index.aspx?…
lifesciencesworld.com
www.bri.nrc-cnrc.gc.ca/home/montrea…
www.montreal-invivo.com/index_inviv…
www.bioquebec.com/
directory.bioexchange.com
www.pulsehr.com/CompanyList.asp
www.boehringer-ingelheim.ca/
www.merckfrosst.ca/
www.methylgene.com/

Mmalheureusement, je ne pense pas que ça embauche beaucoup ces temps. Il y a plus de chance chez Bohringer-Ingelheim… et cela vaut définitivement la peine de viser les plus petites compagnies aussi. Il faut aussi savoir que les entretiens sont assez différents de ce qui se fait en Europe (j’ai passé des entretiens en Suisse, en Allemagne et au Canada, alors je peux comparer). Ici, il y a beaucoup plus de questions techniques… on en sort complètement vidé! Mais par contre, qu’est-ce que j’apprécie de ne pas avoir à répondre à des questions du style: “quel est la personne que vous admirez le plus et pourquoi”, “quel est le dernier livre que vous avez lu”, qu’est-ce que ça vous fait de travailler pour une entreprise où il y a 98% d’hommes”, “est-ce que vous êtes en couple/envisagez d’avoir des enfants”, etc. Je ne rigole pas, en Europe je les ai toutes eues , ces questions, et pire encore… Je ne sais pas pour la France, mais par rapport à la Suisse et à l’Allemagne, c’est pas mal plus facile pour une femme de faire carrière en chimie au Canada – en tout cas dans l’industrie. Il est même possible de faire carrière ET d’avoir des enfants – ce qui est à peu près impossible en Suisse dans le domaine. Un des “big boss” d’une grosse compagnie bâloise me l’a dit texto, et j’ai eu assez d’échos personnels de mes camarades d’étude pour savoir que c’est malheureusement vrai… Une bonne raison de plus pour rester ici!

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada