Entretien chez Bombardier – Montréal

De CatherineNicolas

Bonjour,

Je viens de passer un entretien chez Bombardier ainsi que chez Pratt and Whitney cette semaine sur Montréal.
Je suis ingénieur en aéronautique et je recherche donc à m’expatrier rapidement.
Les entretiens se sont bien passés, cependant, je repars en France bredouille (sans réelle proposition concrètes de job).
Je ne sais pas vraiment comment appréhender et prendre leurs réactions enthousiastes et gérer le rapport pro avec les québécois.
Je suis obligée de relancer souvent.
Ils disent être très intéressés par ma candidature, cependant j’ai dû indiquer de très nombreuses fois que j’étais à Montréal pendant une semaine et je n’ai réussi à avoir un entretien qu’en appelant directement sur place.
Bref, ça manque un peu de rigueur et du coup je ne sais pas du tout quoi penser.

Si quelqu’un a une expérience similaire ou peu me dire comment gérer le recrutement à la québecoise.
Embauchent-ils vraiment des français?
Comment concrétiser ces entretiens?
Faut-il insister et relancer ou se faire désirer?
Comment prendre leur promesses?

Dans l’attente de vous lire.
Merci d’avance de toutes vos réponses.

Nicolas

———

De pigkiller

Voila les problèmes… tu es ingénieur en France mais pas ici, car tu ne fais pas parti de l’OIQ, donc tu ne peux pas postuler forcément pour un travail d’ingénieur

t’expatrier rapidement… sous quel forme de visa? résident permanent délais plus d’un an, visa de travail, la les délais sont plus court mais pourquoi vont ils t’engager, tu ne fais pas partie de l’OIQ, ils doivent prouver qu’ils ne trouvent pas de personnel local, et des frais pour l’entreprise pour faire une demande de visa de travail…

tu repars en France… ben oui tu n’as pas de visa, tu ne peux pas travailler, pourquoi t’engager alors? qu’est ce qui fera que tu seras en demande avec des délais plus ou moins long pour une entreprise alors qu’elle trouvera sans doute une personne sur le marché de l’emploi québécois voir même canadien prête à travailler dans la semaine ou le mois qui suit…

———

De Hei

C’est un peu harsh comme réponse mais il a raison.

La priorité est donnée à ceux qui ont le visa et qui sont déjà sur place.

Par ailleurs, en tant qu’ingénieur, il te faudra peut être passer d’autres examens en plus de faire partie de l’OIQ.

Maintenant pour aller plus vite, pourquoi ne pas postuler par l’Intermédiaire de boîte de placement comme Mickael Page international ? Ce n’est pas pour une immigration mais tu pourrais peut être avoir un contrat de travail pour aller travailler à l’étranger.

———

De npbbd

Bonjour,

Je travaille chez Bombardier depuis 7 ans et j’ai récemment assisté (en partie) à une rencontre de bienvenue pour les nouveaux employés. Il y avais 22 nouveaux employés et 6-7 européens (la plupart français) parmi ceux-ci dont des ingénieurs et des spécialistes TI. Je ne connais pas la façon qu’ils ont utilisés pour se faire embaucher mais je vous confirme qu’ils embauchent des français comme employés permanent (pas à contrat). Il y en avait même un qui avait débarqué de l’avion la veille de sa première journée. Je soupçonne qu’ils passent des entrevues téléphoniques ou quelques choses du genre.

Il est évident que la main d’oeuvre locale ne suffit pas à la demande, Bombardier a besoin de centaines d’ingénieurs et spécialistes en TI expérimentés pour le CSeries, mais également pour le Learjet 85 et les Global 7000/8000.

Bonne chance !

———

De sweetpilipili

Bonjour Nicolas !

J’ai été recrutée par Bombardier il n’y a pas si longtemps. et je dois envoyer tous les papiers ce soir. Tu vois, c’est tout neuf, donc je te confirmes, ils recrutent là-bas ! En plus, ils ont très bien reconnus mon diplôme et ne m’ont jamais parlé d’équivalence à avoir … Et comme le dis npbbd ils ont tellement de programmes dans le pipe en ce moment qu’ils ont besoin de monde ! Je connais une autre personne qui a été recrutée….

Nous avons toutes les 2 des spécialités – recherchées j’imagines. et c’est peut-être ce qui a facilité notre embauche.
Elle dans un domaine avionique/cockpit (je ne sais plus lequel car c’est juste au cours d’une soirée par hasard qu’on a discuté) qu’ils veulent développer sur le CSeries (et dans lequel ils n’ont pas encore trop d’expérience). Elle est allée sur place et comme toi les a appelé. Elle a réussi à avoir des entretiens et hop dans la poche !
Moi je suis spécialisée en propulsion et ai postulé sur le site en janvier. Une semaine après ils venaient sur Toulouse pour faire passer tout un tas d’entretiens et m’ont reçu là-bas, puis j’ai eu un autre entretien téléphonique et hop dans la poche!

Ne désespère pas et renseigne-toi de la manière de rédiger un CV à la canadienne (je te rassure, je n’ai pas modifié grand chose par rapport à mon CV français ; par contre il est bon de mettre un paragraphe de présentation (type lettre de motiv bien résumée) pour expliquer ton projet professionnel). A la fin de chaque entretien, j’ai aussi envoyé un mail de remerciement et de confirmation de mon intérêt pour leur entreprise.
D’autres idées en vrac : renseignes-toi s’ils font passer d’autres sessions d’entretiens en France, n’hésites pas à postuler sur le site, quel est ton niveau en anglais? (dans ma future équipe j’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’anglais ou de québécois anglophones et je crois que c’était primordial que je maitrise la langue, en l’occurence ça fait 5 ans que je travaille avec des anglais !).

En tous cas, je n’ai eu affaire qu’à des personnes très sympathiques et qui m’ont donné envie de venir travailler avec eux. Je suis quasi le pied dans l’avion pour le Canada.
J’ai juste un unique dilemme : c’est la longueur de l’hiver (je supporte très bien le froid, j’adore la neige mais je n’ai encore jamais expérimenté un hiver aussi long et j’espère que je vais m’acclimater !! car si je vais là-bas je compte bien y rester un bon moment voire plus !) (je suis sur le forum depuis 2 semaines pour avoir des retours d’expérience !! 🙂 )

Voilà. N’hésites à m’envoyer un message perso si tu veux d’autres renseignements ! J’espère que ça t’aura aidé !
Bon courage !

Marie

———

De npbbd

Bonjour Marie,

Rassurez-vous. L’hiver est pratiquement terminé. La température est d’environ 5-8 deg Celsius en après-midi et elle augmente de jour en jour.

———

De sfritz

Salut à tous,

je suis ingénieur en conception mécanique, et je déménage à Montréal la semaine prochaine.
A mon arrivé, je n’aurais pas encore de travail (je dispose d’un permis de travail, et validation OIQ en cours).
Un poste chez Bombardier m’intéresserait, mais je n’ai pas de spécialisation en aéronautique, et pas vraiment d’expérience (j’ai fini ma formation en aout 2010), pensez vous que cela pose problème?

De plus, j’ai fait un tour sur la partie recrutement du site, mais il y a tellement d’offres qu’il est difficile de postuler à toutes le annonces intéressantes. Y a-t-il un moyen de déposer une candidature spontané, sans répondre à un poste précis?

Merci

———

De NAOUAR

Pour les ingénieurs français, il y a eu une entente entre la France et le Québec si vous été membre des ingénieurs français à voir directement avec OIQ

bonne chance

———

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

1 commentaire sur “Entretien chez Bombardier – Montréal

  1. Bonjour,

    Pourriez-vous s’il vous plait nous décrire un peu le déroulement des entretients d’embauche ou de stagiaires chez Bombardier.
    Je suis étudiant en génie aerospatiale et j’aimerais m’informer davatange.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut