Créer son entreprise quand on à pas la résidence permanente

Créer son entreprise quand on à pas la résidence permanente

De chloebt

Bonjour à tous,

 

Actuellement en pvt à Montréal, j’ai tout quitté pour avoir une nouvelle vie au Québec.

Cela fait à peu pres un an que je suis ici, et j’aime vraiment ce pays !

Mais mon coté entrepreneur commence à prendre le dessus.

 

Voici un peu mon parcours, j’ai 30 ans et j’ai ouvert en France plusieurs compagnies qui ont extrêmement bien marché. J’ai même revendu mon restaurant pour vivre ici. Aujourd’hui j’occupe au Québec, un poste de serveuse dans un nouveau restaurant. Le travail me plait mais j’ai vraiment envie de passer à autre chose.

 

Je souhaiterai ouvrir mon entreprise, pas forcément un restaurant mais une entreprise qui puisse me permettre de faire ce que j’aime : Travailler pour moi. J’ai déjà une idée de ce que je veux ouvrir mais je ne sais pas si cela est possible sachant que je n’ai pas vraiment de statut ici.

 

J’ai encore une entreprise ouverte en France. Puis-je ouvrir une filliale de celle ci à Montréal ?

 

Je sais que chaque parcours de vie est différente, et j’ai la tete qui va exploser à essayer de trouver des solutions pour rester à Montréal et pour ouvrir une compagnie ici.

 

Merci beaucoup pour votre aide. A bientôt

———
De sandy81

Je pense que quoi qu’il arrive, il te faudra un permis de travail valide ou ta RP. Car tu travailleras ici, même si c’est une filiale de ton entreprise Française… enfin pour ma logique, cela serai ça… le reste me surprendrait quand même.

———
De Cherrybee

Bonjour à tous,
 
Actuellement en pvt à Montréal, j’ai tout quitté pour avoir une nouvelle vie au Québec.
Cela fait à peu pres un an que je suis ici, et j’aime vraiment ce pays !

Le problème étant que vous n’avez pas bien compris ce qu’était le PVT (on ne vient pas pour avoir « une nouvelle vie » ici) et surtout son côté provisoire. Vous êtes ici depuis à peu près 1 an. Lorsque vous aurez terminé votre année de PVT, il vous faudra vous en retourner chez vous.
Seul le programme investisseur ou de travailleur autonome peut vous permettre de monter votre affaire au Québec. Mais ces deux programmes sont complets pour cette année

———
De caroline77

 

Seul le programme investisseur ou de travailleur autonome peut vous permettre de monter votre affaire au Québec. Mais ces deux programmes sont complets pour cette année

 

 

Qu’est ce qui interdit aux autres statuts d’immigrants de monter son affaire ?

———
De chloebt

 

Le problème étant que vous n’avez pas bien compris ce qu’était le PVT

 

 

Je sais ce que c’est qu’un PVT, je m’en suis servi pour justement repartir de zéro, et pour découvrir et m’adapter à une nouvelle vie.

J’ai en poche mon JP et je peux donc continuer à vivre au Québec sans rentrer chez moi.

J’essai juste d’avoir un peu plus de renseignements sur l’ouverture d’une entreprise si on est pas résident permanent. Peut importe mon statut actuel. Peut importe si je suis Pvtiste ou non.

Mais merci quand meme pour ta réponse

 

 

 

Qu’est ce qui interdit aux autres statuts d’immigrants de monter son affaire ?

 

 

C’est ça ma question

 

———
De juetben

elle peut très bien créer une société par actions et n’être même pas résident!! il faut juste avoir une personne physique établie au Québec (gérant) qui sert de lien avec la personne morale (entreprise) 

 

par contre cela ne résoudra pas son problème de résidence, à moins qu’elle arrive à se délivrer elle même un permis de travail

 

elle peut faire l’immatriculation de son entreprise sur le site du registre des entreprises du Québec, et demander les numéros de taxes et de prélèvements à la source sur le même formulaire chez revenus Québec

———
De dentan

Bonjour à tous,

 

Actuellement en pvt à Montréal, j’ai tout quitté pour avoir une nouvelle vie au Québec.

Cela fait à peu pres un an que je suis ici, et j’aime vraiment ce pays !

Mais mon coté entrepreneur commence à prendre le dessus.

 

Voici un peu mon parcours, j’ai 30 ans et j’ai ouvert en France plusieurs compagnies qui ont extrêmement bien marché. J’ai même revendu mon restaurant pour vivre ici. Aujourd’hui j’occupe au Québec, un poste de serveuse dans un nouveau restaurant. Le travail me plait mais j’ai vraiment envie de passer à autre chose.

 

Je souhaiterai ouvrir mon entreprise, pas forcément un restaurant mais une entreprise qui puisse me permettre de faire ce que j’aime : Travailler pour moi. J’ai déjà une idée de ce que je veux ouvrir mais je ne sais pas si cela est possible sachant que je n’ai pas vraiment de statut ici.

 

J’ai encore une entreprise ouverte en France. Puis-je ouvrir une filliale de celle ci à Montréal ?

 

Je sais que chaque parcours de vie est différente, et j’ai la tete qui va exploser à essayer de trouver des solutions pour rester à Montréal et pour ouvrir une compagnie ici.

 

Merci beaucoup pour votre aide. A bientôt

Pourquoi tu ne vas rencontrer le CLD de ta ville? Tu vas y avoir gratuitement tous les renseignements (lois, règles, procédures etc) http://www.acldq.qc.ca/fr/trouver-un-cld.php

———
De chloebt

Pourquoi tu ne vas rencontrer le CLD de ta ville? Tu vas y avoir gratuitement tous les renseignements (lois, règles, procédures etc) http://www.acldq.qc.ca/fr/trouver-un-cld.php

 

 

Merci je vais y aller. Toute idées est bonne a prendre 😉 Merci

 

 

elle peut très bien créer une société par actions et n’être même pas résident!! il faut juste avoir une personne physique établie au Québec (gérant) qui sert de lien avec la personne morale (entreprise) 

 

par contre cela ne résoudra pas son problème de résidence, à moins qu’elle arrive à se délivrer elle même un permis de travail

 

elle peut faire l’immatriculation de son entreprise sur le site du registre des entreprises du Québec, et demander les numéros de taxes et de prélèvements à la source sur le même formulaire chez revenus Québec

 

J’y avais pensé aussi, j’ai pas mal de contacts ici désormais. Donc je pense que c’est possible. Merci

———
De juetben

 

 

J’y avais pensé aussi, j’ai pas mal de contacts ici désormais. Donc je pense que c’est possible. Merci

 

de toutes façons il n’y a pas 50 formes d’entreprises possible, soit tu fais une société par actions (personne morale) soit tu es travailleur autonome et l’entreprise c’est toi (personne physique) 

 

cela dépend de ton projet, une société par actions c’est plus de frais, autant pour le départ qu’annuellement mais c’est un statut sur pour ne pas te retrouver toi même sur la paille si ça ne fonctionne pas, et les banques préfèrent aussi ce statut pour les financements et aides

———
De chloebt

de toutes façons il n’y a pas 50 formes d’entreprises possible, soit tu fais une société par actions (personne morale) soit tu es travailleur autonome et l’entreprise c’est toi (personne physique) 

 

 

 

cela dépend de ton projet, une société par actions c’est plus de frais, autant pour le départ qu’annuellement mais c’est un statut sur pour ne pas te retrouver toi même sur la paille si ça ne fonctionne pas, et les banques préfèrent aussi ce statut pour les financements et aides

 

 

Mais si je crée une compagnie par actions, puis je travailler pour cette entreprise si j’ai le bon visa ?

———
De kjaerlighet

 

 

Seul le programme investisseur ou de travailleur autonome peut vous permettre de monter votre affaire au Québec. Mais ces deux programmes sont complets pour cette année

 

 

Qu’est ce qui interdit aux autres statuts d’immigrants de monter son affaire ?

 

 

Elle parle des visas spécifiquement prévu à cet effet mais on peut monter son affaire avec n’importe quel visa.

———
De juetben

il faudra que ton entreprise arrive à te faire délivrer un permis de travail… en même temps l’immigration n’est pas cruche, en voyant que l’actionnaire principal veut se délivrer un permis de travail, ils vont bien faire le lien que c’est une forme de raccourci!!

 

le mieux si tu as un JP c’est de lancer ta RP, tu n’auras plus de problème de permis et autres visas

———
De chloebt

 

Elle parle des visas spécifiquement prévu à cet effet mais on peut monter son affaire avec n’importe quel visa.

 

Merci 😉

 

 

il faudra que ton entreprise arrive à te faire délivrer un permis de travail… en même temps l’immigration n’est pas cruche, en voyant que l’actionnaire principal veut se délivrer un permis de travail, ils vont bien faire le lien que c’est une forme de raccourci!!

 

le mieux si tu as un JP c’est de lancer ta RP, tu n’auras plus de problème de permis et autres visas

 

Ok super merci, d’ici là j’aurai fait une demande PEQ. Merci pour toutes ses réponses. Cela m’aide bcp

———
De Mélinda14
Bonjour,

Avez-vous trouvé la solution pour votre projet ?
———
De SoFarSoGood
Icchh une demande de Peq avec un poste de serveuse, ça a pas du passer ça.
Déjà surpris que le jeune pro ai été accepté

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De Niklasky

On peut très bien créer une entreprise au Canada, même si on n’y habite pas. Donc tout est faisable. Ensuite il faut réussir a se faire un permis de travail. Ça doit etre faisable si l’actionnaire principal est une autre personne que celle qui doit obtenir le PTT.

 

Dans tous les cas, il faut un partenaire local qui ait une RP ou citoyenneté.

———
De kuroczyd
Mais cela ne facilitera pas forcément l obtention du PTT même dans ce cas là.
———
De juetben

surtout que aucun PTT ne sera délivré pour une entreprise  »récente » je crois qu’elle doit avoir un minimum de 3 ans d’activité

———
De Niklasky

Il me semble bien que c’est possible dans le cas d’une filiale qui se crée au Canada, d’une entreprise déjà existante a l’étranger. L’entreprise peut envoyer un expat établir la société avec un PTT (on l’a fait).

———
De juetben

sauf que la on parle pas de filiale, mais d’une entreprise pour se créer un PTT… dans le cas de la filiale c’est sur que ça marche on regarde le  »dossier » de la maison mère.

———
De kuroczyd

Il me semble bien que c’est possible dans le cas d’une filiale qui se crée au Canada, d’une entreprise déjà existante a l’étranger. L’entreprise peut envoyer un expat établir la société avec un PTT (on l’a fait).

Yup, mais il faudra quand même prouver (surtout actuellement) qu’aucun local ne peut faire le job. En 2006, quand j’étais ici en expat, j’ai fait un PTT en allant une seule fois à l’ambassade à Paris et je suis sorti avec le PTT.

———
De Sofiane Metmati

.

———
De Niklasky

En fait je me suis mal exprimé.

 

Dans notre cas, création d’une filiale au Canada, nous somme arrivés avec statut visiteur (sans visa), et une fois la société enregistrée, les statuts de la société établis, les comptes bancaires ouverts et les bureaux trouvés, nous avons fait les démarches pour le PTT et commencé le recrutement du personnel local.

 

Tu ne peux pas faire de PTT tant que l’entreprise n’existe pas juridiquement, car il faut une entité légale au Canada.

 

Les entreprises étrangères qui établissent une filiale au Canada n’ont aucun mal a obtenir des PTT pour leurs dirigeants. Difficile d’ailleurs de recruter un mec sur place pour mettre en place et faire vivre ta filiale alors que tu as des mecs prévus pour ça dans ta structure, qui connaissent mieux l’entreprise, les clients, etc.

———
De Mélinda14
Sommes nous obligés de recruter quelqu un sur place ? Car notre 1er objectif pour mon mari et moi serait de créer une société ou l on travaillerait que tous les 2 dans un premier temps .
Si je comprends bien ,on crée une société et ensuite on demande un PTT ?
———
De Niklasky

Non, attention a la confusion.

 

Ce que je décrivais, c’est le cas de figure ou tu crées une filiale de société au Canada. Le ou les dirigeants expatriés obtiennent un PTT.

 

Sinon pour les investisseurs, créateurs d’entreprises et travailleurs autonomes, il y a des visas spécifiques.

 

Dans tous les cas il faut qu’au moins 1 membre du directoire de l’entreprise créée au Canada soit citoyen ou résident permanent.

———
De Mélinda14
Oui mais les visas pour créateur d entreprises ou travailleurs autonomes sont trés long à obtenir .
———
De dentan

Non, attention a la confusion.

 

Ce que je décrivais, c’est le cas de figure ou tu crées une filiale de société au Canada. Le ou les dirigeants expatriés obtiennent un PTT.

 

Sinon pour les investisseurs, créateurs d’entreprises et travailleurs autonomes, il y a des visas spécifiques.

 

Dans tous les cas il faut qu’au moins 1 membre du directoire de l’entreprise créée au Canada soit citoyen ou résident permanent.

Pour incorporer une entreprise au Québec sous juridiction provinciale, les administrateurs et actionnaires n’ont pas à être résidents canadiens. Cependant, l’entreprise doit avoir son siège social au Québec. Une adresse complète est nécessaire : une adresse de boîte postale comme siège social sera refusée. http://www.accescorporatif.com/foire-aux-questions.html

 

Pour incorporation au fédéral Doit avoir au moins 25% de résidents canadiens parmi ses administrateurs. http://www.educaloi.qc.ca/capsules/la-societe-par-actions-compagnie

———
De Mélinda14
En faite pour avoir un PTT , il faudrait qu on crée une filiale à Québec , de notre société en France?
———
De Niklasky

Non Mélinda.

 

Chaque situation est différente. Explique nous ton cas et ton projet, et on pourra t’aiguiller vers ce qui est le plus approprié a ta situation.

———
De Mélinda14
Nous sommes allés la semaine dernière à Québec avec mon mari pour un voyage de prospection. Nous sommes à notre compte en France dans la vente de véhicules d importation . Ne supportant plus le conjoncture en France, nous mettons en vente tous nos biens (maison,terrain, société ) et nous voudrions nous installer à Québec et ouvrir une société d exportation de véhicules du Québec vers la France, les Antilles ou autres .

Pouvez-vous nous conseiller sur les démarches à suivre ?

Merci
———
De dentan

Nous sommes allés la semaine dernière à Québec avec mon mari pour un voyage de prospection. Nous sommes à notre compte en France dans la vente de véhicules d importation . Ne supportant plus le conjoncture en France, nous mettons en vente tous nos biens (maison,terrain, société ) et nous voudrions nous installer à Québec et ouvrir une société d exportation de véhicules du Québec vers la France, les Antilles ou autres .

Pouvez-vous nous conseiller sur les démarches à suivre ?

Merci

Salut,

 

Je ne vendrerais rien trop vite!

 

Quand vous étiez à Québec avez-vous rencontrer le CLD, la Chambre de commerce de Québec entre autres?

 

Des véhicules du Québec? Tu veux sans doute parler de véhicules (autos) usagées? Je sais qu’il y a un commerce de ce genre vers Haïti mais je pense que cela passe par Miami (à vérifier).

———
De Mélinda14

Je parle bien de véhicules automobiles (neufs ou usagés ) . Je ne vois pas pourquoi vous parler de Miami . On a rencontré un garage qui est disposé à nous vendre des véhicules que nous revendrions ensuite à des garages en France.

———
De dentan

Je parle bien de véhicules automobiles (neufs ou usagés ) . Je ne vois pas pourquoi vous parler de Miami . On a rencontré un garage qui est disposé à nous vendre des véhicules que nous revendrions ensuite à des garages en France.

Je t’ai parlé de Miami car c’est l’endroit que je connais d’où part le commerce des voitures vers Haïti, République Dominicaine et autres îles.

 

Ok fais donc ce que tu veux! Surtout quand on change son histoire comme de chemises!

 

Nous sommes allés la semaine dernière à Québec avec mon mari pour un voyage de prospection. Nous sommes à notre compte en France dans la vente de véhicules d importation . Ne supportant plus le conjoncture en France, nous mettons en vente tous nos biens (maison,terrain, société ) et nous voudrions nous installer à Québec et ouvrir une société d exportation de véhicules du Québec vers la France, les Antilles ou autres .

———
De Mélinda14

Oh la tranquille . Quelle susceptibilité , je n’ai pas été agressive avec vous moi .Je demandais juste pourquoi vous parliez de Miami. 

Si on ne peut pas poser de question 

———
De Niklasky
Il me semble qu’elle parle des Antilles françaises, Martinique et Guadeloupe.

Melinda, je suppose que les voiture que vous importez en France ce sont essentiellement des voitures américaines qui ne sont pas vendues dans un réseau officiel en France, comme des muscle cars par exemple ?
———
De juetben

Oh la tranquille . Quelle susceptibilité , je n’ai pas été agressive avec vous moi .Je demandais juste pourquoi vous parliez de Miami. 

Si on ne peut pas poser de question 

 

non à lui on ne peut pas poser de question, ni même émettre un souffle qui va en contradiction avec son régime de pensée unique. :db:

———
De Mélinda14

ouf merci ça me rassure 

———
De Mélinda14

oui je parlais bien des Antilles françaises .

 

Actuellement nous importons en France, des véhicules neufs essentiellement français (Scenic , C4 Picasso …. ) de toute l’Europe .

 

Mais en voyant les prix des véhicules sur place à Québec , nous nous sommes dit qu’il y avait peut être du travail à faire ici . Il y a en France une demande pour les véhicules américains notamment en Dogde Ram .

———
De kjaerlighet

Le mythe de l’auto pas cher au Québec c’est n’importe quoi, il faut quand même savoir que les prix sont hors taxe même les paiements annoncé dans les publicités sont hors taxe comme si le citoyen lambda décaisse les taxes …

———
De Mélinda14

sauf qu’à l’export on achète et on vend hors taxe . C »est le client final qui paye les taxes dans le pays d’arrivé.

———
De kuroczyd

sauf qu’à l’export on achète et on vend hors taxe . C »est le client final qui paye les taxes dans le pays d’arrivé.

es tu certaine pour toutes les taxes?
———
De Mélinda14

oui pour un véhicule neuf on l’achète Hors taxe à Quebec par exemple et arrivé en France on le dédouane au port , l’acheteur  paye donc la TVA française

———
De sandy81
Cette entreprise serait elle viable ici ?

Peu importe la ville ou je vais, il me semble que le marcher est deja bien remplit …
———
De Mélinda14

pour faire vivre notre famille , il y a de grandes chances . 

 

mais ma question initiale était de savoir comment faire pour créer une société à Québec et de pouvoir travailler dans cette société. Quelqu’un aura une info ?

Aurait une info , pardon!!!!

———
De dentan

pour faire vivre notre famille , il y a de grandes chances . 

 

mais ma question initiale était de savoir comment faire pour créer une société à Québec et de pouvoir travailler dans cette société. Quelqu’un aura une info ?

Aurait une info , pardon!!!!

J’ai mis le lien au début du sujet! Quand on arrive au milieu d’une conversation, il serait bon de lire ce qui a été publié avant, pardon!!!!!

 

Et pour y travailler cela a également été répondu, pardon!!!!!

 

En plus si tu fais une recherche dans le forum cela a été discuté plusieurs fois, pardon!!!!!!!

———
De Mélinda14

Comme on dit chez nous « toi t’es soupe au lait  » !!!

si ça t’ennui , t’es pas obligé de répondre . tu dois avoir un sérieux problème dans ta vie .

———
De dentan

Comme on dit chez nous « toi t’es soupe au lait  » !!!

si ça t’ennui , t’es pas obligé de répondre . tu dois avoir un sérieux problème dans ta vie .

Tiens c’est typique, on passe aux insultes immédiatement et elle veut ouvrir une entreprise dans la province. Wow avec son sentiment de supériorité elle n’a pas dû réaliser en 1 semaine que l’on ne fait pas des affaires avec une attitude comme cela au Canada! Pourtant je n’ai fait qu’utiliser le même ton que toi!!

 

Tu sais que tu peux rester en France car on a pas besoin de personne comme toi ici, surtout de celles qui veulent couper le processus normal d’immigration en voulant créer une entreprise et en s’engageant soit-même et en se prenant pour une autre et surtout que l’autre est loin d’être elle! Il faut prendre les agents de l’immigration pour des cons!

———
De Mélinda14

J’ai certainement pas besoin de toi non plus .  Aucun intêret de discuter avec une personne comme toi , donc point final concernant nos échanges .

———
De Niklasky

Je crois que visiblement Dentan a encore oublié de prendre son suppo ce matin.

 

Melinda, pour ce qui est du visa pour un investisseur ou entrepreneur, les infos sont en début de sujet.

 

Pour ce qui est de l’import/export de voitures, il ne faut pas oublier l’homologation et les mines en France qui coûtent très cher. Et si effectivement c’est le client final qui paie la TVA, il n’empêche que tout ça fait fortement gonfler la facture par rapport au prix Québécois d’origine (et par rapport au prix des voitures venant d’Europe) et donc ça réduit les acheteurs potentiels a ceux qui sont prêts a payer très cher pour un véhicule importé d’Amérique du Nord.

 

Le plus simple c’est avec les voitures de collection, car la réglementation est moins stricte.

———
De dentan

Je crois que visiblement Dentan a encore oublié de prendre son suppo ce matin.

 

Melinda, pour ce qui est du visa pour un investisseur ou entrepreneur, les infos sont en début de sujet.

 

Pour ce qui est de l’import/export de voitures, il ne faut pas oublier l’homologation et les mines en France qui coûtent très cher. Et si effectivement c’est le client final qui paie la TVA, il n’empêche que tout ça fait fortement gonfler la facture par rapport au prix Québécois d’origine (et par rapport au prix des voitures venant d’Europe) et donc ça réduit les acheteurs potentiels a ceux qui sont prêts a payer très cher pour un véhicule importé d’Amérique du Nord.

 

Le plus simple c’est avec les voitures de collection, car la réglementation est moins stricte.

Et toi tu restes toujours pareil au même autant donneur de leçon et similaire à cette forumiste!

 

Quand la politesse et le savoir vivre ont été offerts et distribués, tu n’as pas dû entendre la question ou encore tu étais en train de te pavaner en te prenant pour un autre, dommage l’autre est loin d’être toi!

———
De Mélinda14

Oui oui , Niklasky nous sommes bien au courant de toutes ces démarches . Merci pour tous ces conseils . 

 

———
De Niklasky

Quand la politesse et le savoir vivre ont été offerts et distribués, tu n’as pas dû entendre la question ou encore tu étais en train de te pavaner en te prenant pour un autre, dommage l’autre est loin d’être toi!

Et quand la bêtise a été distribuée, tu étais sans aucun doute en tête de file, pour être sûr d’en obtenir double ration.
———
De Louis-Cyr

 

Comme on dit chez nous « toi t’es soupe au lait  » !!!

si ça t’ennui , t’es pas obligé de répondre . tu dois avoir un sérieux problème dans ta vie .

Tiens c’est typique, on passe aux insultes immédiatement et elle veut ouvrir une entreprise dans la province. Wow avec son sentiment de supériorité elle n’a pas dû réaliser en 1 semaine que l’on ne fait pas des affaires avec une attitude comme cela au Canada! Pourtant je n’ai fait qu’utiliser le même ton que toi!!

 

Tu sais que tu peux rester en France car on a pas besoin de personne comme toi ici, surtout de celles qui veulent couper le processus normal d’immigration en voulant créer une entreprise et en s’engageant soit-même et en se prenant pour une autre et surtout que l’autre est loin d’être elle! Il faut prendre les agents de l’immigration pour des cons!

 

 

Dantan, ça te dit de quitter l’aventure? Je peux t’aider facilement en fermant ton compte… Tu ne peux t’empêcher d’envenimer les discussions?

Merci à toute le monde de revenir au sujet ou arrêter d’intervenir.

———
De Cherrybee

oui pour un véhicule neuf on l’achète Hors taxe à Quebec par exemple et arrivé en France on le dédouane au port , l’acheteur  paye donc la TVA française

 

Qui est beaucoup plus élevée qu’au Québec. Et les frais de passage à l’homologation, c’est vous qui les payez et les reportez sur la facture du client?
Parce que vous ne pourrez pas faire rouler en Europe des véhicules nord américains non homologués. Et il y a des pièces à changer. C’est qui qui va les payer au final?

———
De Cherrybee

Oups, je m’aperçois que Niklasky a déjà abordé la question de l’homologation.

 

Je rajouterai enfin que les véhicules nord américains sont majoritairement à essence et certains gros consommateurs. Je ne suis pas certaine que le marché soit si intéressant que ça en Europe. Les clients vont également regarder le tarif d’entretien des concessionnaires et le prix des pièces de rechange à importer.

Je dis cela car mon conjoint avait ramené sa Chrysler Intrépid lorsqu’il est revenu momentanément en France ( déménagement payé par l’employeur).

 

Il est donc passé par l’homologation, et le service à la clientèle. Lorsqu’il a vu le tarif des pièces et de l’entretien, il a fini par acheter lui-même ses pièces au Québec lors de ses voyages d’affaires et faire l’entretien lui-même. ( il avait été méca dans sa vie antérieure).

 

Il a eu pas mal de mal à vendre son auto lorsque nous sommes revenus au Québec. Non pas parce qu’elle n’attirait pas ou n’était pas belle. Avec son démarreur à distance, il en a fait jaser des passants 🙂

 

Mais surtout lorsque les acheteurs ont évalué, en plus des coûts d’entretien,  le prix de la carte grise ! Ouffff !

———
De Niklasky
Il y a déjà pas mal d’importateurs de voitures américaines en France. Il ne s’agit pas d’importer n’importe quelles voitures, mais surtout celles qui sont rares ou introuvables en Europe, comme des Mustang, Camaro, Corvette ou Challenger de certaines années (des muscle ou poney cars), ou des gros pick-ups et 4×4 américains non commercialisés en France, comme par exemple le Dodge Ram ou le Cadillac Escalade.

Et dans les cas cités, la consommation d’essence n’est pas un facteur déterminant pour l’acheteur qui cherche avant tout une voiture « exotique ».
———
De Niklasky
Personne ne va faire importer une Chrysler Intrepid en France, ça ne vaut pas la coup.
———
De Mélinda14
Tout a fait d accord avec vous , Niklasky, notre objectif n est pas d exporter de petits véhicules ou petits 4×4 aucun intérêt pour le particulier français . Mais plutôt effectivement des gros 4×4 neuf diesel qui existent à Québec.
Concernant les frais de transports et d homologation , nous sommes tout à fait au courant et il y a un réel avantage pour le client final .
———
De Cherrybee

Concernant les frais de transports et d homologation , nous sommes tout à fait au courant et il y a un réel avantage pour le client final .

Vous êtes aussi au courant pour les tests UTAC obligatoires à Montlery bien sûr
———
De Mélinda14
Pas besoin de test Utac pour les véhicules neufs ,du moment que le véhicule passe à la Drire
———
De Niklasky

Le véhicules qui sont déjà importés en France n’ont pas besoin des tests UTAC.

———
De sandy81

pour faire vivre notre famille , il y a de grandes chances . 

 

mais ma question initiale était de savoir comment faire pour créer une société à Québec et de pouvoir travailler dans cette société. Quelqu’un aura une info ?

Aurait une info , pardon!!!!

Malheureusement c’est pas parce que ça marche en France que ça va marcher ici ! Même si ça doit nourrir votre famille ! 

 

Je pense qu’avant tout ça vous prendrez une étude de marcher pour pas vous planté ! Où pour pas pour planté. d’endroit 1

———
De Niklasky

Il me semble que Mélinda veut exporter vers la France, donc en fait l’endroit ou elle s’installe au QC a peu d’importance car ce n’est pas sa zone de chalandise.

 

Il faut simplement qu’elle ait accès facilement aux véhicules d’occasion a acheter puis exporter de l’autre coté de l’Atlantique.

 

D’ailleurs je dirais que dans ce type d’entreprise, c’est plus facile de gérer ça depuis le lieu d’importation, car c’est la que la majorité des démarches sont a faire.

———
De Mélinda14
Merci , je ne l aurais pas mieux expliqué.
———
De trefle

Tout a fait d accord avec vous , Niklasky, notre objectif n est pas d exporter de petits véhicules ou petits 4×4 aucun intérêt pour le particulier français . Mais plutôt effectivement des gros 4×4 neuf diesel qui existent à Québec.
Concernant les frais de transports et d homologation , nous sommes tout à fait au courant et il y a un réel avantage pour le client final .

 

Bonjour

 

Pourquoi ne pas demander le visa d’investisseur pour vous ? Si vous êtes en mesure d’acheter des gros 4×4 neufs vous pourrez aisément avoir ce visa.

Même si le montant demandé en tant qu’investisseur est très important, il me semble que ça devrait aller puisque vous vendez votre société en France ainsi que maison et tout le reste.

Crdl

———
De trefle

En parlant justement de votre sujet et des 4×4 diesel ce soir avec des amis, j’apprends qu’au Qc il n’y a presque pas de voiture au diesel  et en y pensant bien on n’en voit pas.

Il y a bien sur Wolkswagen mais outre les camions et les gros autobus récréatifs, peut-être une voiture Audi, la Smart et un seul modèle Chevrolet depuis 2014 mais pas d’autres diesel.

Et l’essence ici est moins cher que le diesel.

———
De kuroczyd
La on parle de voiture du type RAM 1500, F150 … pas des petites VP
———
De trefle

La on parle de voiture du type RAM 1500, F150 … pas des petites VP

 

Les RAM 1500 F150 sont des diesel ?

———
De juetben

 

La on parle de voiture du type RAM 1500, F150 … pas des petites VP

 

Les RAM 1500 F150 sont des diesel ?

 

non juste le ram 1500 depuis cette année, mais personne n’achète ça… pour des pick up diesel il faut se tourner vers les series F 250, 350, 450 et les ram et gmc chevrolet 2500 et 3500 HD

———
De Clems865

pour faire vivre notre famille , il y a de grandes chances . 
 
mais ma question initiale était de savoir comment faire pour créer une société à Québec et de pouvoir travailler dans cette société. Quelqu’un aura une info ?

Aurait une info , pardon!!!!

mon projet perso : rachat d’entreprise au quebec. donc j’ai un peu (bcp) creusé le sujet…

je viens d’obtenir le CSQ comme travailleur qualifié (demandé il y a 2 ans) mais après l’entretien a Paris, j’ai bien cru être recallé, j’ai donc envisagé de refaire une demande en temps que gens d’affaire, et voici ce que j’ai trouvé :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/gens-affaires/demande-immigration/trois-programmes/entrepreneurs.html

« Volet Acquisition d’une entreprise au Québec : avoir acquis au Québec, seul ou avec votre époux ou conjoint de fait qui vous accompagne, au moins 25 % des capitaux propres d’une entreprise (agricole, commerciale ou industrielle), ce pourcentage devant valoir au moins 100 000 $ CAN. Vous devrez gérer l’entreprise vous-même ou participer à titre d’associé à la gestion et aux opérations quotidiennes de celle-ci. »

Donc il semble que l’on peut conclure qu’après avoir acquis une entreprise au Québec on peut faire la demande d’immigration. Dans cet ordre…

j’ai quelques doutes, mais cela vaut le coup de creuser le sujet avec un avocat en immigration…

d’autres personnes ici préconise de la technique suivante : monter au Québec une filiale de son entreprise française est demandé un PTT pour les dirigeants.
j’ai le même doute : donc l’avocat me semble également indispensable…

dans tous les cas il faut être conscient de 2 points :

– les délais sont très long
– quelque soit la méthode, une fois que tu es résident permanent tu peux faire ce que tu veux (salarié, chez d’entreprise, etc…)

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De kuroczyd
Bien sur qu on peut obtenir un CSQ en tant qu entrepreneur … Il faut juste démontrer disposer de 300 000$ en argent, capitaux…
———
De trefle

 

pour faire vivre notre famille , il y a de grandes chances . 
 
mais ma question initiale était de savoir comment faire pour créer une société à Québec et de pouvoir travailler dans cette société. Quelqu’un aura une info ?

Aurait une info , pardon!!!!

mon projet perso : rachat d’entreprise au quebec. donc j’ai un peu (bcp) creusé le sujet…

je viens d’obtenir le CSQ comme travailleur qualifié (demandé il y a 2 ans) mais après l’entretien a Paris, j’ai bien cru être recallé, j’ai donc envisagé de refaire une demande en temps que gens d’affaire, et voici ce que j’ai trouvé :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/gens-affaires/demande-immigration/trois-programmes/entrepreneurs.html

« Volet Acquisition d’une entreprise au Québec : avoir acquis au Québec, seul ou avec votre époux ou conjoint de fait qui vous accompagne, au moins 25 % des capitaux propres d’une entreprise (agricole, commerciale ou industrielle), ce pourcentage devant valoir au moins 100 000 $ CAN. Vous devrez gérer l’entreprise vous-même ou participer à titre d’associé à la gestion et aux opérations quotidiennes de celle-ci. »

Donc il semble que l’on peut conclure qu’après avoir acquis une entreprise au Québec on peut faire la demande d’immigration. Dans cet ordre…

j’ai quelques doutes, mais cela vaut le coup de creuser le sujet avec un avocat en immigration…

d’autres personnes ici préconise de la technique suivante : monter au Québec une filiale de son entreprise française est demandé un PTT pour les dirigeants.
j’ai le même doute : donc l’avocat me semble également indispensable…

dans tous les cas il faut être conscient de 2 points :

– les délais sont très long
quelque soit la méthode, une fois que tu es résident permanent tu peux faire ce que tu veux (salarié, chez d’entreprise, etc…)

Envoyé par l’application mobile Forum IC

 

 

Voilà la solution. Quand on peut obtenir le CSQ attendre 2 ans pour toute la procédure n’est ce pas mieux que devoir démontrer avoir beaucoup d’argent pour arriver plus vite et parfois « se planter » en voulant absolument créer, monter, avoir son entreprise ?

 

Une fois résident permanent il est plus sage de travailler pour un employeur afin de mieux se familiariser avec la façon de consommer des québécois et des nord américains, étudier la faisabilité de son projet (ce n’est pas parce que ça marche du tonnerre en France, à Paris (par ex.) que ça va marcher  au Qc) et surtout connaître la concurrence.

 

J’ai déjà parlé du cas d’un couple dont la femme voulait ouvrir une école de formation en pose d’ongles parce qu’à Paris c’était la folie, ça marchait tellement. Résultat après avoir ouvert l’école dans de beaux locaux, fait publier 30 mille cartons publicitaires, un site web et des promos ça a « vivoté » 8 mois « avec entêtement ». Ils ont fermé l’école avec bien sur des pertes telles les mois de loyer à payer pour un bail de 3 ans.

———

Vos recherches:

  • prérequis pour ouvrir un société au canada
  • comment creer une entreprise dimmigration
  • creer une incorporation au canada en etant francai
  • devenir entrepreneur avec csq
  • permis de travail pour ouvrir une entreprise
  • statut visiteur pour creer entreprise quebec
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

1 commentaire sur “Créer son entreprise quand on à pas la résidence permanente

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada