Après 6 mois, j'ai besoin de faire le point ! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Déception, retour au pays > Après 6 mois, j’ai besoin de faire le point !

Après 6 mois, j’ai besoin de faire le point !

bonsoir a toutes et a tous,

Voila 6 mois que j’ai debarqué à montreal … voila 6 mois que j’y suis arrivé avec pleins d’espoirs et d’inquietudes…

Les espoirs etaient ceux de chaque nouvel immigrant, les inquietudes celles de savoir si de quitter famille, amis et les lieux de mon enfance etait un bon choix.

Apres avoir passé l’hiver ( quoiqu’on puisse pas dire qu’il soit finit ) et dieu sait qu’il a ete long et froid …et de m’etre fait un idee reelle du quebec…avec son chomage, sa politique, son systeme de santé et ses rigueurs climatiques, et en fait apres avoir vu tout ses petits defauts sur lesquels je fermais les yeux etant encore en France..je me dis que je ne suis pas sur de vouloir rester..

Effectivement le Quebec est un beau Pays, les gens y sont merveilleusement gentils, presents et il y est tres facile, au contraire de certains dire , de s’y faire des amis … mais c’est loin d’etre un paradis ..dumoins pour un europeen..

Comprenez moi, j’adore montreal, et il me tarde de pouvoir vsisiter le reste de cette belle province mais c’est pas evident de reprendre tout au debut … je cotois enormement de gens de part mon travail ici, des francais mais aussi des gens qui viennent de tout autre pays du monde ..et les memes chose revienne ..le manque du pays , de tout ce qui a fait notre vie, on en retient que les meilleures choses, les amis, les souvenirs, la famille qui est loin et qu’il est dur de rejoindre rapidement en cas de probleme…
J’ai l’impression d’avoir oublié ce qui m’a poussé a venir ici, les reves que j’avais on laissés la place à la dure realité.

je ne sais pas si d’autre sont dans le meme cas que moi , si d’autre sont sur le point du depart ou dumoins en train de se poser ces questions … mais si c’est le cas j’aimerais bien avoir vos opinions, vos point de vue et les reponses a mes questions ..

De plus, pensez vous que de rentrer en France apres avoir tenté est un echec en soit ?

voila merci de m’avoir lu et peut etre lirais je vos reponses.

——————————-

Écrit par: cocofrance le 11 Avril 2003

aprés tout ce qui vient d être dit je ne vois pas trop quoi dire de plus….si ce n est que 6 mois ,qu en on subit ce doit être trés dur!!!
alors essayes de voir les cotés positifs!!!!
Tu es d une nationalité que bcp envient,tu peux rentrer quand tu veux…tu es libre!!!quelle richesse…bien sur tu peux repartir mais attends 6 mois de plus,et reparles nous en !.
je suis sure qu aprés l été tu auras une autre vision de tout cela!!!
fais moi confiance,avant de venir m installer ici j ai longtemps hésité et la 4éme fois fut la bonne.si en plus tu t es constitué un groupe d amis québécois,profites en pour connaitre les bons coins…

avec le beau temps qui s en vient sort sur les terrasses de saint denis…l ambiance arrive…et plus la séve monte dans les arbres plus les québécois sont joyeux et plus tu vas découvrir cette ville avec des yeux tout neufs!!!
Et puis avant tout je crois que l immigration est avant tout un défi,un challenge,que l on se lance a soi même, alors il serait vraiment dommage de renoncer maintenant sans avoir connu le meilleur.
Et puis si autant de français restent c est qu il y a bien un secret,une recette… un peu magique.
Montréal d accord c est l hiver mais c est aussi son euphorie de l été et tous ces festivals,si tu partais aujourd hui ce serait comme :priver petit prince de l hiver (lui!) ou enlever sa verve a curveball et la ville rose a redflag…
alors déploies tes ailes,et avec l arrivée des degrées positifs tout rentrera dans l ordre …et ce petit coup de déprime ne sera qu un mauvais souvenir!!!!
chaleureusement

—————————-

Écrit par: curveball le 11 Avril 2003

Le Soleil Invisible va réapparaitre apportant plus d’espoir avec le renouveau du printemps….

De mon côté je suis en galère depuis 9 mois…. bon j’ai des emplois a mi-temps, quoique l’un se termine mardi…. je me sens donc utile et c’est bien important…. je ne suis plus trop employable dans mon domaine ou c’est un peu la crise en ce moment.. mais je poursuis une formation et là je vais faire des cours a la carte…. je me renseigne aussi pour quelques cours en étudiant libre qui me serviront à compléter mes connaissances pour des projets a moyen-terme…. j’ai aussi une vie sociale qui me permet de me sentir utile… instructeur des lanceurs cet hiver pour ma ligue de baseball ici dans le Sud-Ouest (15 séances de 2 fois 1 heure en gymnase avec des 9-11 ans et des 12-14 ans…), puis maintenant ressource technique dans le domaine pour le reste de la ligue…. et Coordonnateur des Instructeurs pour les 35-40 coachs et directeurs techniques de l’association…. quelques heures de bénévolat par semaine et déjà des résultats dans le sourire de certains joueurs et le regard de certains parents, comptents que leurs rejetons soient encadrés et valorisés…. des coachs qui parlent d’esprits sportifs, de respects de l’équipe adverse, de l’arbitre et, oui, de ses propres co-équipiers, ca ne court hélas plus les rues…. alors j’ai un petit air de fierté de bien faire ma job de bénévole… fierté, pas orgueil !! donc si ma vie professionnelle était la seule chose qui importait oui je serai malheureux… mais je compte bien me réaliser d’une manière plus globale que ça…. mais ce demande du temps et de la patience….

Ce n’est pas parce que ma blonde assure derrière matériellement en grande partie que je ne sens pas la pression et des cycles de découragements suivis de cycle de motivation élevée….. C’est dur, en partie par ma faute je le reconnais… mais je ne regrette rien, surtout pas ma venue ici….. et non, même si ca continuais a être dur, je ne retournerai pas demain ni après-demain dans mon Pays d’origine….

Français, Belge, Anglais, Italien ou Espagnol, on a souvent le choix d’un retour possible, et finalement on a cette chance. Le CHOIX. Beaucoup d’autres ne l’ont pas. Une fois tout quité, pays, famille, cousins, maisons, emplois, régime politique aussi… et bien il n’y a pas de retour posible pour eux.

Alors le fait d’avoir le choix ne doit pas empecher de faire le bon…. rester revenir ??!! rester trop longtemps ? revenir trop vite ? après tout, fait ce que tu estimes être le mieux pour TOI.. les conseilleurs ne sont pas les payeurs… mais quelque soit ta décision, ne regrette rien. Pas d’anxiété pour le futur qui n’est pas encore écrit, pas de regret pour le passé que l’on ne peut pas changer (Marty McFly et la De Lorean qui voyage dans le temps n’existe pas… enfin c’est la CIA qui le dit ;)) ).

Voilà, il y aurait long a dire, mais je n’ai pas le temps… faut que je retourne bosser….

—————————–

Écrit par: FrenchPeg le 11 Avril 2003

Oui, c’est un peu court 6 mois…
Lors de mon tout premier voyage de 3 mois loin de ma famille à 19 ans, je me souviens d’une grosse crise de larmes en ayant eu la mauvaise idée d’imaginer des choses horribles qui pourraient arriver à ma famille alors que j’étais loin… Et puis, la vie continue, on se rassure, on s’occupe…

La même année, il y a déjà un certain temps ;-), ma soeur et moi avons quitté la maison (au Mans) la même année, elle a bac +2 pour Lilles, mais juste après le bac pour Rennes. Mon père a déprimé sérieux, ma mère a fait la brave (il faut bien qu’il y en ait qui tiennent bon…) et un jour on a admis que d’être séparés ainsi nous avait peut-être en fait beaucoup rapproché car cela nous avait appris à mieux appriécier le temps passé ensemble…

Depuis, j’ai été plus souvent loin de mes racines qu’auprès de ma famille et pourtant ça n’a rien changé. Oui il y a beaucoup de choses de ma vie avec lesquelles ils ne sont pas/plus familiés, mais c’est une nouvelle dynamique, d’autres types d’efforts. Lorsque j’étais en Irlande, je ne leur parlais qu’une fois par semaine, depuis quelques mois, on se parle longuement deux fois par semaine et j’ai l’impression qu’on partage plus de choses alors que je suis plus loin qu’avant.

Il faut prendre les choses comme elles viennent et les apprécier candidement.
Moi, je te conseille de retourner (en faisant le nécessaire pour d’assurer de pouvoir revenir ici au besoin…) pour voir…
J’en connais plusieurs qui ont fait ça… et qui n’ont pas réussi à se réhabituer à la France et qui sont finalement revenu ici.
Ce qu’il faut se dire c’est qu’on n’est pas en prison et qu’il faut travailler à rester en équilibre et ne pas non plus être ingrat mais aimer ce qui nous entoure simplement.

Oui l’hiver a été long et oui le mois de mars en Europe a été incroyablement ensoleillé et chaud… mais ils vont sans doute avoir un été pourri comme d’hab ! :p 🙂 🙂

Allez courage et retourne en France un peu pour souffler et tu verras… C’est le seul moyen de savoir…

——————————

Écrit par: jujube le 11 Avril 2003

salut Guillaume,

Bon, un déprimé de plus!!:

C’est vrai que nous avons eu un hiver bizarre cette année! C’était mieux l’an dernier. Cependant je te comprends. Moi aussi l’éloignement me pèse. J’ai cependant beaucoup vécu en dehors de la France car mes parents avaient des contrats en Afrique mais nous revenions tous les 2 ans en France pour les vacances. Puis une fois mariée c’était tous les ans toujours aux frais de la cie évidemment. Mais depuis que je suis au Québec ce n’est plus la même chose. Vu que mon mari est Canadien il a toujours trouvé du boulot ici donc évidemment nous y sommes restés même si personnellement ma préférence allait à la France où j’y ai mes amis et ma famille.
Bien sûr plus question de rentrer régulièrement en France. À 4, les finances ne nous le permettaient pas. Et pas toujours facile non plus pour les autres de venir nous voir ici!!

Donc tu vois, je comprends ce que tu peux ressentir. Mais comme beaucoup le disent c’est peut-être juste passagé. Tu es jeune, seul, tu peux probablement retourner en France durant tes vacances pour te ressourcer et tu as beaucoup investi pour venir au Canada.
mais surtout, ne considère pas comme un échec le fait de vouloir rentrer définitivement.
Tu as eu le courage de tout laisser pour t’expatrier. Si ça ne marche pas tu auras au moins essayé c’est comme ça qu’il faut le voir. Repars en France si tu peux et fait le point là-bas.

Alors bonne chance et non, tu n’es pas le seul à être découragé :-))) c’est tout à fait humain. Il y en a eu d’autres comme toi sur ce forum..

—————————-

Écrit par: Petit-Prince le 11 Avril 2003

Il y a unanimité, six mois, c’est très court ! On parle d’une vie nouvelle dans un pays étranger, et une vie, qu’elle soit nouvelle ou pas, ne se décide pas en six mois. Je te conseille donc d’attendre un peu et de penser à tout ce que les autres t’ont dit avant moi.

Pour ce qui est de l’hiver… j’ai fait un bond en lisant que l’hiver était mieux l’an passé ! Oh là ! … L’an passé, c’était exceptionnel, mais c’était pas vraiment un hiver ! Bien sûr qu’il faut s’adapter, mais ici c’est le Québec ! Froid et neige l’hiver… Les hivers ici ressemblent plus à celui qui vient de terminer qu’à celui de l’an dernier ! Faut aussi être réaliste. En plus à Montréal, il y a eu moins de neige par rapport aux moyennes !

Mais comme l’a dit PL je crois, il peut juste s’agir de la déprime hivernale. C’est quelque chose de fréquent, même chez les Québécois. Attends donc l’été pour voir si le mal est effectivement plus profond que ca.

Bon courage en tout cas !

Jean-Philippe

PS Effectivement, suffit de regarder TV5 pour se rappeller ce qui nous a fait fuir la France !

—————————–

Écrit par: titou&kikine le 11 Avril 2003

Bonjour,

D’abord, je tiens à te remercier pour ce message plein de vérité, et qui nous ramenes les pieds sur terre.

Cependant je pense que 6 mois c’est peut être un peu court pour tirer des conclusions aussi direct que “RENTRER”, par les divers témoignages du forum, on sait qu’une bonne année est nécessaire à une bonne intégration (facile à dire je ne suis pas à ta place).

Maintenant, on sait que la cause principale des retours est la famille, et il me semble normale quelle te manque (comme elle nous manquera surement quand nous serons sur place en juin).

N’oublie pas que le plus facile était de rester chez toi et non de venir au Québec, profite du moment présent et dit toi que tu as la chance d’avoir le choix de rentrer en France quand tu le veux, mais ne le fait pas sur un coup de tête car de retour au pays ce sera plus difficile de faire marche arrière.

Ma femme et moi, nous nous sommes donnés deux ans pour un jour ce retouner et faire le point sur les plus et les moins de notre immigration, je ne sais pas si c’est une bonne solution, mais en tout cas, ça nous donnera un objectif à atteindre, et jusqu’à cette date nous irons de l’avant quoi qu’il arrive, car tout ce que nous vivons aujourd’hui ce n’est que du plus, car tout ce que nous avons laissé en France nous pouvons le retrouver du jour au lendemain, alors profite du plus…. que tu es en train de vivre.

Bon courage à toi dans l’espoir de voir au Québec dans quelques mois

P.S: Regarde TV5 le journal de France 2, là tu te rappeleras surement pourquoi tu es parti en tout cas tu trouveras surement quelques réponses.

FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada