Écart de pauvreté toujours persistant chez les immigrants racisés au Canada - Immigrer.com
lundi , 26 février 2024
Accueil Actualité Écart de pauvreté toujours persistant chez les immigrants racisés au Canada
ActualitéRacisme, discrimination

Écart de pauvreté toujours persistant chez les immigrants racisés au Canada

2

Selon une récente analyse de Statistique Canada, le taux de pauvreté chez les immigrants racisés est en net contraste avec celui de la population blanche, notamment pour la première génération. Cette étude, basée sur les données du recensement canadien de 2021, met en lumière des disparités économiques significatives qui s’étendent jusqu’à la troisième génération dans certains groupes.

Le tableau ci-dessous illustre le taux de pauvreté observé en 2020 pour la première génération d’immigrants selon leur appartenance ethnique.

Groupe RacialTaux de Pauvreté (%)
Blancs7.0
Latino-Américains9.4
Noirs10.9
Arabes15.4
Source : Statistique Canada

Les Arabes, Noirs et Latino-Américains sont particulièrement concernés par ces taux élevés. Les raisons avancées pour expliquer ces chiffres incluent notamment des problèmes de transférabilité des compétences acquises à l’étranger, des lacunes en littératie et une méconnaissance des marchés du travail locaux.

Après avoir ajusté pour des facteurs sociodémographiques comme l’âge, le sexe, le niveau de scolarité, etc., les taux de pauvreté pour ces groupes racisés reculent significativement, mais demeurent plus élevés que ceux de la population blanche.

Groupe RacialTaux de Pauvreté Ajusté (%)
Blancs6.0
Latino-Américains8.1
Noirs7.6
Arabes7.3
Source : Statistique Canada

L’étude de Statistique Canada démontre que la pauvreté est plus répandue dans la plupart des groupes racisés qu’au sein de la population blanche. Même si la situation s’améliore génération après génération, des écarts persistants sont observés, notamment chez les Arabes, Noirs et Latino-Américains, qui sont particulièrement présents au Québec.

Source : Statistique Canada, La Presse

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

2 commentaires

  • Bonjour Madame Nadeau,

    Je suis Camerounais, 42 ans, Ingénieur Environnementaliste avec pour spécialité la gestion des risques industriels, Environnementaux et des systèmes de management QHSE.

    Je travaille actuellement dans mon pays pour un salaire mensuel de 400 euro environ. Raison pour laquelle je suis tenté par l’immigration canadienne pour rechercher de bien meilleures conditions de travail.

    Ma question :

    Est il possible pour moi d’accéder facilement à un emploi dans une Province francophone reculée du Canada ? Si Oui, les salaires y sont compétitifs ?

    Merci

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Le Québec est le 11e au monde pour le salaire minimum

    Comme tous les 1er mai, le salaire minimal du Québec va connaître...

    Webinaire : optimisez votre recherche de logement au Québec

    Face à la crise du logement au Québec, le marché s’emballe et...

    Les immigrants du Québec et de l’Ontario restent plus qu’avant

    Selon une nouvelle analyse de Statistique Canada, entre 2012 et 2020, le...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com