Crise de la résidence permanente au Québec : plus de 122 000 demandes en attente - Immigrer.com
dimanche , 3 mars 2024
Accueil Actualité Crise de la résidence permanente au Québec : plus de 122 000 demandes en attente
Actualité

Crise de la résidence permanente au Québec : plus de 122 000 demandes en attente

1
Évaluez cette page

Une situation jugée « complètement inacceptable » par Monsef Derraji, porte-parole en matière d’immigration pour le Parti libéral du Québec (PLQ), est en train de se dérouler au Québec. En date du 13 octobre 2023, plus de 122 000 personnes attendaient leur résidence permanente dans la province selon les informations obtenues par Radio-Canada

Parmi ces demandes, 38 400 appartiennent à la catégorie de la réunification familiale. Ces chiffres représentent des familles, souvent des conjoints et parfois des enfants, séparés et en attente de rejoindre un proche au Québec.

L’exemple de la québécoise Marie-Claude Simard, 39 ans, illustre la complexité de cette situation. Partie au Brésil il y a sept ans pour rejoindre son conjoint, elle a entamé en 2019 les démarches de réunification pour revenir au Québec. Cependant, trois ans plus tard, elle attend toujours avec son conjoint et leur enfant de trois ans.

Le PLQ dénonce les actions du gouvernement Legault qui, tout en organisant des missions de recrutement international et en faisant face à une pénurie de main-d’œuvre, néglige de résoudre l’accumulation des dossiers de réunification familiale.

Me Stéphanie Valois, coprésidente de l’Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration (AQAADI), souligne un déséquilibre dans la compréhension et la gestion des demandes de réunification familiale par le Québec. Elle s’alarme des délais de traitement qui pourraient s’étendre à 10 ans, considérablement plus longs que la moyenne nationale.

Le cabinet de la ministre de l’Immigration du Québec, Christine Fréchette, reconnaît les défis liés aux inventaires mais pointe du doigt la responsabilité fédérale dans le traitement des dossiers.

Statistiques Clés

  • Immigration économique : 34 600 demandes
  • Regroupement familial : 38 400 demandes
  • Réfugiés et personnes en situation semblable : 36 400 demandes
  • Autres immigrants : 13 000 demandes

    Source MIFI

Source

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

%s commentaire

  • Apparemment ceux qui franchissent les frontières illégalement, ceux qui viennent d’Afghanistan ou d’Ukraine, sont mieux traités que ceux qui essaient de rejoindre légalement leurs familles en suivant les règles migratoires. C’est frustrant car cette pratique n’est pas nouvelle et en plus elle diminue la confiance dans l’institution elle-même. Ce qui frustre le plus c’est le comportement des représentants du bureau de l’immigration quand on les appelle ils vous traitent comme des intrus qui viennent leur troubler leur paix intérieure.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Réforme des visas : un danger pour les PME canadiennes ?

    Les récentes modifications apportées par le gouvernement fédéral canadien aux politiques de...

    Attention : prolifération des arnaques locatives

    Guide à l’intention des nouveaux arrivants : comment éviter les arnaques lors...

    Montréal : palmarès des 100 meilleures entreprises où travailler en 2024

    Le palmarès des Meilleurs employeurs de Montréal 2024 est arrivé, et il...

    Le Québec veut réduire sa dépendance aux travailleurs étrangers

    La ministre de l’Emploi du Québec, Sonia LeBel, souhaite réduire le nombre...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com