Ah là là. Quel parcours... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Ah là là. Quel parcours…

Ah là là. Quel parcours…

Ah là là.

Quel parcours que celui qui mène PEUT-ÊTRE à un poste au gouvernement fédéral du Canada !

Je vais vous raconter le mien, de parcours.
En juillet dernier, un vendredi en fin d’après-midi lorsque j’étais ici à Whitehorse pour mes vacances d’été et de passage à l’Association Franco-Yukonnaise pour une rencontre informelle avec le conseiller en orientation professionnelle, ce dernier venait de recevoir un message d’un département du gouvernement fédéral situé au centre ville lui demandant de l’aide dans la recherche d’une personne bilingue pour un remplacement quasi immédiat (8 jours plus tard). Il m’a rapidement exposé le poste, puis il a composé le numéro de téléphone et m’a laissée toute seule avec le bigophone dans la main ….
Gloups ….

Il se trouve que la dame voulait me rencontrer tout de suite maintenant NOW ! alors qu’il était vendredi 16 h 25 – je ne vous fais pas de dessin ! Je lui ai expliqué que je n’étais pas habillée pour une entrevue, mais que j’allais juste imprimer mon CV vite fait et qu je serais dans son bureau dans 10 minutes.

Le contact a été très bon tout de suite, nos tempéraments plutôt, euh, vifs, se sont rencontrés tout de suite. Je ne pouvais pas prendre le poste temporaire qu’elle proposait parce que je devais d’abord démissionner au Québec, hein …. Mais elle m’a dit qu’elle allait lancer un concours au sujet du poste PERMANENT au tout début de septembre.

Et là, elle m’a expliqué quelque chose de TRÈS important à savoir si vous voulez postuler pour une job au fédéral : rédigez votre CV et votre lettre de motivation en utilisant TOUS LES MËMES MOTS que ceux de l’offre d’emploi. S’il y a une liste de capacités, reprenez chacune d’elles avec si possible le nombre d’années d’expérience dans ce domaine. Votre lettre et votre CV pourront vous sembler moches, sans attrait, pas sophistiqués : cela n’a aucune importance dans le cas du fédéral, AUCUNE ! Ils ont un système de mettre les mots identiques les uns en face des autres, et les CV qui ont le plus de points en commun avec l’énoncé de leur annonce, ce seront les personnes qu’ils vont contacter. J’ai rédigé un CV que moi-même je n’aimais absolument pas, sans aucune originalité, ennuyeux à mourir …. mais je l’ai fait selon les conseils de cette dame du fédéral. J’ai été sélectionnée avec 6 autres.

Étape suivante : test de connaissance par rapport au poste, dans mon cas un genre de secrétaire, travail de bureau quoi, mais bilingue à très haut niveau. J’avais 3 h pour répondre aux questions dans ce document WORD, j’étais toute seule avec un ordi dans un bureau avec accès illimité et non contrôlé à l’internet pour trouver des réponses si je voulais ! Au bout de 2 h, j’avais relu et corrigé mes réponses et textes quelques 500 fois et suis allée rendre la disquette.
Elle m’a donné les formulaires pour la vérification incontournable du casier judiciaire pour au cas où j’irais plus loin dans le concours, et bye-bye. Je n’ai pas rencontré d’autre candidate.
10 jours plus tard, un vendredi avant-midi, entrevue avec toujours la même dame et sa collègue de Vancouver, un genre de test aussi, mais pas écrit quoi. ? heure. Ces deux étapes-là étaient en langue française 100% (avec le fédéral on peut toujours choisir). Elle m’a demandé si j’avais rempli le formulaire pour le casier judiciaire et s’est empressée de le ranger dans ses petites affaires. Elle a promis des nouvelles dans une petite semaine …. Aaarrrrggghhh …..

Lundi matin à 7 heures, la semaine était passée pour elle, hihihihi …. Elle tenait absolument à me prévenir que j’étais en tête du troupeau. Youhou ! Test écrit de compréhension et expression de la langue anglaise le lendemain matin, yesssss !
Ce test écrit consiste en deux parties, une de 90 minutes et une de 60 minutes. L’après-midi même j’ai su que j’avais réussi, et en plus avec exemption à vie de repasser ces mêmes tests, yessir ! Mais là fallait encore passer le test oral ! Et celui-là était prévu pour 10 jours plus tard…. re-aaaaarrrrggghh ….

10 jours plus tard, c’était ce matin, vendredi 12 octobre. Téléphone à 7 h 30 ce matin …. test reportée soit à la semaine prochaine soit avancé de 2 heures. Ben là ! J’arrive bien sûr !
Le test de l’anglais parlé s’est passé par téléphone avec une dame d’Ottawa, moi seule avec un gros téléphone pour des appels conférence dans un salle de réunions rien que pour moi. Une demi-heure de discussion animée en gros. Elle m’a fait parler. Je pouvais choisir les sujets avant qu’elle n’appelait d’ailleurs. Elle m’a aussi fait parler du travail que je fais en attendant de travailler pour le fédéral, et du boulot que j’avais fait au Québec.
Mais là je n’aurai pas de résultat avant lundi ou mardi, pas d’offre officielle avant vendredi. Mais on tient le bon bout ! Je serais surprise de ne pas avoir décroché le bon niveau là encore une fois. Je me surprends moi-même de cette confiance que je me fais là, mais je me sens vraiment sûre de moi …. sans oublier que tant que je n’ai pas signé, rien n’est fait !

Alors voilà …. juste pour ceux et celles que cela intéresse de postuler au fédéral …. ça prend un peu de temps mais quand toutes les étapes se suivent à allure raisonnable. Et faites savoir que vous êtes intéressés, appelez pour savoir où c’en est ! N’hésitez pas à manifester votre souhait de décrocher CE poste-là.

Bon, je ne suis pas très originale aujourd’hui, mais peut-être utile à l’un(e) ou l’autre d’entre vous !
À bientôt du Yukon
Monika
La secrétaire intérim de la Garderie (francophone) du Petit Cheval Blanc de Whitehorse….

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada