Affaires: les immigrants plus enclin | S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Affaires: les immigrants plus enclin

Les immigrants du Québec sont plus enclin que la population générale de la province à se lancer en affaire.

En effet, selon l’Indice entrepreneurial québécois (IEQ) 2015, le taux d’intentions parmi les immigrants québécois est de 32,3%, comparativement à 18,8% pour le reste de la population.

Les immigrants vivant dans les les villes semblent plus partant à faire des affaires. En effet, le taux d’intentions en milieu urbain est de 21%, versus 16% en milieu rural.
Mais paradoxalement, les immigrants de la campagne sont ceux qui concrétisent plus leur projet d’entreprise. Une des explications serait que les immigrants urbains ont besoin de plus de structures pour monter une société.

2 587 personnes ont répondu à un sondage via Internet du 5 au 22 janvier 2015 pour mesurer le dynamisme entrepreneurial au Québec et mieux comprendre ses rouages.

Pour en savoir plus sur le démarrage d’entreprise au Québec

Source: Journal de Montréal

Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada